Observatoire

Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mer 6 Avr - 21:43
(Accessible uniquement depuis le toit)

La porte du dôme s'ouvre sur une pièce circulaire éclairée par les seuls hublots du dôme (dont plusieurs n'ont d'ailleurs pas de vitre), puisque vous n'y trouverez aucune forme d'éclairage sophistiqué tel qu'il s'en trouve dans les autres pièces. Le centre de la pièce, et à vrai dire la majorité de l'espace, est occupée par une installation complexe qui s'apparente à un grand télescope, lequel semble pointer vers le ciel. La machinerie semble permettre de faire tourner l'engin afin d'avoir une vision à 360°, ainsi que de faire varier son inclinaison. Si vous avez déjà visité un observatoire, celui-ci vous paraîtra petit et étriqué, fait avec les moyens du bord.

Le reste de la pièce est plutôt sommaire, puisqu'il s'y trouve quelques objets en vrac - et débris de verre issus des hublots. Quelques poufs permettent toutefois de s'asseoir à plusieurs pour une réunion - presque - à la belle étoile.

On peut également y trouver le cadavre de l'Objet vaincu la veille. C'était un tardigrade, assez grand pour pouvoir toucher le haut de son torse avec sa tête, et dont une partie du corps semble plastifiée - tant et si bien qu'il est difficile de déterminer si cet Objet est principalement organique ou non, puisqu'il se joue allègrement de la frontière entre les deux. La fumée noire et le liquide que crachait jadis la créature ne sont plus un danger, ayant séché ou s'étant évaporé avec le temps.


Etat de la fouille : Terminée.
Objets découverts : Kit de bricolage, Pierre lumineuse, Grand sac.


Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 293
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Dim 5 Mar - 9:45
Dès que j'entre dans l'observatoire, j'aperçois le cadavre de tardigrade. Au moins, il ne dégage plus une fumée d'une senteur nauséabonde. En essayant de l'ignorer, je me penche sur le télescope. Je suis curieux de voir ce que je pourrais apprendre dessus, même juste par l'observation.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mer 8 Mar - 22:20
Spoiler:


Il n’est pas assez de mots pour décrire ce qu’une libellule, eut-elle seulement la vision d’un homme, observe à travers la lentille d’un télescope qui pointe vers le ciel de l'Esquisse. Là où quiconque s’étant perdu dans son lointain le temps d’une réflexion n’y aurait vu qu'une purée d'images changeantes et des teintes mauves, le spectacle qui s’offrait à André avait quelque chose d’infiniment plus complexe et fascinant. À tel point, sans doute, que même s’il n’y avait eu là aucun phénomène à étudier et aucune recherche à mener, quiconque avait la moindre notion de beauté pouvait trouver, dans ces spirales qui semblaient s’entrelacer à plusieurs échelles, le point de départ d’un infini sujet d'art comme de science.

Une fois passé, ou plutôt habitué, à l’émerveillement qui n’avait pu que le saisir, André put commencer à distinguer plusieurs choses. À commencer par cette impression, qui se muait en observation, d’être face à une fractale d’images qui semblaient pouvoir toujours être décomposées en images plus petites en reconfiguration permanente.

Tout cela n’était cependant qu’un arrière-plan, pour quelque chose que sa vision amplifiée des mouvements ne pouvait que mieux l’aider à distinguer : les nuées d’Objets volants.
Ici, son regard se posait sur une raie manta géante qui nageait lentement, à peine dérangée par les sortes de micro-ondes qui semblaient s’être ligués pour l’attaquer.
En sens inverse, le vent emportait avec lui des parasols et ce qui aurait pu être des serviettes de plage.
Plus loin encore, ce qu’il pensait être de vrais oiseaux migrateurs, mais s’avéraient plus probablement être des arbres, fonçaient en suivant d’impressionnantes chorégraphies.

Tout microscopiques que ces Objets apparaissaient à l’horizon, il ne fallait pas de détour à André pour deviner qu’il était - ou même, que n'importe quel Dessinateur était - bien plus petit qu’eux, et que la raie qu’il avait vue aurait bien pu écraser le Laboratoire, si elle avait eu le moindre intérêt à plonger. Sans compter la résistance que ces Objets devaient avoir, pour se mouvoir dans ce qui lui apparaissait comme un décor tout aussi déboussolant que tumultueux.

...

Alors qu’il terminait de traiter les informations que sa vision avait dû absorber, le silence qui l’accompagnait dans sa réflexion fut brisé aussi subtilement que soudainement. Le temps de se tourner, une créature s’était glissée hors de sa cachette et marchait lentement à la rencontre de la libellule.

De loin, il aurait pu s’agir de Morgan. Même taille, même morphologie. Une allure de chat noir.

Mais Morgan était devant le Laboratoire.

Et à chaque détail qui venait affiner les contours de ce qu’il avait en face de lui, à commencer par ses yeux d'un violet perçant, il devenait évident que ce n’était pas elle.... Mais tout à fait autre chose, dont il avait sans doute eu l’occasion d’entendre parler lors de la réunion matinale.

Et pourtant l’Objet, tel qu’il aurait dû le nommer, ne bondissait pas sur lui.
Il s’arrêta, même, sitôt qu’il eut réussi à attirer l’attention d’André.

« Dis, tu es humain, toi aussi ? »

La petite voix suraiguë et tremblante qui venait de retentir ne pouvait venir que d’une seule bouche.




HRP:




(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 293
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Ven 10 Mar - 22:43
Je n’arrive pas à croire ce que je vois. Suis-je vraiment en train d’observer ces merveilles dans ce télescope ? Et ce que j’admire dans la lentille, seraient-ce réellement des créatures aériennes, ou juste des images du ciel ? Plus je garde mes yeux sur le télescope, plus j’ai l’impression d’observer un kaléidoscope de petites images en fractale. Mais au bout d’un moment, je commence à distinguer une nuée d’Objets volants.

J’observe un spectacle étrange. Une raie manta géante nage dans le ciel comme si elle était dans l’eau, sans être dérangée par les micro-ondes voulant l’attaquer. En sens inverse, des parasols et des serviettes de plage sont emportés par le vent. A moins qu’ils volent, eux aussi, je commence à me poser la question. Des drôles d’oiseaux fonçaient en faisant des figures impressionnantes… En les regardant plus attentivement, je me rends compte que ce sont des arbres. J’ai l’impression d’observer des petites créatures avec un simple microscope, mais je regarde en fait dans un grand télescope. Pour que je puisse les distinguer ainsi, ils doivent être immenses. Je n’ose m’imaginer ce qui se passerait si la raie manta se pose un jour sur un gratte-ciel. Je me demande comment ces Objets font pour se mouvoir dans un décor aussi déboussolant et tumultueux.

Soudain, j’entends un bruit. Il n’est pas très fort, mais c’est suffisant pour me mettre en alerte. En me tournant, je vois un chat noir marcher lentement vers moi. Je pense d’abord à Morgan, mais elle est devant le laboratoire. Je ne sais depuis combien de temps je suis dans l’observatoire, mais j’ai du mal à croire qu’elle ait eu le temps de monter jusqu’au toit. Elle n’aurait pas pu se téléporter ici, n’est-ce pas ?

Plus il s’approchait lentement de moi, plus je distinguais des détails chez lui, notamment des yeux violets qui n’auraient pas pu être ceux de Morgan. Il me dit quelque chose. J’ai le vague souvenir d’avoir entendu parler d’un Objet similaire dans le réfectoire, surtout de la bouche de Crevette, même si je dois admettre ne pas l’avoir beaucoup écoutée là-bas. Mais ce chat ne bondit pas sur moi. Il ne court même pas vers moi. Il s’arrête, même. Quand j’entends sa voix, je comprends mieux ce qu’il est vraiment. Il n’est pas une simple créature de l’Esquisse. Il est un énième Dessinateur coincé dans un corps d’animal. Surtout, il est un Dessinateur perdu et apeuré. Il n’est sans doute dans ce monde que depuis quelques jours au plus. Il n’est pas un Dessinateur dangereux, je le sens au fond de moi.

Prenant mon envol, je m’approche doucement de lui pour éviter de l’apeurer davantage. De mon sac, je sors mon crayon et mon carnet, sur lequel j’écris avant de le lui montrer. Il peut y lire les paroles suivantes :

« Oui, je suis aussi humain. Depuis combien de temps tu es dans l’Esquisse ? »

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Sam 11 Mar - 17:08
La créature féline regarda un instant le carnet en papillonnant des yeux.
Les leva un instant sur André. Parut réfléchir un peu.
Puis baissa la tête et lâcha un :  

« Je n’arrive pas à lire, pardon. »

Avant de délaisser définitivement le carnet.

« Enfin ce n’est pas grave, tu peux voler de haut en bas pour me dire oui, et de gauche à droite pour dire non ? »

Il laissa traîner un petit silence, qui pouvait éventuellement permettre à André de pratiquer cette forme de communication, puis reprit :

« Je vais être honnête avec toi, car j’ai vraiment besoin de ton aide... »

Il baissa légèrement les oreilles, sembla hésiter encore, puis se lança :
« En fait, je suis un cyantifique. Mais pas un de ceux qui suivent Hertz, et d’ailleurs ce serait un peu compliqué s’ils savaient que je suis ici… Mon groupe à moi est parti ailleurs dans l’Esquisse, et je me suis retrouvé tout seul ici. »
Ses oreilles s’étaient repliées un peu plus.
« Mais comme tu peux le voir, je suis trop fragile pour les rejoindre moi-même, alors j’ai besoin de leur parler pour qu’ils viennent me chercher. C’est pour ça que j’ai besoin de toi, ou de votre groupe, et que je suis prêt à vous donner des choses en échange.. »
Avant de laisser son interlocuteur s’exprimer, il précisa :
« Tu as déjà vu les radios avec lesquelles nous communiquons ? Elles ressemblent à des canettes, en quelque sorte... Si je peux en utiliser une juste quelques instants - je crois que vous avez récupéré celle de Wilkins, non ? -, je vous donnerai des informations qui sont intéressantes pour vous… »

Le cyantifique félin fixa intensément André. Prêt à observer sa réponse.

« Est-ce que ça t’intéresse ? »






(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 293
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Jeu 16 Mar - 13:43
(Note de la joueuse : Je ne le mentionne pas car là je n’ai pas envie de faire un retour en arrière, mais partez du principe qu’André lui a dit être humain avec l’aide de ce nouveau « mode de communication ».)

…Ca fait beaucoup à assimiler pour moi, donc je vais essayer d’y réfléchir.

Déjà, c’est un cyantifique. Ce n’est pas un Dessinateur comme je l’ai cru plus tôt. Je me sens bête de l’avoir pensé. Mais ce chat ne fait pas partie des cyantifiques suivant Hertz, et ne veut pas que le groupe de Hertz soit au courant de sa présence. Il dit que son propre groupe est parti sans lui et il veut que j’aille chercher une canette servant de radio pour qu’il puisse communiquer avec son propre groupe. D’ailleurs, il semble penser qu’on en a déjà pris une aux cyantifiques. Mais est-ce qu’il me dit vrai, sur ses intentions ? A ce que je sache, il pourrait me mentir là-dessus. Peut-être qu’il souhaite communiquer à son groupe des informations compromettantes sur nous. Mais s’il dit vrai, alors je n’ai pas envie de le laisser dans le pétrin. Je n’ose m’imaginer comment je le vivrais si mon groupe était parti sans moi et si je n’arrivais pas à le joindre. Mais même s’il est sincère, si je l’aide, il y aura des répercussions sur la relation entre les Dessinateurs et le groupe de cyantifiques les accompagnant. Serait-ce une bonne idée de prendre ce risque ? Je pense qu’il serait mieux que j’en parle à Isolde. En tant que cheffe des Dessinateurs, elle connaît sans doute mieux les enjeux que moi.

J’aurais aimé pouvoir interroger le chat, mais il me serait trop difficile de le faire. Le mode de communication qu’il m’a conseillé d’adopter est trop limité. Je me demande pourquoi il ne sait pas lire. Sa forme animale ne le lui permet pas ? Il a une mauvaise vue ? Il n’a jamais appris à lire ? Il ne lit pas bien notre langue ? D’ailleurs, quelle langue on parle dans l’Esquisse ? Pourquoi on entend les gens parler notre propre langue ?... Revenons à nos moutons. Je pourrais tenter de dessiner ce que je veux dire, mais je ne suis pas sûr que ce soit efficace. Mais si j’arrive à communiquer avec lui via le dessin, alors je pourrais avoir un mode de communication plus développé que juste pouvoir « dire » oui ou non. Je dessine une libellule à gauche, des Dessinateurs au milieu, et un chat à droite. Je relie l’insecte aux personnes et ces gens-là à l’animal, avec l’aide d’une flèche. Puis je lui montre mon dessin. Je souhaite ainsi lui faire comprendre que je souhaite aller parler aux Dessinateurs de ce qui s’est passé avant de le revoir.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Jeu 16 Mar - 21:18
Au silence d’André répondit celui du félin, qui se contentait d’agiter légèrement le bout légèrement parme de sa queue. Quand la réponse prit finalement la forme d’un dessin, il s’approcha, tourna la tête et plissa les yeux.

Après quelques instants d’hésitation et de réflexion, il se recula légèrement pour pouvoir regarder André. Ses paroles aigues s’envolèrent à nouveau, pour rejoindre le seul qu’elles voulaient atteindre.

« Tu veux leur parler, c’est ça ? »

Il attendit qu’André confirme son interprétation, puis soupira légèrement.

« Je comprends. J’aimerais te convaincre d’en parler au minimum de personnes, mais je ne suis pas vraiment en position de demander des garanties… Alors je vais seulement espérer que votre discussion aille dans un sens qui ne m’est pas trop défavorable. »

Il tourna la tête vers le hublot par lequel celui qui allait le sauver ou le condamner dans quelques instant s’était infiltré. Quand il la redescendit, ce fut seulement pour faire semblant d’avoir retrouvé sa contenance, et avec elle assez d’élan pour se redresser.

« J’attendrai ta réponse sur le toit, si ça te convient. Tes collègues sont en train de me chercher pour me tuer plus bas, alors je n’ai pas vraiment d’autre option à vrai dire… »






(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 293
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Sam 1 Avr - 14:41
Même s’il se montre un peu compréhensif à ce sujet, le chat ne semble pas être ravi à l’idée que je vais parler de lui à des confrères, et il espère que ça n’ira pas trop en sa défaveur. Il me demande d’en parler au moins de personnes possible. Il ajoute qu’il m’attendra sur le toit car mes collègues sont à sa recherche plus bas pour le tuer, ce qui confirme ce que j’avais cru comprendre de divers murmures. De ce que j’ai vu, malgré la présence d’une cheffe dans le groupe et les rencontres importantes, le groupe des Dessinateurs peut facilement se disperser et agir à sa guise, donc je ne serais pas étonné qu’Isolde n’ait pas demandé ça. Mais au cas où, je sors la liste des tâches pour vérifier là-dedans.

Au début, elle dit que quelqu’un a signalé la présence d’un chat n’étant pas Morgan et demande faire attention car ce chat pourrait être un Objet. Je comprends un peu mieux pourquoi certains le cherchent, il vaut mieux s’assurer que le chat ne soit pas un Objet dangereux. Mais au point de vouloir le tuer ? Je réalise que plusieurs d’entre nous pourraient être pris pour des Objets, au sens esquisséen du terme. Moi, Médor, le Cube, même Morgan qui est un autre chat. Pourquoi ces poursuivants n’envisagent-ils pas l’idée que « l’Objet » puisse être un Dessinateur, ou un cyantifique comme ici ? Et même s’il était un Objet, il pourrait être inoffensif. Je comprends leur méfiance, mais je la trouve disproportionnée si elle les pousse à vouloir tuer « l’Objet » sans vérifier ces possibilités.

Je regarde les autres tâches. Une guitare à essence (je n’aurais jamais pensé voir un jour ces deux mots associés l’un à l’autre) devant l’Observatoire, soit je ne l’ai juste pas vue, soit elle a été prise avant ma venue. J’avais la tête ailleurs, donc je peux effectivement l’avoir ratée. Guitare à essence et Objet mort, je saute cette ligne avec dégoût. Réparer le télescope ? Il est cassé ? Mais alors, comment ai-je pu voir dedans ? Peut-être que quelqu’un l’avait réparé tout à l’heure. Ou il y a une casse que je n’avais pas remarquée ?

Je survole le reste de la liste. Rien ne mentionne l’idée de tuer le chat. Mais vu que le doute a quand même été soulevé sur lui, je pense devoir dire à Isolde qu’il n’est pas un Objet. Je voudrais aussi m’assurer qu’il puisse ne pas se faire tuer par ses poursuivants si ces derniers montaient sur le toit. Il pourrait leur échapper, mais ils pourraient aussi l’attraper. Je sais d’avance qu’il serait trop lourd pour que je puisse simplement le prendre et l’emmener en lieu sûr.

Je réfléchis à un autre moyen de mieux assurer la sécurité de mon interlocuteur. Je le regarde un peu. Il n’a pas de collier… mais avec les moyens du bord, ça pourrait quand même le faire. Je me demande comment lui exprimer mon idée via un dessin. Je crains que ce soit compliqué. Je vais quand même tenter. Après avoir pris mon carnet et mon crayon, je réfléchis à comment lui illustrer mon idée. Je dessine à gauche une patte de chat avec… Quelque chose de plat qui l’enroule ? Ça commence bien, si même moi je ne trouve pas ce dessin clair. Je trace quelques traits sur le « bracelet » pour simuler une écriture, j’espère que ça aidera à clarifier ce que je veux dire. A droite, je dessine un bonhomme poursuivant le chat, avant de barrer ce dessin-là. Entre les deux, je trace une flèche allant du dessin de gauche jusqu’à celui de droite. Je le vérifie… J’ignore comment mieux exprimer mon idée, donc j’espère que ce serait clair. Je montre le dessin au chat, en espérant qu’il comprenne ce que je veux dire.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 310
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Lun 8 Mai - 10:16
Le chat déchiffra le dessin d’André de manière perplexe, les yeux pratiquement scotchés au petit bout de papier pour en décrypter les pictogrammes un par un. Après quelques remarques à peine intelligibles sur l’épaisseur des traits et la qualité du dessin, il leva la tête en l’air pour réfléchir à lui-seul-savait-quoi, puis s’assit et demanda :

« Tu veux m’enrouler un genre de papier autour de la patte pour dire que je suis de votre côté ? C’est comme tu veux, mais si ça ne te dérange pas, je vais quand même faire profil bas en attendant ton retour. On n’est jamais trop prudent, surtout quand sa vie est en jeu. »
Il avait accompagné cette dernière phrase d’un ricanement assez peu convaincant, pour ne pas dire carrément forcé.
« Enfin, reprit-il plus sérieusement, bracelet de papier ou non, le moins de gens je rencontrerai, le moins de chances j’aurai d’avoir un "accident", si tu vois ce que je veux dire. Si je vois monter d’autres gens que toi, je ne promets pas de me montrer à eux. »

Sa queue remuait lentement et ses oreilles restaient baissées. S’il n’avait pas tenu de discours aussi humains jusqu’ici, on aurait presque attendu qu’il miaulât en plus. En lieu de cela, il termina simplement :
« Mais de ton côté, tu fais comme tu le sens, j’imagine. »
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 293
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Mar 9 Mai - 9:35
Je comprends pourquoi il ne veut pas se montrer même avec le bracelet en papier. Cela semble être une raison de plus pour que je prévienne Isolde concernant le cyantifique. J’arrache de mon carnet une page sur laquelle j’écris « Je suis un chat inoffensif ». Je sors le lance-pierres et en enlève la corde. De toute façon, cet arme improvisé ne m’a jamais servi. J’enroule le papier autour d’une patte du chat et je noue la corde autour pour que le papier tienne.

Je ne peux pas encore juger le chat, que je connais depuis à peine quelques minutes, mais il y a quelque chose que j’ai apprécié dans notre interaction. C’est la première fois que je rencontre une personne à l’air censé qui ne m’est pas désagréable et ne semble pas être dangereux. C’est censé être quelque chose d’anodin, mais j’ai l’impression que dans l’Esquisse ça ne l’est pas tant que ça. Après avoir rangé mes affaires, je lui dis au revoir d’un signe de la patte et je m’envole vers un hublot brisé.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 970
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Lun 22 Mai - 11:06
__–Du coup papa pousse la porte, puis hop y’a André qui passe ! Alors du coup papa il râle :
__–« Putain de merde, mais si j’te dis de faire gaffe, c’est pas pour faire joli hein ! Nan mais sans déconner… Si sur une pièce que t’as déjà fouillé donc a priori sans danger tu fais de la merde, on va pas s’entendre. »
__–Bah oui mais André il connaît pas tout ça… Euuuah, je commence à comprendre pourquoi on a élu une prof chef de groupe.
__–« C’est pas bien cul pourtant : d’abord j’entre, je te dis RAS, puis tu peux entrer. Une porte, c’est l’endroit parfait où faire une embuscade. Donc c’est là qu’il faut faire le plus gaffe à son petit cul. »
__–Bon ben du coup papa entre. Moi je suis déjà venu mais papa c’est la première fois alors je vais décrire quand-même. Déjà c’est super grand  et super haut ! C’est plus haut que quand c’est moi qui suis venue ! Mais c’est normal parce que papa il est plus petit.
__–Puis il y a cet énoooorme télescope, je me demande si on peut voir quelque chose, parce que bah y’a des nuages quoi, y’a même pas d’étoiles. Mais si ça ce trouve, y’a plein de choses dans les nuages que les cyantifiques ils veulent observer ? Par contre, moi j’ai pas de souvenirs d’un observatoire, puis papa non plus, mais je sais que celui là ben il est bizarre ! Déjà bon ok d’accord il est super grand parce que bah du point de vue de papa tout est super grand, mais il est pas non plus super méga grand quoi ! Puissant, comme réflexion. Non maiiiiis ce que je veux dire, c’est que c’est pas parce que tu le vois grand qu’il est grand par rapport à d’autres observatoires quoi. Mieux En plus il a l’air d’avoir été rafistolé de partout et puis je sais pas s’il fonctionne très bien.
__–Oh puis il y a des vitres qui sont cassées ! C’est sûrement par là que André il est passé après que je l’aie enfermé dedans. (D’ailleurs je lui ai jamais dit pardon…) Ça veut dire qu’il est pas très bien entretenu ça. Puis en plus il est en désordre et tout. Puis beuuuaaaah, c’est quoi ce gros turc super moche ! On dirait… Euh… C’est un tardigrade. Oui voilà ! Mais normalement c’est pas aussi gros… Normalement c’est tout petit petit petit petit… Bon ben pour vérifier qu’il est bien mourru, papa il s’approche et il perce sa peau avec son sabre et là y’a un espèce de liquide noir trop dégueu qui coule ! Bêêêh ! Tu crois que c’est ça que Lucas et Rosalina ben elles ont tué hier ? Bah oui c’est ça. Comment il est trop courageux Lucas ! Ouais ben tu t’approches pas trop de lui. Bah pourquoi ? Parce que c’est un garçon, c’est ça ? Non andouille, ça je m’en tamponne le cul, parce qu’il fait que des conneries, comme combattre des saloperies ! J’ai pas envie que tu sois entraînée là-dedans. Ah bah oui c’est vrai. D’accord.
__–Bon du coup on fouille ! Papa il regarde un peu partout. Déjà il y a les trucs qui ont déjà été trouvés et mis en évidence ! Genre y’a, euh… une espèce de corde bizarre qui se tortille… Puis il y a des papiers qui traînent. Papa il les regarde rapidement, mais pff c’est super compliqué ! Ça parle d’aéronautique je crois et d’autres trucs, sûrement des observations faites par l’observatoire ! Il faudra qu’on demande aux cyantifiques ! Que ça à foutre, ouais…
__–« André ! Ouais, c’est à toi que j’parle. Viens voir. T’en penses quoi de ça, ça vaut le coup qu’on l’embarque ou c’est tout juste bon à servir d’allume-feu ? Allez puis je suis vraiment super sympa aujourd’hui, si tu me dis que ça vaut le coup, c’est moi qui les porte. T’en as de la veine, hein ! »
__–Alors, Du coup il faut choisir dans quelle direction on va pour fouiller le reste. Bah nan y’a pas de choix à faire. Comment ça ? Bah, ça n’a aucune foutre importance, je prends au pif. Ah bah oui. Alors du coup papa il va à gauche, dégaine son sabre et il va faire le tour du télescope, en faisant super super attention à où il met les pieds et s’il y a pas quelque chose qui se cache dans les ombres !

Résumé :


Dernière édition par Stilgar le Lun 22 Mai - 11:50, édité 3 fois


Observatoire 1zod
Observatoire ULT8Krs
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 534
Date d'inscription : 21/01/2018
Main d'Esquisse
Lun 22 Mai - 11:06
Le membre 'Stilgar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Observatoire' : 1
Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Lun 12 Juin - 12:01
Même le regard plongé dans une pile de papier, la vigilance de Crevette était restée vive, et son attention fut rapidement percutée par un bruit suspect dans le couloir : elle vit bondir le chat, qui avait manifestement compté sur le fait qu’elle s’engage sur la gauche pour s’enfuir par la droite, et parvint instantanément à se remettre en place pour lui barrer la route.

Mais porté dans son impulsion, l’animal ne se découragea pas, et tenta de passer à travers la garde de son assaillante pour atteindre la sortie ; avec agilité, il parvint de justesse à se faufiler derrière elle, et entama sa fuite vers la liberté dans un miaulement strident.

Restait à voir si cette fuite arriverait jusqu’à son terme…




(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 293
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Lun 12 Juin - 14:56
Je m'imagine ce que ça donnerait si j'étais aussi pédagogue que Crevette :
"Pas de blouse ?! Si dès la première séance tu fais de la merde, je n'imagine pas la suite !" "Mais vous n'avez pas dit qu'on doit en prendre..." "Même, tu devrais le savoir !"
"C'est pas le bon dosage, ça !" "Mais alors, quel est le bon dosage ?" "Oh, vous, on doit tout vous dire..."
"AAAHHH !!! J'AI MAL !!!" "Crétin, j'ai dit de faire attention !" "MAIS PAS QUE CA BRÛLE AUTANT !"

Je pense être plus pédagogue que ça, sinon je serais viré, depuis le temps.

Bien entendu, elle fouille les environs. J'espère que le chat s'est bien caché. J'ai sans doute déjà perdu sa confiance, à peine je suis sorti de l'observatoire que j'y entre avec Crevette. J'espère qu'il comprendra que je n'avais pas voulu ça...
Elle trouve un document qui semble parler de l'aéronautique. Elle demande s'il peut valoir le coup ou non, ajoutant qu'elle le porterait si je pense qu'il vaut le coup. Je n'ai pas pu le lire, mais d'un coup d’œil ce document semble utile, donc je lui hoche la tête à l'affirmative.

A peine je l'ai fait que le chat bondit. Elle essaie de le bloquer mais il lui échappe de justesse. Entre ça et mes dessins, Crevette fera le lien. Je n'arrive pas à réfléchir, je prends la première idée qui me vient. Alors que Crevette tente de le rattraper, je me mets entre elle et le chat, mais j'essaie d'être assez loin d'elle pour limiter les risques d'attaque.

Résumé:


Dernière édition par Encre Noire le Jeu 15 Juin - 23:30, édité 2 fois



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 970
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Lun 12 Juin - 18:32
__–Ooohhhhh un pôtit chat ! Oh mais non reviens ! Et îîîîîk j’ai pas quand André il est aussi proche ! Bon, euh. Papa il s’en fiche un peu lui : il attrape sa cape et il se jette sur le chat pour le capturer ! Et sur André. J’espère qu’il va pas se froisser une aile…


Observatoire 1zod
Observatoire ULT8Krs
Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mer 14 Juin - 21:57
C’était une confrontation au sommet. Le duel au sommet tant attendu entre une militaire aguerrie et le cyantifique infiltré qu’elle cherchait sans le savoir, au centre duquel se trouvait un pauvre Dessinateur arrivé juste à temps pour devoir choisir entre son serment et son groupe. Une intrigue dont tous les dieux de l’Esquisse étaient les spectateurs attentifs, prêts à crier à la victoire de la combattante ou à hurler de rage à sa défaite.

D’un côté, le chat était agile et déterminé à fuir. De l’autre, Crevette était réactive, surentraînée, déterminée et, surtout, maline. Plutôt que de laisser la pointe de son sabre se planter dans le sol après avoir manqué une créature largement capable de l’éviter, elle avait choisi de d’augmenter sa surface. Devant les yeux du public suspendu au moindre de ses gestes, elle s’apprêtait à réaliser le coup de filet du siècle, celui que les Dessinateurs ne verraient pas mais dont ils ne feraient que parler. Sa poigne était ferme et le tissus solide.

Seulement, il était aussi bien accroché. Trop bien accroché. Crevette tira un coup, puis insista encore un peu, jusqu’à sentir sa prise venir subitement à elle, les dominos de tous les objets qu’elle portait s’entrechoquer et, juste après, le sol qu’elle fixait se retourner.

La poulaine de l’Intrigue venait de se ramasser de la plus lamentable des manières, en trébuchant sur ses propres affaires. Même son terrible ennemi, pourtant bien préparé à s’enfuir, s’était retourné un bref instant pour déposer un regard désolé — ou amusé, il est en fait assez dur de décrire les expressions faciales d’un chat — sur la tombe de ce spectacle pitoyable.

Avant de repartir, sans même qu’elle puisse se faire une idée claire de là où il était parti. Seul André, s’il avait été attentif, et surtout s’il ne persistait pas à lui barrer la route, aurait pu lui donner un indice…




(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 293
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Jeu 15 Juin - 23:33
Crevette se sert de la cape comme d’un filet. Elle la jette sur le chat, et sur moi. Je vole sur un côté pour l’éviter… Mais il n’y en a même pas eu besoin, le « filet » nous rate et fait trébucher Crevette. Je me retourne vite pour vérifier si le chat est là. Je l’ai à peine vu s’enfuir. Malheureusement, ce n’est pas sorcier de savoir par quelle porte il est passé ensuite.

Je me suis envolé vers un hublot, mais je ne sors pas encore. Après avoir été bien en hauteur, j’écris une note :

« Je ne peux rien t’expliquer maintenant. Sache juste qu’il n’est pas un Objet. »

J’arrache la page du carnet et je la jette vers Crevette, avant de sortir de l’observatoire.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 970
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Ven 16 Juin - 22:17
__–Oups, hihi.
__–Bon après c’est pas rigolo, parce que du coup il nous a échappé le chat ! Mais bon au moins André s’est enfui hein, bon après papa l’a insulté… Puis il a vu le mot. Bah non c’est pas un objet, c’est un chat ! C’est pas ce qu’il a voulu dire, mais qu’importe. Fuite = culpabilité. Ah euh d’accord. Du coup papa se relève et cours de l’observatoire pour essayer de trouver où il est parti.

Résumé :


Observatoire 1zod
Observatoire ULT8Krs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum