Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mer 6 Avr - 21:31

Serre



Pour quiconque s'est habitué à l'obscurité des couloirs, les premières impressions de cette salle sont littéralement éblouissantes. Presque totalement ouverte à la lumière du Ciel, c'est une avalanche de couleurs claires saupoudrées de tons rosés qui en décorent le sol et les piliers. Les murs sont couverts de vitres jusqu'au plafond, mais celles-ci sont totalement invisibles à l’œil nu. Il faut essayer de passer sa main à travers l'une des nombreuses ouvertures pour constater qu'il s'y trouve bel et bien un obstacle, et même y frotter ses doigts sales ne suffit pas à le tacher.

En ramenant les yeux vers le centre de la salle, on devine facilement qu'il s'agit d'une serre. Des morceaux du sol ont été aménagés pour y disposer de la terre et du sable, afin d'y faire pousser des plantes. En l'occurrence, il s'agit principalement d'arbres au bois turquoise, très similaires à ceux qui décorent les paysages avoisinant le Laboratoire. Une exception toutefois, un arbre quoique similaire en forme se démarque des autres par sa couleur, qui tend plutôt vers le vert.
Tout autour sont entreposées des planches de bois turquoise en immense quantité, ainsi que tout un tas de bacs vides ou remplis de terre, de pierres, de gravier ou de sable, toujours de couleur rougie. Le tout est manifestement très bien rangé, à l'image de la pièce toute entière. Il ne devrait pas être trop difficile d'y mener des fouilles.

Enfin, deux cyantifiques semblent affairés dans cette pièce. Calmement assis en tailleur face aux plantes, Watson semble les observer avec une grande attention, tandis que Watt, non loin de lui, fouille et réorganise les tas d'objets, tout en faisant les cent pas avec la nervosité qui le caractérise.


État de la fouille : Terminée
Objets trouvés : Écriteau en ardoise, Fruits de l'arbre vert, Jerrycan de Catalycorse, Plaques invisibles
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 971
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Lun 3 Oct - 12:24
Précédemment :

__–Rosalina entra. Leurs interlocuteurs de la veille étaient présents, bien que celui qui avait passé plus de temps à dire des choses intéressantes qu’à s’agacer, ou à lancer des commentaires abscons et diplomatiquement discutables – Hertz et Dalton, nommément – n’était pas là. Embêtant.
__–« Bonjour. Serons-nous rejoints par d’autres de vos collègues ? »


Serre 1zod
Serre ULT8Krs
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 313
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Dim 9 Oct - 22:13
__–Watt semblait attendre quelqu’un, ou quelque chose, mais ce ne devait pas être les Dessinateurs. À leur entrée, il cessa de tourner en rond dans la salle et d’occuper ses mains par le tri inutile des étagères, qui étaient ou dans un état de propreté bien suffisant, ou beaucoup trop bordéliques pour espérer y arranger quoi que ce soit. S’il haussa un sourcil curieux à son entrée, puis suite à sa réplique, son expression se fut plus agacée à mesure que’Isolde, puis le Triaire entraient.
__–«  Et vous, vous avez prévu de venir avec combien de personnes encore ? »
__–Il était vrai qu’à cinq, vu l’encombrement du lieu – et le légionnaire prenait bien à lui seul la place de deux personnes –, il y avait déjà assez peu de place pour travailler. Toutefois, le seul qui s’adonnait à cette activité, en la personne de Watson, aurait très bien pu être seul dans la pièce. La question de savoir s’il avait seulement remarqué l’arrivée des Dessinateurs se posait. Accroupi sur sa plante, il en cueillit une plante, qu’il inspecta à la lumière, avec une sérénité curieuse. Puis il se leva, se dirigea vers une étagère située derrière le Triaire, lui sourit, l’intima de se pousser par un petit geste et commença à chercher un objet. Il aurait très bien pu avoir toujours été là, ou être Watt lui-même.
__–À croire que cela rappela à ce dernier que les Dessinateurs étaient en train del es déranger par leur simple présence, vu qu’il ajouta :
__–«  Enfin, maintenant que vous êtes là, j’imagine qu’on ne peut pas vous faire repartir. »
__–Dans l’absolu ou le cas présent, cela restait à trancher.
__–«  Qu’est-ce que vous voulez, qu’on en finisse et puisse retourner à des choses beaucoup plus intéressantes ? Après, vous me direz, si ça m’emmerde tant que ça j’aurais pu vous renvoyer vers Hertz, mais il a sans aucun doute des choses bien plus importantes à faire. »
__–Il soupira. Ce n’était visiblement pas la première fois qu’il sacrifiait son précieux temps pour son collègue.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 276
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Lun 17 Oct - 20:23
La professeure entra à partir du . Voilà un nouveau visage. Selon les descriptions qu'elle avait entendu, l'homme aux lunettes en fond de bouteille serait Watson. Et bien sûr, ils faisaient face au seul cyantifique qui avait levé une arme contre eux,  Watt. Merveilleux commencement.

Isolde leva un sourcil aux paroles de Watt. Mieux valait ne pas répondre à la provocation évidente.

« Je c-cr-crois qu-qu'on est d-déjà assez à l'ét-troit. »

Elle partagea la décision temporaire prise par les Dessinateurs. Autant aller droit au but.

« Ap-près en avoir d-discuté, nous avons d-décid-dé qu-que nos ob-bjec-ctifs et les vot-tres sont c-comp-patib-bles. Nous d-devrions p-pouvoir s'ent-traid-der. »

Elle continua d'un ton enjoué, comme si la situation la ravissait, même si ce n'était pas du tout le cas.

« Pour cela, il nous faut parler un peu, surt-tout si on voyagera ensemb-ble. Nous voulions aid-der à p-prép-p-parer les ressources p-pour le t-tran-p-port, mais on manqu-que de d-dét-tails sur la qu-quant-ti-té à amener. Ne sachant p-pas où on va ou à qu-quelle d-d-dist-tance c'est, c'est d-difficile d-de se p-préparer c-comme il faut. »

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 210
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Lun 17 Oct - 22:05


Le Triaire ne dit rien, croisant simplement les bras et restant immobile comme une statue, ne se décalant que pour laisser Watt, avec qui le courant ne passait pas visiblement, prendre ses..outils ?
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 971
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Ven 21 Oct - 20:13
__–Ça commençait bien. Rosalina répondit à la mauvaise humeur de Watt avec un sourire diplomatique. Isolde avait déjà répondu, nul besoin d’en rajouter. En fait, elle avait dit tous les points importants, il n’y avait rien à rajouter. On pouvait douter qu’un personnage pareil serait prompt à discuter, mais dans le pire des cas, le Triaire était là pour forcer quelque peu la main, si nécessaire… Est-ce qu’une cotte de maille résisterait bien à un taser ? Dire qu’elle en venait à ce poser ce genre de questions.


Serre 1zod
Serre ULT8Krs
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 313
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Dim 23 Oct - 0:43
__–Watson était celui des deux cyantifiques qui semblait le plus partager l’avis d’Isolde quant à l’encombrement de la pièce. D’ailleurs, il lui signala cela en lui demandant, par un geste poli et un sourire énigmatique, de bien vouloir se décaler vers le côté pour qu’après avoir farfouillé l’étagère derrière le Triaire, il pusse faire subir le même sort à celle derrière Isolde.
__–Watt sembla hésiter entre répondre « C’est pas trop tôt ! », « Comme c’est généreux à vous de nous accorder votre aide, nous qui en avions tellement besoin ! » ou encore « Il vous faudra combien de jours pour discuter du sens dans lequel vous mettez le papier toilette ? » Mais cela se heurtait à plusieurs limites. Tout d’abord, il avait épuisé sa dose de sarcasme pour… au moins les deux prochaines minutes. De plus, on peut imaginer qu’il s’était souvenu du visage lassé de Hertz, qui avait déployé des efforts considérables pour que cyantifiques et Dessinateurs s’entendissent bien. Difficile de dire si Watt lui-même accordait quelque crédit que ce soit à cette alliance, mais il n’aurait pas voulu gâcher ce à quoi tenait une personne qu’il aimait beaucoup. (Rajoutons enfin qu’il n’était pas impossible que Watt eût une idée très vague de la notion de papier toilette et était bien plus familier avec celles des trois coquillages pour garantir sa propreté après s’être soulagé.)
__–En lieu et place, Isolde avait posé des questions plus techniques – et heureusement il n’y avait eu qu’elle, pas dit qu’il aurait pu supporter un nouveau déluge comme hier.
__–« Pour ce qui est des ressources, je pense ne pas avoir besoin de vous expliquer que les armes, la nourriture, l’eau, le matériel médical et l’encre est notre priorité. Tâchons de remplir le camion et le rover avec, puis dans l’improbable hypothèse où nous croulerions sous les ressources, alors il faudra faire un tri. Le rover est le moins prioritaire, vu qu’il n’a qu’une capacité de port limité. »
__–Quelque part, cela résolvait aussi la question de la distance et la direction. Peu importe où ils allaient, la réponse serait la même. Mais enfin, comme les Dessinateurs se montraient coopératifs, Watt se décida à leur répondre :
Quelque part, cela résolvait aussi la question de la distance et la direction. Peu importe où ils allaient, la réponse serait la même. Mais enfin, comme les Dessinateurs se montraient coopératifs, Watt se décida à leur répondre :
__–« Nous allons à un endroit où il faudra faire le tri, justement. La plus grande de nos bases, qui contient tout ce dont nous pourrions avoir besoin pour la suite... Enfin, ce qu'il a dû en rester depuis le temps. »
__–Il n'était pas difficile de deviner que cette dernière phrase était ponctuée par une certaine amertume.
__–« On ne sait pas combien de temps il nous faudra exactement pour l'atteindre, surtout avec les escales possibles, mais on sait dans quelle direction aller. »
__–Si Dalton était là, il aurait probablement ajouté « Mais évidemment, on ne vous la donnera pas ».
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 276
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mer 2 Nov - 19:38
Une direction connue, mais non communiquée, une quantitié de vivres inconnues et le temps du voyage inconnu également. À quoi servait les minuties s'ils ne pouvaient même pas estimer une durée de voyage? Au moins, ils venaient finalement d'obtenir la destination : La base principale des Cyantifiques.

Elle ne s'étendit pas sur les détails non partagés : ils emporteraient bien tout ce qu'ils souhaiteraient, quitte à être un peu à l'étroit. Non, l'important  c'était la destination. Ça et ce qu'ils pouvaient y trouver.

« Je vois, merci  Si c'est vot-r-tre b-base p-princip-pale, j'imagine qu-qu'il y a d-de g-grand-des chances qu-qu'y voit d-d'autres Cyant-t-tifiqu-ques. »

D'une part, cela faisait son affaire, ils pourraient sonder l'autre point de vue des Cyantifiques. D'un autre coté, ils feraient face à de nouveaux visages aux réactions inconnues

« J'ai cr-cr-cr-cr-crus c-compr-pr-prendr-dr-dre. »

Du rouge commença à monter aux joues d'Isolde. Elle ne pouvait même pas continuer sa phrase comme ça... Allez, ce n'est pas le temps. Elle prit une grande inspiration et changea de répertoire.

« Les aut-tres Cyans, ils vous ac-c-ccueilleront c-comment vu vot-tre d-différence d-d'opinion? »

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 210
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Jeu 3 Nov - 21:11


-Vous pourrez nous indiquer la direction et nous faire un plan ? Si nous nous retrouvons séparés ce sera plus pratique.

Bien sur il ne fallait voir aucune malice dans la question du vétéran, même si il penserait peut être plus tard au fait que les cyans les auraient abandonnés sans problèmes. Non non, il était juste pragmatique. Avoir un tank plein ok. Si c'est pour pas savoir où est le camp de médecin sans frontière à pilonner la ça pose soucis.

Et absolument aucun lien avec la dernière phrase du poste cyan, puisque Dalton ne l'a pas prononcé.
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 971
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Sam 5 Nov - 15:20
__–__–Isolde, là encore, soulevait un point important. Il était, du point de vue politique, embêtant de partager la route avec les cyantifiques. Il y avait près d’une centaine d’entre eux, c’est le nombre qui avait été avancé lors de la réunion de la veille. Or, il n’y avait en tout état de cause que sept rebelles. La disparité en nombre était considérable. Même en supposant que les cyantifiques tenaient plusieurs positions et que leurs forces étaient éparpillées, il aurait suffi d’une seule escouade bien organisée, équipée, en position de défense et dans un lieu connu pour faire la différence et anéantir les rebelles et les Dessinateurs. Si le sort du premier groupe n’importait que peu à Rosalina, celui des seconds, bien plus.
__–La réponse de Watt allait lui permettre de jauger. S’il affirmait l’hostilité des autres gens de cyance, alors faire bande à part, trouver un autre véhicule, ou faire prisonnier les rebelles pour les monnayer avec les autres cyantifiques devrait être à l’ordre du jour. Au moins discuté, pas forcément mis en place… S’il affirmait sinon leur sympathie, à tout le moins leur neutralité… alors les Dessinateurs devraient se doter d’une diplomatie indépendante. Utiliser ce « rover », obtenir la localisation de ce centre de tri et y envoyer une ambassade. Pour confirmer ses dires et agir en conséquence.
__–Dans tous les cas, la décision ne pouvait pas lui appartenir et Isolde aurait sans aucun doute un avis moins… tranché. Ce qui n’était pas forcément une mauvaise chose : Rosalina, son père lui avait bien assez souvent rappelé, était peut-être une fine négociatrice, mais n’avait que peu perdu la fougue et l’emportement de sa jeunesse. L’excellence de ses résultats commerciaux tenait aussi au fait qu’elle avait su s’entourer d’une équipe aux vues plus modérées, qui complétaient les siennes.
__–Aussi, pour le moment, se contenta-t-elle de ne rien dire et d’observer.

Résumé :


Dernière édition par Stilgar le Jeu 29 Déc - 15:49, édité 1 fois


Serre 1zod
Serre ULT8Krs
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 313
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Sam 5 Nov - 16:19
Watt allait-il déclarer son hostilité ou sa sympathie ? Les Dessinateurs devaient-ils se préparer à affronter 90 cyantifiques répandus un peu partout dans l’Esquisse, et potentiellement bien plus organisés qu’eux, en plus des Objets ? Ou bien les cyantifiques étaient-ils trop chaotiques et indépendants pour qu’une rébellion puisse vraiment s’y produire ? Aux enjeux qui inquiétaient Rosalina et Isolde, il répondit en deux mots :

« Ça dépend. »

Il marqua une pause, mais reprit la parole avant qu’on lui demande de développer - ce qui aurait sans doute eu pour seul effet de l'agacer.

« Si vous croisiez des collègues.. enfin, d’autres comme vous, avec qui vous partageriez vous les mêmes craintes, mais dont l’objectif premier serait de détruire toute possibilité de connaître la nature de l’Esquisse et d’en sortir, qu’est-ce que vous feriez ? »

Il enchaîna directement.

« Certains seraient si convaincus que vous n’auriez pas d’autre choix que de les rendre incapables de réaliser leur objectif, quels qu’en soient les moyens. D’autres pourraient changer d’avis, voire rejoindraient votre camp après discussion. D’autres encore seraient là par défaut, ou choisiraient le camp qui leur permettrait d’avoir ce qu’ils jugent le plus important. Quelques uns refuseraient aussi de prendre parti, pour une raison ou pour une autre. »

Watson revint vers son collègue, lui tapota brièvement l’épaule d’une main, puis repartit vers le fond de la serre, duquel il commença à déterrer quelques plantes qui se trouvaient au fond. Watt le regarda faire, puis se retourna vers ses trois interlocuteurs.

« Enfin, si vous vous demandez s’il y en aura là où nous allons : sans doute. Tout comme il risquait d’y en avoir ici, tout comme il risque d’y en avoir sur le chemin. Et tout comme nous avons ramassé la grande majorité d’entre vous aux alentours de ce laboratoire, et risquons d'en ramasser encore sur la route. »

Au cas où le terme «ramasser» n’était pas assez clair sur ce qu’il pensait du fait que des Dessinateurs s’ajoutent au groupe à chaque jour qui passait, il ajouta :

« Soyez rassurés cependant, il est plus facile de négocier avec eux qu’avec vous. À ce sujet… »

Il se tourna vers le Triaire, dont il avait laissé la question de côté pour la fin.

« C’est bien pour vous donner une bonne raison de ne pas rester séparés que nous ne vous l’indiquerons pas. Pour l'instant, vous avez notre coopération, mais pas notre confiance. »

Un "nôtre" qui était sans doute plutôt un "je", mais qui devait au moins s'approcher de la posture des cyantifiques : prêts à donner des informations, mais pas non plus à leur tendre le fusil pour se faire tirer dans le dos avec.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 276
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mer 7 Déc - 15:32
Les Cyantifiques n'avaient aucune confiance entre eux. C'était familier puisque cet état d'esprit avait déjà été découvert hier, mais cela n'en était pas moins frustrant. D'un autre côté, la rousse se devait de mettre le blême à la bonne personne. Ce manque de confiance était réciproque. C'était dur de dénoncer un tord lorsqu'on en est tout autant coupable. Seulement, cela compliquait les choses.

Pour résumer, ils étaient supposer coopérer en suivant quasiment aveuglément les Cyantifiques vers un endroit où il y aurait probablement d'autres Cyantifiques aux réactions variables. Ce n'était pas encourageant.

Isolde avait envie de protester et d'argumenter, mais elle préféra s'en tenir à l'objectif initial : soustraire le plus d'informations et aviser ensuite. Elle laisserait Rosalina s'occuper de l'autre rôle, elle en avait généralement assez dans le ventre quand il s'agissait de retourner la conversation sur elle-même.

« Je vois. Alors c'est d-d-dur à dire et incert-tain. Hab-bit-tuellement, vous n'avez pas d-de moyen d-d-de c-c-communiqu-quer entre vous afin de savoir qu-qui est où ? P-p-pour c-c-c-c-coop-p-p-pérer d-d-d-d-d-dans d-d-d-des recherches ? »

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 210
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Mer 7 Déc - 23:08


.
.
.
.
.
.
...Ne quittez pas, nous traitons votre demande.

Ceci était un message du JSPQD


Le Triaire ne prit pas la peine de répondre. Dire "Parce que vous pensez que nous nous passerions de ressources telles que vous ?" ne semblait pas forcément la meilleure chose à dire. Ni qu'il tuerait les cyans qui s'opposeraient au groupe.
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 971
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Jeu 29 Déc - 16:41
__–Quelle réponse de Normand.
__–Enfin, Watt soulevait un point important. Que ce serait-il passé, si de nombreux Dessinateurs avaient déclaré vouloir non seulement rester dans l’Esquisse, mais en plus interdire toute possibilité de sortie par la force ?
__–Quoi qu’il en était, Rosalina commençait à avoir une un peu meilleure compréhension de qui étaient les cyantifiques. Ou plutôt, elle comprenait ce qu’ils n’étaient pas : pas un parti, pas une organisation, ayant un but précis et déterminé, doté d’une hiérarchie et d’une idéologie unique. Ce ne pouvait pas non plus être une simple fonction, comme les scientifiques de la Terre ; qui poursuivaient des objectifs très distincts et se réunissaient en écoles et en tendances parfois opposées les unes aux autres, mais toujours réunis par une praxis. Les cyantifiques, eux, semblaient tout de même se concevoir comme à part ; comme ontologiquement différent des Dessinateurs. Presque comme une espèce différente.
__–Conclusion de ces réflexions, la pique de Watt, sur le fait qu’il était plus facile de négocier avec ceux face à qui ils se disaient « rebelles » que face aux Dessinateurs, se révélait avoir une part de vérité. Même si on les déteste, il est toujours plus simple de discuter avec les gens de son peuple qu’avec les autres.
__–« Quelque chose m’échappe. Nous avons votre coopération. Mais, pour quoi exactement ? Nos objectifs, notre organisation, nos effectifs, nos moyens, tout cela est limpide pour vous. Vous avez vu notre groupe naître et évoluer. De ce que j’ai compris, certains Dessinateurs sont dans l’Esquisse depuis plus de vingt jours et pourtant, ce n’est que maintenant que vous consentez à donner des informations critiques, comme le nombre de cyantifiques qui pourraient représenter une menace… Comme nous en sommes à être honnêtes les uns envers les autres… peut-être même un peu trop, je ne vous accorde aucune confiance non plus et je serais bien plus aise de m’en remettre à la quelque centaines d’autres cyantifiques non-rebelles, qui du simple fait de leur nombre, doivent avoir beaucoup plus de moyens pour nous faire sortir de l’Esquisse. Hélas, c’est impossible, nous sommes coincés avec vous. De notre côté, le deal est simple : donnez-nous le moyen de revenir sur Terre et nous vous aiderons à sauver vos Tempêtes. La vraie question, maintenant, c’est est-ce que vous l’acceptez et si oui, quel est votre plan d’action exactement ? Nous ne vous serons d’aucune aide si vous ne nous donnez pas quelque chose. Comprenez bien que si vous voulez parler de coopération, vous ne pouvez pas fixer des objectifs, requérir que nous vous suivions sans rien nous expliquer. »


Serre 1zod
Serre ULT8Krs
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 313
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Jeu 29 Déc - 23:37
Avant que Rosalina ne formule sa tirade, Watt avait brièvement répondu à Isolde :
« Ces cannettes n'ont pas de limite de distance en soi, parce qu'elles ne se propagent pas dans l’air comme vos ondes radios, donc on pourrait en théorie contacter des collègues à l’autre bout de l’Esquisse.... à condition qu’ils soient sur le même réseau. Or, le réseau ne dépend d’un nombre à entrer quelque part, mais d’une pierre physiquement placée l’intérieur de la radio, ce qui tend à créer une prolifération de petits réseaux éphémères, selon les moyens du bord. On peut essayer d’appeler sur les différents réseaux qu’on a, mais sans savoir qui écoute et si quelqu’un écoute, ça tend à renforcer le flou plutôt que de le résoudre, d’où le fait que nous ayons aussi notre propre réseau isolé. Si vous voulez plus de détails, vous pourrez demander à Hertz ou à Curie. »

Façon de dire que si le sujet risquait d’être technique, il n’avait soit pas envie de s’en occuper, soit qu’une idée très vague de comment tout ça fonctionnait - ou ne fonctionnait pas, justement.  

Il s’intéressa rapidement à Rosalina et à la tirade qu’il venait d’entamer. Il ne fut pas très difficile pour la politicienne d’interpréter le visage de son interlocuteur et ses soupirs intempestifs, bien qu'il soit sans doute plus difficile de savoir s'il était d'humeur normale ou si quelque chose l'agaçait particulièrement. Lorsque ce fut à son tour de répondre, il confirma que c'était bien la seconde option :

« Vous faites comme si nous n’avions jamais rien dit à vos collègues jusqu’à hier, comme si nous vous fréquentions depuis cent cycles - alors que ça fait à peine dix jours -, et comme si nous devions tout vous dire sans que vous n’ayez jamais à faire l’effort de demander… »

Il s’interrompit et lâcha un « Enfin, peu importe. » qui voulait plutôt dire qu’il aurait aimé parlé du sujet et avait de la matière pour tenir plusieurs jours sur le sujet, mais savait d’avance que ce serait vain, et qu’il était quoi qu’il en soit tout autant coincé avec les Dessinateurs qu’eux étaient coincés avec lui.

« Pour vos deux questions… Déjà, le deal que vous proposez. Comme vous devriez le savoir, nous ne pouvons pas vous donner un moyen de rentrer chez vous, car nous n’aurions aucune idée de comment faire ou de s’il est possible de le faire, et probablement pas les moyens de le réaliser même nous avions une idée. Par contre, si vous cherchez cette sortie malgré la forte probabilité qu’elle n’existe pas, nous pouvons vous aider - nous vous aidons déjà, même - à rester vivants assez longtemps pour faire vos recherches, en partageant nos ressources et informations. Vous y gagnez par ailleurs autant que nous à vous intéresser aux Tempêtes, qui sont votre meilleure piste et un de nos sujets de prédilection, et si vos autres pistes sont intéressantes pour comprendre l'Esquisse, nous vous y aiderons aussi. Soit dit en passant, nos collègues n’ont pas forcément autant de moyens que vous semblez leur en prêter, puisqu’ils sont éparpillés - comme je vous l'ai expliqué - et aussi victimes de la Tempête que nous. Je ne suis pas certain qu’ils aient la même patience non plus… »

À nouveau comme s’il semblait faire de son mieux pour rendre la discussion constructive malgré une forte envie pour la saboter, il se reprit.

« Quoi qu'il en soit, vous avez plusieurs choses à y gagner, et l'inverse est vrai, puisque nous y gagnons les mêmes choses que vous, en plus du fait déjà évoqué que nous aurons probablement besoin de vous pour certaines expériences. C'est le seul deal que nous pouvons vous proposer sans vous mentir, et à ma connaissance le seul que quiconque pourra vous proposer.
Ensuite, le plan d’action, comme vous dites. Avant d’espérer faire quoi que ce soit, il faut survivre, et pas juste en s’entassant à vingt dans un camion qui peut être balayé d’un coup de vent. Même si vous êtes vaguement armés, j’ai vu des groupes plus solides disparaître en une nuit, et nous devons trouver un apport constant et viable en nourriture, sans quoi nous mourrons - moi inclus - avant d'avoir pu réfléchir à quoi que ce soit d'autre. Cette première étape prendra un peu de temps et sera incertaine, surtout si notre prochaine destination, qui est notre meilleure chance de répondre à ce besoin puisque c'est le seul équivalent à l'ancienne Ville que vous trouverez dans cette partie de l'Esquisse, ne suffit pas ou a été rasée, mais on n’y peut pas grand chose. »

Il haussa légèrement les épaules, l’air de dire qu’il n’y avait bien que les Dessinateurs pour mettre autant la charrue avant les bœufs… même s’il savait sans doute que les cyantifiques étaient plutôt connus pour mettre la cyance bien avant les considérations les plus basiques, survie incluse, et donc aurait été bien peu avisé de s’avancer sur ce terrain.

« En tout cas, sur le chemin, vous récupérez avec nous les ressources de base et tout ce qui vous aide à vous organiser, et nous récupérons ce dont nous avons besoin pour continuer nos recherches. Si nous n’arrivons pas à nous faire confiance, nous en resterons là et vous aurez au moins de quoi partir où bon vous semble sans risquer de mourir dans la seconde… »

Son expression était devenue pensive, l’espace d’un instant, au point précis où vous auriez pu vous attendre à lire une certaine satisfaction à l’idée de se débarrasser d’un groupe qu’il semblait si peu apprécier.

« Et si par miracle les choses avancent, nous lèverons la tête ensemble, conjointement. Outre l’enjeu pressant qui est de réunir les catalyseurs et outils qui nous permettront d’étudier les Tempêtes, nous avons plusieurs… grandes questions à résoudre sur le sujet, et qui chacune à leur manière peuvent nous éclairer sur un aspect important de l'Esquisse. Vous pourrez donner votre avis sur celle qui vous paraît la plus intéressante par rapport à vos objectifs, ou en proposer d’autres, et nous en déduirons des priorités. Certaines de ces questions impliquent de construire quelque chose, d’autres d’aller très loin, donc le « plan d’action » que vous attendez en dépendra fortement. »

S’il avait été un tant soit peu agréable, Watt aurait probablement formulé cela en expliquant plutôt qu’ils n’avaient jamais eu l’intention de construire un plan à plus long terme sans les consulter à ce sujet, mais qu’ils attendaient simplement d’avoir quelque chose à consulter (c’est-à-dire, un groupe qui ne changeait pas sans arrêt et qui savait s’exprimer d’une voie unie), et de comprendre comment interagir avec eux.

N’étant pas agréable, il s’était détourné et dirigé vers le fond de la pièce.

« Ne perdez pas votre temps - et surtout le mien - à me demander quelles sont ces questions. C’est plutôt Hertz qui vous en parlera, quand nous aurons quitté le Laboratoire. »

Il regarda un instant les plantes qui poussaient tranquillement dans la Serre - ou son collègue qui travaillait au milieu -, en marquant un léger silence.

« Ce qui nous ferait gagner du temps, en revanche, serait que vous nous disiez concrètement - et en étant raisonnables - ce qu’il vous manque pour avoir confiance en nous. »

S’il avait été agréable, il aurait dit qu’il en avait assez de se creuser la tête et que l’impression d’être dans une impasse ne faisait que le rendre plus méfiant.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 276
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mar 14 Fév - 21:04
Un bouchon venait de céder, pas de gros, mais suffisamment. Isolde absorba le flot d'information.
- Les canettes, bien que pouvant être longues distances, étaient similaire à des radios, à savoir qu'il pouvait y avoir une grande quantité de fréquences et joindre quelqu'un sans savoir la fréquence utilisée relevait quasiment du miraculeux.
- Les Cyantifiques portaient peut-être un nom commun, mais il s'agissaient plutôt d'individus agissant seuls ou en groupes selon leurs envie. La "menace" des autres Cyantifiques en devenait encore plus vague puisqu'ils ne savaient pas s'il s'agissait de quelques uns s'étant unis dans l'idée de détruire les Tempêtes (l'envers de ceux présents actuellement) alors que les autres n'avaient aucune idée du conflit ou si c'était plus répandu.
- Bien que les "Rebelles" (si on pouvait les appeler ainsi en partant du principe de l'opposition aux autres) avaient une direction, eux-mêmes ne savaient pas si ladite destination existait encore, la Grande Tempête ayant chamboulé l'Esquisse au point que tout ce qui existait semblait maintenant incertain.
- Il n'y avait pas assez de nourriture ou ressources pour survivre seuls à partir du labo. Peut-être en apprenant à se servir de la serre et en chassant les Objets, mais pour le moment, outre l'araignée, les autres objets trouvés ne semblaient pas comestibles, ce qui ne présageait rien de bon.
- Une fois les ressources nécessaires accumulées, il y aurait discussion entre les Dessinateurs et les Rebelles afin de décider des plans futurs.
- Certaines questions existentielles de l'Esquisse devaient être répondues afin d'avoir une idée de comment partir de l'Esquisse et la réponse à ces questions nécessiterait plusieurs étapes non décidées pour le moment.

Ainsi, on revenait au point de départ. Avant d'envisager le futur, l'essentiel était d'établir les bases en amassant un éventail de ressources, matérielles ou informationnelles afin de pouvoir cesser de se concentrer sur le moment présent. Quant à la confiance...

« C-c-collab-b-borer nécessit-t-te d-d'êt-t-tr-tre sur un p-p-pied d-d'ég-galit-té. Ou d-du moins, d-de p-pouvoir chac-cun ap-p-porter sa pierre à l'éd-difice. D-dans le c-cas c-cont-traire, on p-parle p-plut-tôt... d-d'exp-ploit-tation. Ou d-de d-dép-pend-dance. R-r-r-r-r-rares sont ceux p-p-parmis nous qu-qui sont là d-d-dep-p-p-puis longtemps, la g-g-g-g-gr-grrand-de majorité sont là d-d-dep-puis 2-3 jours seulement. Ils ont peur. D-défiance, violence ou opp-position vient de la p-peur. P-peur de l'inc-connu, surtout. P-peur d'-dêtre ab-band-donné. Présentement, on d-dép-pend d-de vous. Or, vous ne c-cachez p-pas qu-que vous n'app-p-p-pr-préciez guère not-t-tre p-p-pr-présence et qu-que vous p-pourriez vous d-déb-brouiller seuls. Si cela se d-déroule c-comme vous le d-dit-tes et qu-qu-qu'on acqu-qu-quiert d-des ressources suffisant-t-tes p-p-pour assurer not-tre survie et ind-dép-pend--ddance, la c-confiance viend-d-dra. Mais p-pour le moment ? Nous sommes t-trop b-bas p-pour vous serrer la main. Out-tre not-tre nomb-bre, q-que p-pouvons nous vous app-porter ? »

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 210
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Mer 15 Fév - 0:29


Ce que le Triaire avait compris, c'est qu'il y avait un gouffre de la confiance à résorber. Les cyans, enfin ces cyans, n'étaient pas contre les aider dans le fond, ça pouvait même servir leurs expériences. Eux même n'étaient rassurés sur rien, survivants au jour le jour. Chacun avait besoin d'aide. Et il avait besoin d'eux, pour retrouver la terre, pour retrouver ses souvenirs, pour se retrouver lui même. L'ancien tankiste s'avança d'un pas et posa sa main sur l'épaule de Watt, déclarant de sa voix sans émotion.

-Si par ma force ou mon expérience je peux vous aider, je le ferais. Ma spatha est votre.


https://www.youtube.com/watch?v=w6LfRXAuRD0
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 971
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Lun 20 Fév - 11:15
__–Il fallut à Rosalina toute la patience du monde pour ne pas répondre à Watt de but en blanc que tout ce qui restait des « collègues » d’avant la constitution de ce groupe était un gamin dépressif, pleurnichard et inutile et un adolescent avec manifestement un sévère pet au casque, ce qui laissait songeur sur l’influence que la proximité avec les cyantifiques avait sur la survie. Peut-être qu’elle ne la baissait pas, mais en tout cas, elle ne l’améliorait pas tellement.
__–Il lui fallut aussi invoquer toute sa maîtrise d’elle-même pour ne pas lui répondre, après sa pique suivante, qu’il devait s’estimer heureux que ce fût sa patience à lui qui fût amenuisée par les Dessinateurs et non son nombre de phalanges, parce que si le Triaire eût décidé que c’était sur son haricot qu’on courrait le plus, après avoir beaucoup soupiré, Watt se serait mis à chanter.
__–Elle se contenta en lieu et place d’un sourire diplomatique.
__–Heureusement que, malgré tout, il se montrait constructif.
__–« Hélas, cher ami, la confiance n’est pas un bien qu’on achète – enfin, sauf si on est assez riche –, mais une pratique qu’on co-construit… Ce qui passe par ne pas faire les petits cachottiers. Pour commencer, vous pourriez nous expliquer où vous comptez vous rendre, ce que vous pensez y trouver et combien de temps cela prendra. Cela passe aussi par des comportements adéquats. Plutôt que de devoir vous poser la question de notre destination future, au voyage vers laquelle nous travaillons déjà tous sans même la connaître, vous auriez dû nous dévoiler celle-ci dans les détails dès le début. Une fois que nous en saurons plus, avec l’accord de notre chef, nous pourrons voter sur si oui ou non nous acceptons de vous suivre, qu’en pensez-vous, Isolde ? »


Serre 1zod
Serre ULT8Krs
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 356
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Lun 20 Fév - 18:26
Effie frappa et ouvrit la porte sans attendre de réponse, passant juste la tête dans l'encadrement.

Isolde, on a trouvé plein de documents compliqués on les pose en salle de réunion, et on va aider à l'atelier, Lucas et M'sieur Hertz nous ont dit que M'dame... carrie? aurait besoin d'aide pour faire des radios pour tout le monde, j'ai pas trop compris. A touuuuuuuute ♫



Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 313
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Lun 20 Fév - 23:42
Las, épuisé par ses propres tirades ou simplement plus conciliant, Watt réagit de façon relativement concise et posée à la réplique d’Isolde.

« En soi, votre nombre et ce que vous pouvez en faire dans cette situation, c’est déjà la meilleure chose que nous pourrions attendre. »

Quand le Triaire s’approcha silencieusement, il recula avec méfiance, puis se laissa accoster, quoi que l’œil toujours à la recherche d’un éventuel piège. Derrière lui, Watson lui-même avait redressé la tête et paru, l’espace d’un instant, attentif à se qui se déroulait autour de lui, avant de se laisser happer par une quelconque rêverie sitôt la tension retombée.

« Ce sera très utile, je vous remercie. »

… Et puis Rosalina rajouta de l’huile sur le feu, ce qui se traduisit instantanément en divers rictus de part et d’autre d’un visage qui n’avait même pas pu finir de se détendre. Nul besoin d’être physionome pour deviner que la réponse de la politicienne l’avait au mieux lassé, au pire fini de l’énerver pour de bon.

C’est ce moment-là qu’avait choisi Effie pour entrer. Il l’écouta, tiqua vaguement sur les noms de ses collègues. Ne laissa pas échapper un mot.

Laissa traîner un long soupir, pendant lequel ses doigts pianotèrent frénétiquement contre ses hanches.

Puis s’interrompit d’un coup. Jeter un regard glacial vers Rosalina.
Pour enfin lancer, sur le même ton :

« Eh bien, faites votre vote maintenant. »
Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Dim 16 Avr - 22:58
Y'a pas assez de bordel, alors on en rajoute.
(Lancer de dé d'il y a une semaine - ce résultat ne concerne que Rosalina !)

C’était léger. Si discret qu’elle aurait pu passer à côté. Qu’ils semblaient tous être passés à côté.

Entre deux échanges de répliques cinglants, Rosalina crut sentir comme une sorte de tremblement, juste sous ses pieds. Rien d’assez fort pour troubler sa stature parfaite, et peut-être même rien d’assez fort pour mériter son attention tout court, qui sait…




(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 971
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Mer 17 Mai - 1:08
__–Quel odieux, insupportable, imbuvable personnage.
__–« Hé bien c’est décidé. Merci beaucoup de votre coopération. Il semblerait que nos compagnons et vos collègues n’auront, eux, pas attendu qu’une décision officielle soit prise pour poser les bases de cette alliance entre nous. »
__–À ce titre, le passage éclair d’Effie était un pain béni ou mieux ; un argument à elle toute seule.
__–Et puis… Il y eut ce tremblement.
__–Hm.
__–« Isolde, Triaire, est-ce que je peux m’entretenir avec vous en privé ? Quelques instants, rien de plus, nous serons juste dans le couloir. »
__–Et elle leur proposa de sortir, puis referma la porte, non sans un « à tout de suite ! » aussi mielleux que possible.

Résumé :


Serre 1zod
Serre ULT8Krs
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 294
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Mar 4 Juil - 22:27
Je me mets devant la fenêtre où j'ai vu le roux et le brun. Après avoir écrit avec de grosses lettres « Puis-je vous parler ? » sur une feuille, je me mets devant la vitre et leur montre la page en question.



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 313
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Mar 4 Juil - 23:01
« Prenez votre temps. » s’était contenté de répondre Watt, avec froideur et ennui, avant de laisser ses interlocuteurs aller comploter leur coin…

Puis de pousser un encore plus long et profond soupir, sitôt qu’ils ne furent plus là pour l’entendre.

Quant il eut enfin l’air de se calmer, après quelques instants à trépigner et à tourner en rond dans la pièce, il se tourna enfin vers Watson, auprès duquel il alla s’asseoir.

« Alors ? Elles sont récoltables ? »

Après avoir hoché la tête avec un petit sourire satisfait, son collègue aux lunettes roses lui montra un petit tas qu’il avait commencé à assembler avec des plants de la Serre. Alors que Watt — dont le visage semblait s’adoucir un peu plus à chaque seconde qu’il passait loin des Dessinateurs — les inspectait avec attention, il ajouta :

« Il n’y a qu’elles qu’on sait enterrer. »
Ils partagèrent un sourire triste, puis un court silence.
« Une libellule nous attend. »

Cette fois, le cyantifique roux répondit par un air circonspect, l’air de réfléchir sérieusement à ce que celle nouvelle métaphore pouvait signifier, jusqu’à ce que le châtain ne dirige son doigt vers la fenêtre. Où les attendait, très littéralement, une libellule.

« Ah. »

Un énième soupir et des bras étirés plus tard, Watt s’approchait de la vitre, avec un air de “Qu’est-ce que vous me voulez ?” qui aurait été palpable s’il n’y avait eu le verre. Il lut le carnet, puis ouvrit l’une des vitres.

« C’est pour quoi, cette fois ? »

Derrière lui, Watson continuait ses affaires, se contentant de jeter un regard en coin discret à ce qui se passait sans jamais quitter le décor.
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 294
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Mer 5 Juil - 17:57
On dirait que je dérange le roux, je vais essayer de ne pas être trop long. J’écris très vite :

« Je cherche Isolde. Savez-vous où elle est ? »

Puis je lui montre mon carnet.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum