-37%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La Maison Moderne à 76,99€
76.99 € 121.96 €
Voir le deal

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 632
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Dim 7 Aoû - 21:47
__–La porte s’ouvrit. Even et Épiphane, suivis d’une nuée de drones, la passèrent.
__–Et ils se rendirent compte immédiatement que quelque chose n’allait pas.
__–L’intérieur du collier de perles, en tout logique, aurait dû ressembler à une suite de salles, chacune comportant diverses informations et moyens de contrôle sur le lampadaire qui lui était associé. En lieu et place, les agents de la COSHA faisaient face à un décor impossible. Un agencement invraisemblable de structures, s’étirant à l’infini, dans une obscurité profonde et au-dessus d’un abîme insondable.

Le collier de perles Dygj


__–Et qui n’étaient pas vides.

Le collier de perles Ifhu

__–À peine leur domaine avait-il été pénétré, des formes noires et acérées se révélèrent des ombres.
__–« Alors si vous vous posiez encore la question, on a aucune idée de ce qui se passe là-dedans. La signature du code indique bien que vous êtes dans le collier de perles, mais, euh… Je sais pas trop ce qui s’est passé. Tous les contacts sont identifiés comme étrangers et hostiles. »
__–Les drones ne s’y trompèrent pas. Sitôt le mot prononcé, ils commencèrent à se déployer et à vomir des projectiles. La moindre machine infernale qui leur faisait face s’élevait à près de dix mètres d’envergure sans compter les bras et se déplaçait à une vitesse trop élevée pour ce que sa taille laissait à suggérer. Les tirs des drones, quand ils étaient concentrés, arrivaient à en pulvériser une, mais sitôt qu’un maliciel arrivait au contact, il détruisait d’un seul coup des dizaines de ses adversaires. Bientôt, ce qui avait été le calme et sombre repaire de ces monstres devint un enfer de bruit, balles volant aux quatre vents, restes pulvérisés de machines qui dégringolaient les étages en nombre infini. Les seules lumières étaient celles des canons des drones, mais leur nombre était devenu tellement impressionnant en quelques secondes qu’elles suffisaient à éclairer plusieurs dizaines de niveaux à partir du point d’arrivée.
__–Quoiqu’allaient décider Even et Épiphane, il fallait agir vite. Le risque que les maliciels fissent une percée et les pussent les attaquer au travers du barrage de tirs était réel. Leur armement ne leur serait manifestement de peu d’utilité dans cet enfer. Et il était en outre impossible de se concentrer, avec la pluie incessante de douilles et débris, le son des tirs et des explosions et le bourdonnement des milliers de drones contre le vrombissement des centaines de monstres de métal.


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : #ff69b4
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even
Messages : 2879
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Jeu 25 Aoû - 5:10
Il fallait bien que je poste à un moment... désolée pour le retard, mois très compliqué ;;

Even avait écouté avec attention l’échange avec l’équipe de terrain et laissé Epiphane faire la réponse à sa place - elle s’en chargeait mieux qu’il ne l’aurait fait. Quoi qu’il en soit, il faudrait entrer à l’intérieur pour savoir si ils avaient la moindre utilité d’un renfort dans leur équipe, ou si Dubois était au contraire indispensable sur le terrain. Mais tout cela était probablement moins de leur ressort que de la responsabilité d’Andovar ; c’était lui le chef, et donc à lui de savoir qui devait faire quoi, dans la logique d’Even.

Lorsque sa collègue du jour (qu’il rechignait vraiment à désigner comme collègue, puisqu'elle ne faisait pas partie de ses vrais collègues) en vint à lui adresser la parole, il fut plutôt rassuré à l’idée qu’elle ait, non pas une, mais plusieurs pistes à explorer. De quoi continuer de se convaincre qu’Epiphane était, malgré son manque de préparation apparent, le cerveau de leur équipe.
Et puisqu’elle était le cerveau, il lui confia à nouveau les rennes du sous-marin. Après l’avoir à nouveau miniaturisé, ils filèrent dans l’ouverture de la porte et…

Il perdit le peu d’assurance qu’il avait réussi à mobiliser. Devant des paysages dont le virtuel n’enlevait rien à l’horreur.

Ce n’est pas tant qu’Even fut impressionné par le dédale obscur et irréel qui se dressait face à eux (au contraire, il avait appris que ce qui partait dans tous les sens était esquisséen, et donc beau), mais plutôt qu’il se sentit débordé par ses détails et la contradiction évidente qu’elle présentait avec tout ce qu’on lui avait dit. Où était la succession de salles toutes identiques ? Quand les drones commencèrent à cracher leurs balles dans tous les sens, il n’avait même pas encore tout à fait repris ses esprits, ni fini de décider par quel bout il allait s’en saisir.

Après quelques secondes de battement, pendant lesquelles Epiphane avait sans doute pu remarquer qu’il s’était figé sans rien dire ni réagir au moindre de ses mots, il essaya d’aligner ses deux priorités.

D’abord, la survie. Au moment où il put y penser, Epiphane avait certainement déjà commencé à fuir la scène vers un endroit plus propice, aussi n’eut-il rien à rajouter - sinon un soupir de soulagement - sur ce point. J’éditerai sans doute selon ce qu’Epiphane fait
Aussitôt, donc, il passa au code. Ils n’étaient pas là pour se battre, mais pour comprendre ce qui s’était passé pour en arriver là - et à la situation sur le périphérique. Le code de la structure, tel qu’il avait été corrompu par les terroristes, était leur première piste. Mais clairement pas une piste qu’ils pourraient analyser en un coup d’œil. Selon la difficulté du code, ils pourraient même avoir besoin de l’aide de plusieurs analystes, à condition de pouvoir le leur ramener toutes les données.
C’était généralement le travail dont il s’occupait. Et donc, sans doute, ce qu’on devait attendre de lui dans cette situation. Il raisonna à voix haute, en essayant de parler comme lorsqu’il était à Crosslines, quand bien même il n’avait pas vraiment le courage pour rendre son discours crédible :

« D’abord, il faut se poser quelque part, mettre des murs sur toutes les issues, pour ne pas être à découvert... Ensuite… J’ai l’habitude d’étudier toutes sortes d’infrastructures, je devrais pouvoir comprendre celle-là, ou au moins en copier le code pour qu’on l’analyse à l’extérieur. Est-ce que tu acceptes de me couvrir pendant ce temps ? »

Il ajouta un peu maladroitement :

« Nous pourrons aussi réfléchir à un plan d’action. Pour progresser dans les cellules suivantes. Capturer un maliciel pour l’analyser. Et… »

Il arrivait déjà plus ou moins à cours d’idées, encore confus par le déferlement de nouvelles informations qu'il peinait à aligner entre elles. Finalement, il s’accrocha à l’image qu’il avait d’Epiphane.

« Les pistes que tu voulais explorer. » bredouilla-t-il finalement.



Eyerim
Maximum 30 caractères !
Personnages : Alix
Messages : 40
Date d'inscription : 30/06/2020
Eyerim
Jeu 8 Sep - 19:29


Mon cœur s’emballe à la mélodie que joue la SX pour nous. C’est le son d’un défit qui nous accueils dans ce sous-espace, les larges mouvements des envahisseurs comme ligne de basse, la pluie de balles comme mélodie, nos moindres mouvements comme une emphase au chaos. Un large sourire apparaît sur mes lèvres alors que l’adrénaline s’empare de mes nerfs et que je sens ma vision se rétrécir.

Ce n’est que la réalisation que mon camarade n’est pas aussi à l’aise avec l’action qui me fait redescendre sur terre, pour un temps. Mes mouvements devenu très tonique reprennent de leur fluidité et laissent glisser le sous-marin vers une allée perpendiculaire plus étroite. En chemin, J’intime à un détachement de robots mitrailleurs de mener la voie. Un léger rire m’échappe lorsque j’entends le soulagement de mon copilote.

Ses idées m’on l’air tout à fait raisonnables. Qu’il reste en retrait n’est pas un mauvais choix. S’il n’est pas habitué à l’échec, ce n’est probablement pas le moment qu’il expérimente une mort SXéenne. C’est assez traumatisant les première fois, et toujours désagréable. En plus, je ne pense pas qu’il réapparaîtrait dans les environs.

« Ok Morsen, Je te laisse t’occuper de la partie technique. Je suis assez curieuse de découvrir comment est construit cet endroit moi aussi, particulièrement de la manière de passer d’une perle à une autre. Pour ce qui est de mes autres objectif, c’est reporté à après qu’on en apprenne un peu plus sur le collier. Je pense pas qu’on a le temps pour ça tout de suite. Ah si, un truc, je suis d’accord qu’on a besoin d’attraper une de ces bestiole. Je vais voir ce que je peux faire de ce côté-là »

Sur ces mots, je me lève et ouvre la trappe du cockpit. Pour sortir du véhicule.

« Je te laisse le sous-marin, je vais avoir besoin d’un peu plus de liberté pour essayer de faire ma part du boulot, chef. Essaie de rester concentré et quoi qu’il arrive, t’inquiète pas pour moi. Au pire du pire, compte quelque chose comme, Mmm…, une poignée de minutes avant que je revienne. Aller, à plus »

Super précis ça Epiphane « une poignée de minute ». Enfin bref. Je saute de l’engin tout en ordonnant aux robots de surveiller la zone et à Bidule, le robot de construction, de construire un mur  de protection pour mon camarade, Rien de trop gros, juste pour éviter les balles perdues. Je n’espère pas qu’une construction résiste au moindre coup de massue des maliciels. Les quelques instants qui suivent sont comme les derniers avant un plongeon : de longs moments de préparation. Gravité relative, check. Hyper agilité, check. Boost de réactivité, check. Durabilité augmentée, check. Réponse de Saphir, check...

La musique de la bataille se déverse petit à petit dans mes oreilles. Et alors que l’adrénaline reprend le dessus, je me laisse emporter par son tempo avec deux objectifs en tête : Protéger Morsen et faire du prochain maliciel qui passe mon jouet.


Alix: #33ffff
Zeph: #0099ff
Épiphane: #ff33ff

Les cadeaux :
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 632
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Jeu 15 Sep - 0:47
Tiens ben tu veux de la musique de bataille, en voilà.


__–Even et Épiphane étaient comme deux îlots de calme et de réflexion au milieu d’un enfer de bruit, de métal pulvérisé et de feu.
__–Un îlot que l’océan de violence ambiante n’allait pas tolérer bien longtemps. À peine Épiphane venait-elle d’ordonner à son assistant de construire un igloo protecteur, le danger les retrouvait. Cela commença par un frémissement des drones qui les accompagnaient, puis une pluie de chevrotine venant de leurs quadruples canons mitrailleurs et enfin, l’affreux fracas d’une immense griffe noire, qui les envoya balader comme l’aurait fait une raquette avec de vulgaires mouches.
__–Le mur le plus proche du sous-marin fut éventré, rejeté dans l’abîme par un maliciel. Pour eux qui étaient à son pied, il paraissait encore plus immense que quand ils avaient vu ses congénères de loin. Même si leurs corps n’était pas physiquement en danger, il était évident que ces créatures avaient été conçues pour terrifier.
__–Et elles y arrivaient très bien. Les crissements mécaniques, les détails morbides presque abstraits de la carapace du titan d’acier, sa malveillance meurtrière qui empuantissait l’air jusqu’à le rendre toxique, c’était la vision effrayante d’un être conçu pour un seul objectif, d’autant plus terrible qu’il était simple : tuer.

__–Even et Épiphane s’étaient réfugiés à une sorte de croisement : derrière eux, une large allée jouxtant une crevasse, sur laquelle des ponts avaient été jetés et que des maliciels traversaient à pleine course pour se jeter sur les balles des drones. Devant, entre deux immenses murs, un couloir au plafond si haut qu’il en devenait invisible dans l’obscurité et qui semblait se rétrécir. Enfin, sur le côté, un escalier étroit et raide, où seul un enfant aurait pu passer, qui s’enfonçait plus profondément encore dans cette architecture oppressante.
__–Combattre, fuir et si oui par où, un choix devait être fait.


Plan :


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : #ff69b4
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum