Vesa, vous connaitrez la peur

Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 72
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
le Ven 1 Nov - 4:22

Nom du perso








APPELLATION
Vesa (elle est blonde)

ÂGE
24 ans

NATIONALITÉ
Finlandaise

GOÛTS
Tout ce qui est carné, cru en général. La chair humaine au top, voire encore palpitante si possible. Le noir, et le métal. Sombre le métal, et avec des barbelure. Elle adore les barbelures. Elle est pas spécialement asociale, juste un peu retirée on dirait. Et c'est sincère. Est relativement gentille avec sincérité. Adore provoquer la terreur (ça donne du goût). Cibles : au hasard complet. Perverse manipulatrice ? Dans un sens mais seulement avec sa victime, sinon non. Recommandation : rétablir la peine de mort


ARRIVÉE DANS L'ESQUISSE
arrivée au jour 18 dans l'esquisse, a rejoint le labo au jour 24.


Caractéristiques


Pour chaque caractéristique/compétence, indiquez l'échelon où vous pensez situer à peu près votre personnage, ainsi que la raison qui vous fait le placer là.

♦ CONSTITUTION PHYSIQUE : intermédiaire
Vesa est plutôt athlétique. Heureusement elle fait 65 kilos seulement, pas si forte que ça et 12/10 à la vue. La médaille Manherheim a été remise à titre posthume à Ripuo, sa face a pu être restauré en partie malgré les dommages reçus. Pauvre Elisa.

♦ HABILETÉ : élevé
Elle a fait de la gymnastique et elle est souple. Très même selon son dernier copain mais cela sort du cadre de ce rapport.

♦ FACULTÉS MENTALES : intermédiaire
Elle a été capable de déjouer quasiment tout les pièges. Elle préparait plusieurs moyens « d'amusements » avec ses victimes pour se mettre à l'épreuve. Elle sait en outre très bien tirer les leçons de ses expériences, ainsi elle est toujours en mesure d'improviser dans n'importe quelle situation (d’où la difficulté relative de l'intervention finale). Après protocole 6-7b incluant censuré n'a en rien été choquée. C'est un putain de monstre !

(Rappel de l'échelle : Particulièrement bas / Très bas / Plutôt bas / Intermédiaire / Plutôt élevé / Très élevé / Particulièrement élevé. N'oubliez pas que les facultés mentales dépendent aussi de la connaissance de l'Esquisse, et que votre personnage vient généralement de débarquer.)

♦ MÉDECINE : experte
Elle a suivit le cursus de médecine à l'université de Turku avec un certain brio il faut le dire, elle aurait fait une très bonne chirurgienne même. Malheureusement elle a utilisé ses savoirs à des choses bien plus glauques. On a retrouvé après coup des victimes qui avaient été opéré avec maîtrise pour être gardé en vie plus longtemps. Quelle horreur.
♦ BRICOLAGE : adepte
Ses pièges ingénieux ont donné beaucoup de fil à retordre. Avec l'équipement trouvée dans la cabane abandonnée à censuré elle a fait des choses dignes de nos centres d'entrainement. Je précise que ses autres capacités sont celles d'une personne moyenne. On a réussit à la trouver car elle ne savait pas réparer sa machine à café.
♦ MAÎTRISE DES ARMES BLANCHES : inconnu
Sa maîtrise au couteau, que l'on ignorait, a causé des dégâts à l'équipe Vipurii mais est limitée. Son niveau est bon pour une civile selon les retours mais elle manque de pratique. Clairement elle n'est pas de taille contre de vrais combattants. Tant mieux. Dans le hangar elle a sut se servir d'un bâton pour repousser les forces spéciales un moment dans une situation idéale. Au vu des vidéos elle improvisait son propre style. Efficace mais brouillon. Clairement fait pour des personnes sans protections également.
♦ MAÎTRISE DES ARTS MARTIAUX ET DU COMBAT À MAINS NUES : adepte
Nous n'avons pas pu constater cela de visu mais nos sources indiquent qu'elle a fait de la boxe légère et étudié plusieurs styles pour ce qui concernait l'esquive surtout. Pas du tout au niveau d'un militaire mais plus que bonne contre une personne lambda.  Elle a même été relativement facile à capturer au final, pas vraiment plus dure qu'une autre délinquante.
♦ MAÎTRISE DES ARMES À DISTANCE (arc, pistolet, lance-pierre..) adepte
Ulgii : blessé au biceps par un lancer de couteau qui visait vraisemblablement le torse. Il lui manque encore la précision pour être dangereuse. Elle peut grosso modo atteindre sa cible dans un rayon d'un mètre de diamètre si on se base sur les cibles d’entraînements que l'on a retrouvé dans l’entrepôt.
Antero : Tué d'une balle de fusil de chasse à culasse dans la tête. Il fallait s'y attendre hélas, elle pratique la chasse de manière assidue. Il faut cependant noter qu'elle à pu bien viser avant que nous la repérions. Pendant le combat son habileté a baissé de manière drastique à cause du stress. Une chasseuse mais pas une combattante.
Roope : Flèche dans le genou. Aucune trace de club de tir à l'arc fréquenté trouvé. Étrange.
♦ CUISINE : Experte
Ses ex et ses connaissance vantent sa maîtrise de la cuisine (en même temps avec un Ginette mathiot). Particulièrement douée pour la viande.
♦ SCIENCES APPLIQUÉES (chimie, biologie, géologie, etc) inconnu
Elle a le niveau général d'une étudiante douée. Penser à dire au ministère de l'éducation de baisser le niveau des programmes. Au moins elle sait pas faire d'explosifs.
Addendum : Elle sait ce qu'il faut pour la survie en extérieur moyen mais cela relève de l'expérience normale dans notre pays.
♦ CONDUITE DE VÉHICULES : inconnue
Dispose d'un permis voiture et d'un permis moto. Mais préférait les transports en commun, le vélo et la marche. Visiblement peu à l'aise avec la conduite.
♦ HORREUR : experte
Elle n'a pas son pareil pour instiller la peur chez ses victimes et imaginer des choses plus horribles les unes que les autres. Tout ce qui peut provoquer la peur est à considérer comme faisant partie de son arsenal, même les ombres d'une pièce.

♦ PARTICULARITÉS : Saine au d'esprit au dernier degré. Adore tuer/torturer/mutiler/dévorer.

Peut devenir une sorte d'ombre si elle est dans une zone relativement sombre. Le conditionnement est aussi important car elle a besoin de se concentrer sur sa proie pour provoquer le changement et donc de se croire seule. Si elle se rend compte qu'il y a une tierce personne elle ne perdra pas cependant sa transformation ELLE NE SAIT PAS ENCORE TOUTE LES CONDITIONS. Son corps change et est alors noir, ses cheveux aussi. Elle est complètement autre, si on la touche on sent une sorte de peau, aucune trace de ses vêtement. Plus grande et agile sous cette forme. Mais pas plus forte ni résistante, juste terrifiante. Ses mains grandissent et se terminent par des griffes en kératine (les ongles). Quand elle est normale ses cheveux changent selon son niveau d'adrénaline massacrante  : Blonde elle juste dangereuse mais c'est naturel. Des traces de noir : Elle veut se transformer et/ou plonger une victime dans la terreur pure, l'idée des sévices qu'elle va infliger la sature mais cela n'indique pas qu'elle soit forcément assez excitée pour se transformer ou qu'elle en ait le désir.


♦ NIVEAU DE DIFFICULTÉ SOUHAITÉ : Difficile, Je lâche un monstre, que la difficulté aille avec.

Description


Rapport n°1 : généralités

Vesa est une tarée, il n'y a pas d'autre mots. Cannibale avérée et revendiquée avec pour passe temps favoris de traquer et de briser ses proies dans la peur. Elle est bien intégrée à la société sans que ce ne soit une façade et ne se concentre que sur sa victime, toujours une à la fois.

Cela a commencé à son adolescence. Un soir un gars du lycée voisin l'a suivit pour la draguer. Elle n'a pas eu peur, elle a juste eu envie de le tuer pour savoir. Et elle a adoré. Le cannibalisme est venu avec sa 4e victime. Le sang était chaud, appétissant, les muscles frémissaient encore et elle devenait complètement prédatrice, dévorant sa proie avec le même plaisir que le fermier qui mange sa poule .Elle s'est mise ensuite à tester la chair humaine sous toute ses formes et s'est découverte une passion pour la nourriture carnée, agrémentée de légume pour garder la forme. Elle pouvait prendre des organes dans l'école de médecine pour ses études mais après avoir travailler ou mit une part de coté elle consommait ce qu'elle avait pris. Du fait de ses bons résultats sa demande en organes a suscité bien peu de suspicions.

Une fois étudiante et épanouie c'est devenu pire. Son look gothique avec beaucoup métal a autant attiré les garçons et les filles que goûté le sang de ses pauvres victimes. Sa soif de meurtre et de terreur inextinguible est hélas restée inaperçue du fait que les affaires étaient indépendantes au départ, la police pensait à plusieurs tueurs et l'évolution de son mode opératoire s'est faite avec une vitesse telle qu'il est passé inaperçue. Fille normale le jour, monstre la nuit. Mais qui aurait pu soupçonner cette gothique toujours maîtresse d'elle même dans les études au point d'être souvent citée en exemple ? Bien sur elle tranchait de manière sévère avec ses camarades mais si l'on excepte les soirées personne ne la voyait autrement que comme une professionnelle froide, loin de la violence aberrante dont elle était capable.

Elle s'est mise ensuite à corser les choses. Des proies plus forte, plus gratifiantes à chasser. Elle appris à les piéger, à les manipuler, à prévoir. Jeu de la mort après jeu de la mort son intellect assimilait et elle apprenait pour devenir sans cesse une meilleur machine d'horreur.

Normalement un tueur en série est facile à repérer, mode opératoire, traces sur les victimes. Mais tout aussi impulsive qu'elle semblait être dans le choix de ses victimes elle prenait toujours le temps de couvrir ses propres traces et de maquiller ses meurtres. On peut voir ici la marque de ses études, plusieurs stages en instituts médico-légales mais aussi sa connaissance du corps humain. Connaissant les procédures policière elle n'avait guère de mal à maquiller ses crimes ou à perdre les enquêteurs en semant de fausses pistes.  

Il faut comprendre que ses premiers meurtres n'étant pas marqués par le cannibalisme nous n'avions pas fait de recoupements. Difficile de faire un lien entre un accident piéton et ce qui ressemble à un vol qui tourne mal. De ce fait quand il est apparut qu'un tueur cannibale sévissait dans le pays son mode opératoire était rodé et ses études de médecine terminées.

Il est rapidement apparu au début de l'enquête qu'un vétéran des üttis était à l’œuvre, les pièges, le coté prédateur et la manière d'attaquer les victimes (d'attaquer leur corps). Notre chance a été que l'un de nos collaborateurs ait été un professeur de médecine à la capitale et qu'il se souvenait de l'importante demande en organe de Vesa. Cela nous a permis de trouver ses premiers meurtres et de lancer la traque. Inutile de préciser à quel point nous sommes tombé de nos chaises, nous qui nous attendions à une bête de guerre.


Une fois ses études terminées Vesa s'est mise en retrait si l'on peut dire. Elle ne faisait que les démarches administratives nécessaire ou ne laissait que peu d'infos sur ses comptes en ligne. Même à son travail à la morgue Paarvinus elle n'entretenait que des relations professionnelles avec ses collègues. Il semblerait qu'elle se concentrait plus sur ses proies et la préparation de ses traques, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir une vie sociale que l'on peut qualifier de banale.

Entre notre erreur initiale et la mise en place de notre dispositif il nous à fallut 6 mois pour arrêter Vesa. Il faut comprendre que nous agissions à la limite de la légalité, nous ne sommes pas la police et nous n'avions aucune véritable preuve, ce qui nous forçait à agir lentement. Il nous fallait en outre une bonne raison d'arrêter Vesa sinon nous aurions dû la relâcher et elle aurait sans doute fuit.

J'adresse ici une requête personnelle en demandant une enquête interne pour trouver le crétin qui a parlé à la presse d'une enquête sur un cannibale. Grâce à lui Vesa à été extrêmement précautionneuse et s'est probablement aménagé des chemins de fuite. Son comportement n'a pas changé mais ayant cessé de faire tout ce qui était à risque nous ne pouvions plus lancer une opération lourde sans accord des ministères des armées et de l'intérieur. Fort heureusement nous l'avons eu.

Je joint ici une description succincte de l'incident. L'intervention armée a suivit de 2 jours l'intervention raté à Helsinki. Nous devions capturer Vesa à la sortie d'un grand magasin mais un mouvement de foule dû à un concert surprise de Sabaton a empêcher l'équipe de rabattement de faire son travail et le temps de redéployer l'autre équipe elle avait eu le temps de monter dans un transport en commun.
Nous avions cependant pu rester caché et garder notre effet de surprise. Pour son appartement nous avons lancé un assaut en règle, lacrymogène, grenade incapacitante et balles en caoutchouc. L'opération à commencé extrêmement mal, Vesa ayant installé un piège à loup derrière sa porte. Elle a ainsi eu le temps de se retrancher dans sa salle de bain mais cela entrait dans nos schémas. J'aimerais mettre fin à toute polémique ici même : Ce n'est que par pure malchance que la grenade incapacitante de Hjalmar a rebondi sur la porte qu'elle refermait au lieu d'exploser et est tombée dans le monte charge. Nous ne savons pas encore quelle réaction en chaîne à conduit à l'explosion de la cuve à fioul mais elle n'y est pour rien (le syndic est toujours en instruction).
L'incendie à embrasé l'immeuble pendant que l'équipe forçait la salle de bain de Vesa. Sur la décision du chef d'opération moi l'équipe à immédiatement tenté d'évacuer les habitants, mais hélas trop tard pour sauver tout le monde. Vesa a su saisir l'occasion pour fuir probablement par la fenêtre. Encore maintenant nous n'avons aucune fichue idée de comment elle a fait pour fuir. J'avais moi même briefé les policiers en charge de faire barrage. Son interrogatoire devrait nous éclaircir sur ce point.


Sa seule erreur fut de commander une machine à café (on savait que la sienne avait été détruite à la 2eme intervention). Nous disons erreur mais elle à été sacrément maligne en vérité pour brouiller les pistes en allant la chercher à un endroit loin de son repaire. Pour le coup nous ne pouvons que nous féliciter des talents de nos üttis. Je ne compte plus le nombre de fausses pistes dans lesquelles nous avons faillit tomber. Mais aussi douée soit elle rien ne vaut un militaire de 15 ans de carrière et de coups fourrés contre les russes.

Nous avons toutefois encore faillit échoué, elle nous attendait, probablement pour nous tuer et disparaître ensuite. Son embuscade initiale nous a coûté Antero mais ensuite nous avons pris l'avantage. Le terrain initialement lui était favorable et je ne doute pas qu'une équipe d'intervention classique qu'elle attendait vraisemblablement aurait pu échoué. Mais étant habitués à combattre dans ce genre de zone nous l'avons mise en porte à faux en coupant ses itinéraires de fuites. Il est clair qu'elle ne s'attendait pas à affronter des militaires.

Vesa est un cas absolument unique. Elle n'est pas folle, elle est consciente de ses actes, elle ressent de l'amour, de la tendresse, bref des sentiments normaux. Ses horreurs...sont pour nous l'équivalent d'un grand huit. Elle n'a pas la limite qui s'applique à nous autres. Elle prend plaisir à tuer et à faire souffrir et le fait, sa réinsertion un mirage. Peu m'importe les lois de notre pays. Il faut la tuer sans hésiter, je refuse de prendre la responsabilité de nouvelles morts. Je ne sais pas si le trouble psychopathique léger qui lui a été diagnostiqué s'applique vraiment. Cela induirait qu'elle ne ressent rien envers ses victimes mais comme elle prend du plaisir à les terrifier et à leur faire du mal elle est capable d'empathie.

Pour conclure ce rapport préliminaire je dirai qu'elle est folle selon notre société de par ses désirs, mais elle est rationnelle, logique et ne souffre pas d'une affliction mentale, même si ce dernier point n'engage que moi pour le moment.

Ps : Toujours aucun indice sur le pourquoi du comment elle sait user d'un arc.


Aaaah mon crâne ! Nom d'un mötti il s'est passé quoi ? Je....Putain c'est quoi ça ? Ils m'ont shooté c'est pas possible. Attend.... c'est un ciel ce truc ? Non c'est pas possible je suis devenue folle ! Respirer, expirer, respirer, expirer...pfouu pfouu. Non non, réfléchir....j'étais dans la cellule et pouis pouf plus rien...Exercice de concentration ! Voila je passe bien sur tout mes os, je sens bien tout les muscles, le pouls est correct et clair. Je suis pas droguée.

Bon faut restez calme. Le ciel est pas important, le ciel est pas important. Je suis hors de ma cellule c'est tout ce qui compte, je suis hors de ma cellule c'est tout ce qui compte. Pfouu pfouu. Tient des traces de pas.

Voila je me concentre la dessus. Un petit groupe, 10 personnes je dirais. Hmm ils venaient de par la. Bon j'y vais, de toute façon la si on m'explique pas ce qui se passe je vais finir dingue, sauf si je le suis déjà. Non je suis saine d'esprit, je sens dans mes tripes que cet endroit est réel. Brrr il fait froid, il me faut des fringues.

Ok. Donc ils sont une grosse dizaine, pas d'enfants, armement improvisé, bon point. Hmm ils ont aménagé ces containers en un camp fortifié on dirait. Cela veut dire qu'il y a du danger dehors. Bon, un grand sourire, je demande à l'aide et au pire j'aurais qu'à les voler cette nuit. Il y a la nuit ici en fait ?

OK. Alors cataclysme, esquisse, Objets. Non c'est pas grave, c'est pas grave. Je suis libre c'est ce qui compte, le reste on s'en fout, on s'en balance. Mais putain comment je suis arrivée ici sérieux ! Non non faut pas réfléchir, je vais dormir un coup, voilà, en plus ils ont pas l'air méchant. Zzzzzz.

Alors aider à mettre la barricade ici fait. Fouiller dans l’entrepôt la bas fait. Nouer des bons liens avec les gens fait. S'adapter à ce monde, où sont les pilules que j'ai choppé ?

Rhmm miam, non avec des pescatores, et saignant le triceps. Oui je veux bien le sel merci. Whou ! La vache ils tapent fort les somnifères. Attend une seconde...il y a un truc pas net. Hmmm ils dorment tous et, tient ? C'est quoi cette lumière ? Rmmmm si seulement j'avais une vraie arme, aller ma vieille, faudrait pas se relâcher.

Eh mais je la reconnais elle. Attend elle va ou ? Mais il y a rien par la c'est pas encore aména...la salooope. Putain on a du mal à bouffer et elle se garde tout ça ? Je vais t'apprendre tient attend que...noon j'y crois pas. Un enfant ? Hmm je vais te garder à l’œil toi, faudrait pas que tu nous menaces.

Fouiller le verger, fait. Trouver un truc à chasser, c'est mort. Surveillé l'autre pouf, trouvé son entrepôt souterrain qu'elle pille. Comme on le trouvera elle préfère le vider maintenant. Sale égoïste. Par contre elle semble plutôt à l'aise pour effacer ses traces. Intéressant.

Plus de pilules, je commence à faire des cauchemars. La voleuse me fout sur les nerfs avec ses faux semblants. J'arrive plus à remplir ce journal correctement. J'ai trop faim, les Objets ont ravagé les provisions, elle garde tout pour elle et son gamin. Et ce putain de ciel de merde. RAAAAAAAAAH !

Je me suis caché aujourd'hui, j'ai passé mon temps à pleurer et à gerber les racines que je trouvais. C'est pas possible ce monde c'est pas possible ce monde. On a perdu 2 gars aujourd'hui, une meute fait le siège et on a toujours pas d'arme digne de ce nom. C'est un piège à rat.

J'ai trouvé un couteau de boucher. J'ai demandé à l'autre pute de me filer une conserve, promis je dirai rien aux autres (j'en suis réduit à ça putain!) elle m'a dit de dégager en me menaçant avec une sorte de flingue. J'ai faim. Je commence à accepter le changement mais c'est dur. J'ai l'impression que mon crâne va exploser.

La meute est partie, on a pu récupérer des provisions à l’entrepôt sous terre. Elle m'a regardé comme si je venais de la condamner à mort. Oh ça oui elle va crever, mais pas de manière littérale. Elle s'est mise en retrait du groupe. Tuer, tuer, tuer, tuer ! J'en suis tellement excitée après avoir été arrêté que je m'en émoustille comme une pucelle. Cela me rappelle le chalet avec Hektor, on aurait peut être pas dû se séparer. Ah lalala bon aller, finit les rêveries et au travail.

J'ai préparé la chasse. Cette zone est sombre, les containers forment une sorte pas de labyrinthe mais d'endroit assez déroutant. C'est pas les planques qui manquent ni les postes de vues. Je crois qu'elle sera assez bien pour une petite révision. Elle est méfiante, plutôt agile et mentalement ce sera très gratifiant de la briser.

Je poursuit mon travail. Le groupe m'a complètement intégré. C'est assez génial je dois dire, de participer à un travail en communauté. En Finlande je pouvais pas m'investir autant et les chasses étaient bien plus dure à préparer. J'ai trouvé un petit entrepôt de vêtement. Pour l'instant je garde encore mes fripes de prisonnière et ce vieux manteau mais bientôt je pourrai enfin me vêtir correctement. Ils ont dit que ça serait original.

Mes pièges sont prêts. J'ai du improviser pas mal mais entre les cordes, les nœuds coulant et autres pièges à humains je pense que j'ai de quoi être fière. J'ai analysé son schéma de parcours. L'idéal sera de la blesser pour l'affaiblir et de l'attaquer quelques fois. Par contre il me faudrait un moyen de bien la pousser à la faute. Je vais pas non plus utiliser le gosse, lui il y aurait pas d'intérêt.

Pas manger aujourd'hui. Elle a cadenassé sa pièce de bouffe et des Objets bloquent l’entrepôt. Étais déjà sous alimentée, situation pas tenable.

Bouffé de la terre pour apaiser la faim.

Impression que je vais mourir.

Faim

Faim

Faim

Cette nuit

Je me suis planqué dans un recoin. Elle est presque paniquée. Au départ elle se rendait pas compte qu'elle était traqué, elle croyait qu'il n'y avait que les pièges. J'avais bien prévu son parcours et le moment où elle prendrait peur pour son gosse. Ah elle vient de se rendre compte qu'il a disparu.

Elle gueule. Après avoir pleuré. Je suis déçue, je pensais qu'elle tiendrait le coup plus longtemps. Enfin peut être qu'elle saura opposer une petite résistance. Elle me demande de me montrer (enfin à la personne qui la chasse). C'est marrant, ils agissent tous comme si j'étais une folle tarée comme dans les films. Ils pensent jamais que j'aime juste tuer, briser et dévorer.

La nuit se poursuit. Je l'ai enfermée dans l'endroit, j'ai juste laissé une sortie. Elle en a vu de dure, elle croit encore qu'elle peut s'en sortir et trouver son bambin. Si elle savait. Mais franchement c'est sa faute j'ai envie de dire. Elle a voulu se la jouer égoïste alors qu'elle assume. Je l'aurais pas traqué sinon, je suis pas malade, je tue pas par pulsion. Et faut que je mange.

Elle a trouvé son gosse, enfin ce qu'il en restait. Je suis assez fière de mon travail la. Je l'ai tué pendant son sommeil, de toute façon il aurait pas survécu à sa pneumonie (c'est pour ça qu'elle se cassait pas en fait). La on à l'impression qu'il à souffert longtemps. Elle est blessée de partout, vulnérable. Je vais lui remettre la pression en place.

PUTAIN !!! J'étais en train de me glisser derrière elle et je sais pas ce qui s'est passé mais nom d'un rouge ! J'ai sentit mes membres changer, mes vêtements ont comme disparu et mon agilité même était..différente, plus élastique. Et mes ongles putain, on aurait dit des griffes (par contre c'est fragile, j'ai lâché ma larme quand j'ai ripé sur son os, faudra que je fasse gaffe). J'ai pu vite fait me voir dans un miroir, même moi je me ferai peur, c'est trop cool ! J'ai pu m'amuser avec ma proie comme jamais. Finalement ça c'est finit avec le jour, près de l'unique sortie. Elle était juste à point, la petite lueur d'espoir qui maintient en vie. Je me suis jetée sur elle à 1 mètre de la lumière, elle a essayé de se débattre pendant que je la charcutais. Puis je suis redevenue normale.

Rien à dire aujourd'hui. Repos toute la journée. Bien mangé.

J'ai distribué les réserves qu'elle cachait, j'ai dit que je l'avais chassé pour sa trahison, on va dire que je joue sur les mots. Par contre j'ai gardé une partie du sel pour moi, pour conserver la viande.
Tout est redevenu normal, j'ai finit par m'habituer à devoir découvrir cet endroit de dingue. On va essayer de s'établir ailleurs, un laboratoire à ce que j'ai cru comprendre, avec des gens des cyantifiques. Ils sont bien content, maintenant qu'ils ont quelqu'un pour les soigner. On part demain.

J'ai été séparé d'eux par une tempête. Je me dirige vers le labo. Plus de place sur le carnet. J'ai de bonnes réserve ça ira. J'espère qu'ils seront sympas.

Trouvé leurs corps. Tant pis j'irais seule.  



Spoiler:

Informations obligatoires pour le registre des personnages
Lien de l'image utilisée comme avatar principal:  https://www.noelshack.com/2019-44-7-1572815589-rrzra.jpg
Personnage utilisé pour votre avatar (et œuvre dont il est issue) : Punky touffe, Eleni, Etsy
Description succincte de votre personnage (en mots-clefs, voir le registre pour les exemples) : cannibale, chasseuse, horreur, meurtrière, blonde, finlandaise, redoutable

Spoiler:

avatar de Vesa quand transformée
Lien de l'image utilisée comme avatar secondaire: https://www.noelshack.com/2019-44-5-1572573759-shadow-lady-1.jpg
Personnage utilisé pour votre avatar (et œuvre dont il est issue) : « Creepy » shadows, by Joshi,Hermit scribe


Dernière édition par Flavius le Dim 3 Nov - 23:53, édité 7 fois
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2686
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
le Dim 3 Nov - 16:58
Aaah, cette fiche !

Ceux qui ne font pas partie de l'administration l'ignorent, mais cela fait un petit moment qu'on entend parler de la petite Vesa. Je crois que jamais une fiche n'avait pris autant de temps à être retouchée et discutée avec les admin' (et Stilgar) avant d'être finalement postée. Du coup, avant même de commenter le personnage, je tenais à le souligner, par rapport à tout ce travail, mais aussi à la patience que tu as eu étant donné que tu as eu ton idée au moment où je m'apprêtais à être absente pendant longtemps. En bref : GG, j'espère que tu apprécies le résultat au moins autant que tu appréciais le personnage tel qu'il était dans la toute première version. Quant au personnage, j'ai surtout hâte de voir ce qu'il deviendra une fois balancé dans l'Esquisse, entre personnage calme qui s'intègre et créature sanguinaire, étant donné que pour l'instant sa seule "proie" a été traquée en contexte de faim (et contexte où la personne avait des choses à se reprocher, même si ça reste pas très catholique de la tuer pour ça, surtout si y'a le gosse avec), et que ça a mis du temps ; voyons voir ce qu'elle pourra faire avec les objets du Laboratoire... (Dommage qu'on ait plus Canvas, ça aurait fait un joli duo.. ou de jolis antagonistes... mais à défaut on se délectera de ses réactions face à la stupidité des dessinateurs)

Quoi qu'il en soi, sitôt que tu auras mis un avatar de sa forme normale, je pourrai officiellement valider - et lâcher dans l'Esquisse - cette douce sanguinaire. À ce moment-là, ton code de transformation deviendra
Code:
<transformation perso="Vesa" />
... et pour le reste, tu connais déjà le chemin !

Ah, c'est tellement plus rapide de valider quelqu'un qui fait un deuxième personnage sur le même univers.


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum