Épreuve 1 - Terrae et Infernum [♥♠]

Folie d'Esquisse
Messages : 735
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Jeu 21 Mar - 23:26

Épreuve n°1 - Invité surprise


Aléa spatio-temporel, invocation ratée ou autre circonstance incongrue ; vous ne savez pas forcément ce qui a fait passer cet être que vous ne connaissez pas d'un univers à l'autre, mais toujours est-il qu'il est maintenant à côté de vous et qu'il ne connaît rien du monde. Parviendrez-vous à lui expliquer la situation dans laquelle il se trouve ?

Pour ce sujet, l'un de vos personnages se retrouvera propulsé dans l'univers de l'autre forum (vous pouvez vous arranger pour décider de qui il s'agira). Pour celui qui accueille, il faudra faire attention à présenter votre univers à travers le RP de manière à ce qu'il soit accessible tant pour votre binôme que pour les lecteurs.



Rappel du fonctionnement:

Pour cette épreuve, des binômes sont formés entre les forums, de manière à avoir, par exemple, le champion de Terrae écrivant en compagnie du champion de Tasty Tales (exemple choisi purement au hasard et avant qu’on ait fait le tirage). On détermine par avance celui qui commence, et c'est parti pour un enchaînement de dix posts (chacun en écrivant cinq, donc) d'un maximum de 350 mots chacun, toujours sur un thème donné, et sur une durée de trois jours.
Exemples : Rencontre (les deux personnages se parlent à travers une surface réfléchissante, telle qu'une flaque d'eau ou un miroir), Manoir abandonné (les deux personnages se retrouvent tous les deux dans un manoir…)

Concernant l'ordre, c'est le champion de Terrae qui commence !
N'oubliez pas que vous pouvez passer sur la shoutbox pour essayer d'attraper votre binôme.


Quelques petites consignes :

  • En début de post (uniquement dans le premier post s'il s'agit d'un mini-RP), nous vous invitons à présenter sommairement votre univers et votre personnage de manière à nous fournir assez d'éléments pour tout comprendre.
  • Les mises en page sont autorisées, mais nous comptons sur vous pour faire attention à la lisibilité en évitant les couleurs/polices illisibles et les tailles d'écriture en-dessous de celle par défaut. Si vous avez un doute, vous pouvez venir faire des tests sur ce sujet et demander des avis sur la shoutbox.
  • Si vous voulez avoir votre avatar qui s'affiche joliment à gauche, vous pouvez utiliser la balise de transformation :
    Code:
    <transformation invite perso="Nom de votre perso" avatar="Lien de l'image de votre avatar" forum="Nom de votre forum" lien="Lien de votre forum ou de votre fiche de perso" />


Anonymous
Adonis [Te]
Invité
le Ven 22 Mar - 15:11
Terrae et Adonis:
°Terrae est le lieu de la seconde chance. C'est une ville indépendante qui se trouve dans/près de Tokyo à notre époque actuelle. Les personnes qui ont un jour ressentit un vide à un moment de leur vie se voient la possibilité d'intégrer cet endroit pour reprendre en main leur existence et combler ce vide. Les nouveaux venus se découvrent donc un pouvoir qui va changer leur vie et qu'ils vont devoir apprendre à maîtriser.

°Adonis est un jeune homme de 24 ans originaire de Tenerife. Très attaché à sa famille, il a sacrifié son énergie vitale et ses moyens financiers pour lui offrir une stabilité monétaire, perdant par la même occasion une possibilité d'avenir stable pour lui. Cette situation pleine d'incertitude a crée chez lui un vide qui l'a amené à accepter l'invitation que Terrae lui lançait. Depuis, ça va faire presque 1 ans qu'il y vie et qu'il se familiarise avec ses pouvoirs de Feu solaire (maîtrise de l’élément et de l'invisibilité).
En quelques mots il est : plaisantin - dragueur - enjoué - aventureux - impulsif- provocateur - geek - coquet

   Celui ou celle qui dira que les paroles et l'écrit n'ont pas de poids sur l'esprit est un idiot. Et celui qui ajoute que les vidéos ont encore moins d'influence sur le cerveau n'en ont décidément pas un. Puisque souvent, on assimile ce que l'on voit et entend, même indirectement et à notre insu. Selon vous, pourquoi notre si gentille mémoire nous ressort à des moments random les paroles de la pub de la purée Mousseline ? C'est parce que le cerveau l'a enregistrée ! En tant que geek et passionné du septième art, Adonis avait le cerveau bien rempli de toutes ces sottises.

   Dans la salle de bain de sa petite chambre de Terrae, le jeune homme récitait diverses paroles cultes d'invocation des films qu'il avait vus et revus la veille. Quand il se brossait les dents :
" Beechel juiche, Beechel juiche, beechel juiche ! "
Ou encore quand il était sous la douche,
"Hockety pockety wockety wock ! Abracabra Dabranak ! ~" chantait-il à tue-tête et sans gêne. Il ne dérangeait personne puisqu'il était seul ! Enfin... c'est ce qu'il croyait.

 Pendant qu'il apportait la touche finale à sa coiffure, un fracas se fit entendre derrière la porte qui séparait la salle d'eau du reste du mini studio.
" Supercalifragilisti - !? " se stoppant net, l'espagnol pensa d'abord à une intrusion surprise de la part d'un de ses compagnons, mais son idée laissa vite place à d'autres scénarios dramatiques qu'il décida de vérifier en passant la tête à travers l'entre bâillement de la porte. Voyez, étendu sur le tapis de sa chambre, un homme qui semblait avoir  le même âge que lui, bien que sa tignasse grise laissa Adonis perplexe à ce sujet...

   N'ayant pas peur de l'inconnu, mais tout de même méfiant, il s'avança près de l'individu pour le tâter du bout de sa brosse à cheveux, histoire de vérifier qu'il était bien vivant. Si il le fallait, il serait prêt à se défendre ! Il avait des pouvoirs et il n'hésiterait pas à s'en servir !
Actuellement la seule question qui traversait l'esprit d'Adonis était " Quelle formule magique l'a fait atterrir ici ?! "
Anonymous
Fang
Invité
le Ven 22 Mar - 16:20



Il ressentit un choc brutal avec le sol, il en eut le souffle coupé. Pendant les quelques secondes qui suivirent, il perdit complètement le fil de la réalité et tenta de se rattacher à quelque chose de sensoriel. Le tapis qu'il sentait sous ses doigts avait dut amortir sa chute, se disait-il, alors qu'une note aigue résonnait en sourdine dans sa tête.

Fang reprend soudain son souffle, comme sortant d'une longue apnée. Mais il est interrompu dans sa souffrance par un contact sur son épaule,  qui lui  fait faire un bond pour se relever ; l'air perplexe. Devant lui se trouve un jeune homme de la ville, et tout autour, probablement son appartement. Fang cherche du regard le souvenir de ce qui l'a fait arriver ici ... Mais il ne se rappelle de rien. L'autre semble aussi surpris que lui, et Fang choisit de suivre son impression :



"Salut ! Je m'appelle Fang ... "
, dit-il, en levant ses deux mains ouvertes en signe de paix, face à cet individu muni d'une brosse à cheveux.  "Je ... C'est toi qui m'as fait venir ici ? Tu es une espèce de sorcier ?"

Happé par la vague d'un vertige, Fang se trouve un siège et s'assoit, un peu pâle. Qu'est ce qui a bien pu se passer ? Mais qu'est ce que j'étais en train de faire ? C'est pas possible ... J'en ai marre des changements de dernière minute ... Il en profite pour mieux observer le décor, et demande finalement à son hôte, d'une voix blanche teintée d'un sérieux doute :

"Mais on est où, là ? C'est encore à Londres ?"
Anonymous
Adonis [Te]
Invité
le Ven 22 Mar - 20:06


Épreuve 1 - Terrae et Infernum [♥♠] Zz9d

   Pendant que le nouveau venu cherchait des repères qui pourraient l'aider à comprendre ce qu'il faisait là, Adonis prit le temps d'observer les traits de son vis-à-vis. À bien y penser, il devait être plus âgé. Sans avoir besoin de faire le premier pas, l'étranger devient maintenant Fang et d'un geste calme il mit en avant son pacifisme. Les épaules du châtain se décrispèrent et il décida de poser cette arme ridicule qui n'aurait fait aucun dégâts dans tous les cas.

" Je ... Je suis un quoi ..? "  sur le moment il n'avait pas compris du tout, puis les neurones enfin connectés il répondit en mettant ses mains fièrement sur ses hanches, le torse légèrement bombé " Ouai ouai, On peut dire ça. J'suis une sorte de sorcier ouai ! " D'une certaine manière il ne mentait pas ! Par contre, là où il n'avait pas été claire c'était sur comment et pourquoi est-ce qu'il était arrivé ici.

   Il le laissa s'installer et lui proposa un verre d'eau pour qu'il reprenne ses esprits avant de lui donner une réponse qui pourrait avoir l'effet d'un autre choc.

" Nope ! Tu es ici à Terrae. Et on est plutôt au Japon du coup. Mais rassure-toi t'es en sécurité ici et tant que tu ne me fais pas de mal je t'en ferais pas. Je ne sais pas exactement d'où tu viens, mais il faut que tu saches qu'ici, c'est spécial. Je vais te montrer un exemple. Tu es prêt ..? "

   Guettant la réaction de son compère, Adonis se plaça face à Fang et tendit ses bras en avant, paumes vers le ciel, il créa au centre de sa main droite une flammèche qui devait mesurer une dizaine de centimètre et il fit disparaître sa main gauche quasiment une minute. Ainsi il pouvait préparer le touriste aux 'tours de magie' de ce monde et ce, étapes par étapes.

" Tu avais raison de t’asseoir mon ami. Ici tu n'es pas au bout de tes surprises ." pensa le Terraen en observant l'état de son invité. D’accord, sa manquait un peu de tacts, mais il n'allait pas le garder dans l'ignorance le pauvre garçon !
Anonymous
Fang
Invité
le Sam 23 Mar - 16:41




Fang qui sirote son verre d'eau, reprenant quelques couleurs, manque de s'étouffer lorsqu'il apprend où ils se trouvent. "Le Japon !", tousse-t-il. Il ne sait même pas vraiment où c'est et se passe bien de le dire, préférant vider son verre pour ravaler son malaise.

"... Je vais te montrer un exemple. Tu es prêt ..?
- Hein ? De quoi ?"


Lui qui est resté un peu bloqué - mais c'est où le Japon - n'a pas complètement suivi et se laisse surprendre par l'habile démonstration de son hôte. Fang n'a jamais entendu parler de pouvoirs comme ceux là. Mais comme il ne sait rien, et qu'il se contente souvent de croire, il suppose qu'il doit s'agir de pratiques locales. Encore bouleversé par les récents évènements, il tente à haute voix, de faire le point :

"Oké donc j'ai atterri très loin, on ne sait pas comment ... et toi, tu fais des flammes avec tes mains ...
Je crois que j'ai besoin de marcher un peu ..."



Sans attendre, Fang se lève, pris par une espèce de stress claustrophobique. Il traverse le studio jusqu'à la porte qu'il ouvre en grand, invitant un courant d'air à l'intérieur. "Il faut qu'on trouve pourquoi je suis arrivé là, souffle-t-il. Il doit forcément y avoir une raison ..."
Fang et sa foi envers les plans supérieurs de l'Univers.  
Une main sur la poignée de la porte, manifestant son intention de répondre à cet appel divin, il sonde le regard de son interlocuteur.

"Tu possèdes sûrement les clés ... ", il lui dit, énigmatique et très sérieux. "Ce n'est pas le hasard, si je suis tombé précisément chez toi ... Il faut que tu m'accompagnes."






291
Anonymous
Adonis [Te]
Invité
le Sam 23 Mar - 21:20


   Comme l'avait anticipé Adonis, son invité fut choqué de la réponse. Il aurait sans doute réagi de la même manière alors, quand il eut fini sa démonstration, il laissa Fang assimiler les informations.
Quand ce dernier exprima son besoin de sortir il le comprit aussi.
Mais quand il lui parla de chercher la raison de son apparition ou encore de hasard, de clés, du fait qu'ils étaient sans doute liés, à ce moment Adonis se demanda si la tête de Fang n'avait pas tapé un peu trop fort sur le sol quand il était arrivé d'on ne sait où.

" Écoutes, on m'a souvent dit qu'il y a des choses qu'il faut pas chercher à comprendre mais ... " dit-il en soupirant, puis comme remplit de détermination il redressa la tête avec un large sourire, " j'suis d'nature très curieux et j'ai rien d'mieux à faire aujourd'hui ! Alors allons y ! "

  Sans plus tarder, le garçon enfila une paire de chaussure et décida d'accompagner l'égaré. Sans doute que quelque part dans Terrae quelqu'un ou quelque chose pourrait les éclairer dans leur quête, tant qu'ils ne tombent pas sur une de ces énergumènes de tonnerres, surtout les sensitifs !

" Par où est-ce que t'veux commencer ? Moi j'te propose de faire un grand tour dans l'Institut et son village et p'têtre qu'on trouvera la solution comme ça ! "

   Il y avait beaucoup d'endroit à visiter. Terrae était un lieu de vie complet. Il y avait certes l'Institut en lui-même, et ils s'y trouvaient actuellement, dans le couloirs des Feux plus précisément, mais il y avait aussi le village, avec ses magasins et restaurants, et puis la forêt et ses alentours.
Et même si durant leur balade ils ne trouvaient pas la réponse à leur question, au moins Adonis aurait fait découvrir des choses à cette personne.

   C'est donc en prenant le temps d'expliquer chaque chose qu'ils croisaient que l'Espagnol espérait faire passer tout de même une bonne journée à l'homme qui marchait à ses côtés.
Anonymous
Fang
Invité
le Dim 24 Mar - 13:58





Après avoir longuement arpenté l'Institut, dont Adonis lui expliqua toutes les particularités, la fonction de chaque pièce, et les différentes étapes qu'il fallait franchir pour se trouver soi même au coeur de cette enceinte, ils ouvrent enfin la porte qui mène à l'extérieur du bâtiment.

Dehors, l'air est frais et Fang se sent vite mieux, admirant les étendues de nature de part et d'autre du chemin qui s'ouvre à eux, conduisant au village ...
"Ca alors ...", admire Fang qui marche tranquillement, les mains dans les poches. "C'est un vrai sanctuaire ici. Vous n'en sortez jamais ?"

Au loin, le Païen admire l'Arène dont la silhouette se détache dans le paysage. Il n'a encore jamais vu un bâtiment comme celui-ci.

"A quoi ça sert, ça là-bas ?"







un petit 134
Anonymous
Adonis [Te]
Invité
le Dim 24 Mar - 18:42


Adonis était fière d'appartenir à Terrae quand il vit l'admiration dans les yeux de Fang face à tout ce qu'il lui avait montré. S'il qualifiait cet endroit de sanctuaire cela devait être plutôt positif. Parce que dans la tête de l'espagnol, un sanctuaire c'était un lieu pur, sacré et à l'apparence féerique, une végétation et des paysages bucoliques.

Et il est vrai qu'avec tout à proximité et ce cadre magnifique l'on peut venir à penser qu'ici tout le monde reste à l'écart du monde, tel des moines shaolin dans leur temple, mais non. Au contraire le contact de Terrae avec le reste du monde avait énormément d'importance. Le garçon répondit donc avec un sourire bienveillant.

" oh si ça arrive qu'on en sorte. Pour les missions, pour ceux qui étudient dans une université à l'extérieur ou pour d'autres raisons importantes. Mais ne t'inquiètes pas, je suis sûr que, s'il faut, un tonnerre téléporteur pourra te ramener chez toi si à la fin de la journée on ne trouve pas la formule magique qui t'as amener ici. "

Fang sembla attiré par un des bâtiments du village en particulier. Pour comprendre duquel il était question Adonis se plaça derrière son invité et plaçant sa main en visière il plissa les yeux pour distinguer plus aisément le monument en question.

" L'arène ? On dirait le colisé de Rome hein ? Ce sont souvent des combats décisives qui y ont lieux. Quand un étoile veut passer Master par exemple. Parfois c'est pour des défis simples et le plaisir de la bagarre. "

Ses derniers mots pourraient faire penser que les Terraens étaient des barbares mais c'est faux. Il y avait des règles de sécurité ! Enfin... Sûrement.

" On peut y aller et là-bas je pourrais essayer de répéter toutes mes formules et peut être que ça te ramènera chez toi." proposa le châtain, avec un air dubitatif sur le visage qui traduisait bien le fait que ce n'était qu'une idée et non une certitude.
Anonymous
Fang
Invité
le Dim 24 Mar - 21:12
Fang commence à apprécier la compagnie de cet étranger, sympathique, encourageant ; et ne s'inquiète plus outre-mesure du pourquoi de sa présence ici. Bien sûr qu'il y a forcément une raison, il y a toujours une raison. Mais il réalise ce jour là que ce n'est peut être pas ça, qui est important, mais la route qu'on choisit de suivre pour trouver ses propres réponses.

"Peut être ...", appuie Fang, pensif. Et tandis qu'ils continuent d'arpenter le chemin et se rapprochent du village, ils parlent encore de Rome et de pouvoirs, d'initiations ... Parvenus aux pieds de l'Arène, Fang saisi par sa grandeur, se perd dans la contemplation de cette architecture équilibrée, ancestrale et puissante. Il brûle d'envie d'y mettre les pieds.

"Tu m'as parlé tout à l'heure de défis ... et de plaisir de la bagarre ..."
Un sourire fend son visage., pour changer.

"Alors je te mets au défi, affrontons-nous dans l'Arène."
Anonymous
Adonis [Te]
Invité
le Dim 24 Mar - 23:11


   Leur destination avait été atteinte.
Les deux jeunes hommes se trouvaient maintenant au centre de l'édifice.
A l'entente du mot 'défi', le coeur d'Adonis accéléra. Avec un sourire carnassier, il répondit à la proposition de Fang d'un hochement de tête presque cérémonial mais dont le silence était puissant.

   Les colosses de pierres qu'étaient les colonnes les encerclaient et les dalles usées et craquelées sous leurs pieds témoignaient de la rudesse des combats qu'avaient hébergé cette arène.
Qui sait? Peut être que les rangés de tribunes et autres gradins étaient destinés à accueillir leur public depuis toujours et enfin ce jour arrivait ?

 Bien qu'il n'ai pas le physique d'un guerrier, le Terraen avait des atouts certains, comme ses pouvoirs et son agilité déconcertante. Son mystérieux adversaire lui cachait sans doute des surprises, mais il n'allait pas jouer le tendre sous prétexte qu'il n'avait peut être pas de pouvoir.

   Il allait lui faire peur avec quelques flammes qui viendraient effleurer sa peau telles les rayons de soleil et y laisser une marque brune ainsi qu'une odeur de roussi, mais rien de bien dangereux . Aussi il n'hésitera pas à disparaître du champs de vision de Fang en se rendant invisible pour le narguer et le pousser à le chercher .
Et même si ses poings ne sont pas ce qui fait le plus de dégâts chez lui il utilisera une technique de poing américain formé de flammes pour provoquer quelques picotements par ci par là.

   Peu importe l'issus du combat. Peu importe ce qui était mit en jeu. Adonis prit du plaisir à accepter ce défi de la part d'un inconnu. Apparu par magie.. ou parce que c'était leur destinée ...?
La réponse importait peu, tant que cette journée restait gravée à jamais dans son esprit ou qu'il en gardait un souvenir quelconque tel une cicatrice qui témoignerais de la complexité des univers, qu'ils soient uniques ou multiples.

[Voici ma 5ieme et dernière réponse pour cette épreuve. J'espère que comme conclusion de ma part ça te convient. J'ai pensé rester vague sur l'issus de leur défi pour ta réponse. Je suis un peu triste de ne pas pouvoir poursuivre ce rp pour le coup, mais je me suis bien amusée. Merci ~]
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum