-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Command
90.97 € 129.99 €
Voir le deal

Structure mobile et cartes quantiques

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 459
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Sam 29 Mai - 18:52
__-Après quelques recherches, Amundsen se retrouva en possession d’un certain nombre de pierres ressemblant au poids et à la forme de son projectile final. Cela avait imposé d’alourdir la charge explosive de petites pierres pour qu’elle correspondît au poids des leurres utilisés pour l’ajustement balistique, plus massifs. On avait ainsi pu voir Amundsen scruter et soupeser avec attention divers cailloux, un carnet griffonné de calculs et de paraboles en main. Après avoir maugréé tout son content, il parvint à obtenir tout ce qui était requis pour commencer les tirs. Et il arriva au passage à la conclusion qu’il devrait se procurer des appareils de mesure de trajectoires, de télémétrie, de mesure des masses, de dynamométrie… et un ordinateur, accessoirement. Tout faire à la main comme un mathématicien abbasside avait un certain charme, mais manquait cruellement de praticité.
__-Amundsen grimpa alors sur le dos de Gertrude et commença à éprouver l’élasticité de la fronde. S’il avait eu un peu de temps, il aurait coupé des lanières encore plus fines et les aurait tressées, puis aurait taillé une cuiller en cuir où placer le projectile. Tant qu’à faire, utiliser deux cordes reliées à quatre points et un système de levier pour automatiser la traction et donc la rendre plus stable. Et aussi faire un stabilisateur avec un contrepoids et un système de poulies, pour compenser les infimes mouvements de Gertrude. Et pourquoi pas un viseur laser, tant qu’il y était. Amundsen avait eu vent d’Objets appelés les lumiaces, cousines des lumigots, qui projetaient depuis leurs antennes un faisceau vert concentré, aveuglant les prédateurs.
__-Les idées pour améliorer son équipement étaient sans fin, mais tout ceci requérait des moyens. Qui seraient sûrement acquis après avoir obtenu le trésor contenu au sein du viverre.
__-Une alléchante perspective qui motiva Amundsen à passer plus de temps à faire en sorte d’obtenir sa récompense qu’à composer la liste des choses qu’il se procurerait une fois celle-ci en poche.
__-À ceci près que Carmen l’interrompit.
__-« Euh, non. Je l’ai laissé derrière moi quand j’allais construire la corde. Bah, il sait où nous sommes. Et s’il s’est perdu, il entendra l’explosion. »

__-Les tests balistiques se déroulèrent assez bien. L’absence de vent et l’extraordinaire docilité de Gertrude, en dépit du fait qu’on l’utilisait comme support à un lance-pierre géant, facilitèrent les tirs d’Amundsen. Le fait que Toklo se fût levé pour caresser le bois verni de sa monture et ainsi la rassurer avait aidé. Le pauvre Objet ressentait une secousse à chaque tir qui partait, quand l’énergie cinétique qui n’avait pas pu être imprimée dans le projectile était renvoyé dans son dossier.
__-« Allez ma douce, c’est bientôt fini.
__-Vous ne sauriez pas si bien dire, c’est même mon dernier tir. »
__-Amundsen ferma les yeux. Souffla, invoqua Dieu en un chuchotement, les rouvrit, ajusta sa position et tira. La bombe décrivit une élégante parabole et se ficha dans le viverre. Si celui-ci avait des sentiments, il aurait été bien agacé de recevoir des pierres fort indigestes depuis quelques minutes. À l’inverse, on aurait presque pu percevoir une forme de contentement, alors que ses pseudopodes translucides s’infiltraient dans la structure de la bombe, passant entre les poids, les sacs à baies-shrapnels. Bientôt, elle disparut sous la masse informe. Puis il y eut un bruit sourd. Le Viverre fut soudain pris de convulsions, qui se répandaient comme des ondes de choc, de plus en plus violentes.
__-« Hm. »
__-L’échantillon qui leur avait permis de découvrir la propriété des baies.
__-Il avait explosé.
__-Une explosion suffisante pour blesser Toklo, avec une si petite quantité.
__-« Hm. J’aurais dû y penser plus tôt. Courrez ! »
__-Amundsen sauta sur son gélatinomadaire et lança un « Hue ! » avant de se rendre compte qu’il serait allé plus vite en courant lui-même. Et puis, son destrier était probablement le seul organisme qui ne risquait rien, vu qu’un éclat pouvait le traverser sans que cela ne le troublât, et sa structure gélatineuse absorbait l’énergie cinétique de tout ce qui tentait de le traverser. En revanche, Gertrude et les deux Dessinateurs devaient se mettre à l’abri. Les murs risquaient d’être soufflés par l’explosion, comment se mettre à couvert dans un environnement qui allait s’effondrer…
__-Oh, mais oui.
__-« Non en fait, ne bougez pas ! Retenez votre souffle ! »
__-Amundsen fit foncer Généova sur Carmen, Toklo et le boquetosier. Son plan était de faire avaler les trois à sa monture, pour les mettre dans une sorte de bouclier antisismique et anti-éclats géant. Une fois à l’intérieur, ils pourraient être propulsés sur plusieurs dizaines de mètres dans les airs, cela n’aurait aucune importance.
__-Quant à lui, il plongerait dans son destrier le temps de l’explosion.


Dernière édition par Stilgar le Jeu 1 Juil - 16:56, édité 2 fois


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : hotpink
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Structure mobile et cartes quantiques - Page 3 ULT8Krs
Rallumeuse d'Etoiles
Faire des erreurs c'est progresser, se prendre au sérieux c'est régresser
Personnages : Carmen
Messages : 139
Date d'inscription : 08/04/2019
Rallumeuse d'Etoiles
Sam 19 Juin - 16:46


S’il s’est perdu… S’il s’est perdu… Pas certaine que ce scientifique ait inventé le fil à couper l’eau chaude. Son comparse ne reviendra pas, ou alors une fois qu’on sera tous morts pour piller nos cadavres. A tous les coups il est en train de préparer un piège pour récupérer l’artefact que nous convoitons.

Enfin, je ne vais rien dire, parce que si je commence à parler, je sens que je ne pourrais plus m’arrêter. Toute cette expéditions prends des proportions de grotesque que je ne pensais pas atteindre un jour. Finalement j’aurais peut-être du accepter que l’autre cyantifique me dissèque un peu, j’aurais eu des chances plus raisonnables de m’en sortir. En attendant je ne peux que regarder l’homme exciter le verre. Sérieusement, à un moment la bestiole va juste se venger. Je commence tranquillement à préparer le départ, je vais aller rejoindre la team de ceux qui veulent survivre.

Enfin, c’était ce que je pensais faire AVANT que tout ne se mette à exploserr, le pauvre Toklo (qui est bien moins chiant quand il s’occupe de quelqu’un d’autre que de lui) vient de se faire entailler la peaumette par l’explosion de l’échantillon de viverre… Et ça ne présage rien de bon pour le reste d’entre nous, quelque-chose me dit que la végétation qui semblait nous protéger jusqu’à présent ne fera plus long…

BADABOUM.

Tout s’arrête, se fige. Se. En fait je ne sais pas ce qu’il se passe, la déflagration m’a laissée assourdie, et j’ai du mal à comprendre ce qu’il se passe. Je crois que je suis encore entière, je crois quand Généova nous fonce dessus, la rencontre de son poids avec tout le reste des projectiles n’est pas des plus fameux. Elle est bien moins transparente qu’au prime abord… Mais tout le monde semble avoir survécu. Je crois.

« Vous êtes vivants ? »


Carmen parle en #00cc99 et utilise le code <*transformation perso="Carmen" />

Anciennement j'étais PiuPinu
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 459
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Jeu 1 Juil - 17:32
__-Le souffle de l’explosion propulsa le gélatinomadaire, plus si placide que ça alors qu’il fendait les airs tel un boulet de canon.
__-Bref mais intense, et après trois rebonds qui soulevèrent l’estomac d’Amundsen, le vol des explorateurs s’acheva enfin. Étant plutôt habitué à fendre les airs et être secoué dans tous les sens du fait de son activité de fromineur, Toklo vécut le vol moins mal que les autres. Il sortit le premier du gélatinomadaire et en tira Carmen, son bouquetosier et enfin Amundsen. Généova était dans un mauvais état. Il avait dû ingérer trois corps étrangers et leur servir d’airbag, un métier bien peu enviable. Il pouvait bien sûr se régénérer, mais l’entrée et la sortie des explorateurs de son corps avait pour ainsi dire déchiré sa structure interne. Le pauvre était désormais grevé de trous béants. La violence du choc l’avait en sus fortement aplati. Le traumatisme de l’explosion l’avait laissé tout tremblant d’effroi et de stress.
__-Après avoir vidé le contenu de son estomac non loin, Amundsen alla réconforter sa monture. Il lui retira sa selle, ses épais bagages – ou du moins, ceux qui n’avaient pas été éparpillés – et parvint à trouver quelques sachets de poudre à flan, le met préféré de Généova. Celui-ci les avala avec enthousiasme, mais bien plus de peine qu’à l’accoutumée.
__-« Mon pauvre ami… Sois sans crainte, je ne te redemanderai plus rien. Quand nous serons revenus en ville, tu auras droit à une triple ration. »
__-Ce n’était pas comme s’il y avait encore grand-chose à transporter de toutes façons. Les affaires du cyantifique étaient éparpillées aux quatre vents. Mais au moins, ce que confirmèrent Toklo et ses jumelles, le viverre avait disparu. À la place, il n’y avait qu’un énorme cratère et des débris un peu partout. Sur probablement des kilomètres, les retombées de l’explosion avaient ravagé la structure du Labyrinthe, qui ressemblait désormais plus à une ruine aplanie. Amundsen ne connaissait que trop ce paysage de désolation qui s’offrait à eux désormais. Il avait vu des villes bombardées, des champs retournés, des rivières anéanties, des forêts éparpillées. En un instant, le complexe enchevêtrement de murets, grottes, arbres, fourrés et structures diverses, la singulière beauté chamarrée de ce coin de Labyrinthe, avait été réduit à une plaine de débris.
__-« Nous pouvons remercier Dieu d’être encore en vie. »
__-Rester trop longtemps inactif l’aurait rendu mélancolique. Amundsen remis son sac sur ses épaules.
__-« La voie est libre, maintenant. Je dois laisser Généova ici pour qu’il récupère, mais aucun risque de la perdre, vu qu’il n’y a plus d’obstacles qui se dresse encore devant nous. En avant, compagnons. J’espère que Lamark aura trouvé un abri à temps. »
__-Toklo voulut commenter, mais préféra encore ne rien dire – une fois n’est pas de coutume. Son bouquetosier était chancelant, mais pouvait encore marcher. Il le suivit docilement.


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : hotpink
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Structure mobile et cartes quantiques - Page 3 ULT8Krs
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum