[Event 1] Suivre les étoiles (scène avec Carmen et MJ)

Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 276
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Dim 28 Mai - 23:29
Depuis que le Clocher avait fini d’être construit, Marie-Suzanne était impatiente de pouvoir le visiter après la cérémonie de l’inauguration. Un jour, alors qu’elle s’en approchait, elle faillit tomber après avoir marché sur un long tapis doré. (Que fait ce tapis devant le Clocher ?) Ce tapis s’avérait être plutôt un manteau, porté par un homme assis devant le Clocher. (Ok, c’est pas un tapis, mais pourquoi porter un manteau aussi long ? Tu m’étonnes qu’elle ait failli tomber !) Elle s’excusa d’avoir marché sur son vêtement, mais l’homme ne lui répondait guère. Ne sachant comment communiquer avec lui, elle se demandait s’il était sourd, jusqu’à ce qu’elle vît une pancarte à côté de lui. Cette pancarte parlait d’un jeu de piste, consistant à apporter à cet homme des boissons et en-cas en se basant sur les indices donnés. (Hum… Je me demande ce que les gens ne connaissant pas le jeu pourraient penser, en voyant une jeune fille aller de bar en bar.) Il semblait être suggéré qu’ils pourraient peut-être gagner un ticket pour le bal. Le premier indice viendra après la cérémonie d’inauguration. Aimant les jeux de pistes, Marie-Suzanne remercia l’homme pour cette information.

Le jour de l’inauguration, Marie-Suzanne attendait avec impatience la cérémonie. Après cette cérémonie, elle pourrait visiter le Clocher et faire plein d’autres choses. En s’étant approchée un peu en avance des stands, elle remarqua que plusieurs étaient déjà ouverts. Elle prit divers tracts en lien avec le Clocher et les horloges. Elle participa ensuite au chamboule-tout, en espérant arriver à y gagner un ticket. (Moi, j’espère que les Cyantifiques lui tomberont pas dessus.) Mais finalement, elle n’y était pas arrivée. N’ayant pas encore perdu espoir, elle alla déposer le collier chantant à la tombola. (Bon débarras, j'ai déjà trop de frais d'ORL.) Ainsi, en plus du jeu de pistes, elle aurait une chance supplémentaire de gagner un ticket pour le bal.

Après la fin de la cérémonie d’inauguration, elle attendait le premier indice, lorsqu’elle aperçut quelque chose de stupéfiant. (Wow…) Une femme drapée d’étoiles, une inconnue portant le manteau d’un ciel de nuit. Mais ce n’était pas le ciel rose plein d’images du ciel de l’Esquisse. Dans l’Esquisse, les bougies de ce monde s’éteignaient durant la nuit. Le ciel ne changeait pas de couleur comme à Licornia ou sur Terre. On dirait qu’un ciel étoilé d’un autre monde s’était rendu dans l’Esquisse et avait pris la forme d’une femme pour se mêler aux Dessinateurs. (C’est magnifique, même si je me demande comment ça marche.) Très vite, la princesse courut vers cette personne et lui dit avec admiration :

« Vous êtes éblouissante, madame ! Comment vous faites pour ressembler à un ciel étoilé ? »



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Rallumeuse d'Etoiles
Faire des erreurs c'est progresser, se prendre au sérieux c'est régresser
Personnages : Carmen
Messages : 155
Date d'inscription : 08/04/2019
Rallumeuse d'Etoiles
Mar 12 Sep - 16:39

Il y a quelque-chose que j’ai toujours trouvé rébarbatif, expliquer ce que je fais là, à l’instant précis où l’on m’invoque. Pourquoi devrais-je expliquer les intensions qui m’ont menées au centre de la foule compacte des curieux ? Est-ce que cela intéresse quelqu’un par ailleurs d’autre que moi de connaitre le tracé de mes pas ? Peut-être, mais personne ne saura ce que j’étais venue faire ici.

Il faut dire que tout le monde en a déjà une vague idée de ce qui a entrainé ici chacune des personnes qui s’y trouvent. Le clocher venait de faire entendre pour la première fois sa voix. C’était émouvant, un instant tous s’étaient tus, les yeux rivés vers ce nouveau bâtiment. Très rapidement cependant les gens avaient repris leurs courses, de même que les aiguilles qui tournaient maintenant avec une régularité… douteuse. Pourtant, je n’arrive pas à détacher mon regard, ce n’est plus réellement ce clocher que je mire, mais un souvenir lointain qui l’espace d’une respiration s’est imposé.

Le soleil est chaud, il brule ma peau, la messe va bientôt commencer et les cloches sonnent encore. J’ai couru pour ne pas être en retard, une génisse a mis bas dans la nuit. Je ne me suis rendormie qu’à l’aube et le tintement des cloches annonçant la messe m’a réveillé. J’ai enfilé ma tenue du dimanche et plaqué ma mantille sur mes cheveux en moins d’une minute et j’ai détallé. Je plisse les yeux pour regarder le temps qu’il me reste avant d’être en retard. Je sais que je vais me faire réprimander par ma mère… Mais si je suis en retard, ou du moins tout juste à l’heure, peut-être oubliera-t-elle ses reproches durant le sermon du père Jorge.

Le songe se dissipe alors que des mots viennent s’y mêler. Je tourne mon regard clair vers un arc-en-ciel personnifié.

« Tu disais ? »

Je n’ai rien écouté, je pourrais le nier mais ne connaissant l’arc-en-ciel, je ne saurais faire illusion. J’ai le début d’une bonne blague : c’est un arc-en-ciel, la nuit, et plusieurs centaines de dessinateurs qui sont sur une place…

« J’ai du mal à t’entendre avec le brouhaha, on peut s’éloigner un peu du centre de la place si tu veux ? »

C’est encore la meilleure des excuses que j’ai trouvé pour expliquer le fait que je ne l’ai pas écoutée.




Carmen parle en #00cc99 et utilise le code <*transformation perso="Carmen" />

Anciennement j'étais PiuPinu
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 276
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Mer 18 Oct - 15:55
Rappel du défi 15:
L’arc-en-ciel arrête de sourire à ma proposition. Cela la rend moins colorée qu’il y a quelques secondes. Elle regarde autour d’elle. Mais qu’est-ce qu’elle cherche ? Elle tourne enfin la tête vers moi.

« Je n’en suis pas sûre, madame. Je ne veux pas rater le premier indice. »

Cette fois-ci, je l’ai écoutée, mais cela ne signifie pas que je la comprends. Le premier indice pour quoi ? Pour un jeu ? Elle me sourit de nouveau, et ainsi retrouve ses couleurs.

« Vous aussi, vous faites la quête du muet ? »

Quel muet ? Et à moins d’avoir un intermédiaire parlant ou d’écrire en gros sur des panneaux voyants, je ne vois pas comment il peut donner l’indice.



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum