Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

André des Câbles - Ghost in the Shell

Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS
Messages : 73
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Dim 6 Mar - 22:40

André des Câbles




APPELLATION
__-André Dubois, on dit aussi souvent « robot libellule » pour le désigner.

ÂGE
__- 32 ans, dont 1 an dans le corps d’un robot

ORIGINE ESQUISSÉENNE
__-Il vient de la Terre.

NATIONALITÉ TERRIENNE
__- Française

GOÛTS
__- Il aime notamment la littérature, le théâtre et la poésie. Au sujet des poèmes, il lui arrive parfois d’en écrire dans son coin, quand il en a envie, sans les montrer aux autres personnes car il trouve ça très personnel. Il aime aussi explorer les environs, apprendre de nouvelles informations, en transmettre. Depuis son arrivée dans l’Esquisse, il s’est rendu compte qu’il aimait bien coder. Dans la SX, il aime bien explorer, construire des bâtiments ou des objets et faire d’autres choses que la SX pourrait lui faire.
Par contre, il n’aime pas la Ville, ni l’idée de devoir rester dans ce monde.

PROFESSION
__-Un électricien du groupe Volta







Faction



Groupe Volta
André est un électricien du groupe Volta

Civil







Caractéristiques



CONSTITUTION PHYSIQUE : 0
Augmentée : 1
Le corps d’André étant totalement robotique, il peut soulever deux fois son propre poids, c’est-à-dire environ 600 grammes. Oui, ce n’est pas beaucoup, mais au moins, il peut ouvrir une porte. Par contre, il ne peut voler que sur une courte distance et hauteur avec 400 grammes sur lui, et à partir de 400 grammes, il ne peut plus voler. Heureusement qu’il peut évaluer le poids de l’objet, ça l’aide à ne pas se décharger plus que nécessaire.
Il est aussi endurant, très solide et résistant à des environnements variables. Même s’il ne ressent pas la douleur, son système lui dit quand quelque chose est cassé dans son corps, ce qui l’aide pour le réparer. Par contre, on peut le pirater, même si très difficilement, et il peut aussi buguer, ce qui explique pourquoi il enregistre souvent sa mémoire dans un disque dur fait pour ça. Il doit aussi veiller à ne pas trop décharger sa pile, afin de pouvoir la changer quand il est chez lui.

HABILETÉ : 0
Augmentée : 4
En tant que robot volant, il est très rapide et aussi habile pour éviter les coups que pour manier des outils avec précision.

MÉDECINE : 1
Cybernétique : 1
Sur Terre, il a appris les gestes de premiers secours. Ayant gardé le souvenir de ces gestes, il peut les dire à une personne devant faire ces gestes. Aussi, il sait comment soigner les plaies minimes. Ainsi, il peut limiter les dégâts, même si ce n’est pas suffisant pour jouer les infirmiers.
Par la force des choses, André se retrouve obligé d’apprendre la cybernétique pour se soigner. Sans pouvoir réparer des dysfonctionnements trop graves, ce qu’il a appris lui permet de se débrouiller tout seul la plupart du temps.

INGÉNIERIE :2
Robotique : 1
Armement : 1
Véhicules : 0
Infrastructures : 3
Électronique : 2
Avant d’arriver sur Terre, André avait juste une notion théorique du fonctionnement des composants électroniques. Depuis son arrivée dans l’Esquisse, il a appris comment réparer des composants électroniques, ce qui l’aide pour se réparer et réparer Camille. Il a aussi appris des choses sur la robotique en général, mais la plupart de ses compétences en robotique se concentrent sur lui et Camille.
Pour son travail pour le groupe Volta, il a aussi étudié l’ingénierie des bâtiments. Cela lui permet notamment de comprendre les plans et de concevoir la circulation de l’électricité dans un bâtiment. Dans la SX, il aime bien profiter de ce qu’il avait appris pour y construire de beaux lieux ou faire des folies avec l’architecture, notamment des salles à la gravité inversée ou orientée vers un mur.

MAÎTRISE DU COMBAT : 1
Mêlée : 0
Tir léger : 0
Tir lourd : 0
S’il doit se défendre, il privilégierait l’esquive, mais il peut se battre. En effet, son corps de robot lui permet de tirer des fléchettes empoisonnées, à condition d’avoir des munitions. S’il n’en a pas, il peut tenter d’improviser une arme ou un projectile, comme un lance-pierres, par exemple. Mais ce n’est pas toujours garanti qu’il s’en sorte. Avec son corps, il aurait sans doute pu développer davantage ses capacités à se battre, mais il a préféré se concentrer sur l’ingénierie et le code.

GESTION : 1
Économie : 0
Politique : 0
Ce n’est pas extraordinaire mais il sait gérer son compte en banque et est globalement indépendant.

INFORMATIQUE : 2
Piratage : 2
Code : 2
Même s’il appréciait un peu l’informatique sur Terre, il ne pensait pas que la SX lui plairait. Il avait juste compris qu’il devait y aller. Mais en débutant son apprentissage du code avec l’aide de Delphine, il a compris qu’il aimait bien ça. En tant qu’humain, il aurait mis deux ans à devenir un codeur compétent, mais l’avantage d’être une intelligence artificielle contrôlant un robot est qu’il apprend vite et retient bien. Pour lui, ce qu’il a appris en valait la peine. Même si ça ne le rend pas suffisamment heureux dans l’Esquisse, au moins il peut y voir de bons côtés.
Maintenant, il connaît plusieurs langages mais en utilise principalement 2. Pour travailler, il utilise la Cédille, une variante du C terrestre qui peut facilement s’utiliser dans la SX. Pour la SX, il utilise souvent le langage Color pour la création de son environnement. Des arbres chantant comme des oiseaux, des fleurs se déplaçant selon leurs envies, des murs pouvant lui parler, un bureau méthodique aimant ranger ses affaires… C’est peut-être étrange, mais il aime bien le côté poétique et onirique de ce qu’il peut coder.
Parfois, quand son corps de robot et ses compétences le lui permettent, il lui arrive de faire des mises à jour de son code, ce qui explique pourquoi il s’améliore parfois. Mais il ne peut pas faire lui-même de mises à jour majeures. Pour ça, il a besoin d’un informaticien qualifié.

CONDUITE DE VÉHICULES : 0
Terrestres : 0
Aériens : 0
La plupart des véhicules de l’Esquisse ne sont pas adaptés à sa taille ni à sa morphologie, donc André peut dire adieu à son permis de conduire. Il a les moyens de s’acheter un véhicule entièrement automatisé, mais il ne voit pas l’intérêt de rester posé sur un siège sans rien faire en attendant que le véhicule arrive à destination. En général, voler à 50 km/h max ou au pire prendre le bus lui suffit.

RICHESSE : 2
Popularité : 0
Son salaire est un poil plus élevé que quand il était sur Terre, ce qui est un point en faveur de l’Esquisse. Globalement, il s’en sort bien.







Possessions :



Inventaire :
Réelles :
- fléchettes de rechange
- poison (pour les fléchettes)
- matériel d’électricien adaptés à sa morphologie
- astrettes

Virtuelles :
Il a deux avatars bien distincts dans la SX, et aussi deux voix différentes :
1- quand il doit être dans la SX pour son travail, il se montre tel que tout le monde le voit maintenant, c’est-à-dire comme une libellule robotique avec une intonation quasiment monocorde.
2- pour son temps libre dans la SX, il utilise l’avatar ressemblant à ce qu’il était sur Terre. Si on doit le décrire sommairement, c’est un roux avec des yeux verts qui mesure environ un mètre quatre-vingt, aux antipodes de l’insecte robotique qu’il est maintenant. Il porte souvent des vêtements simples et amples d’un bleu vif avec quelques autres couleurs. Il peut porter des tenues plus excentriques, d’ailleurs il l’a déjà fait, mais ces habits ont tendance à lui convenir ainsi. Aussi, il a pris la voix la plus proche possible de celle dont il se souvient, même si elle n’était pas tout à fait identique à la voix perçue par les autres sur Terre (ce qui est inévitable, comme on peut le constater dans les enregistrements de notre propre voix).







Description




Description physique
   André est une libellule robotique de couleur bleu gris qui mesure 30 cm de long. Ses ailes repliables font environ les 3/4 de cette longueur, c’est-à-dire environ 22,5 cm. Il a une vision de robot qui lui permet d’analyser son environnement en permanence. Il peut la faire passer en mode « normale » (pour avoir la vision la plus semblable à la vision humaine), infrarouges, thermique, etc. Aussi, son corps peut contenir jusqu’à 30 minuscules fléchettes métalliques empoisonnées, et quand il doit se défendre, il peut tirer jusqu’à une portée de 20 mètres.
   A son grand dam, il n’arrive pas à avoir d’autres expressions faciales que celle neutre d’un robot. Quant à sa voix, de base, elle est neutre, ce qui devient monotone à la longue. Toutefois, il s’est installé un add on pour changer sa diction comme il le désire, par exemple pour avoir une voix triste, énervée, heureuse, etc. Bon, bien sûr, l’add on doit être activé pour pouvoir modifier sa voix. Un gros inconvénient de ce système est que sa voix a encore l’air très artificielle, surtout quand il oublie de changer sa diction ou même d’activer l’add on quand il ressent le besoin d’exprimer une émotion précise.
Histoire
   Le passé d’André sur Terre est assez simple à résumer. Il naît dans une famille de classe moyenne, suivi de sa sœur Lise 4 ans plus tard. Un peu plus tard, ses parents divorcent et obtiennent la garde alternée pour lui, et sa mère obtient la garde exclusive de Lise. On peut noter qu’il est ami avec une femme nommée Linda depuis la primaire, sans la moindre ambiguïté. Ayant fait des activités de théâtre, il a d’abord voulu devenir comédien, mais il s’est davantage intéressé aux sciences physiques au fil du temps et il s’est rendu compte qu’il aimait bien transmettre ses connaissances. A ses derniers instants sur Terre, il était professeur de sciences physiques dans des collèges et lycées. Célibataire endurci, il vit seul dans un appartement et il lui arrive d’écrire des poèmes pour lui.
   Durant un jour habituel de 2012, il commence une séance de TP lorsque sa tête tourne. Quand il s’en remet, l’environnement a changé. En effet, il se retrouve sur une table, dans une salle inconnue. Il remarque aussi de subtiles différences dans sa vision par rapport à d’habitude, comme si elle était… robotique… Il regarde ses pattes, métalliques, mécaniques… Il se regarde dans le miroir… il est devenu un robot libellule…
   Dans l’appartement où il se trouve, il rencontre ses occupants, Delphine et son robot Charlie. Après qu’André se soit remis du choc de sa transformation, ces derniers lui expliquent ce qui lui est arrivé. En gros, il est passé de la Terre à un monde parallèle nommé l’Esquisse, comme beaucoup d’autres avant lui. Parfois, des personnes arrivent dans l’Esquisse avec des altérations. Lui, il s’est trouvé dans un corps de robot. A priori, il n’a pas d’altération mentale, si ce n’est la perte de souvenir de son arrivée dans l’Esquisse. Et en ce moment, ils sont dans la Ville. Par la suite, ils répondent du mieux qu’ils peuvent à ses questions, lui expliquent d’autres choses sur la société esquisséenne, notamment sa technologie, lui apprennent à utiliser la SX et le font visiter un peu la Ville, mise à part le centre-ville auquel ils n’ont pas accès.
   Delphine passe un bon moment à étudier André, pour pouvoir comprendre comment il fonctionne et ainsi pouvoir le réparer si besoin. Avec le consentement de ce dernier, elle le désactive et le démonte pour ensuite faire un plan du corps d’André et des schémas sur son fonctionnement. Elle étudie aussi le code d’André, toujours pour comprendre comment il fonctionne, et aussi pour pouvoir le réparer en cas de dysfonctionnement de code ou de piratage. Quand elle pense savoir assez sur André pour pouvoir l’aider si besoin, elle remonte ce dernier. André peut ainsi voir tout le travail de Delphine sur lui, ce qui lui fait tout drôle. En arrivant dans l’Esquisse, il est passé d’un corps organique avec un fonctionnement naturel à un corps mécanique avec un fonctionnement artificiel. De plus, voir le code le permettant de fonctionner le fait se demander à quel point son esprit aurait été altéré par celui-ci.
   Par la suite, André essaie d’y réfléchir tout seul pour mettre ses idées au clair mais plusieurs autres questions s’ajoutent aux précédentes. Vu le sujet, plusieurs d’entre elles ont un fort lien avec la philosophie. En voici un exemple. Alors que des philosophes comme Sartre pensent que le libre arbitre existe, d’autres comme Spinoza pensent le contraire. Notamment, Spinoza pense qu’un ensemble de causes nous mène à effectuer une certaine action, même si nous ne sommes pas forcément conscients de ces causes. Que ce soit vrai ou non pour les humains, cette idée semble encore plus vraie pour André, avec le code qui le mène désormais. Depuis, André n’est plus certain d’à quel point ses réactions et décisions viennent de lui ou plutôt de ce code.
   Un peu plus tard, il a tenté d’aborder ces questions d’ordre philosophiques avec ses deux colocataires mais il s’est retrouvé face à un mur. En effet, Delphine se fiche de la philosophie, qu’elle voit comme un sujet inutile avec des questions peu pratiques et très souvent sans réponse. Quant à Camille, il comprend encore moins bien où André veut en venir.
   Heureusement pour ce dernier, il peut avoir d’autres conversations plus intéressantes avec eux deux. Dans un premier temps, ils se sont fait connaissance. Delphine s’avère être ensuite une bonne confidente lorsqu’André veut lui parler de son passé, de tout ce qu’il a perdu en arrivant dans l’Esquisse et des tourments en rapport à ces sujets. A défaut de pouvoir lui apporter une réponse aux questions qu’il se pose lui-même, elle s’avère être une oreille attentive pour lui, comprenant très bien ces sujets fort humains. Aussi, auprès de Delphine et de Camille, il a appris des choses sur la robotique qui lui seront très utiles pour s’auto réparer si besoin. Quant à Camille lui-même, il a pu échanger avec lui sur leur condition de robot et leur rapport avec elle. Ce dernier s’est avéré très différent. Alors qu’André est devenu un robot et doit apprendre à s’adapter à son nouveau corps, Camille a toujours été un robot ressentant des émotions. Du moins, il pense l’avoir toujours été.
   C’est bien beau de discuter avec de nouveaux colocataires sympathiques, mais les chômeurs sont très mal vus dans la Ville donc André doit se dépêcher de trouver un métier. Durant un certain temps, il se renseigne le plus possible sur ce nouveau monde. Un avantage de son corps robotique est qu’il peut facilement emmagasiner de nouvelles informations. Après, il faut parfois les trier, ce qui est simple ou non selon dont il est déjà sûr. Il peut aussi apprendre facilement à faire des choses qu’il n’a jamais faites auparavant. Tout cela l’a aidé à trouver un nouveau métier.
   Un moyen facile de travailler pour lui est de redevenir professeur, mais le salaire encore plus bas des enseignants et la façon dont ils doivent enseigner l’ont convaincu de ne pas le faire. Le métier qu’il a obtenu à la place pourrait paraître étrange pour un ancien professeur de physique. Alors que les professeurs de physique et les électriciens ont un rapport clair avec l’électricité, les uns ne connaissent que la théorie et les autres que la technique. Toutefois, il voulait garder un minimum de lien avec son ancien métier. Grâce à son code, il a pu apprendre rapidement la technique, ce qui a facilité son embauche par la centrale de Volta.
   En se renseignant sur ce nouveau monde, il a aussi appris l’existence de personnes qu’on appelait des Sorteurs. Ces derniers veulent sortir de l’Esquisse pour retourner sur Terre. A première vue, se joindre à des personnes essayant d’accomplir le même objectif que lui semble être une bonne idée. Toutefois, leurs actes terroristes rendent André très dubitatif à cette idée. Aussi contestable que puisse être le pouvoir de l’Esquisse qui se rapproche de la dictature à ses yeux, André aimerait toutefois ne pas autant contourner la loi, ou au pire, le faire d’une manière plus subtile.
   Pour lui, des recherches sur une éventuelle sortie de l’Esquisse serait un bon début. Néanmoins, il ne voit pas trop de monde qui les financerait et les ferait de base. Les cyantifiques en ont cure car ils sont autochtones. Les scientifiques en ont cure car ils se sont assez adaptés à l’Esquisse pour pouvoir bien y vivre. Depuis le début, les Sorteurs n’ont jamais financé ou fait financer ce genre de recherches. André ne sait si c’est parce qu’ils n’y ont jamais songé, parce qu’ils préfèrent d’autres moyens ou parce qu’ils l’ont déjà tenté en vain. La Maire ne subventionnera pas des recherches qui pourraient donner du gain au moudre aux dessinateurs. André se retrouve donc tout seul dans cette idée. Bon, il a Camille et Delphine pour le soutenir, mais ça reste négligeable pour pouvoir permettre les recherches.
   Après avoir réfléchi à comment les permettre malgré ces grosses complications, André arrive à deux moyens possibles : gravir les échelons et se forger de bonnes relations. Le genre d’objectifs qui donnerait un gagnant et beaucoup de perdants. Malgré les risques que cela comporte et le fait qu’il n’était pas si ambitieux auparavant, André va tenter de devenir assez riche pour pouvoir financer lui-même ces recherches. Non seulement il aimerait pouvoir rentrer chez lui, mais il espère aussi permettre aux autres personnes coincées dans l’Esquisse de pouvoir en sortir.


Informations obligatoires pour le registre des personnages :
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 573
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Sam 26 Mar - 19:35
__-Hé bien, c’est pas trop tôt pour celui-là.


André des Câbles - Ghost in the Shell Giphy.gif?cid=ecf05e47t6uut9s3s777mvjwwq5pl14eo8y3v830y3uk2tuj&rid=giphy

Félicitations !



__-Il n’y a plus qu’à lancer les Câbles !


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : hotpink
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum