Observatoire

Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Lun 29 Avr - 19:37
(Accessible uniquement depuis le toit)

La porte du dome s'ouvre sur une pièce circulaire éclairée par les seuls hublots du dôme (dont plusieurs n'ont d'ailleurs pas de vitre), puisque vous n'y trouverez aucune forme d'éclairage sophistiqué tel qu'il s'en trouve dans les autres pièces. Le centre de la pièce, et à vrai dire la majorité de l'espace, est occupée par une installation complexe qui s'apparente à un grand télescope, lequel semble pointer vers le ciel. La machinerie semble permettre de faire tourner l'engin afin d'avoir une vision à 360°, ainsi que de faire varier son inclinaison. Si vous avez déjà visité un observatoire, celui-ci vous paraîtra petit et étriqué, fait avec les moyens du bord.

Le reste de la pièce est plutôt sommaire, puisqu'il s'y trouve quelques objets en vrac - et débris de verre issus des hublots. Quelques poufs permettent toutefois de s'asseoir à plusieurs pour une réunion - presque - à la belle étoile.

Vous n'aurez toutefois pas le temps d'en profiter tant que votre principal souci n'aura pas été éliminé.

Il semblerait en effet que votre venue ait réveillé un Objet qui avait investi les lieux… et pas des moindres, puisque l'araignée du rez-de-chaussée n'est qu'une broutille par rapport à ce qui vous attend.

Face à Lucas s'approche un tardigrade, assez grand pour pouvoir toucher le haut de son torse avec sa tête, et dont une partie du corps semble plastifiée - tant et si bien qu'il est difficile de déterminer si cet Objet est principalement organique ou non, puisqu'il se joue allègrement de la frontière entre les deux. Vous feriez par ailleurs mieux de vous éloigner de la fumée noire et du liquide crachés par la créature, puisqu'elle est plus proche du pot d'échappement que du doux parfum, et ne fera sans doute pas que vous piquer les yeux ou vous faire suffoquer.


Etat de la fouille : Terminée.
Objets découverts : Kit de bricolage, Pierre lumineuse, Grand sac.



Toi qui voulais de l'action, Stilgar, le dé t'en a donné. Et puisque le bestiaire a surtout abouti à des trucs mignons, j'ai créé quelque chose de flippant pour les Sables. <3


Dernière édition par Folie d'Esquisse le Dim 15 Sep - 21:32, édité 2 fois
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 130
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
le Mar 30 Avr - 2:31
(Précédemment, sur le toit, Lucas et Rosalina fouillent, trouvent des trucs, trouvent la serre et Lucas entre dans le dôme)

C'était rond. Oui oui, cette observation était tout à fait nécessaire. La petite tête bleue n'avait jamais visitée d'observatoire auparavant, mais même lui ne pouvait pas manquer l'utilité de la pièce. C'était drôle, il ne se souvenait même pas d'avoir vu d'étoiles dans l'Esquisse. En même temps, il n'était pas sûr d'avoir déjà regarder dehors de nuit... Passons.

Sans prêter attention à tous les trucs inutiles sur le sol, Lucas fouilla près de la porte, curieux de savoir s'il pourrait lui aussi trouver un instrument de musique puisque clairement, c'était beaucoup plus intéressant qu'une corde, qu'elle bouge ou non.

Tiens, quelques outils. C'était probablement pour le télescope au centre de la pièce. Il n'était pas très bon en bricolage, mais peut-être que certains de ces outils pouvaient être utiles po...

Un mouvement du coin de l’œil figea Lucas. Un gros truc s'approchait. Plus gros que lui en fait. Ça avait d'un sac d'air? L'avant de la chose ressemblait à un tube pour gonfler les matelas ou autre mécanisme. Est-ce que c'était une machine qui s'activait automatiquement quand elle sentait que quelque chose était proche? Un détecteur de mouvement? Avec son drôle de bec, la chose ressemblait un tantinet à un aspirateur. Un aspirateur? Vu la quantité de poussière, cela serait peut-être utile, mais pourquoi est-ce que le truc se dirigeait vers lui à la place des innombrables déchets de la pièce?

L'ex-militaire n'aimait pas cela. Un truc noir commença à sortir de la trompe de l'aspirateur. Il n'aimait vraiment pas cela. Donc il fit la chose la plus sensée de sa vie. Il recula de quelques pas tout en laissant sa trouvaille là, sortit et referma la porte.

(Suite sur le toit)

Résumé:
Lucas fait preuve d'un manque d'intelligence remarquable et ne réalise pas qu'il y a un Objet hostile dans la pièce, donc il fouille. Puis, il remarque qu'un aspirateur automatique qui fume a l'air de s'agiter et il met les voiles.


Dernière édition par Onyx le Mar 30 Avr - 4:19, édité 3 fois


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 224
Date d'inscription : 21/01/2018
Main d'Esquisse
le Mar 30 Avr - 2:31
Le membre 'Onyx' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Observatoire' : 1
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Mar 30 Avr - 12:38

     Une fois à l’intérieur, Rosalina se dispensa de toute observation du bâtiment. Son attention était focalisées sur le gros tas bouffi, qui semblait curieusement fait de plastique, et qui crachait de l’huile et de la fumée. Elle se souvint avoir déjà vu quelque chose ressemblant à cela ; un tardigrade. Ici, on aurait donc plus un « plastigrade » ? Pourquoi pas.
     L’esprit focalisé sur le combat, Rosalina détermina en quelques instants la meilleure approche. Bien entendu, sur un adversaire bas et dégueulasse, une attaque à longue portée était préférable, donc au pied, et de toutes façon, elle n’aurait pas pu y aller au poing, vu qu’elle tenait sa mallette. Un coup direct dans la gueule de ce monstre ne lui semblait pas du tout une bonne idée. Elle aurait aussi pu balancer un coup vertical, de haut en bas, mais vu que le plastigrade était assez court sur patte, cela n’aurait que peu d’effet, vu qu’il ne chuterait pas de bien haut. Il lui restait donc le coup latéral. Pour commencer, et simplement estimer la résistance de cette bestiole,  Rosalina décida de lui balancer un dollyo tchagui, un coup de pied long, semi-circulaire, qui pouvait déployer beaucoup de force sur la cible, et ciblerait donc le côté gauche de sa tête.
     Elle mit son pied droit en avant, et arma son coup, ce qui consistait en balancer sa hanche vers la cible tout en maintenant ses épaules droites, puis son pied d’appui, le droit, tourna à 180°pour suivre le mouvement de hanche et le pied se déploya. Le point d’impact était le tranchant du pied, un point précis, fin, pour maximiser la force. Et enfin, elle revint en garde. Sa mallette l’avait un peu déséquilibrée, mais pas assez pour vraiment nuire à l’efficacité des on coup.
Résumé:
Rosalina balance un coup de pied sur le plastigrade. Résultat du D20 : 10.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Lun 6 Mai - 16:02
Le coup donné par Rosalina touche sa cible, qui réagit trop lentement pour sauver son "visage" de l'impact. S'il avait eu des expressions faciales, sans doute l'auriez-vous aperçu grimacer, mais rien de tel n'émane de l'Objet, dont l'inertie est suffisante pour ne pas rouler sur le côté. Il semblerait que cela ne soit pas suffisant pour infliger des dégâts conséquents.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 130
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
le Mar 7 Mai - 0:55
Nouveau départ dans la pièce circulaire. Sauf que cette fois-ci, Lucas avait un bouclier contre le vilain aspirateur. D'ailleurs, il arriva juste à temps pour voir ledit bouclier donner un coup de pied circulaire très bien exécuté directement sur l'Objet. C'est qu'elle n'était pas si mal la civile ! Le garçon ne put se retenir de pousser un cri de victoire.

- Aha ! Dans ta tête la chenille !

Parce que oui, finalement, l'Objet avait un peu l'air d'une chenille qui fume. Dommage que le coup n'ait pas réellement l'air de lui faire grand mal. C'était mauvais. Peut-être que cela irait mieux s'ils pouvaient percer sa peau de... Truc lisse étrange? Malheureusement, le duo n'était pas armé. Peut-être que Mlle Ngwenya pouvait tabasser l'Objet à coup de pieds ou de mallette, mais cela prendrait probablement du temps. La seule chose qu'il avait, c'était sa corde qui était à la fois à moitié attachée avec des nœuds simples et des nœuds coulants et l'autre moitié qui gigotait partout à essayer de le faire tomber. Tient...

Lucas ne se compliqua pas la vie à réfléchir plus que cela et courut vers la créature, puis lui lança sa corde dessus en priant pour que la corde étrangle miraculeusement l'Objet. Ou qu'il s’emmêle dedans. Ou qu'il trébuche dessus. Ou qu'il ne se passe rien. En fait, tant que Lucas arrêter de s’emmêler lui-même dans le bout de fil, cela lui allait. Il ne resterait plus qu'il trébuche dessus de nouveau et qu'il s’assomme pour finir dévoré lui-même. Ou Mlle Ngwenya !

Puis il décida de courir en direction d'un des hublots cassés, très loin de la chenille fumeuse. Sûrement, il trouverait un morceau de verre coupant qu'il pourrait utiliser, non?

Résumé:
Lucas jette sa corde sur le Plastigrade pour que l'Objet s'emmêle peut-être dedans et essaie de filer en direction des hublots cassés pour s'armer.
Résultat du D20:
11, ce qui n'est pas super, mais meilleur que le 19 de Kaoren avec l'araignée, donc je suis fière de moi *^*


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Mar 21 Mai - 18:59
(Urrrch pardon pour le retard)


Conformément aux espérances de Lucas, la corde atteint sa cible plastifiée. Cependant, la créature en question semble bien peu sensible à cette attaque, puisqu'elle se résume à sentir au-dessus d'elle le poids d'une corde... qui a vraisemblablement décidé d'être immobile pour cette fois, malgré l'engouement qu'elle avait à faire trébucher le garçon à peine plus tôt. L'action se révèle donc bien peu utile, mais vous avez évité toute riposte fâcheuse, et votre ennemi semble à peine réagir.
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Mer 22 Mai - 8:58
     Son coup s’était avéré assez peu efficace. Mais au moins, c’était le signe que Rosalina n’avait pas tout perdu de ses compétences martiales, c’était une bonne nouvelle. Il en fallait au moins une. Lucas avait tenté de l’aider à son tour, en balançant sa corde sur le plastigrade. Ce n’était pas le mouvement le plus intelligent du monde : n’ayant pas de cou à stranguler ou de pattes assez longues à attacher pour faire tomber la bestiole, un tel objet n’allait être que peu d’utilité.
     Par contre, il donnait des idées à Rosalina, qui avait eu tout le temps de constater la lenteur du plastigrade. Ce tas boursouflé mettait un temps fou à se déplacer, et vu que sa tête n’était pas vraiment articulée, Lucas, qui s’était planqué derrière, était sans doute le plus en sécurité, vu qu’il ne pouvait pas être touché par l’huile noire que crachait cette créature.
     Pour la suite du combat, la manœuvre parut donc évidente à Rosalina : puisque la corde avait cessé de se trémousser, et que le plastigrade ne pouvait atteindre une cible plus véloce que lui aisément, elle bondit sur le côté, se mettant hors de portée de l’angle de tir, tenta d’attraper la corde, et de sauter sur le corps du monstre, afin de se mettre à califourchon dessus. De là, peut-être parviendrait-elle à le maîtriser. En tout cas, elle serait à l’abri de son huile.
Résumé:
Rosalina tente de chevaucher le plastigrade et de saisir la corde, probablement pour le dresser comme on le ferait d’un mustang.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Dim 9 Juin - 22:41
Profitant du manque d'agilité de l'Objet, Rosalina parvient à atteindre la position désirée. Sur le dos mou - et mouvant - du plastigrade, elle échoue toutefois à se stabiliser suffisamment pour le maîtriser. Tout au plus, l'équilibre est maintenu, en dépit de la tentative de la créature pour le briser à grands renforts de cris stridents et de mouvements de pattes.

Hélas, il résiste bien assez pour se déplacer.

Alors qu'il tourne sur lui-même, il se retrouve face à face - si tant est qu'il ait une face, et que cette face soit ce qui lui permet de percevoir son environnement - avec le petit Dessinateur qui a tenté de s'en prendre à lui à peine plus tôt.

Il ne faut pas plus d'une seconde pour que le tuyau qui lui sert de bouche se remplisse d'une fumée noire...

Fumée qui, la seconde d'après, est expulsée droit vers Lucas.

Est-ce la rancune ou l'inattendue conséquence de sa panique ? En tout cas, Lucas va devoir réagir, et vite ! Rosalina cherchera-t-elle à l'aider ou choisira-t-elle la sécurité ?




(En conséquence immédiate de la fumée, Lucas devrait suffoquer un peu, voire avoir les yeux qui piquent. Pour le reste ça dépend de s'il fuit vite ou pas.)
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 130
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
le Ven 14 Juin - 0:37
Lucas avait habilement jeté sa corde sur la Chenille fumeuse avant de se glisser derrière elle en regardant autour, cherchant une arme ou un morceau de verre pouvant lui servir d'arme. Cependant, il ne s'était pas rendu loin. La créature ennemi poussa un cri enragé qui sonnait étrangement comme une cornemuse torturée et un nuage noir soufflé derrière lui le rattrapa. Le garçon ne put s'empêcher d'inspirer un peu du nuage noir qui le fit se plier dans une quinte de toux avant qu'il remonte son collet sur son visage. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour son équipement et un masque à gaz...

L'enfant jeta un coup d’œil derrière, remarquant que le truc en plastique s'était retourné vers lui, crachant de la fumée noir. Génial. Et... C'était lui où Mlle Ngwenya était sur le dos du truc!? C'était dur à distinguer avec la fumée et ses yeux un peu trop humide qui piquaient, mais... Oui, c'était elle. Elle faisait quoi, là!? Ça ne tournait pas rond dans sa tête ou quoi!? Bon, il ne voulait pas le savoir.

Analysons la situation... L’échappatoire le plus évident était la porte. L'inconvénient, c'était que entre la sortie et lui, il y avait le gros tas de morve toxique. Oublions la porte.

Autre possibilité, affronter l'Objet. Ouais... Soyons réaliste, Lucas avait le corps d'un bleuet desséché poussant sur une borne à ordure, comment pourrait-il combattre la Chose? Oublions aussi cette option.

Troisième option, escalader le télescope pour se mettre hors de portée de l'ennemi. Solution inadéquate puisque cela suggérait qu'il était capable d'escalader l'appareil d'astronomie. Or, avec sa condition physique contraignante et la fumée dans l'air, non seulement l'Américain ne croyait pas en être capable, mais il ne ferait qu'aspirer plus de fumée.

Finalement, il y avait les hublots. Ils ne semblaient pas assez grand pour que le vétéran puisse s'y glisser, mais certains étaient brisés, ce qui voulait dire de la vitre au sol. S'il y attirait le Gros Méchant Ver, ce dernier se couperait sûrement sur les fragments au sol. De plus, la fumée sortirait par les hublots, ce qui rendrait l'air plus respirable. N'ayant pas de masque à gaz, cela semblait être la meilleure option.

Sans cesser de courir, Lucas se dirigea vers les hublots et le bruit de verre cassé crissant sous ses souliers le réconforta dans son choix. Il interpella le cracheur de poison tout en s'enfuyant.

- Gros tas *tousse* de lard! T'es pas beau *toussetousse* et tu peux même pas *tousse* m'attraper !

Oh, ce n'était pas bon... Il voyait mal suite aux larmes causées par le picotement de ses yeux et le truc immonde qu'il avait inspiré n'arrêter pas de le faire tousser. Il ne continuerait pas longtemps comme ça avec de manquer d'air et de s'effondrer...

Résumé:
Lucas s'enfuit vers les hublots cassés en essayant d'attirer le Plastigrade par des insultes pour qu'il se coupe sur la vitre au sol.


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Ven 14 Juin - 16:21
     Plus agile et résistante que prévu, la bestiole. À part pour se mettre hors de portée des tirs d’huile du monstre, la manœuvre de Rosalina avait été peu utile. Et en plus, voilà qu’il s’attaquait à Lucas. Ne comprenant le mouvement de celui-ci vers les hublots que comme une tentative de fuite, elle voulut lui ordonner de n’en rien faire :
     « Lucas ! Je vais avoir besoin de ton aide ! Je retiens cette créature ici, cours me chercher de l’aide, s’il te plaît ! »
     Et qu’on ne vienne pas dire qu’elle était quelqu’un qui ne se souciait pas de la santé des plus faibles après ça. Non seulement elle assumait les risques pour elle seule, mais en plus, elle permettait aux faibles d’évacuer les zones dangereuses. Protéger un enfant, il n’en fallait en général pas plus pour être bien considéré par un groupe.

     Mais fi de ces considérations. Rosalina chevauchait un monstre qui voulait très certainement la tuer et la dévorer. Ses priorités étaient ailleurs.
     Elle enroula la corde autour de sa main, en particulier autour de ses phalanges. Lucas l’avait fait lui-même sans difficulté, et cet objet-ci était demeuré immobile lors du combat contre le tardigrade. Il n’allait pas se rebiffer maintenant. Ayant ainsi quelque peu protégé sa chair, Rosalina tenta de raffermir sa prise sur la bête, pour lui asséner une série de violents coups de poing renforcés au chanvre sur le haut de sa tête. Se laissant quelque peu emporter par la fureur décérébrante qu’impliquait un tel déchaînement de violence, elle cria :
     « Couché, saloperie ! Couché ! Couché ! Je te materai, moi ! »

Résumé:
Rosa demande à Lucas d’aller chercher de l’aide, et tabasse le plastigrade avec son poing enroulé dans de la corde.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Sam 13 Juil - 16:32
Comme si l'Esquisse avait décidé de perpétrer le spectacle encore un peu plus longtemps, le conflit entre Lucas, Rosalina et le plastigrade atteint à nouveau un status quo digne des premiers engagements.

Rosalina, qui espérait contrôler les élans sauvages de l'Objet le temps que Lucas s'en aille quérir quelque renfort, ne parvient ni à l'entraver, ni même à maintenir son accroche sur lui. Elle finit par glisser de son dos instable, mais parvient à se rattraper sur le sol de façon à éviter l'humiliation totale et espérer amorcer une nouvelle tentative de faire quelque chose de son courage.

Libéré de cette emprise qui commençait à lui gratter la colonne vertébrale - encore qu'un animal pareil doit plus probablement être invertébré, mais allez savoir ce que l'Esquisse peut révéler de certaines physiologies - le plastigrade décide par le fruit d'un hasard fâcheux de mettre encore plus de bâtons dans les roues déjà usées de Rosalina en ramenant son attention vers Lucas pour aller le gober comme la ravissante friandise dont il donne l'air avec ses parures colorées. Il avance donc à travers la distance parsemée de bouts de verre qui l'en sépare, et avec le culot le plus total, parvient à approcher le jeune garçon sans même écorcher un centimètre carré de sa peau soyeuse contre ce piège pourtant habile qui lui était tendu. Et le voici désormais dangereusement proche d'un Lucas qui ne doit plus se trouver aussi intelligent qu'à l'instant.

Pour ne pas finir sur une note positive, on notera que les poumons de celui-ci ont manifestement réussi à encaisser les toxines gazeuses sans en subir d'effets plus néfastes qu'une toux sèche et irritante. C'est dire si ça n'avance pas.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 130
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
le Sam 13 Juil - 18:48
Pourquoi Lucas avait-il décidé d'entrer dans la pièce à la place de fuir déjà? Ah oui, ce sentiment de culpabilité totalement inutile. Il regrettait amèrement cet élan de sensibilité. Le voilà acculé dans le fond de l'Observatoire, face à un Objet presque aussi grand que lui et définitivement plus vicieux. La noire qui chevauchait l'Objet sembler avoir tombé au sol, peu après lui avoir dit de s'enfuir pour aller chercher des secours. Il était seul face à la bête.

S'enfuir... La partie logique de son cerveau lui criait que c'était la chose à faire. S'enfuir et abandonner sa compagne tout en priant tomber sur quelqu'un qui pourrait les assister. Par contre, une partie plus sombre de son esprit ne pouvait s'empêcher de tracer des parallèles avec une situation similaire datant de quelques années. Il avait fui. Il avait ramené de l'aide. Il avait eu de l'espoir. Mais une fois revenu à son point de départ... Il avait été trop tard. Au final, "aller chercher de l'aide" n'était qu'une manière de sacrifier ceux qui restaient pour sauver sa peau. Lucas ne pouvait pas se permettre de répéter l'exercice, pas s'il voulait rester sain d'esprit.

Alors l'ex-militaire chercha autour de lui, cherchant n'importe quoi qu'il pourrait utiliser comme arme. Une roche lumineuse... Ignorant le bout de papier qui y était lié et semblait être des notes, il jeta la pierre de toute ses forces contre l'ennemi, visant sa tête.

Résumé:
Lucas cherche une arme tout en se doutant qu'il ne trouverait rien et lance la pierre lumineuse à la tête du méchant Plastigrade, comme si cela allait un effet quelconque.


Dernière édition par Onyx le Sam 13 Juil - 18:52, édité 1 fois


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 224
Date d'inscription : 21/01/2018
Main d'Esquisse
le Sam 13 Juil - 18:48
Le membre 'Onyx' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Observatoire' : 1
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Lun 15 Juil - 22:41
D'un geste assuré, mais d'une volonté qui l'était moins, Lucas lança la pierre lumineuse en plein sur la face du plastigrade, qui se dressait face à lui. Bien que le tir fût parfaitement exécuté, l'Objet était trop résistant, trop mou aussi, et la force musculaire que l'enfant pouvait déployer dans le projectile trop faible pour causer un dégât significatif.
Toutefois, la créature, touchée en pleine "face", eut un mouvement étrange. Il semblait éprouver de la douleur. Son crachat de fumée noire se faisait plus hésitant, sa progression vers Lucas s'interrompit. Il ne pouvait produire aucun son, mais nul doute qu'il n'aurait poussé un gémissement plaintif s'il en avait eu le loisir.

Le plastigrade était donc paralysé un bref instant par l'impact. Il était temps d'en tirer parti, avant qu'il ne reprenne ses esprits !
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Mer 17 Juil - 22:35
     Se faire renverser par un sac de frappe à pattes. Par une grosse créature sans aucune agilité. Rosalina n’était certes pas rompue à l’exercice difficile du rodéo, mais son échec était une véritable humiliation. Même l’enfant arrivait à faire mieux qu’elle. Le tir de caillou brillant avait apparemment sonné le plastigrade. Qui semblait, bien que ce verbe fût fort peu adapté compte tenu de la structure corporelle de cette bestiole, tituber.
     Par contre, il ne fuyait pas, ce gamin.
     « Lucas ! Oups, holà. »
     Rosalina avait essayé de crier, de faire la grosse voix – il paraît que c’est comme ça qu’on fait quand on veut gronder les petits – mais comme elle avait un peu de mal à se lever, suite à la douleur aux hanches provoquée par sa chute, et au fait qu’elle devait faire attention à où mettre ses pieds presque nu pour ne pas marcher sur un bout de verre, elle manquait cruellement de l’assurance nécessaire pour paraître un tant soit peu autoritaire.
     Pas que cela allait l’empêcher de continuer à le gronder, notez.
     « Quand les grandes personnes disent quelque chose on le fait ! C’est dangereux ici, laisse-moi m’en occuper, et va chercher quelqu’un d’autre ! »
     L’ingratitude des adultes.
     Le sol en verre était toutefois une bonne idée. L’ayant en partie esquivé, le plastigrade se trouvait tout le même en plein dans la zone à risque, désormais.
     Son poing étant protégé par la corde, Rosalina pouvait frapper sans retenue. Elle arma donc un puissant coup à balancer sur le côté de la tête de son ennemi, et imprima ses phalanges – et surtout la corde les protégeant – dans son corps mou.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 130
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
le Mar 23 Juil - 20:53
Dans un moment de chance, Lucas avait fait mouche avec son lancé de roche, mais la Créature semblait sonnée et avait cessé d'avancer sur lui. Sans attendre son reste, le gamin rejoignit la noire du côté de la porte, se promettant de ne plus laisser l'Abomination lui bloquer la sortie. Quant à elle, l'africaine ne semblait pas aussi ravie de le voir que lui était de la rejoindre, peut-être parce qu'elle venait de se ramasser par terre après avoir échoué à chevaucher la Chenille.

Les grande personnes, dangereux, chercher quelqu'un d'autre, gnagnagna. Exaspéré, le petit homme lança les mains dans les airs.

« Y avait personne en bas et en haut tout à l'heure, je trouve de l'aide où? Stupide Nougat ! »

Laissant la femme se débrouiller avec l'Hostile, le garçon fit quelques pas vers la porte pour récupérer le kit de bricolage qu'il avait trouvé en entrant dans la pièce la première fois. Il devrait bien y trouver quelque chose d'utile... Un mouchoir pour nettoyer des lentilles? Nah. Une loupe? Non plus. Une règle en plastique graduée étrangement? Bof. Des vis? Encore un négatif. Un tournevis à bout pointu? Utilisé avec suffisamment de force, cela pourrait presque servir de lame pour transpercer la Bibitte. Force que Lucas n'avait pas vraiment, notez bien. Mais il avait une partenaire qui semblait un peu plus entraînée que lui.

« La seule aide que j'ai, c'est des outils pointus », déclara le petit bonhomme à sa compagne, juste à temps pour la voir tenter de tabasser le Méchant à coup de poing. Oooookay...

Résumé:
Lucas retourne du côté de la porte et insulte Rosa pour satisfaire ses pulsions suicidaires. Il fouille dans kit de bricolage et propose d'utiliser quelques outils comme arme.


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Dim 28 Juil - 5:09
Après la pierre colorée expédiée par Lucas, c'est le poing de Rosa qui frappa droit dans la tête du plastigrade. Perturbé, celui-ci bougea un peu - hélas pas assez pour malencontreusement tomber dans le piège de verre qui l'attendait sagement - et exprima le même genre de réaction proche de la douleur que celui qu'il avait eu précédemment ; des cris qu'il ne pouvait cracher, et la fumée qui s'interrompait, cette fois plus distinctement.

Malheureusement pour vous, la créature encaissait plutôt bien, et ne tarderait pas à sortir de sa confusion. Fuir ? Insister sur les coups portés à ce qui lui servait de visage ? Lui balancer un autre objet de la pièce ?
Avec un peu d'espoir, la fin était proche...
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Dim 4 Aoû - 12:22
     Malgré toute la ténacité de Rosalina, le plastigrade ne flanchait pas. Et contrairement à ce qu’elle escomptait, Lucas refusait toujours de lui obéir. C’était d’un frustrant. Et on se demande pourquoi elle essayait d’éviter autant que faire se pouvait tout contact avec cette engeance haute comme trois pomme.
     « Lucas ! Maintenant ça suffit ! Je – Oh, mais, bien, ça, lance. »
     Il lui avait tendu un tournevis, assez épais et long. Rosalina l’attrapa au vol. La dernière fois qu’un petit bonhomme lui avait tendu quelque chose, c’était au Sierra Leone : un enfant-soldat avait un problème avec son AK-47, et n’osant pas expliquer à son supérieur qu’il avait encore enrayé un fusil d’assaut pourtant pratiquement impossible à enrayer, il s’était tourné vers le premier adulte à portée, en l’occurrence, celle qui venait de vendre les munitions qu’il portait en bandoulière.
     Rosalina aurait certes préféré que Lucas lui tende un vraie arme, mais on fait avec ce qu’on a.
     Le plastigrade venait de finir de se retourner pour faire face aux deux compagnons.
     « Écarte-toi. »
     Et elle sauta sur le côté gauche de la bête, pour éviter toute projection d’huile, et tenta de le poignarder au « cou. »
Résumé:
Rosalina prend un tournevis que lui donne Lucas et plante le plastigrade avec.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 130
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
le Ven 30 Aoû - 17:37
Lucas avait presque pitié pour la Chenille Toxique, mais le brûlement de gorge qui ne le lâchait pas complètement le convainquit d'ignorer cet élan de sentiment. Pendant quelques instants, il sautilla sur place avec un sourire béant au visage en admirant la noire transformer sa cible en punching-bag. À sa demande, l'enfant lui lança son tournevis et de continua à fouiller la pièce à la recherche de quelque chose d'utile.

Sans aucun doute, l'adulte avait finalement la situation en main, en autant qu'elle ne se poignarde pas elle-même par accident et il était temps qu'il se mette à autre chose. Ça, et le fait que pour être honnête, il n'avait pas trop envie de voir la bestiole saigner. No comment. Entre deux coussins, le lunetteux trouva un grand sac dans lequel il se pressa de mettre le kit de bricolage qu'il avait trouvé.

Résumé:
Lucas lance le tournevis à Rosa, fouille et trouve un grand sac.
HRP : Désolée, j'avais oublié de répondre ><


Dernière édition par Onyx le Ven 30 Aoû - 17:44, édité 2 fois


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 224
Date d'inscription : 21/01/2018
Main d'Esquisse
le Ven 30 Aoû - 17:37
Le membre 'Onyx' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Observatoire' : 1
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Lun 2 Sep - 19:27
Le plastigrade, encore décontenancé, ne vit - si tant est qu'il ait des yeux cachés quelques part entre les plis qui le recouvraient - pas venir le coup de Rosalina. Vif et précis, il s'enfonça sans mal dans la peau de la créature. Gagné par la panique, il tenta de bouger, ce qui ne fit hélas qu'augmenter les dégâts causés par le tournevis, qui fit alors son chemin jusqu'à sa gorge.

Du liquide gicla droit sur les mains et les vêtements de Rosalina, tandis que le gaz souffla un instant, assez pour couvrir la scène à son climax.

Dix secondes plus tard, il s'arrêta. Les goûtes coulèrent.

Le rideau tomba, et avec lui l'Objet vaincu, qui n'avait point survécu à cette plaie ouverte dans un point apparemment vital.

Ne restait debout que Rosalina, à la gorge toussante et aux blessures légères, mais surtout au costume fichu.


Tin tin tin ! Vous avez vaincu ce redoutable ennemi ! Libre à vous de fuir ou de fouiller la dépouille pour voir s'il y a du loot.
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Lun 2 Sep - 21:22
     À choisir, Rosalina aurait encore préféré être couverte de sang. Sa tenue aurait été tout aussi bonne à être jetée, mais au moins, le sang ne risquait pas d’être particulièrement irritant. Ayant toutefois le bon réflexe, après s’être assurée que la bête était morte, elle ôta son gilet, s’essuya les mains avec, et le laissa choir. Elle espérait que ce liquide n’était pas plus qu’irritant.
     La fumée, par contre, l’était tout à fait, et c’était déjà suffisamment insupportable.
     « Argl, Lucas, viens, on va sortir, le temps que ça ce dissipe… Ce gaz va empuantir toute la pièce pour encore un certain temps. »
     D’une main, elle attrapa sa mallette, et de l’autre, la main du garçon, pour le guider vers la sortie.
     Dès le premier affrontement, elle avait perdu ses talons et son gilet. Ce n’était pas terrible. Outre le fait qu’elle ne pouvait décemment pas se trimballer en chemise et pieds nus, il ne faudrait pat que les prochains affrontements s’avéraient aussi coûteux pour sa dignité que celui-là.
     « Il me faut une arme. Une vraie arme. »
     Se souvenant qu’elle avait un petit humain accroché à sa main, Rosalina fit ce qu’elle supposait qu’on devait faire dans cette situation ; s’enquérir de son état.
     « Tu n’as rien ? »
Résumé:
Ayant terrassé le plastigrade, Rosalina se débarrasse de son gilet taché d’encre, et escorte Lucas vers la sortie, le temps que la fumée irritante se dissipe.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 130
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
le Mar 10 Sep - 2:57
Il y avait un cadavre dans son dos. Lucas pouvait entendre les jets de liquide vital frapper le sol. Alors il ne se retourna pas. À la place, il continua de ranger les outils dans son sac ainsi que la pierre qu'il avait lancé et qui avait roulé près de la sortie.

La combattante lui saisit la main en le tirant vers l'extérieur, parlant d'éviter le gaz, de trouver une arme. En soit, ce n'était pas une mauvaise idée, donc il la suivit, sans rien dire. Il n'était pas trop sûr de savoir quoi dire de toute façon. Dans le feu de l'action avec le sang qui pompait dans ses veines, il avait oublié ce qu'il ne voulait pas se souvenir. Mais maintenant que c'était terminé et qu'un corps sans vie gisait au sol? Il ne voulait pas réfléchir.

Il haussa les épaules lorsque la noire s'enquit de son bien-être.

« On est vivant. »

C'était l'important, non? Le duo quitta l'observatoire.

Résumé:
Lucas suit Rosa à l'extérieur.


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum