-38%
Le deal à ne pas rater :
Samsung TV QLED 4k 55″ 138cm
589 € 949 €
Voir le deal

Il faut sauver le soldat Jacqueline

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 845
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Sam 26 Aoû - 0:55
__–Le soir, tous les cyantifiques intégristes avaient été convoqués dans leur bureau et avaient longuement étudié le rapport exhaustif que lui avait fait Even des événements. Lui et les autres membres de son groupe de cyantifiques lui avaient posé de nombreuses questions, pris de nombreuses notes, longuement comparé ses dires avec toutes les informations qu’ils avaient pu obtenir sur les chaînes d’info. Le code du labyrinthe et des maliciels, tel que décrit par Even, avait suscité un grand intérêt auprès de ses collègues.
__–Pendant que tous les autres parlaient, Moore, lui, était resté silencieux. Au bout d’un moment, il interrompit ses confrères.
__–« Even. Tu as réussi ta mission. Félicitations. J’en ai une autre pour toi. »
__–Il se leva pour commencer à expliquer.
__–« Tes doutes sont fondés. Une consœur cyantifique a bien été impliquée dans cette affaire. À quel titre, nous l’ignorons encore. À peine tout ce … ce désordre résolu, je recevais un appel d’un confrère. D’un extérieur à notre groupe, que tu ne devras jamais contacter toi-même, Even, car c’est un faible, un lâche, qui s’est compromis avec les Dessinateurs. Un putain de collabo. Mais assez désespéré pour avoir fait appel à moi, parce que lui comme tous nos confrères et consœurs qui ont été endormis par cette Ville et sa corruption, savent au fond d’eux que notre cause est juste. C’est là une occasion de le montrer.
__–» Apparemment, en parallèle de l’opération sur le périphérique, la COSHA a réussi à suivre une piste et capturer cette cyantifique, qui s’est retrouvée impliquée dans cette sordide histoire. La stupide guerre que les Dessinateurs se livrent à eux-mêmes pour le pouvoir ne nous intéresse pas. mais cette cyantifique, Hamilton, dispose d’informations cruciales, qui si elles tombaient entre les mains de fous égarés comme la COSHA, causeraient des troubles considérables à tout notre peuple. Sans parler de ses compétences, dont tu as pu faire l’expérience de première main, Even.
__–» Tu dois la récupérer. Vivante, si possible. Ou supprimer tout ce que la COSHA a pu extraire de son cerveau. Ta mission commence maintenant. »
__–Son petit disciple aurait-il des questions…?


Dernière édition par Stilgar le Mar 5 Sep - 13:44, édité 1 fois
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan
Messages : 3072
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 26 Aoû - 16:54
Enfin rentré.

Après avoir quitté les locaux de la COSHA, Even était allé subir une interminable journée à cheval entre les locaux de son entreprise et ceux de son client du moment, qui avec son irrationalité typique des Dessinateurs avait changé d’avis au dernier moment sur un détail crucial et obligé l’équipe à plus ou moins tout détruire et recommencer. Ce n’est donc qu’après plusieurs heures à retourner les informations dans sa tête qu’il avait pu retrouver sa famille et les lui livrer posément, au-delà de ses premiers rapports.

Évidemment, il avait été plus honnête avec ses collègues qu’avec Skalèb et leur avait ainsi rapidement livré deux “détails” qu’il avait gardé pour lui.

Le premier, c’était qu’il avait réussi à glisser un petit quelque chose dans une fissure du sous-espace de la COSHA qui contenait toutes leurs armes, entre deux pas dans les rayons où il avait pris tout un tas de choses, qu’à défaut de conserver après la mission il avait bien regardé et répertorié mentalement. Aucune idée de si cela donnerait lieu à quelque chose d’exploitable, mais puisque l’occasion s’était présentée et que ça ne semblait pas trop dangereux, il en avait profité.

Sa seconde trouvaille concernait le labyrinthe, dont il avait pu rapporter le code. Il avait raconté à la COSHA que les premières versions avaient été écrites en Corindon, comme ça semblait être le cas à première vue (pour peu de jeter un œil aux anciennes versions), mais ils semblaient avoir été trafiqués pour ne pas trahir l’implication de l’un de ses collègues, qui plus que d’avoir vendu sa création à des Dessinateurs semblait avoir été impliquée sur toutes les étapes.

Cette dernière information avait posé plus de questions qu’elle n’en avait résolu. Heureusement, comme Even l’espérait, ses collègues savaient infiniment mieux réfléchir que lui et connaissaient toutes sortes de choses qu’il ignorait. Il fut donc ravi d’écouter toutes leurs questions pertinentes et tâcha d’y répondre aussi précisément qu’il le pouvait. Quand Moore — dont il avait si peur de la désapprobation et des critiques — s’exprima enfin, il sentit d’un coup un poids tomber de ses épaules, ravi et fier, non seulement d’avoir été utile, mais qu’on lui demande aussitôt quelque chose d’autre.

Il l’écouta donc très attentivement, avec une certaine surprise, puis même un début de panique quand il apprit que la COSHA avait capturé la cyantifique en question. L’avait-il trahie en se comportant de manière suspicieuse ? Aurait-il dû la couvrir en altérant le labyrinthe pour masquer encore mieux ses traces ? Elle avait peut-être collaboré avec les Dessinateurs, mais puisque comme le disait Moore ce n’était pas vraiment de sa faute mais celle de la Ville, et qu’en plus elle avait au moins aidé des gens qui essayaient d’attaquer la Ville, il ne put retenir un élan de culpabilité. Ne risquait-il pas de compromettre un de ses collègues plus proches encore, s’il se montrait aussi imprudent ?

Il hésita à ouvrir la bouche pour en avoir la confirmation, mais n’osa pas interrompre Moore, et écouta jusqu’au bout ses explications, qui lui firent comprendre que la situation était bien trop importante pour s’encombrer de sentiments superflus. Récupérer Hamilton était tout ce qui comptait présentement, et cette mission était infiniment plus importante que beaucoup de choses qu’il avait eu à faire jusqu’à présent, ou même que sa propre existence : il devait y mettre tout ce qu’il avait.

« D’accord. »

Cela dit, il avait bien quelques questions. Si c’était à lui que Moore demandait, c’était sûrement qu’il allait devoir intervenir dans la SX — il ne savait rien faire d’autre après tout —, mais ça ne suffirait pas à récupérer quelqu’un physiquement. La première chose à demander était donc…
« Qui est-ce qui participe à l’opération ? Et avec quels moyens ? »
Ensuite, il fallait évidemment parler de la mission elle-même.
« Quel est mon rôle exactement ? Est-ce qu’on sait où elle est, ou est-ce que je dois la trouver d’abord ? »
Dans les deux cas, s’il devait s’infiltrer dans quelque système de la COSHA, cela avait de grandes chances d’être risqué, surtout s’il n’avait aucun délai pour la préparer. Même avec plusieurs semaines de réflexion préalable et une équipe sur le terrain, cette entreprise était l’une des pires engeances des Dessinateurs. Si elle avait eu une raison de tous les tuer, elle l’aurait probablement déjà fait plusieurs fois.

Après avoir posé ses questions, il regarda donc Moore silencieusement, espérant qu’il allait lui annoncer un plan bien pensé pour rendre possible l’impossible. Ce tout en sachant que même si ça restait impossible, il irait quand même, quitte à y perdre un membre ou deux. Car c’était pour sauver la cyance.



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 845
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Jeu 31 Aoû - 22:39
__–Moore s’attendait, bien entendu, à ce que son disciple accepte. Il n’aurait pas vraiment eu le choix de toutes façons. Non, ce qui lui fit avoir une expression faciale, bien qu’indéchiffrable, furent ses questions. Even avait-il un doute…? Il le scruta un petit moment. Non. Ce n’était pas par déloyauté ou peur, qu’il avait ces interrogations.
__–« Tu t’infiltreras dans leur réseau au moyen de la faille que tu y as judicieusement placée. Nous ne savons pas où est détenue Hamilton est détenue. Nous avons de bonnes raisons de penser qu’elle est dans la base secondaire d’où tu as opéré. et qu’elle va être transférée au siège de la COSHA. Quand elle y sera, il nous sera impossible de la récupérer. »
__–Celui-ci était en effet une forteresse plus impressionnante encore que tous les commissariats réunis.
__–« Ton objectif sera de découvrir où et quand Hamilton va être transférée. Le reste nous appartient. Tu dois agir avec rapidité et, surtout, ne pas te faire remarquer. Autrement, la COSHA changerait son itinéraire et nous perdrions tout espoir de la récupérer. »
__–Calvin, qui s’était tenu en retrait pendant toute la conversation, réagit à la seconde phrase de Moore. « nous » voulait dire « lui », en vérité. Son visage couturé de cicatrices témoignait qu’il avait déjà fait face aux Hussards et que cela ne l’enchantait absolument pas d’avoir à recommencer.
__–« Tu seras seul. Compose ton arsenal dans notre sous-espace et vas-y, sans perdre de temps. Nous ne pouvons hélas pas nous permettre d’envoyer beaucoup de membres. Les risques sont énormes. En cas d’échec… »
__–… Even ne serait pas un sacrifice trop considérable.
__–« … Nous honorerons ta mémoire et ton dévouement à la cyance. »


Dernière édition par Stilgar le Mar 5 Sep - 13:44, édité 1 fois
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan
Messages : 3072
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 2 Sep - 19:07
Exploiter la faille, oui. Attendre le transfert, d’accord. Heureusement que Moore y avait pensé, car Even n’aurait certainement pas été si loin. S’il n’y avait plus une minute à perdre…

« J’y vais maintenant, alors. »

Sa main caressa doucement sa cuisse droite, au bout de laquelle pendait une jambe invisible.
Il se saisit de ses astrettes, réfléchit quelques instants, puis... la laissa de côté. Mieux valait qu’il n’y ait pas un seul élément commun entre ses deux venues dans la même journée à l’intérieur d’un sous-espace de la COSHA, sur le plan matériel comme sur le plan esthétique. Il demanda donc à Desroche, qui était dans la pièce à côté, de lui en apporter une autre paire qui traînait et qui n’avait jamais servi à rien de particulier.

Quand il les enfila enfin, il atteignit le sous-espace qu’il avait lui-même en partie construit et sécurisé. Pas aussi garni en armes que celui des hussards, mais ce serait bien suffisant pour ce qu’il avait besoin : s’il se lançait dans une fusillade, c’était qu’il était déjà repéré et qu’il valait mieux se déconnecter. Il emporta tout de même une arme de tir léger, deux drones de poche et des jumelles, le tout en s’assurant qu’il étaient trop standards pour qu’on ait la moindre idée de qui les avait construits ou achetés.

Ensuite, il n’avait pas tant besoin d’armes que de discrétions, aussi réfléchit-il à l’apparence qu’il allait adopter. Il aurait pu emprunter celle d’Epiphane ou de Dubois pour leur imputer le piratage s’il était débusqué, mais outre le fait qu’il n’en ferait jamais une copie parfaite, on ne trompait pas une compagnie de sécurité privée comme on trompait une petite boîte qui pensait que l’avatar avait quoi que ce soit à voir avec la personne derrière. Il adopta donc une apparence d’adolescente relativement aléatoire aux proportions similaires aux siennes, exception faite de l’agilité qu’il augmenta comme il le faisait d’ordinaire.

Avec ça, restait la question de savoir d’où et comment il allait se connecter. Faire un pont direct entre le sous-espace des cyantifiques et de la COSHA était une mauvaise idée, et il devait s’assurer que personne ne passant le portail dans l’autre sens ne puisse se faire une idée de qui avait créé l’entrée et d’où il était venu. Il faudrait donc que ce soit un lieu public suffisamment dense en trafic pour qu’il y passe inaperçue, même pour qui aurait accès aux caméras de surveillance.

Quand il fut prêt, il annonça son départ à Moore, puis s’en alla donc vers le point d’entrée de la SX. Il y erra quelques instants, changea à nouveau son apparence à quelques reprises, puis se miniaturisa d’un coup au milieu de la foule et se glissa dans les fondations d’une boutique quelconque où il avait repéré un discret interstice. Supposant qu’il était relativement tranquille, il commença à se mettre au travail. Il avait certes placé là-bas une pastille qu’il pouvait retrouver, mais encore fallait-il réussir à en faire un portail… et surtout, un portail qui ne serait pas immédiatement détecté. Il devrait le rendre si minuscule que même une apparence aussi réduite que la sienne passerait tout juste au travers.

Envahi par les dizaines de possibilités qu’il envisageait et la crainte de gâcher ses chances dès le départ, il hésita quelques instants. Ce n’était pas comme tout à l’heure, où un échec n’aurait eu aucun impact sur quoi que ce soit qui importait vraiment. La moindre erreur pourrait…

Non. Attendre serait aussi une erreur.

Il ferma un instant les yeux pour rassembler sa concentration. Quand il les rouvrit, il se mit au travail.



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 845
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Mar 5 Sep - 13:43

__–Even envoya son drone qui y arriva sans encombres dans le sous-espace de la COSHA, où lui et Épiphane s’étaient équipés, quelques heures plus tôt.
__–Il se souvenait de ce lieu comme un lieu immense, blanc dans toutes les directions, avec seulement des étagères remplies d’armes pour rompre la monotonie. Là, tout au contraire, il était noir et vide. Tellement obscur qu’Even ne pouvait pas voir les pâles de son drone. C’était un signe clair qu’il n’était pas utilisé.
__–Les simples bruits des pâles – tout à fait inutiles vu l’univers où il était, mais réflexe réalisme –, ses bruits de pas, ses vrombissement de moteur – tout aussi inutiles –, résonnaient à l’infini.
__–Even les éteignit aussitôt.

__–À bien y regarder, cet espace n’était pas totalement vide. Très proche de lui, une lueur… Non. C’était au contraire très loin. Mais c’était immense. Surtout considérant la taille minuscule du drone.
__–S’il s’en approchait, le moustique pouvait voir se dessiner les formes d’un étrange monument, baignant dans une lumière jaunâtre. Quelques arbres malades entouraient une ruine, posée sur un rocher. En son centre, derrière un autel, une coupelle de pierre, qui ne contenait qu’un fond de liquide immonde, comme une eau croupie et visqueuse.

Il faut sauver le soldat Jacqueline O4ps
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan
Messages : 3072
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Mer 6 Sep - 18:45
Après quelques minutes de travail, Even parvint à trouver le chemin vers le petit disque qu’il avait abandonné dans le sous-espace de la COSHA et à créer ce qui devrait être un minuscule portail. Y aller directement serait évidemment suicidaire — il avait trop de chances de se retrouver au milieu d’un groupe d’employés affairés, ou pire encore de quelqu’un qui attendait sa venue —, c’est pourquoi il glissa l’un des drones qu’il avait pris avec lui dans l’embouchure. Il ne serait pas aussi doué qu’Epiphane pour les manier tout en crapahutant, mais tant qu’il s’agissait d’un repérage et qu'il pouvait y aller lentement, sa maîtrise serait suffisante.

C’est donc par la petite caméra du robot qu’il entrevit ce qu’était devenu le grand arsenal qu’il avait connu.

Il s’était… trompé d’endroit ? C’était possible. Ça, ou il était au bon endroit, mais celui-ci avait été effacé, voire réutilisé. Ce n’était en soi pas un problème, tant qu’il était quelque part dans les locaux de la COSHA… Si c’était bien le cas.

Pendant qu’il faisait revenir son éclaireur, Even réfléchit à comment il allait s’y prendre. Une telle configuration ne lui garantissait pas qu’il n’y avait pas quelqu’un, ou quelque chose, qui le surveillait. Il avait après tout assez fait de sécurité pour connaître la technique du pot de miel, qui consistait à laisser aux attaquants une porte d’entrée qui paraissait facile d’accès et prometteuse, comme c’était typiquement le cas d’un sous-espace a priori désert auquel on accédait après avoir mystérieusement trouvé une faille… simplement pour les y piéger.

Il devait donc s’armer de prudence, tant qu’il n’aurait pas une idée claire de la situation.

Quand le drone revint, Even regarda s’il ne pouvait pas le rendre silencieux en ôtant les bruits inutiles que le constructeur original y avait laissé, puis l’agrandit un petit peu, juste assez pour pouvoir s’asseoir dessus comme s’il s’agissait d’une monture. Il regarda également s’il ne lui était pas possible de modifier les paramètres de son avatar, de sorte à imiter l’une de ces créatures qui pouvaient voir dans le noir. À défaut, il devrait avoir au moins moyen d’augmenter son ouïe…

Une fois ses préparatifs prêts, il entra lui-même dans la faille, cramponné à son drone, puis il ferma derrière lui le passage qu’il avait créé, sachant qu’il était en cas de danger de toute façon plus rapide et prudent de se déconnecter que de retourner vers le point quelconque qui l’avait vu entrer. Il s’intéressa ensuite à nouveau à son environnement, voir s’il pouvait en percevoir quelque chose de nouveau, et surtout s’il y passait assez inaperçue.



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 845
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Mar 19 Sep - 20:38
__–Even, juché sur son drone, voleta dans la structure, dans un silence total.
__–Un étonnant, silence, d’ailleurs. Les arbres n’étaient pas tout à fait immobiles : leurs feuilles s’agitaient, très légèrement, sans qu’il n’y ait quelque vent. Pourtant, nul bruit ne s’en dégageait. Si Even poussait ses capteurs auditifs au maximum, il se rendrait compte qu’aucun des sons que pouvaient produire une plante ou les insectes qui invariablement habitaient à ses côtés n’étaient perceptibles. Ce n’était pas une fainéantise de codage, d’ailleurs : il y avait bel et bien quelques vers de terre, quelques pucerons, quelques champignons. Si on s’était embêté à placer ces programmes, pourquoi ne pas les avoir doté de sons ?
__–Alors qu’il bourdonnait autour de la structure immense, il s’arrêta devant la coupelle. Son eau était totalement immobile et opaque. Pourtant, s’il l’observait trop longtemps, Even pouvait percevoir une sorte de mouvement en son sein. Quelque chose qui n’aurait pas dû être là, d’hypnotisant, d’irréel.
__–Le code de toute cette structure était, bien entendu, protégé contre l’édition et totalement illisible, crypté par un système particulièrement retors et complexe. Toutefois, quelques éléments étaient familiers à Even, dans la structure générale, la disposition. Il avait déjà entendu parler de dispositifs de sécurité comparables. C’était autant des points d’apparition d’entités hostiles que des prisons, pour des choses bien trop dangereuses, impossibles à supprimer, même dans la SX, mais qui pouvaient être contenues.
__–Il y avait une présence, ici, qui dormait. Une entité (peut-être un antivirus ?) surpuissante. Elle n’était pas encore réveillée.



Il faut sauver le soldat Jacqueline 1zod
Il faut sauver le soldat Jacqueline ULT8Krs
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum