-29%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 30% sur la veste de survêtement FB Barcelone
59.97 € 84.99 €
Voir le deal

La Sénatrice et le Légionnaire

Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 147
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Lun 26 Oct - 2:29
Deux âmes perdues dans les sables
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 147
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Lun 26 Oct - 2:35


La tempête ne faiblissait pas. C'était une tempête ordinaire mais charriant sable et cendre. Il marchait depuis des heures. Quand ils avaient repris la route ils n'avaient pas fait attention et maintenant il était seul. Il n'était même pas certain d'aller du bon coté, il ne voyait presque rien, ne devinant les arbres étranges et les carcasses qu'au dernier moment.

Il se protégeait comme il pouvait de la fureur des éléments, ses armes rangées pour qu'il se couvre les yeux. Ses pensées allaient au groupe. Qu'étaient ils devenus ? Allaient ils tenir sans lui pour les protéger ?

Ainsi marchait le Triaire, dans son âme comme dans sa quête plongé dans le flou le plus total.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 166
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Dim 20 Déc - 23:10
D'une couleur blanche presque immaculée, sa veste était maintenant d'un rouge terne, lui donnant l’apparence d'un spectre couvert de sang séché. Depuis l'aube (en autant qu'il pouvait y avoir une aube dans l'Esquisse), le vent soufflait de manière à faire voler le sable rouge du désert. Enveloppé dans la tempête de sable et de cendre, le groupe s'était tout de même mis en route. Isolde savait qu'elle aurait dû insister qu'ils restent immobiles. Si seulement leurs réserves n'avaient pas été aussi minces... Au final, ils n'avaient même pas eu le choix.

Un pied posé au mauvais endroit avait suffit pour défaire la chaîne humaine qui défilait alors que ses doigts avaient glissés de ceux qui la maintenaient sur le droit chemin. Normalement, les quelques secondes gaspillées à se relever n'auraient pas dû l'empêcher de reprendre sa place. Mais non, non, malgré les appels et les cris produits, personne ne vint. Personne ne la trouva. Peut-être même que personne ne cherchait. Elle était seule.

Alors Isolde cessa de chercher à être trouvée. Dans une telle tempête, elle ne ferait probablement que tourner en rond de toute façon. À la place, mieux valait attendre. Seulement, si elle cesser de bouger, elle ne doutait pas que la cendre s'infiltrerait dans ses poumons et qu'elle s'étoufferait sur l'air qui était pourtant vital à sa survie. Elle devait trouver un abri le temps que les intempéries se calment. Alors elle cessa de crier et elle chercha. Un pied devant l'autre, les deux mains tendues, elle chercha. Et chercha. Et trouva.

Une ruine. Un abri. Un sanctuaire. Épuisée, la jeune femme se glissa à l'intérieur, se recroquevillant en boule et regarda le sable et la cendre se mélanger et retomber au sol. Lentement, lentement, refermant l'entrée dans laquelle elle s'était glissée. Elle ferma les yeux et sa conscience s'envola sur une dernière pensée : Et si ce sanctuaire se révélait être en réalité sa tombe?


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 147
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Dim 20 Déc - 23:48


La tempête ne faiblissait pas, mais lui non plus. Récif de métal et de chair balloté dans un océan de poussière. Pas après pas dans la plaine il avançait dans le désert. Pas après pas il ne voyait rien, n'avait que la certitude de pouvoir s'en sortit en avançant droit. Parfois dans la brume rougeatre il voyait des échos, des silhouettes de chars. Les cris du vent se transformaient en cri de guerres depuis longtemps éteints. Et maintenant un bunker sur son chemin. Il avança vers l'illusion, imperturbable. Et ce ne fut qu'en voyant des branchages être déviées qu'il comprit que ce n'était pas une illusion.

Il allongea son allure, pressé de se mettre non seulement à l'abris, mais de peut être retrouvé les autres. Si tout se passait bien ils seraient la, c'était droit sur la route qu'ils avaient prévu. Il prit un instant pour souffler quand il arriva à la porte. Il frappa un SOS pour indiquer qu'il était humain et poussa le battant qu'il referma dans l'instant. Ses yeux s'habituèrent à la pénombre.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 166
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Lun 21 Déc - 0:08
Un bruit sourd réveilla la femme qui se redressa et plongea automatiquement la main dans une poche de sa veste pour en ressortir un pistolet électrique copié sur le modèle de celui de Watt. Elle le pointa vers l'entrée de l'abri, les deux mains fermes malgré son pouls qui battait trop rapidement.

La porte s'entrouvrit et une silhouette entra. La lumière éblouit Isolde qui ne voyait plus l'arrivant. La porte se referma, mais tes tâches de couleurs flottant dans sa vision l'empêchait de distinguer l'intrus. Ennemi ? Ami ? Objet ? Elle se prépara à appuyer sur la gâchette.

- Qu-qui est là !?


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 147
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Lun 21 Déc - 0:22


-Isolde ? C'est moi, le Triaire.

Il posa ses affaires et ses sacs et s'approcha doucement. Son visage était comme statufié dans la pénombre. Il se pencha vers elle ses yeux acier ne cillant pas d'un iota sauf en constatant l'état de la jeune femme. Il prit une gourde et la lui tendit.

-Bois avant que ta gorge ne se dessèche.

Puis il vit son arme.

-C'est moi. Tu peux baisser ton arme.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum