Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2759
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
le Mer 19 Aoû - 14:38

Zhirayr Arshakuni



Appellation : Zhirayr Arshakuni. Sur internet, il avait pour pseudonyme Ignatius (Un dérivé du mot latin pour «feu», qu’il a juste piqué à quelqu’un parce que ça faisait cool.), quand il ne se faisait pas simplement appeler Zhi/Ji ou Zhira.
Note : Vous pouvez choisir laquelle de ces appellations est sa principale / celle que vous utiliserez le plus en RP.

Âge : 16 ans. Il fait plus vieux (voire beaucoup plus vieux) à cause des cernes.

Nationalité : Arménienne (vous pouvez creuser/nuancer selon l’histoire que vous développez)

Arrivée dans l’Esquisse Début des opérations : Cinq jours

Avatar : Shigaraki (MHA). Alternativement des personnages comme Kaneki (Tokyo Ghoul) ou n'importe quel perso collant à la description.



Description



Parmi tous ceux qui se réveillent dans l’Esquisse et font appeler les Dessinateurs, il y a ceux qui se contentent d’y mener une vie sans enjeu, rythmée par les découvertes et les rencontrées, et ceux qui se fixent un objectif. Ces objectifs sont parfois ambitieux, comme sortir de l’Esquisse ou la dominer, parfois plus simples.

Et puis il y a ceux qui ont un objectif que pas grand monde ne comprend. Comme Zhirayr.

Quiconque aborde - ou se fait aborder, mais c'est rare - par ce gringalet introverti à la peau maladive, au visage rongé par la névrose et à la stature tremblante, ne tarde pas à l’entendre parler - sur un ton des plus intense - de la guerre secrète qu’il mène contre... les Rats qui vivent à l’intérieur de la grande bibliothèque de la Ville (les mêmes qui l’entretiennent en prenant soin de mordiller ceux qui perturbent son calme studieux).
Non contents de monopoliser l’espace et de représenter une menace pour les allergiques aux rats, ces vermines sont coupables du manque de bons livres d’urban fantasy ; nul doute que leur prochain méfait sera de laver le cerveau de l’ensemble de la population en retravaillant tous les écrits qu’elle lit, pour enfin remplacer le coin bandes dessinées par des versions censurées - sans chat. Ou quelque chose comme ça. Et puis, ils seraient également de mèche avec les cyantifiques en vue de remplacer tous les rats de laboratoire par des Dessinateurs, et prévoiraient d’instaurer un monopole sur le marché de la Ville.

Les preuves de tout ça ? Il ne les a pas encore... Ces petits malins aux oreilles rondouillettes cachent bien leur jeu ! Ils ont disséminé dans leur domaine toutes sortes de pièges, comme des tables aux coins affûtés capable de trancher les genoux de tous ceux qui s’y cognent et des livres si lourds qu’ils affaiblissent physiquement les lecteurs. Outre ses tentatives régulières d’infiltration ou de prise de la forteresse, l’espion en herbe a également tenté d’en capturer un pour le faire parler, mais les rats disposent d’une armée surentraînée et des soldats qui ne pipent pas mot même sous la torture (ils ne parlent pas de façon générale, mais c’est un subterfuge).

Évidemment, à force, et malgré le caractère «secret» de ces opérations, les visiteurs réguliers finissent par être au courant. Les rats aussi. D’abord légèrement inquiétés par la présence de ce prédateur, ils ont très vite mesuré la dangerosité (inexistante) de l’ennemi.

Et puis, ils ont commencé à déposer pour lui des petits morceaux de nourriture sur le sol. À lui apporter une couverture lorsqu’il s’endort sur un livre. À l’écouter pleurnicher quand il se plaint, juste à côté d’eux, qu’il ne trouve pas d’allié dans sa quête. Et, petit à petit, à recueillir celui qu’ils voient avant tout comme un enfant perdu qui craint autant les rats que les Hommes, l’Esquisse ou, plus que tout, la bonté.

Notes du MJ: Le personnage a été décrit d’un point de vue assez extérieur, pour laisser une certaine latitude dans l’interprétation. À vous de voir si vous préférez insister sur le côté «perché» (en en faisant un paranoïaque ou un ado qui a lu trop de romans) ou sur les aspects suggérés par la fin de la fiche (et donc creuser un peu son passé et son caractère pour préciser ses peurs et en quoi elles sont le moteur d’une obsession).



Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum