Derrière le Laboratoire

Folie d'Esquisse
Messages : 998
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mer 6 Avr - 21:56

Derrière le laboratoire



À l'arrière se trouve un bassin qui semble avoir été jadis plein d'un liquide épais et argenté dont il ne reste que quelques flaques dans son fond. Tout autour, prenant leurs racines dans cette terre aride, les troncs courbés, coupés ou arrachés d'arbres au bois turquoise attestent la présence de ce qui était sans doute une forêt luxuriante avant la Tempête.

Vous savez déjà que les restes de liquide semblent avoir une importance pour les cyantifiques, puisqu'ils vous ont eux-mêmes demandé d'en récolter une partie l'avant-veille.

Si l'endroit n'est habituellement pas le plus fréquenté - si l'on oublie le rassemblement cyantifique s'y étant déroulé la veille -, vous pouvez depuis ce matin y apercevoir Wilkins qui traîne contre l'un des arbres turquoises, assis, à effeuiller lentement des branches qu'il a récupérées à proximité. Pour une fois, il n'a pas l'air de courir après une énième idée tordue ; il est juste là, posé et le regard ailleurs.


Quêtes liées : Toucher du bois, Les restes du passé
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3152
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 7 Jan - 20:37
Depuis .

Al s’arrêta.

« Ce n’est pas plutôt moi qui devrais avoir du mal à te suivre ? »
Il se souvenait avoir dû courir après le chat de ses parents plusieurs fois, sans jamais réussir à le rattraper avant qu’il n’aille se planquer sous un meuble. Enfin, lui c’était un vrai chat.

Le temps que Morgan le rejoigne et qu’ils recommencent à marcher, plus lentement, il rebondit sur son idée.

« La ronde, je valide. On ne peut pas accuser des gens qui patrouillaient de n’avoir rien remarqué. »

Leur excuse trouvée, ils pouvaient reprendre leur discussion triviale… qui se transformait dangereusement en consultation chez le psy d’ailleurs, même si Morgan continuait de ramener à des banalités - pire, à des banalités de jeune - à peu près tout ce qu’il disait.

« Mouais. Peut-être que j’aurais eu moins de mal si j’avais eu la moindre idée de ce que ça faisait de se chercher. Je savais déjà dans le secondaire que j’allais faire des maths à la fac. Et quel type de fille j’aimais bien. »

Mais, à nouveau, c’était justement parce qu’elle le faisait qu’il arrivait à ne pas mourir de cringe.

« Et au final, t’avais trouvé ? »

Il arrivait même à s’intéresser à elle. Même si c’était encore dans l'intention de se comparer.

Résumé:



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Dim 15 Jan - 19:59
Je me hérisse un peu quand il parle de moi qui devrait aller plus vite que lui... Pas contre le garçon, hein, juste contre moi et le rappel que je n'arrive pas à courir deux mètres sans trébucher stupidement... Bref. Aller. Concentrons nous... Ce que j'ai fait moi, hein? Il est assez jeune pour avoir été initié aux pornos, et je sais (ce qui ne me rend pas mécontente, soyons francs) que mes films continuent de se télécharger ça et là. Pour autant je ne suis pas tout à fait certaine de vouloir le dire crument à un garçon.

Oui et non? J'ai quitté la maison en sachant ce que je ne voulais surtout pas. Mes parents étaient du genre à penser que pour une femme, le plus valorisant est d'être assistante-directrice, Mais certainement pas directrice elle-même. Je ne voulais pas être "invisible" aux yeux des gens, donc j'ai fait du cinéma, de la musique, du théâtre... J'ai aimé certaines expériences, en ai détesté d'autres, avant d'arriver à mon métier de présentatrice. Tu connais, le grand bêtisier? Maintenant, je ne m'en satisfait pas non plus totalement, j'ai d'autres projets qui me tiennent à cœur, pas tout à fait les mêmes qu'il y a dix ans.

En réponse à sa franchise, je me livre quelque peu, moi aussi.

M'enfin, parmis mes projets, y a me marier avec Greg, parce que j'aimerai bien avoir des gosses avec et pas hors mariage... Et pour ça...

Je m'interromps en sentant n truc bizarre.

Viens voir ça?

Ca, c'est un liquide bizarre qui brille. Avec des traces un peu tout autour. De pneu.

Tu crois que c'est de l'encre? On dirait qu'un camion à siphonné tout ça...

Et pis y a un cyanti. Merde, on va se faire gauler en pleine glandouille...

Spoiler:



Pearl
Maximum 4 caractères !
Personnages : Pearl, Cécilien
Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2022
Pearl
Mar 17 Jan - 19:56


Tu avances lentement. Chaque pas est plus pénible que le précédent. Si seulement tu avais encore ce cheval à bascule. Les efforts physiques sur le long terme ça n'a jamais été ton fort. Et tu n'as jamais autant marché que ces derniers jours. Tu as bu les dernières gouttes d'eau en ta possession il y a à peine une dizaine de minutes. Pourtant ta gorge te fais si mal. Soif. Tu as terriblement soif. Mais la vue de cette bâtisse qui grandit au fur et à mesure que tu approches te fais garder espoir. Rien ne t'assure que tu y trouveras quelque chose d'intéressant, mais tu n'as pas croisé de signe de civilisation depuis que tu as quitté cette petite cabane dans le désert. Alors, tu y crois. Tu dois y croire. Croire que tu trouveras de l'eau. De la nourriture. Il est possible que tu puisses même t'y installer. Te créer un petit nids et.. et quoi ? Qu’est-ce que tu feras ? Tu es perdu dans un monde inconnu et hostile. Toute seule. Seule. Ce mot résonne dans ta tête. Tu t’arrêtes un instant, prenant ta tête entre tes mains. « Aaaaah, secoue toi, ce n’est pas le moment de ruminer ! ». Quand tu reprends la route, un semblant de sourire se dessine sur ton visage et la détermination se lit dans tes yeux. Quoi que tu puisses trouver là bas, c’est une avancée. Et puis, tu as toujours aimé explorer des donjons.

Tu es dans un sale état. Tu n’as pas réussi à débarrasser tes vêtements de cette terre rougeâtre et, même après plusieurs lavages, tes mains et ton visage en sont encore partiellement couverts. Tes cheveux verts qui volaient au vent il y a quelques jours sont maintenant tout emmêlés et collants. Mais le pire, ça doit être l’état de ton visage. Une peau extrêmement pâle qui contraste avec les énormes cernes que tu as sous les yeux. Tu es également recouverte de petites cicatrices suite à tes mésaventures de ces derniers jours. Tes lèvres sont complètement sèches et gercées à cause de la déshydratation, et ta démarche est hésitante. A chaque pas, on a l’impression que tu vas t’écrouler. Et bien, pour une première rencontre, c’est pas le top. Enfin. De la vie. Tu les vois, à quelques dizaines de mètres devant toi, des humains, des vrais. Il y a même un chat.

Résumé:
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3152
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Mar 17 Jan - 21:45
Al avait peut-être été initié à la pornographie, mais il savait rester décent. Aussi la télévision française - dont le Grand Bêtisier était un représentant - ne faisait-elle pas partie de ses pratiques culturelles.

« Hm, ça me dit rien. »

Puisqu’il était passé à côté d’une occasion de deviner qui était Morgan, il se contenta de jugements superficiels. En l’occurrence, artiste qui avait testé plein de trucs, ça sonnait un peu beaucoup comme « branleuse professionnelle », mais si elle était présentatrice, elle gagnait probablement bien sa vie.

Avant qu’il ait pu rebondir là-dessus, le chat bondit sur l’occasion de parler de complètement autre chose. Pendant un instant, Al crut qu’elle faisait semblant de bosser, mais son questionnement avait l’air naturel. Remarque, elle avait fait théâtre.

« L’encre qu’ils mettent dans le camion est normale… (enfin aussi normale que peut l’être une encre qui sert de pétrole bien sûr) Et il n’y a que les étudiants en arts appliqués qui utiliseraient ça pour écrire. »
Et visiblement aussi les étudiants en audiovisuel, si c’était la première chose à laquelle Morgan pensait en voyant ça.

Cela dit, si Al se permettait une blague, c’était bien pour cacher le fait qu’il n’avait lui-même aucune idée de ce à quoi cela pouvait bien servir.

« En tout cas…  »

Son regard avait commencé à parcourir les alentours pour y chercher quelque indic pour compléter les hypothèses de son interlocutrice, mais s’était brutalement arrêté sur une silhouette humaine. Celle du cyantifique aux cheveux bleus qui tirait au flanc avec encore moins d’efforts qu’eux, à tel point que même lui avait envie de lui dire qu’il y avait peut-être mieux à faire que de compter les feuilles d’arbre.

« Peut-être qu’il peut nous rensei… »

Au moment de faire demi-tour pour retrouver les pupilles du félin, son attention fut de nouveau accrochée par quelque chose. Une forme plus lointaine et plus indécise - du moins pour le myope qu’il était.

« Attends. »

Son sang commença à pulser. Si un Objet approchait, leur ronde risquait bien d’être utile, et il n’avait pas vraiment l’habitude d’être en première ligne.

Il s’approcha de quelques pas. Seulement pour mieux décamper au premier signe qui confirmait son inquiétude.

...

C’était humain.

Il souffla d’un coup, et fit tomber avec ça une pression que Morgan n’avait même pas dû comprendre - du moins, avec l’image insouciante qu’il s’était faite d’elle.

Il avança encore, avec un pas plus détendu, pour accueillir ce qui semblait être non pas un, mais une pauvre hère.

« Ça va ? »

Il se pencha légèrement.

« Question rhétorique bien sûr. Quelle est ta priorité, entre les questions sur l’Esquisse, la bouffe et le matelas ? »

Quoi qu’elle choisisse, et pour le plus grand malheur d’Al, le glandage était fini. Ah shit, here we go again...

Résumé:



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Mar 17 Jan - 22:06
Ptet mais là, vu les traces on dirait qu'un camion l'a bue. J'espère juste qu'il est loin maintenant... Je prends un peu peur en voyant Al se tendre au même moment, me tourne tous poils dressés vers... un humain. Bon sang stupide génération Y, me fait pas peur comme ça! Je m'approche doucement, c'est une nana.

Hey, tout doux, chatonne, t'es en sécurité. J'imagine que vous n'avez rien dans les poches, les minous?

Moi la question ne se pose pas. Je cou... Trébuche et me dirige aussi vite que je peux vers Wilkins, entendant dans mon dos Al interroger la nouvelle arrivante.

Vous c'est Averroes, c'est ça? Vous avez quelque chose dans les poches, vous?

Attends une seconde, Al a l'air de penser que c'est une nouvelle venue dans l'esquisse. Elle est au courant pour les objets, les dessinateurs, tout ça tout ça? Pas sure. Bon, ben... Dix... Neuf... Huit...



Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 308
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Ven 20 Jan - 14:26
Bien que manifestement très occupé à effeuiller sa petite branche, cela fait un moment que Wilkins a tourné le regard vers les nouveaux arrivants. À vrai dire, il avait déjà les yeux rivés sur la lointaine silhouette de Pearl avant même que les deux autres n’en prissent note. Mais il s’est contenté d’afficher un sourire maladroit sans rien dire, du moins jusqu’à ce que l’accoste directement Morgan.

« Oh, répond-il à sa question en laissant tomber sa brindille, si, si, j’ai des stylos et un hérisson. »

Il plonge les mains dans ses poches pour confirmer ses dires, et en ressort contre – presque – toute attente sa canette de communication.

« Ah, tiens, reprend-il, elle est là. Je croyais l’avoir laissée dans le salon. En revanche… » Il retourne chercher dans sa poche. « Mes stylos, je ne les retrouve plus, désolé… j’ai dû les ranger ailleurs. »

Sur ses derniers mots, il prend le même air ballot qu’à chaque fois qu’il vient de commettre une grosse bourde, celui-là qui essaie de se faire excuser en adoucissant l’ambiance par un sourire léger. Le rapport de taille entre lui et son interlocutrice rend d’ailleurs le tout assez ridicule de l’extérieur.
Pearl
Maximum 4 caractères !
Personnages : Pearl, Cécilien
Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2022
Pearl
Ven 20 Jan - 23:17
Est-ce que ça va ? Tu es perdue depuis plusieurs jours dans un monde étrange. Tu as soif. Tu as faim. Tu es épuisée. Mais curieusement,  ça va. Tu ne pourrais pas courir un marathon - d’ailleurs, même en pleine forme tu ne pourrais pas - mais ça va. La pression qui te pesait vient de disparaître d’un coup. Tu ne t’étais pas aperçu à quel point tu te sentais seule et perdue. Passée en mode survie, tu ne voulais qu’avancer. Et pourtant, tu t’es quand même remise à parler à Al ! Soupir. Que c’est bon de voir de nouvelles têtes. Et le chat. Que tu avais presque oublié avant qu’il ne vienne vers toi pour… Repartir immédiatement. Attends. Quoi ?

« Le.. Le chat.. Il… ».

Il a parlé. Qui plus est, sa voix te semble familière. Mais ce n’est pas tellement ta priorité. Des choses étranges, tu en as vu et tu en verras sûrement d’autres. Pour l'instant, tu concentres plutôt ton attention vers le rouquin devant toi.

« Là, tout de suite, je dirais pas non à un Mcdo. Ya ça par ici ? Ça fait des jours que j’en cherche un. ».

Pourquoi diable as-tu dis ça ? Tu n’en as pas la moindre idée. C’est sorti naturellement. Tu ne sais même pas s' il va te comprendre. Peut-être ne vient-il pas du même monde que toi. C’est la première fois que tu croises d’autres humains ici après tout. Et puis, tu as tellement de questions en tête. Où est-ce que tu es ? C’est quoi l’Esquisse ? Pourquoi un chat vient-il de te parler ? En plus, tu n’aimes pas le McDo.


Résumé:
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3152
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Mar 24 Jan - 20:40
« Ouais, c’est un chat qui parle. Plus précisément un humain dans un corps de chat. On a aussi un chien et un perroquet. »

S’il y avait encore la moindre ambiguïté sur le fait qu’il avait affaire à une nouvelle, tout doute venait de s’écarter. Et avec la question conne qui avait suivi, Al avait même de vieux relents de la Base, et en particulier de sa rencontre avec Gunnel. Si vingt jours ne s’étaient pas écoulé depuis, il lui aurait répondu par une blague saupoudrée de mépris. Un truc du genre “Oui bien sûr, il est dans le Walmart juste à côté d’ici”.

Mais le courage lui manquait un peu pour faire ça aujourd’hui.

« Non, pas vraiment. »
Cela dit…
« Il y a quelqu’un qui sait faire des burgers. Le goût n’a rien à voir, mais au moins ça ne rend pas trop nostalgique. »

Il se tourna un instant. Morgan l’avait suivi, seulement pour mieux décamper vers le cyantifique. Il n’avait rien de bien intéressant dans les poches non plus, comme le bon glandeur qu’il était. La nouvelle, elle, avait un genre de guitare dans le dos. L’Esquisse a un truc avec les instruments de musique, alors avec un peu de chance, ça pouvait cracher du feu ou servir d’arme.

« J’en déduis qu’on va au réfectoire ? »

Avec un peu de chance, il pourrait l’y déposer vite fait histoire de dire qu’il avait fait sa bonne action du jour et reprendre sa fausse ronde avec Morgan après.

Résumé:



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Sam 28 Jan - 9:47
Je veux même pas savoir comment vous avez fait pour mettre un hérisson dans vos poches... J'ai un ton... A peu près le même que quand mon assistant son m'annonçait qu'il n'a pas pu prendre le son d'une scène et qu'il faut la refaire... Ce ton où oui, je suis énervée mais en fait ça sert juste à rien de se mettre en colère... Ni même d'espérer quoi que ce soit du cyantifique en face de moi...

Si vous voulez prévenir qu'on a trouvé une nouvelle, faite vous plaisir. Je pense qu'on va l'accompagner au réfectoire.

Pensée confirmée trois seconde plus tard par la proposition d'Al.

C'est le mieux non? J'crois qu'il reste des tartines. Remise du "chat qui parle?" Tu t'appelle comment, minette? Moi c'est Morgan



Pearl
Maximum 4 caractères !
Personnages : Pearl, Cécilien
Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2022
Pearl
Lun 6 Fév - 14:43
Un humain dans le corps d’un chat. Un chien. Un perroquet. Et tu imagines qu’ils parlent eux aussi. ça comment à faire beaucoup de choses à assimiler. Tu vas devoir faire attention si tout est susceptible d’être “humain”. Il ne faudrait pas que tu froisses quelqu’un sans le faire exprès. Tu as bien remarqué que tes cheveux ont changés de couleur à ton arrivé ici. D’ailleurs, tu trouves que ça te va plutôt bien. Apparemment d’autres ont eu moins de chance que toi.

« Oh, je ne vais pas faire la difficile.. A vrai dire, je crois bien que je pourrais avaler n’importe quoi… Tant que ce n’est pas de la purée violette. »


Tu ponctues ces derniers mots d’un petit soupir. Un peu de changements dans ton régime alimentaire te ferais le plus grand bien.

« Je te suis ! »

Le chat.. La femme.. la femme-chat ? Comment diable dois-tu parler d’elle ? Enfin peu importe, la “personne” revient vers vous après avoir parlé à un homme un peu plus loin, appuyant la décision du rouquin.

« C’est vrai que c’est un peu déroutant. »

Sourire. Morgan, au moins tu n’auras pas à te demander comment la décrire. Une seconde. Tes pensées défilent, des phrases, des sons, des images te reviennent en tête. Mais tu ne trouves pas ce que tu cherches. Tu restes sans voix face à sa question. Impossible de te souvenir de ton prénom.

« Euh, oui, enchantée Morgan. Je.. euh… Pearl, tu peux m’appeler Pearl.»

Pearl. Ce n’est pas ton prénom. Pourtant, nombre de tes amis t'appelaient ainsi. Oui, c’est ça. Le pseudonyme que tu utilisais sur internet. On va dire que ça ferra l’affaire.



Résumé:
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3152
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Lun 6 Fév - 20:41
Al n’en avait pas fini avec les flashbacks. Heureusement, celui-ci était plus trivial. Une anecdote de la Ville, qu’il n’avait pas vécue directement, mais dont il avait vu les traces un peu partout, entre deux bâtiments désertés.

« Dommage, on en avait un plein stock il y a quelques jours. »

De mémoire, cette purée avait le goût de la viande. Enfin peut-être. Et peu importe.

Puisqu’elles avaient déjà commencé à faire les présentations, autant les y rejoindre :

« Al, pour moi. »

Pearl, si son nom n’était pas passé à la moulinette de la traduction lui aussi, sonnait un peu anglais. Ou américain. Comme Morgan.
Ils auraient pu venir du même pays. Enfin peut-être. Et peu importe.

« Du coup… »

Il se retourna vers l’arrière du laboratoire qu’ils auraient dû longer sans accroc, puis commença à marcher.

« C’est de l’autre côté. »

Le chat avait l’air doué pour faire la conversation. Il lui laissait volontiers le taf, pendant qu’il… Faisait le guide et ouvrait les portes. C’était une répartition des tâches tout à fait honnête.

Résumé:



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Lun 20 Fév - 18:39
Je laisse la jeune femme emboiter le pas à l'adolescent, et reste à sa hauteur. un pseudonyme, hein? Je peux très bien le comprendre.

Tu es arrivée ici il y a longtemps? Tu es seule? On est une vingtaine en plus de nous trois, ici. On a organisé "hier" un genre de démocratie, et élu une cheffe, et on s'est divisé en petites équipes pour diverses taches, allant de faire la lessive à trouver nourriture et objets utiles en passant par se défendre contre des Objets hostiles. Tel que tu nous voit, nous trois, on patrouillait autour du secteur...

Non, on glandait pas! Pas du tout!



Pearl
Maximum 4 caractères !
Personnages : Pearl, Cécilien
Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2022
Pearl
Mer 22 Fév - 19:34
Al ? Le rouquin s'appelle Al ? Tu parviens à retenir le rire qui te vient mais tu ne peux t'empêcher de sourire en entendant ce nom. Merde alors. Tu ne vas quand même pas appeler ce type comme tu nommes ta guitare. Pour éviter de le froisser, tu ne dis rien. Il faudra tout de même que tu penses à retirer les autocollants d'Al avant de le sortir. Le vrai Al je veux dire. Quoique, imaginer le rouquin avec des étoiles sur le front, formant les deux lettres de son nom, est assez cocasse. Avec cette image en tête, tu laisses échapper un petit soufflement. Mais le chat, enfin Morgan, te ramène à la réalité. Sans y faire attention, tu as machinalement emboîté le pas du rouquin.

« Je suis vraiment contente d'être tombée sur vous en tout cas ! J'étais bien seule pendant ces…»


Tu essayes de compter le nombre de nuit que tu as vu défiler, un peu déboussolée par le temps qui passe bizarrement ici.


« .. je dirais 4 ou5 jours.»


Et bien, on dirait que tu es tombée sur un groupe assez organisé. Brrrrr. Tu vas devoir t'y faire.


« Et vous, depuis combien de temps êtes-vous ici ? Enfin je suppose que si tu me poses la question c'est que tout le monde n'arrive pas au même moment. Et.. »


Tu t'interromps. Tu as tellement de questions que tu ne sais même pas par ou commencer.



Résumé:
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3152
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Mer 22 Fév - 20:00
Morgan avait parfaitement assumé le rôle qui lui avait été refilé. Très pratique.

Par contre, elle survendait un petit peu l’organisation du groupe. Ce qui… n’était absolument pas pour lui déplaire. Après avoir acquiescé, il essaya de capter rapidement le regard de Morgan, pour lui glisser un sourire en coin qui avait l’air de dire “C’est parfait, continue”. Pas assez pour avoir ostensiblement l’air de s’empêcher de rire, mais assez pour avoir l’air vaguement joueur. Ce faisant, il avait totalement manqué l’autre sourire, celui qui se moquait de son nom - il valait mieux.

Ils atteignirent l’avant du laboratoire quand Pearl lâcha son ancienneté.

Suite (et résumé) par ici :



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Ven 16 Juin - 0:10
Je tente encore derrière le laboratoire. Dans ce qui semble être une serre, il y a deux hommes que je ne reconnais pas. Un brun à l’air excentrique s’occupe des plantes, pendant qu’un roux à l’air renfrogné lui parle. N’osant pas les déranger, je vais à la fenêtre suivante. C’est celle de l’infirmerie, elle est vide et en désordre, comme hier.

Je me lasse de regarder par les fenêtres. Je sais qu’il en reste encore, mais il même pas garanti que je trouve ainsi Isolde. N’y a-t-il pas quelqu’un qui pourrait m’y aider ? En opérant un demi-tour pour chercher une personne aidante, je vois l’homme aux cheveux bleus. Il a l’air occupé et je ne suis pas certain qu’il pourrait m’aider. Mais ce serait mieux que rien. Aussi, c’est mieux de demander de l’aide à quelqu’un avec qui on peut interagir directement, plutôt que de devoir l’appeler par une fenêtre. Je m’approche donc de lui.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 308
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Dim 18 Juin - 23:16
Lorsqu’André aperçoit le cyantifique aux cheveux bleus de loin, celui-ci n’est plus en train de compter mélancoliquement les feuilles du turboisier, ni même de porter son regard vers le lointain. Il semble être à quatre pattes, jambes et mains contre le sol face au mur du laboratoire, probablement en train de chercher quelque chose ou de s’agiter au sujet d’une quelconque idée qui aurait traversé son esprit.

Quand la libellule est à moins de deux mètres de lui, il la remarque par hasard au détour d’un regard lancé au alentours, et sursaute alors d’un coup, au point de manquer de tomber complètement à la renverse.

Ce n’est pas ce que vous croyez... se défend-t-il, avant de se remettre à… quelque tâche qui l’occupe.
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Mar 20 Juin - 18:22
L’homme aux cheveux bleus est à quatre pattes, on dirait qu’il cherche quelque chose. C’est compréhensible s’il a fait tomber un objet par terre. Mais alors que je m’approchais de lui, il me voit, ce qui le fait sursauter et se défendre en disant « Ce n’est pas ce que vous croyez ». Je commence à m’interroger sur ce qu’il cherchait. Mais là il y a plus urgent. Je marque sur mon carnet :

« Bonjour, monsieur. Je cherche Isolde. Savez-vous où elle est ? »

Puis je lui montre ce que j’ai écrit.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 308
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Mar 20 Juin - 22:55
Pendant qu’André écrit sa réponse, Wilkins continue à s’affairer contre le sol, contre lequel il finit par s’allonger, oreille collée à terre et yeux fermés.

Lorsqu’il les rouvre face au carnet que lui tend la libellule, son regard scintille de quelques étincelles, puis il tend doucement la main.

— Vous permettez, que je regarde de plus près ?

Il prend le carnet — qu’André le veuille ou non d’ailleurs — puis le regarde quelques instants, l’air songeur. Avant de silencieusement le déposer près du sol, toujours en le tenant, et de déposer un peu de sable dessus. Puis de le reprendre et de s’en servir comme une sorte de pelle pour l’écarter lentement, comme s’il espérait là exhumer quelque trouvaille archéologique.

— Finalement, non , déclare-t-il en lâchant son outil. Je ne pense pas que cela peut m’être utile…  
Il rend le petit cahier à son propriétaire.
— Vous devriez plutôt vous en servir vous. Avec un crayon à la bonne taille, vous pourriez communiquer avec vos collègues, s’ils vous écoutent encore…  

Alors qu’il s’apprête à retourner à ses affaires, quelques boulons s’alignent.

— Oh.
Alors qu’il lève les yeux en l’air pour réfléchir, il se redresse, jusqu’à être assis en tailleur devant son interlocuteur.
— Non, aucune idée. C’est une cyantifique ?
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Mer 21 Juin - 22:28
…J’en ai déjà assez. Et je n’ai pas de temps à perdre, je dois trouver Isolde au plus vite. Dès qu’il m’a rendu mon carnet, j’allais le laisser. Mais d’un coup, une réaction de sa part me fait penser qu’il me répondrait. En fin de compte, non, mais on avance quand même. J’hésite quelques secondes. D’un côté, il risque d’encore me faire perdre du temps. Mais de l’autre côté, il pourrait me permettre de la trouver plus vite.

« Non. Elle fait partie des Dessinateurs. D’ailleurs, hier elle en a été élue la cheffe. C’est une jeune femme rousse. Elle bégaye mais se montre assertive. Est-ce que vous l’avez vue ? »

Après avoir écrit ça, je lui tends mon carnet.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 308
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Sam 24 Juin - 12:09
— Ah.

Toujours assis en tailleur, avec un doigt qui trace des sillons sur le sol, Wilkins semble perdu dans une mélancolie trop caricaturale pour ne pas drastiquement contraster avec son enthousiasme habituel, ou dans une réflexion qui semble trop profonde pour ses éclats habituels.

— Pas vue, non.
Il soupire, puis ajoute, sans trop paraître y croire :
— Et vous, vous avez vu Averroès ? On se ressemble un peu, mais il est calme et fait de la géologie…
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Mer 28 Juin - 9:17
Dommage qu’il ne se souvienne pas l’avoir vue. Il me pose une question similaire en retour, me demandant si j’ai vu Averroès. Un homme qui lui ressemble un peu, mais est calme et fait de la géologie… Si je me souvenais avoir aperçu un homme avec des cheveux flamboyants, j’y aurais davantage réfléchi. Mais Kaoren mis à part, non, je n’en ai pas vu.

« Je ne crois pas l’avoir vu, mais son nom me dit quelque chose. »

Je tends mon carnet à mon interlocuteur. Quand il a fini de lire cette phrase, je consulte rapidement mes notes. Je ne dois pas trop perdre du temps, mais il a tenté de m’aider, je ne me sens pas de le laisser ainsi. Je vois alors qu’Averroès est l’un des cyantifiques dont Kaoren m’a vaguement parlé.

« Je vois dans mes notes qu’Averroès est un cyantifique. Vous pouvez aller demander aux autres s’ils l’ont vu. »

Une question me vient à l’esprit :

« Ça me fait penser, quel est votre nom ? »

Après lui avoir écrit tout ça, je lui montre mon carnet.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 308
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Ven 30 Juin - 20:48
Quand André lui rappelle qu’Averroès est l’un des siens, le cyantifique aux cheveux bleus confirme mollement.

— Oui, c’est ça, c’est un cyantifique… Fiable, en plus de ça… Et jamais énervé même quand on fait quelque chose de travers…
Sur un soupir, il se remet à contempler le sol. Sans qu’il soit vraiment difficile de deviner à quoi il pense, ou du moins quel genre d’émotion le traverse.

— Oh, je ne vous l’avais pas dit hier… ? Désolé…
Cette fois, son doigt commence à tracer ce qu’André devine être un W légèrement arrondi. Un W comme…
— Wilkins… Ça s’écrit comme ça.

Puis, comme piqué soudainement par un éclat de lucidité ou d’inspiration, il efface le nom qu’il vient de tracer d’un grand coup de paume, tel un enfant qui voudrait masquer une preuve de son méfait, avant de faire comme si de rien n'était et de déprimer à nouveau.
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Mar 4 Juil - 22:01
Un autre cyantifique, donc.

« Enchanté, je suis André. Je dois aller chercher Isolde, merci d'avoir essayer de m'aider. Si je vois Averroès, je lui dirai que vous voulez le voir. A bientôt. »

J'attends que Wilkins ait fini de lire mon carnet, puis je m'envole.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 308
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Jeu 4 Jan - 0:19
Comme promis, le cyantifique aux cheveux cyan comme la cyance était en train d’attendre son collègue, assis sur l’un de ces arbres qui poussent à l’horizontale tout autour du Laboratoire. Si Averroès était calme comme un coucher de soleil, Wilkins semblait aussi agité et indécis qu’une pluie d’automne qui fait des allers-retours sans jamais vous dire si elle va laisser place aux arcs-en-ciel ou à l’orage.

Son air maussade laissa ainsi soudainement place à de l’excitation, quand il salua de loin ses deux visiteurs, puis à une autre bruine lorsqu’Averroès lui demanda ce qui se passait.

—  Ce n’est peut-être rien… , hésita-t-il, un peu fuyant.  J’ai parfois la tête en l’air, après tout…
Vous êtes au moins trois à l’avoir entendu (il fit un geste de tête vers la Dessinatrice). Ce sera une bonne nouvelle si ce n’est rien.

Une nouvelle éclaircie le fit lever la tête, lâcher un “ Oui ! ” et la tourner soudainement vers Rosalina.
—  Alors, vous aussi, vous vous êtes allongée par terre pour profiter de l’air frais et des turboisiers ? Vous deviez être de l’autre côté, j’imagine.
… Parce que c’est que tu as fait ?
—  C’est comme ça que j’ai remarqué que quelque chose était différent.  
Différent comment ?

Il n’y a pas de lien entre la cause et la conséquence, je cherchais seulement à me reposer, pas à étudier le sol , se sentit-il obligé de préciser avant de remarquer que son interlocuteur avait rebondi sur autre chose. Différent comme…
Wilkins se figea quelques instants, puis baissa les bras, soudainement déprimé.
Oui, c’est ça que je cherche à savoir…
Il se rapprocha des murs du Laboratoire d’une démarche pataude.
J’ai essayé de compter le sable, de l’écouter, de le goûter, de m’allonger dans différentes positions, de faire du bruit… et puis… je ne sais plus, mais je n’ai pas réussi à reproduire les tremblements de terre.  
Il jeta un regard en coin mais pas furtif pour un sou à Rosalina, puis précisa mécaniquement, comme s’il craignait de quelconques représailles :
Je ne voulais pas les reproduire pour créer des problèmes, seulement pour les comprendre…

Après avoir haussé vaguement un sourcil, Averroès commença à partager ses réflexions à voix haute :
Idéalement, il faudrait déjà qu’on ait une idée de la direction et de la forme des tremblements. J’ai de quoi repérer plus facilement les vibrations, mais ça ne fonctionnera pas à même le sable. (Il songea un instant de plus et ajouta : ) On va aller s’installer dans le lac.

Il fouilla vaguement dans ses poches, puis eut l’air embêté.

L’un de vous a de quoi écrire ?
J’ai un carnet !
Parfait. Vous pouvez aller m’attendre directement là-bas, je vous rejoins tout de suite.

Ce faisant, il s’en alla d’un pas pressé pour faire le tour du bâtiment vert, derrière lequel attendait le camion.

De son côté, Wilkins regardait ses mains vides, où ne figurait finalement pas le carnet qu’André lui avait repris de longues minutes plus tôt. Ses yeux remontèrent de manière hasardeuse vers Rosalina, puis il lui adressa une timide risette.

Résumé:
(Note : Averroès demande à Rosa d'aller avec Wilkins dans le lac, mais si elle ne veut pas faire de baby-sitting, elle peut l'abandonner et insister pour suivre Averroès)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum