-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal

Easel - Hommage à l'irréel

Kaoren
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 555
Date d'inscription : 22/09/2015
Kaoren
Lun 6 Sep - 0:00

Easel




APPELLATION
Easel, ou « La Gardienne »

ÂGE
Autour de 25 ans en apparence, âge réel inconnu. De son point de vue, elle a toujours existé, mais n’a jamais cherché à compter les jours.

NATIONALITÉ
Esquisséenne, n'essayez pas de la convaincre du contraire.

GOÛTS
Elle aime l’Esquisse dans tout ce qui la compose : ses paysages, ses phénomènes, ses Objets, son Ciel…
Elle n’aime pas la logique, l’ordre, la rigueur et les Cyantifiques.

ARRIVÉE DANS L'ESQUISSE
Personne ne l’a vraiment recensée, surtout pas elle, mais les premiers témoignages feront état de plusieurs semaines. De son point de vue, encore une fois, elle a toujours été là.


Description



  1. Quand l’Esquisse fut achevée, la Déesse enfanta Easel pour y surveiller les Dessinateurs. Elle leur était semblable de corps et d’esprit.
  2. À sa naissance, Easel demanda à sa Mère : « Pourquoi suis-je pareille aux enfants de la Terre, limitée dans mon corps, limitée dans mon esprit ? »
  3. Et la Déesse répondit : « Tu es telle que les Dessinateurs peuvent te concevoir. Ils ne te verront pas si tu n’es pas pareille à ce qu’ils savent voir. Ils ne te comprendront pas si tu n’es pas pareille à ce qu’ils savent comprendre.
  4. Parle-leur avec leurs mots et avec leurs conceptions. Tu sauras ainsi leur apprendre à s’en détacher, et l’Esquisse les en détachera comme je l’en ai détachée. »
  5. Alors Easel demanda : « Pourquoi les enfants de la Terre doivent-ils endurer encore tant de limites ? La beauté de l’Esquisse ne les invitera-t-elle pas à s’en libérer ? »
  6. Et la Déesse répondit : « Les Dessinateurs sont semblables à des papillons volant autour d’une lampe ardente.
  7. Ils savent que la flamme consumera leurs ailes à petit feu. Mais ils ne s’en tiennent jamais loin,
  8. Ils craignent qu’un prédateur les surprenne s’ils s’aventurent trop longtemps dans l’obscurité. Alors ils demeurent près de la flamme,
  9. Ils savent qu’elle les dévore lentement, mais craignent d’être dévorés rapidement s’ils s’en éloignent.
  10. Ils ignorent s’il existe des prédateurs loin de la flamme, car ils ne s’en sont jamais éloignés. Ils se confortent dans sa lumière car ils ne connaissent qu’elle.
  11. Lorsque j’inviterai les Dessinateurs à rejoindre mon domaine, ils s’inquiéteront de n’y trouver de flammes nulle part, et tâcheront d’en allumer de nouvelles.
  12. C’est pourquoi tu dois les convaincre qu’il ne se trouve aucun prédateur en mon domaine. Alors seulement, ils pourront y pénétrer l’esprit serein. »
  13. Alors Easel demanda : « Comment apprendrai-je à ne pas me conforter dans leur lumière, si je ne peux connaître qu’elle ? »
  14. Et la Déesse répondit : « À chaque fois que tu craindras de t’y complaire, tu lui fermeras les yeux.
  15. Tu te banderas le visage pour te couvrir les yeux et les oreilles. Tu te ganteras les mains pour te couvrir les doigts.
  16. Tu ne verras plus que des bribes de lumière. Tu n’entendras plus que des sons confus. Tu n’effleureras plus que des formes sans consistance.
  17. Alors, libérée de toute certitude, tu imagineras tout ce qui n’est pas. »
  18. C’est ainsi que naquit Easel, Gardienne de l’Esquisse, aux Dessinateurs semblable de corps et d’esprit.

Peu de gens la croient. Même ceux qui l’apprécient demeurent incrédules quand elle évoque sa version de l’histoire. Elle est une dessinatrice, comme les autres, et elle a dû naître sur Terre, comme les autres. Mais elle n’en croit rien ; ses souvenirs sont clairs, elle les revoit comme elle se revoit saluer cet Objet la veille, ou aider ce vagabond à se relever l’avant-veille. Elle sait, mieux que quiconque ici-bas, que l’Esquisse coule dans ses veines depuis sa tendre naissance.

Quand on lui mentionne que la pluie tombe, elle s’enquiert de la direction qu’ont choisie les gouttes. Quand on la prévient que le plat qu’on lui sert est brûlant, elle demande s’il va chauffer encore ou si elle peut espérer qu’il refroidisse bientôt. Et quand on l’invite à venir regarder le Ciel, elle propose d’aller le faire depuis un profond souterrain. Les conceptions terriennes, si elles lui sont connues, demeureront toujours des mœurs étrangères à ses yeux ; elle se jure fille d’Esquisse et ne s’accorde qu’avec ses manières libertaires. Les Dessinateurs auront beau clamer que leur vision de l’ordre des choses est la plus naturelle, Easel est convaincue qu’il en est autrement, et l’univers qui l’entoure ne manque jamais de lui donner raison.

En vérité, elle n’entretient que peu d’aversion envers ceux qui craignent l’Esquisse ou se refusent à l’observer comme ils le devraient ; si elle s’efforce de leur montrer à tous comment ce monde doit être respecté, elle sait aussi combien leur esprit timoré tend à se réfugier dans d’autres certitudes, et de combien de volonté il leur faut faire preuve pour s’en détacher. À vrai dire, elle-même lutte constamment pour entretenir la sienne.

Easel ne niera jamais qu’elle est en proie aux mêmes travers que les Dessinateurs, et le temps qu’elle ne passe pas à les chasser de leurs esprits, elle le passe à les chasser en elle. Parfois, c’est au travers des méditations que lui a inspirées sa Mère : les yeux et les oreilles bandées, et les doigts gantés, elle tente de redécouvrir ce qui l’entoure en le drapant d’un voile d’incertitude ; tant qu’ils n’ont pas de comptes à rendre à ses sens, les éléments lui semblent libres. Mais parfois, c’est directement au contact de cette liberté qu’elle s’en va purifier sa conscience, en allant observer combien l’Esquisse peut s’affranchir des normes que certains veulent lui imposer : elle aime contempler les paysages qui se remodèlent librement, les phénomènes qui se déclenchent sans que rien ne les ait provoqués, les Objets qui se meuvent avec des intentions connues d’eux seuls, et le Ciel qui rayonne de toute l’harmonie esquisséenne qu’elle chérit tant.

Auprès des gens de la Ville, son image est mitigée ; sa ferveur inquiète, et tout le monde n’aime pas penser qu’une prétendue déesse-mère les ait arrachés à leur quotidien pour leur montrer une obscure conception de l’émancipation spirituelle. Mais Easel est inoffensive, parfois même accommodante ; elle fait les efforts qu’il faut pour soigner son image. De plus, si elle se montre assez indulgente envers ceux qui ne conçoivent pas sa vision des choses, elle entretient une certaine aversion envers les Cyantifiques, dont l’idéologie s’avère radicalement opposée à la sienne. En cela, elle sait au moins s’attirer la sympathie de leurs détracteurs.

Mais elle ne côtoie pas souvent les Dessinateurs pour autant ; bien qu’insufflée de sa mission divine, et consciente qu’il lui faut entrer à leur contact pour les convertir à une plus juste vision des choses, leur proximité et leurs discours mettent régulièrement sa foi à rude épreuve. Si elle a toujours su rester droite et se détacher des certitudes terriennes, elle passe souvent plus de temps à se ressourcer au contact de l’Esquisse qu’à en répandre la bonne parole. Sa Mère l’a conçue semblable aux Dessinateurs, limitée dans son corps et son esprit fragile ; elle n’y trouve pas toujours la force qu’il lui faut, et comme tous les égarés parmi lesquels elle évolue, elle a souvent besoin de repos. Un repos que seule la beauté de l’Esquisse peut lui prodiguer. Alors, le plus clair de son temps, elle vagabonde parmi ses paysages, veillant simplement à ce qu’aucun être ne vienne tenter de les redessiner à sa façon.


Spoiler:

Informations obligatoires pour le registre des personnages
Lien de l'image utilisée comme avatar principal (200*280) : https://i.servimg.com/u/f82/18/96/25/90/ava_ea10.png
Personnage utilisé pour votre avatar (et oeuvre dont il est issue) : YoRHa No.2 Type B (Nier Automata)
Description succincte de votre personnage (en mots-clefs, voir le registre pour les exemples) : amnésique – pense être la fille de Folie – agit pour préserver l’harmonie de l’Esquisse et l’insuffler aux Dessinateurs – patiente et distante


Distinctions:

Easel - Hommage à l'irréel ULT8Krs



Les tarty's du temps où ça s'appelait encore comme ça:

Easel - Hommage à l'irréel Team_k10

Easel - Hommage à l'irréel Vgn8YqU

Easel - Hommage à l'irréel DRGGuxR Easel - Hommage à l'irréel HmUNXzW Easel - Hommage à l'irréel 5bv2MCj Easel - Hommage à l'irréel Tartyf14
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2788
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Lun 6 Sep - 2:17
De toutes les personnes sur ce forum, je ne pensais pas que ce serait toi qui me dépasserait. (hors-Câbles, parce qu'avec, disons que tu ne fais qu'égaliser)

Mais allez, je pardonne parce que c'est un prédef. Pffff. Va RP avant que je change d'avis.

Spoiler:

Hiiiiiii
Easel ! ♥
Je trouvais le concept du personnage sympathique aux premiers abords, et j'aime beaucoup ce que tu en as fait. Easel était supposée être l'alter ego de Canvas, mais à défaut, un personnage fou qui fait des RPs contemplatifs (enfin, qui va probablement faire), ce pourra toujours être celui de Kaoren. Need un RP avec Sydonia en mode "nous on a toujours vécu ici" où on raconte un faux lore de l'Esquisse à quelqu'un qui vient de débarquer, je n'ai aucun doute sur le fait qu'Easel s'insèrera parfaitement dans la cosmologie inventée par Sydonia. Et puis après tout c'est le rôle des admin' de guider les petits nouveaux - guider ne voulant pas dire qu'on va les amener dans la bonne direction.

Tu connais le chemin, et tout est bon côté registre. Tu peux donc aller librement RP !

Spoiler:
Je cherche toujours pourquoi tu voulais précisément poster aujourd'hui. Enfin, Lundi pour le monde en sept jours, peut-être (si c'est ça, j'attends le premier post Samedi). Mais sinon, j'ai vérifié, le prédef a pas été posté ce jour-là, Canvas non plus, Penrose et Kaoren non plus. (yep, j'ai été chercher jusque là). Il y a un miracle d'un archange mais je doute que ce soit ça. Mystère mystère.





Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum