Marie-Suzanne - princesse de Licornia

Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 294
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Dim 5 Fév - 19:01

Marie-Suzanne de Licornia




APPELLATION
Marie-Suzanne Iris Grace Belladonna Elbereth Harmonie de Licornia (Oui, elle a autant de prénoms. Et ne me demandez pas pourquoi elle en a un anglais et un elfique.)
A Licornia, on l’appelait surtout « Princesse » ou « Votre Altesse ». Dans l’Esquisse, on l’appelle par son premier prénom, parfois abrégé en « Marie », « Suzanne » ou « Marie-Sue ». (Heureusement qu’on ne l’appelle jamais par son nom complet.)

ÂGE
15 ans

NATIONALITÉ
Licornienne, car elle est la princesse de Licornia

GOÛTS
Elle aime Licornia et ses habitants, sa chevelure, sa corne, sa magie, son rôle de princesse, la perspective de devenir reine, sa famille et son château… Dans l’Esquisse, elle aime aussi explorer l’Esquisse avec son groupe de Sorteurs, se renseigner sur la Terre, aller au Barti ou au Bar Masqué…
Elle n’aime pas Arkatas ni la misère et la désolation qu’il a apporté à son peuple… Dans l’Esquisse, elle n’aime pas le manque d’organisation de la Ville, certains Objets, parfois le bazar rencontré, les serviettes en papier des Hussards…

ARRIVÉE DANS L'ESQUISSE
Il y a plusieurs semaines.


Description


Description physique

Marie-Suzanne était la plus belle fille de tout le palais. (Pitié, ne fais pas de costume porn…) Elle avait plusieurs prétendants à ses pieds. Elle pensait avoir plein d’amis, sans réaliser qu’ils se disputaient son cœur. (A mon avis, elle le sait très bien.) Ses cheveux multicolores suscitaient l’admiration du royaume. (*soupir* Lecteurs, je vous conseille de sauter ce qui va suivre.) Bleus, violets, roses, or, ce n’est pas moins de quatre couleurs qu’arboraient ses mèches. Aussi longs qu’une rivière, ses cheveux ondulaient comme les vagues portées par la brise du matin. (Je ne sais pas quoi penser de ces comparaisons.) Ses yeux rosés brillaient, surtout quand elle souriait de ses dents blanches. Sa corne était des plus luisantes, surtout avec les reflets des soleils. (Ca ne devrait pas faire mal aux yeux ? D’autant plus qu’à Licornia il n’y a pas un seul soleil, mais deux. Heureusement qu’il n’y en a pas dans l’Esquisse.) Quand Marie-Suzanne utilisait sa magie, sa corne émettait une forte lueur argentée. Mais lorsqu'elle essayait en vain de le faire (Ce qui est systématique dans l'Esquisse.), cette lumière était faible. La princesse aimait bien les perles, elle en mettait autour de sa corne et son cou. Elle tendait à porter de longues robes ou jupes qui lui arrivaient jusqu’à la cheville. Ses vêtements étaient souvent assortis à sa chevelure. (Heureusement que ses cheveux ont quatre couleurs. C’est pas beaucoup, mais c’est mieux qu’une.) Il était rare qu’elle porte un pantalon, parce qu’elle préfère les robes et jupes, mais un pantalon lui siérait bien. D’ailleurs, n’importe quel vêtement disgracieux n’entraverait pas sa beauté. (Donc même avec un sac poubelle, elle reste un mannequin.)
Quant à sa forme équestre, elle était si majestueuse. (Minute…) Elle était tellement grande qu’il fallait lever la tête pour la regarder dans les yeux. (Excuse-moi, mais…) Sa blanche robe était des plus luisantes, et ses ailes se déployaient avec grâce. (Ohé !) Quoi, encore ?! (Pourquoi tu décris son apparence d’alicorne ?) Mais… Elle est la princesse de Licornia. (Oui, mais depuis son arrivée dans l’Esquisse, elle ne peut plus se transformer !) C’est vrai… Pourquoi ?...

Histoire

Oui !!! Son histoire !!! Hum hum…

Dans le royaume lointain de Licornia, la famille royale était prospère et aimée de tous. Un jour, le roi et la reine eurent une fille, qu’ils aimaient beaucoup. Ils avaient beaucoup hésité sur les prénoms, c’était d’ailleurs pour cette raison qu’elle en avait autant (Je pense qu'il y a une autre raison.), mais son premier prénom serait « Marie-Suzanne ».
Un détail caractéristique des habitants de Licornia était leur corne sur le front, qui leur permettait de se transformer en licorne et de faire autant de magie qu’ils en connaissent. Quant aux membres de la famille royale, ils peuvent se transformer en alicorne et leur magie était bien plus puissante. (Donc la famille royale en est une car c’est dans leurs gènes, normal.)
Marie-Suzanne vécut une enfance heureuse dans le palais. Elle apprenait avec joie ses devoirs de princesse et ses futurs devoirs de reine, espérant pouvoir aider son peuple, surtout ceux qui en avaient le plus besoin. Aussi, elle maniait très bien la magie, allant jusqu’à maîtriser des sorts difficiles pour les autres enfants de son âge. (Elle pouvait se téléporter, lire dans les pensées des gens à 10 km à la ronde, faire léviter des objets lourds, prédire l’avenir… J’ai du mal à énumérer tous ses pouvoirs.)
Mais à ses douze ans, le maléfique Araktas (Ce nom me fait rire.) conquit le royaume avec l’aide de son armée. (Je trouve que ça s’est fait trop facilement, mais c’est peut-être juste moi.) Après avoir pris le trône, il emprisonna la famille royale. Il fit vite exécuter le roi et la reine, mais il se dit que la princesse pourrait lui être utile s’il lui retirait sa corne. (…Je n'ai pas envie de savoir en quoi elle pourrait lui être utile.) Mais Marie-Suzanne ne se laissa pas faire. Elle usa de sa magie puissante pour contrer les soldats du seigneur des ténèbres, avant de s’évader du château.
Sortie du palais, elle se rendait compte du royaume de désolation que Licornia était devenu. Un jour, elle croisa un groupe de résistants, qui se réjouissaient de voir la princesse saine et sauve et s’attristaient d’apprendre la mort de ses parents. Grâce à l’appui de l’héritière légitime, la résistance se développait et prenait de l’ampleur.
Les années passaient, les résistants étaient désormais très nombreux. Pour renverser Arkatas et mettre Marie-Suzanne sur le trône, ils avaient formaté un plan d’une grande envergure. Les mots encourageants de la princesse et l’aide tactique et magique qu’elle leur apportait les avaient aidés à réfléchir à ce stratagème. Tôt ou tard, ils l’amorceront, et ce sera le début du coup d’état qui mettra la princesse sur le trône ! Cette dernière sortira le royaume de sa désolation et apportera à ses sujets la joie qu’ils méritent tant ! (On a compris, elle est le nouvel espoir.)
Un jour, Marie-Suzanne se réveilla et s’étonna de ne plus être dans sa tente. Elle trouva aussi le ciel inhabituel. Elle envisagea quelques secondes que ce changement du ciel soit un coup d’Arkatas, mais les images dessus n’étaient pas du style du seigneur des ténèbres, donc elle rejeta cette idée. (Moi non plus, je ne le vois pas rendre le ciel rose.) Mais les cieux avaient réellement changé. Qu’est-ce qui se passait ? Etaient-ce les dieux qui lui envoyaient un signe ? Elle regardait autour d’elle. Elle ne reconnaissait pas du tout cet endroit. Qu’étaient-ce ces arbres, dont les branches tournaient comme des moulins ? (Ces arbres ont la forme d’éoliennes… *tremble*)
Elle s’apprêta à se transformer en alicorne pour pouvoir s’envoler, afin d’avoir une meilleure vue d’où elle était. Mais malgré la lueur argentée qu’émettait sa corne, elle n’arrivait plus à se transformer. Son cœur battait de plus belle. Se tournant vers les arbres-moulins (Je ne veux pas les voir…), elle pensa qu’elle pourrait au moins cueillir un fruit avec un sort de lévitation. Après tout, c’était le premier qu’on apprenait aux licorniens. Mais elle n’arrivait plus à le faire… Cela la dévasta. Sa vie entière était pleine de magie, et là elle ne pouvait plus l’utiliser ! Comment pourrait-elle s’en sortir ? (Je trouve que c’est une bonne occasion d’apprendre à se débrouiller sans.) Le pire, c’est que la lueur émise par sa corne était faible. Elle n’arrivait à comprendre s’il lui restait encore une faible quantité de magie ou si elle n’en avait plus. (Tiens, c’est une bonne question.)
« Bonjour, mademoiselle. Vous êtes perdue ? »
Marie-Suzanne se retourna pour voir son interlocuteur. Elle s’étonna de ne pas voir une corne sur sa tête. S’il n’était pas un licornien, que pouvait-il être ? Elle avait beaucoup étudié la géographie et la géopolitique - deux des sujets importants pour une future reine -, mais même avec les connaissances qu’elle en avait acquises, elle n’arrivait à trouver d’où venait cet homme. Elle ne savait non plus comment il avait appris le licornien, mais cela lui facilitait la communication.
« Je le suis. Hier, j’étais à Licornia, en train de dormir dans ma tente. Mais je viens de me réveiller ici. Où est-ce que je suis ?
L’inconnu arqua quelques secondes un sourcil, avant de reprendre contenance.
- Je sais que c’est dur à croire, mais vous êtes dans l’Esquisse. C’est un monde parallèle où la cohérence fait des siennes. Et là, vous êtes près du champ d’éoliennes végétales. (Brr… J’espère que c’est pas invasif, au moins !) Il y a une Ville à proximité, vous voulez que je vous y guide ?
Après avoir entendu ces explications, la licornienne en était certaine : c’était un coup d’Arkatas. C’était lui qui avait jeté un sort pour la coincer dans ce monde afin de l’empêcher de reprendre ce qui lui revenait de droit. (Je croyais qu’il la pensait utile pour lui.) Mais elle ne se laissa pas abattre, tôt ou tard elle sortira de ce monde !
- Je veux bien que vous m'y guidiez. Et pour l'Esquisse, vous savez comment en sortir ?
Il haussa les épaules.
- Pas vraiment.
- D’accord, mais quelqu’un d’autre le sait ?
- Non. »

Cette réponse décevante la fit se dire que sortir de là ne serait pas une mince affaire.

Des semaines ont passé depuis son arrivée dans l’Esquisse. Marie-Suzanne s’était bien intégrée dans la Ville, même si certaines personnes râlaient à son sujet sans qu’elle ne sache pourquoi. (Peut-être parce qu’elle est envahissante ?) Elle avait à plusieurs reprises essayé de réutiliser sa corne, mais à chaque fois elle luisait juste. Il lui arrivait encore de retenter, dans l’espoir que cela fonctionne cette fois, mais à force elle s’attendait à un échec.
Elle avait vite remarqué que les autres Dessinateurs venaient de la Terre, ce qui lui faisait penser qu’il y avait un lien fort entre l’Esquisse et la Terre. Elle se disait que savoir davantage sur ce monde sans magie lui permettrait de plus facilement susciter la confiance des Dessinateurs, donc elle se renseignait dessus. Elle avait aussi appris que des personnes avaient changé d’apparence depuis leur arrivée dans l’Esquisse, donc quand elle verrait un enfant, elle ne le jugerait pas comme tel si rien dans son comportement ne l’indiquait. (Ca faisait bizarre, au début, puis on s’y est faits.)
Elle avait aussi constaté des problèmes internes dans la Ville. Il n’y avait pas de système juridique, ni de système monétaire, ni de gestion du commerce, ni de service public. Ce qui était essentiel pour la prospérité de la Ville était pourtant absent. (C’est vrai qu’il n’y a pas d’organisation.) Elle savait qu’il y avait un palais et elle avait cru comprendre qu’il y aurait une princesse nommée Lys. (Moi je ne crois pas que cette princesse existe.) Elle était d’ailleurs le seul membre de la famille royale de l’Esquisse, donc Marie-Suzanne pensait que cette princesse avait le même rôle qu’une reine. Mais malgré cela, elle trouvait que le gouvernement avait trop peu de poids. Elle voudrait donc discuter avec la princesse de ces problèmes, toutefois la licornienne devrait avoir un réseau lui donnant de l’importance, et pour l’instant elle n’avait pas grand-chose. Mais depuis que des organisations parfois conflictuelles prenaient de l’ampleur (Et c’est encore plus le bazar que d’habitude.), Marie-Suzanne pensait que ce dont elle déplorait l’absence dans la Ville finirait par s’y implémenter.

Positionnement


Dès que Marie-Suzanne avait entendu parler des Sorteurs, elle les rejoignit vite. Eux aussi voulaient sortir de l’Esquisse, donc elle pensait que ce serait bien de collaborer avec eux. D’ailleurs, elle faisait souvent de l’exploration avec plusieurs de ses coéquipiers. Là où leurs objectifs différaient, c’était que les Sorteurs voulaient retourner sur Terre tandis qu’elle voulait retourner à Licornia. En plus de la Bibliothèque, les Sorteurs lui permettaient d’avoir plus d’informations sur la Terre. Même si elle se renseignait dessus surtout pour des raisons pratiques, le fait qu’un monde parallèle ait pu vivre sans magie durant des millénaires la fascinait, même si elle en déplorait les problèmes écologiques. (Je vous préviens, parfois elle est à côté de la plaque sur la Terre.)
Concernant les cyantifiques, c’était assez compliqué. Au début, elle pensait que c’était Arkatas qui l’avait envoyée dans l’Esquisse. Toutefois, elle avait fini par se dire qu’il n’aurait pas pu l’y envoyer seul. Aussi, elle avait remarqué que les cyantifiques connaissaient mieux l’Esquisse que les Dessinateurs et semblaient y vivre depuis toujours. Elle s’était alors imaginé une théorie à ce sujet : au moins l’un des cyantifiques coinçait les Dessinateurs dans l’Esquisse. Avant l’arrivée de la licornienne, il ne faisait cela qu’aux terriens, mais Arkatas devait l’avoir payé grassement pour que Marie-Suzanne soit emprisonnée dans l’Esquisse. (Mais l’Esquisse n'a pas de monnaie…) Ou simplement, cette idée enchantait le cyantifique en question. Si plusieurs cyantifiques trempaient là-dedans, alors c’était le même problème, à part l’idée qu’ils étaient plus nombreux. Cette théorie la rendait méfiante envers les cyantifiques, car n’importe lequel pourrait être un complice d’Arkatas.
Toutefois, des cyantifiques collaboraient avec les Sorteurs. En effet, ils leur communiquaient des informations sur l’Esquisse qui, soit les aideraient à sortir de l’Esquisse, soit donneraient aux Dessinateurs un accès plus simple à la connaissance de l’Esquisse. D’ailleurs, Marie-Suzanne avait du mal avec l’idée d’en jeter la majeure partie jugée inutile, car elle pensait qu’il pourrait y avoir quelque chose qui pourrait servir sans qu’on ne l’ait remarqué. A force de voir cela, la licornienne avait fini par se dire que les cyantifiques ne voulaient pas tous coincer les Dessinateurs dans l’Esquisse. Même si cette méfiance restait encore un peu au fond d’elle (Moi aussi, certains ne m’inspirent pas confiance.), elle s’était atténuée et cette expérience lui avait évitée de devenir une cy-anti. (En même temps, il y en a qui ne m’ont pas l’air nets.)
Concernant les Vert-Vaines, la misère dans laquelle ils vivaient lui brisait le cœur donc elle avait essayé de les en sortir, mais ils rejetaient son aide sans qu’elle ne comprenne pourquoi. (Elle est allée voir un gang en mode « Je vais résoudre tous vos problèmes », à quoi d’autre elle s’attendait ?)
Pour les Hussards, elle était assez neutre à leur sujet. Mais depuis qu’elle s'était rendue dans leur restaurant et avait vu qu’ils servaient des serviettes de papier en dessert (Beurk…), elle ne savait plus qu’en penser.
Elle appréciait l’initiative des membres du CVC de concevoir un système judiciaire, législatif et gouvernemental. Du coup, elle trouvait dommage que le CVC peinait à influencer la Ville. Aussi, elle pensait que les Magendarmes ferait une bonne police. Elle espérait qu’un jour les Magendarmes et le CVC s’unissent, ou du moins s’allient, pour que la Ville ait un service public digne de ce nom. (Je suis sceptique à ce sujet, les Magendarmes m’ont plus l’air d’être une milice.)
Aussi, elle voyait d’un bon œil le Syndicat qui permettrait une meilleure gestion du commerce de la Ville, et donc une meilleure économie. (Vive le capitalisme !)
Enfin, elle aimait beaucoup voir les spectacles des Arthystes et aller au Bar Masqué. Elle allait le plus possible les regarder durant son temps libre. Elle aimerait bien rejoindre leur troupe, mais elle avait d’autres préoccupations plus importantes. (Pour une fois, je suis d’accord, leurs spectacles valent le coup.)

Note d'Encre Noire:

Informations pour le registre des personnages:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3160
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Lun 6 Fév - 21:28
Wouhou ! Après Ara’, c’est une autre sablée qui rejoint le camp des joueurs mixtes avec un DC dans les Brises ♥ Comme tu avais évoqué plein d’idées à différentes périodes, je savais pas du tout ce qui allait sortir, mais du coup très contente de voir cette petite choupette que tu nous as faite là.
Comme l’a dit Shynagi sur discord, on dirait vraiment que c’est tout un collège français qui débarque d’un coup, avec des personnages qu’on a réussi à rendre insupportables de plein de façons différentes, mais ça promet justement de très beaux RPs hihi. J’ai également assez hâte de voir quelles théories sur l’Esquisse ton personnage va nous pondre, avec sa perspective assez différente, et à quel point Marie-Suzanne va réussir à entraîner des gens là-dedans (pour peu que plusieurs personnes pensent venir d’un autre monde, ça peut devenir crédible). Aussi, tu tentes quelque chose d’assez différent de ce que tu as pu faire par ailleurs avec les deux André, donc je suis curieuse de voir comment tu vas expérimenter avec ce style un peu plus “piquant”.

Allez, y’a pas de suspens de toute façon, alors c’est parti pour la validation !



 

En route pour la Ville !

 

Tu connais bien la maison et tu as clairement déjà lu les annexes et le bestiaire, alors je te passe le pitch habituel, pour te souhaiter la bienvenue officielle dans les brises !

Comme dans les Sables, tu as droit à un petit code de transformation à coller dans tes RPs, que voici :

Code:
<transformation perso="Marie-Suzanne" />
 

Tu peux rejoindre l’event en cours de route, soit en te greffant à un RP déjà en cours (par exemple je crois que Effilée et Crèvette au sanctuaire seraient pas contre une troisième personne), soit à un fil qui va se lancer (par exemple entre moi et Stilgar, de base on cherchait quelqu’un), soit en lançant autre chose.
Dans tous les cas, n'hésite pas si tu as une question ou suggestion, ou si tu as besoin d'aide pour te lancer.

Au plaisir de te croiser en jeu !~




(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum