Le Ying et le Yang | 『 』

Oubli
Faire des erreurs c'est progresser, se prendre au sérieux c'est régresser
Personnages : Carmen
Messages : 106
Date d'inscription : 08/04/2019
Oubli
le Sam 19 Oct - 11:00

Nos mains s’étreignent, s’embrassent restent liées. Nos yeux se croisent, on ne dit rien. On n’a pas envie de dire quoi que ce soit je crois. Ce moment était fort, et comme souvent on n’a pas envie que les moments forts se finissent… J’aimerais me fondre à nouveau dans sa chaleur et oublier le reste, parce que c’était réconfortant, apaisant ? J’en sais rien, mais l’espace d’un instant le temps n’avait plus sa place, et je me sentais à ma place. Là où j’aurais dû me trouver, et c’est pas peu de ressentir ça dans l’Esquisse… C’est reposant, ce sentiment d’être à sa place, en un lieu inconnu et mortellement dangereux.

Mais quand on vient à oublier l’Esquisse, elle se venge. Une orange tombe non loin de nous dans un « splatch » peu ragoutant et bien trop éclaboussant. L’instant est passé et nos mains restent liées. Fermement.

« On y va ? » je lui demande, p’t’être que j’ai envie qu’il me réponde que non, on reste ici, que ce moment n’est pas encore tout à fait fini et qu’on peut en rattraper des bribes…

Mais j’ai le sentiment d’être la plus âgée esquissément parlant, et donc celle qui doit être la plus responsable. Il faut qu’on rentre à la ville, qu’on enfile des vêtements secs et éventuellement qu’on dorme un peu… Est-ce que je vais pouvoir dormir en sachant que je risque de l’avoir oublié au réveil ? Non. J’ai peur. Peur de le laisser. Peur de l’abandonner. Peur de l’oublier.

Encore.


Carmen parle en #00cc99 et utilise le code <*transformation perso="Carmen" />
Lhûn
『 』
Messages : 54
Date d'inscription : 21/09/2019
Lhûn
le Sam 19 Oct - 13:55
Une chaleur rayonnante contre mon front.
Comme un soleil dans un monde où les astres n'existent pas.
Sauf sur elle.
Sauf elle.
Nuit étoilée.
J'ouvre les yeux.

Le bruit nous éclabousse.
Orange. Orange.
Orange orange.
Orage.
Est-ce une orange ?

Distraite.
Distrait.
Je la regarde à nouveau.
Ombre céleste.
Égérie de la nuit.

Sur sa main, les étoiles s'estompent.
Sur ma main, la lumière s'éclipse.
Chaleur nocturne.
Insomnie.

Aquarelle sur ma peau, dégradé sur la sienne.
Volutes rosées. Brumes orangées. Reflets violacées.

Aube.
Crépuscule.
Un instant par nos doigts entremêlés.

Vision fugitive. Mirage.
Effacé par un clin de paupière.
Comme un rêve enfoui au coin de l'œil.

Je la regarde.
Ses gemmes étoilées.
Ses yeux.

Un moment volé.
Dérobé.
Échappé au monde qui nous entoure.
Éphémère.
Infini.
Il n'appartient qu'à nous.

Sa main toujours dans la mienne.
Elle ne veut pas que cela se termine .
Il ne veut pas que cela se termine.
Cela n'est pas terminé.
Cela n'en finit pas.

Sa main dans la mienne.
Ma main dans la sienne.
Lentement, je penche la tête.
Cela ne fait que commencer.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum