Songe d’été ▬ L'Esquisse des Vagues

Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Ven 23 Juin - 18:41

Une nouvelle vague sur la Ville


Au tournant d’une avenue qui surplombe le Marché, alors que le vieux Larry ratisse les feuilles des arbres nouvellement plantés le long de la chaussée, tranquillement, on voit les portes et les fenêtres s’ouvrir, les gens descendre de chez eux pour prendre leur jus d’orage du matin, ou dans le square tout proche, les marmots jouer avec le chien en promenade de la voisine. C’est encore une journée sans histoires qui se profile ; les marchands se préparent à marchander, les jardiniers à jardiner et les barbiers à vous barber, car certaines choses ne changent jamais dans l’Esquisse.

Mais depuis ce matin, on voit des passants interrompre leur routine pour s’arrêter devant une grande affiche, placardée sur le mur du bureau des doléances du Syndicat, et couronnée d’armoiries qui ne sont plus étrangères à personne. En s’approchant, après s’être frayé un chemin entre les émerveillés, les nonchalants et les indignés, on peut y lire en grands caractères :




JOURNÉE PORTES OUVERTES

* * *

Et si vous découvriez les locaux de la plus grande école de magie de l’Esquisse ?

L’Univerre-Cité, premier – et seul – établissement reconnu d’étude du Dessein, vous accueille du 1er au 3e tour de la 813e quinte de notre ère* pour rencontrer vos futurs professeurs autour d’activités constructives et divertissantes !

Au programme, démonstrations de Dessein par nos pratiquants les plus talentueux, table ronde avec nos premiers étudiants certifiés, rencontre avec le préfet du Carministère, et bien plus encore !

  • Entrée gratuite et sans réservation
  • Repas fourni** sous les combles de l’aile bleue
  • L’Univerre-Cité et le Carministère déclinent toute responsabilité en cas d’accident de nature desseinique au cours de l’événement

Nous avons hâte de vous rencontrer !


* Du calendrier approuvé par le maître de l’ordre des Magendarmes et igame honorifique du Carministère, M. Dupuis-Delamarche
** Sur présentation du billet qui vous sera fourni au corps de garde à l’entrée de la visite, ou de n’importe quelle distinction valable de l’ordre des Magendarmes




Il y a quelques temps, on aurait cru à un canular, ou bien une annonce publiée par une secte d’illuminés à laquelle on eût donné dix jours avant qu’elle s’écrase. Aujourd’hui, les choses ont bien changé, et l’on se doute en lisant cette affiche qu’une trentaine d’autres ont dû être placardées à travers la Ville. Le Dessein a pris une place importante dans la société, et avec les dernières mesures établies, l’Univerre-Cité devient progressivement le passage obligé pour quiconque désirerait la pratiquer.

« C’est quoi, qu’ils appellent le Dessein ?, demande une femme au manteau de papier, arrivée la veille dans l’Esquisse.
La magie, répond une autre, transpirant l’esprit Vert-veine dans toute son apparence. C’est comme ça qu’on l’appelle chez les snobs.
La magie ?
Personne t’a montré ça ? On peut faire des tas de trucs, dans l’Esquisse, depuis qu’on a pigé le concept. Allumer du feu, soigner des plaies, dompter des Objets…
Et changer l’eau en Whisquisse ! », ricane derrière un homme à tête de bouchon, avec une partie de la foule. Le vieux Larry, qui ratissait juste à côté, continue à l’attention de la femme interloquée :
« Pour sûr, c’est quelque chose de bien utile. Moi, c’est comme ça que je me débarrasse des feuilles que je ramasse, je les transforme directement en compost et je les amène au jardinier.
Tu es un sorcier, Larry ?
Beaucoup de gens le sont, aujourd’hui… »

L’homme lève le bras devant lui, comme pour indiquer à son interlocutrice de lever le regard. Et autour d’elle, dans les hauteurs des habitations, des fenêtres s’ouvrent et se ferment toutes seules ; sur les terrasses, les garçons agitent des carafes d’eau pour en faire couler magiquement le jus d’orage qu’ils servent à leurs clients ; dans le square tout proche, des marmots s’amusent à se transformer en chiens pour perturber celui de la voisine ; et çà et là, les marchands vantent leurs nouveaux produits magiques, les jardiniers invoquent la pluie sur leurs récoltes, et les barbiers font pousser des cheveux aux calvitiés.

Et il suffit de mettre le pied hors de cette rue paisible pour découvrir des applications toujours plus ambitieuses de cette nouvelle magie : partout en Ville, des gens changent de visage comme on change de chemise, des bâtiments sont dressés, détruits, remodelés ou déplacés, et même les contrées sauvages se voient progressivement domptées et remaniées au gré des dernières lubies publiques.

Oui, les choses ont bien changé. Certains disent que c’est pour le mieux, séduits par l’éventail infini de possibilités qui s’ouvre devant eux à travers le Dessein. D’autres, conscients qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, émettent des réserves quant à l’idée de le voir accordé à n’importe qui. Et d’autres encore auraient… des choses à redire aux autorités tâchant de réguler tout cela – sur la couleur de leur tabard, par exemple. Mais qu’on s’en inquiète ou qu’on s’en réjouisse, les limites de l’Esquisse semblent repoussées plus loin chaque jour, et plus que jamais, elle semble devenue le terrain de jeu des Dessinateurs…


… et donc le vôtre ! :3

Vous avez toujours voulu invoquer une Tempête chez le voisin bruyant de votre personnage ? Vous avez des idées de concepts tordus qui se sont avérés trop magiques pour coller à l’esprit d’Esquisse ? Vous hésitez à vous inscrire sur un forum école de magie, mais vous ne trouvez pas le temps ? Alors soyez les bienvenus dans l’Esquisse des Vagues !

Explications


L’Esquisse des Vagues, c’est le nom de notre nouveau songe d’été, à savoir un univers hors-canon dans lequel vous pourrez RP cet été avec vos personnages des Brises comme des Sables (voire des Câbles, ou même avec des personnages créés pour l’occasion, en fait). Pour cette fois, il s’agit d’une réalité alternative située quelques années après les Brises, dans laquelle les Dessinateurs ont découvert une forme de magie esquisséenne appelée le Dessein, et se sont mis à la pratiquer pour le meilleur et pour le pire.

L’univers qu’on vous propose (voir description ci-dessous) s’étend à l’ensemble de l’Esquisse connue, et vous pouvez tout à fait créer vos propres situations, intégrer vos personnages à l’univers de la manière que vous désirez, voire carrément en composer une partie au fil de vos RPs (on a donné peu de détails exprès) (enfin, "peu", c’est relatif). La plupart des PNJs (de tous les univers, Brises, Sables, Câbles ou même de n’importe quelle succursale non canonique de l’Esquisse) sont également à votre entière disposition pour cela ; on compte sur vous pour prendre soin d’eux !

En plus du RP libre, on lancera une trame de fond, mais sans véritable MJtage ; chacun peut pousser l’intrigue dans le sens où il veut, en ajoutant des événements, des retournements et tout au fil des posts, quitte à ce que ça parte royalement en vrille. Vous aurez juste une situation initiale posée par les MJs, et à partir de là, c’est cinquante nuances de yolo (sauf si les MJs ont eux-mêmes envie d’ajouter leur grain de sel, cela va de soi).

On ne fixe pas de date de fin précise pour cet événement, mais on part du principe que ça durera à peu près jusqu’à fin septembre. Au pire, si ça se poursuit plus longtemps parce que certains RPs sont dans une bonne lancée, faites-vous plaisir, et si ça dure moins longtemps parce que personne est vraiment motivé, ma foi, on fera avec, vous serez juste tous bannis du forum jusqu’au prochain été. Aussi, du coup, notamment sur la trame principale, on fliquera pas sur les tours de RP ; les joueurs pourront intervenir un peu quand ils auront envie, histoire que ça bouge tout le temps (spammez pas non plus des réponses aux posts de tout le monde, quoi, on reste entre rôlistes civilisés).

Tout ceci étant dit, il va de soi qu’on vous souhaite beaucoup de fun avec ce songe ! Si vous êtes intéressés, vous pouvez trouver la description de l’univers des Vagues ci-dessous, les modalités pour vos "fiches" de personnages ici (on en a mis pour s’y retrouver, mais c’est vraiment minimaliste), et la zone RP ici, si vous voulez rejoindre ou lancer un sujet.

Voilà, voilà, faites-nous rêver ! o/




(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Folie d'Esquisse
Messages : 1001
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Ven 23 Juin - 18:48

Description de l’univers



[Facultatif] L'histoire des Vagues


Les Vagues découlent directement des Brises, moyennant un peu de temps et… un certain évènement.

Loin des plaines luxuriantes au centre desquelles s'est érigée la Ville, l'Univerre est un biome cristallin qui a dévoré des paysages entiers dont on ne peut que deviner la vie qui y régnait avant qu'il ne la fige. Parmi eux, le Château de Verre est un ouvrage fascinant, qui attire à lui les scientifiques du dimanche et les touristes qui n'ont pas peur de rejoindre les nombreuses statues qui l'habitent.

Passons à quelque chose qui n'a aucun rapport, si ce n'est la relative absence de vie : les Sorteurs. Depuis longtemps résignée à ne pas trouver la sortie de l'Esquisse, l'organisation s'est plus ou moins reconvertie en bibliothèque municipale et en office de tourisme austère, à l'exception de son pôle recherche et développement, pilotée par le seul savant fou qui n'est pas un cyantifique, Eižens Priede. On ne sait pas exactement comment il en est arrivé à fabriquer un dirigeable extrêmement bancal, ni comment ce dirigeable - en quête de la sortie de l'Esquisse par quelque enchaînement d'idées - s'est retrouvé au-dessus de l'Univerre. Toujours est-il que dans la tragédie inéluctable qui s'en est suivie, deux miracles se sont produits. D'une part, le vieux schnock a survécu. D'autre part, par une réaction fortuite entre ce qui devait être le carburant et le sol cristablisé, l'univerre a brusquement reculé, dévoilant pour la première fois aux Dessinateurs ses paysages oubliés… et, peu après, ses habitants.

Malheureusement pour les Sorteurs, aucune de ces statues ressuscitées ne connaissait le moyen de quitter l'Esquisse. En contrepartie, ils nous ont fait le coup de l'ancienne civilisation bien plus avancée que la nôtre, lorsqu'on a remarqué qu'ils parvenaient le plus naturellement du monde à transformer les objets et leur corps. C'est ainsi qu'une vague d'engouement pour le Dessein a déferlé sur l'Esquisse, et que tout le monde s'est peu à peu approprié cette nouvelle force. Les habitants de l'Univerre, quant à eux, se sont soit fondus dans la société, soit ont continué à vivre sur leurs terres pour y reconstruire leur vie. Parmi ces derniers, certains se sont réfugiés au Château de Verre, dont les propriétaires - une fois dégelés - ont décidé, pour devenir riches et faire rayonner leur demeure, d'ouvrir la première académie de Dessein de l'Esquisse, où ils ont commencé à transmettre leurs connaissances à qui voulait apprendre : l'Univerre-Cité.

Les parties suivantes expliqueront tour à tour le Dessein, la façon dont la ville s'est adaptée à l'Univerre et le fonctionnement de l'Univerre-Cité, tels qu'ils sont actuellement, après deux années où le Dessein s'est largement diffusé et intégré au quotidien.

Le Dessein


Le Dessein est l’un des noms donnés à la magie qui permet l’altération de l’Esquisse et de ses propriétés, par ceux qui semblent en avoir été les plus anciens manipulateurs, les habitants du Château de Verre et de ses alentours. Comme beaucoup de choses à son sujet, ce nom ne fait pas totalement consensus ; certaines communautés l’appellent l’Art (ou les Arts toujours au pluriel), le Chuchotement (pour son lien présumé avec les Tempêtes) ou simplement la Brise, tandis que d’autres (principalement les cyantifiques) ont recherché des noms plus techniques, comme Dessinamique… Et puis il y a ceux qui disent “magie” tout simplement, quoique le nom soit tout aussi trompeur, dans la mesure où personne ne sait si le Dessein est la seule forme de magie, ou si elle n’est qu’une pratique parmi tant d’autres.

Dans son essence, le Dessein permet de tordre les lois de la physique et les propriétés des objets qui s’y trouvent, de la même manière que le ferait une Tempête, ce qui a évidemment des implications profondes sur leur nature ou sur celle des Dessinateurs — implications qui commencent à peine à être théorisées par ceux que cela intéresse (les autres étant trop occupés à jouer avec pour voir jusqu’où ils peuvent aller). Il est souvent décrit comme une énergie qui traverse les êtres et l'environnement, dont on peut altérer la structure et les propriétés.

Il existe plusieurs classifications plus ou moins compatibles pour tenter de décrire ce que peut faire cette magie. La principale, qui est enseignée dans la principale école de magie (voir section dédiée) définit quatre types de Desseins :

■ Premier Dessein — L’Autonomie. C’est la capacité à altérer son propre corps. À haut niveau de maîtrise, l’utilisateur peut complètement changer de forme, y compris pour prendre l’apparence de quelqu’un d’autre ou de n’importe quel objet/Objet, voire de choses qui n’ont aucun équivalent sur Terre ou dans l’Esquisse. Ceux qui maîtrisent le Dessein de l’Autonomie peuvent s’aventurer dans une Tempête presque sans crainte d’y voir leur conscience ou leur corps altéré. Il paraît également que certains d’entre eux peuvent modifier leurs propres pensées, leur personnalité ou leurs souvenirs.

■ Second Dessein — La Novation. C’est la capacité à altérer les objets autour de soi. À haut niveau, l’utilisateur peut transformer des objets, les fusionner et les détruire, en s’affranchissant presque de toutes les lois de la physique, et choisir de rendre leurs altérations éphémères ou permanentes. Il est difficile de citer tout ce que la Novation permet de faire, et c’est son principal avantage : outre le fait d’avoir toujours sous la main la chose dont on a besoin ou de pouvoir rentrer dans n’importe quel bâtiment par la porte que l’on vient d’y créer, il est aussi possible de réparer ce qui est cassé, voire de guérir des blessures avec de l’entraînement.

■ Troisième Dessein — La Radiance. C’est la capacité à altérer les propriétés de l’environnement alentour, par exemple en changeant les propriétés de l’air (y compris sa vitesse), la propagation des ondes (lumière, son…) ou encore l’effet des forces (comme la gravité). Souvent plus compliqué à comprendre, le Dessein de la Radiance n’en est pas moins extrêmement redoutable, car il est le seul qui peut s’étendre dans un grand rayon et ne nécessite donc pas de contact avec sa cible. Par ailleurs, ses utilisateurs arrivent généralement à en percevoir les altérations, les mouvements et par extension les présences.

■ Quatrième Dessein — L’Impulsion. C’est la capacité à insuffler la vie aux Objets et à altérer leur conscience. Un maître de l’Impulsion peut prendre n’importe quel objet inerte et en faire un Objet dont il choisira les grandes lignes de comportement, pourra altérer le comportement d’un Objet quelconque, et même en refaire un objet inerte. Il pourra également comprendre voire communiquer avec des Objets avec lesquels il n’est normalement pas possible de communiquer (typiquement des Objets qui ne parlent pas ou sont très erratiques). Il n’est pas rare de voir les utilisateurs de l’Impulsion se promener avec leur clique d’Objets.


On peut retrouver ici et là dans certaines théories une classification relativement identique à celle-ci (qui définit, dans l’ordre, la magie de l’Ego, de la Materia, du Halos et de l’Anima), ainsi que d’autres qui la structurent différemment, par exemple en distinguant plutôt des composantes (ou compétences) impliquées dans la magie (la perception, l’altération, la destruction, la création). Et au final, rien ne dit qu’une seule de ces taxonomies soit complète…

Pour chaque Dessein, il existe différents niveaux de maîtrise, qui s’acquièrent avec plus ou moins de pratique. Vos personnages n’en entendront pas forcément parler comme tel en RP (sauf peut-être le dernier rang), mais pour simplifier on peut considérer les stades suivants : Novice, Adepte, Expert et Maître. Ils correspondent grosso-modo au niveau qu’on aurait dans les Sables, le Maître étant vraiment celui qui a obtenu le stade ultime et fait partie des meilleurs utilisateurs de son Dessein. Si vous voulez une meilleure idée de ce que ça signifie (décliné pour chaque Dessein rapidement), vous pouvez lire le spoiler suivant~

Détail des niveaux de maîtrise:

Plusieurs notes importantes :

  • Les temps pour atteindre tel ou tel niveau sont à titre indicatif. Comme la magie est assez récente et que c’est un songe où vous pourrez si vous le voulez jouer des persos un peu cheatés (y compris des Maîtres bien sûr !), on peut considérer que ça va beaucoup plus vite dans certains cas. De manière générale, on ne vous embêtera pas trop sur le niveau de puissance tant qu’on peut très vaguement imaginer que votre personnage s’est entraîné avant de l’atteindre.

  • Certains Dessinateurs ne savent utiliser qu’un Dessein. Cependant, il est assez courant d’être au moins novice dans plus d’un domaine, et les plus hauts niveaux de maîtrise dans un Dessein (Expert/Maître) sont plus facilement atteints en étant novice dans tous les autres, dans la mesure où il existe certaines synergies. Ces synergies offrent souvent des possibilités très intéressantes, et certains ont délibérément fait le choix d’être adepte de plusieurs domaines plutôt que d’acquérir une expertise quelque part, ce qui leur permet d’être plus flexible et plus imprévisible en combat. Il faut, cela dit, préciser que plus le niveau monte, plus il est dur de les cumuler : être expert de plus d’un Dessein est très rare, et on ne peut être Maître que d’un Dessein. Du moins, pour ce qu’on en connaît…

  • De même, certains ont une maîtrise très généraliste d’un Dessein, tandis que d’autres se spécialisent (très tôt ou plus tard) dans un aspect de ce Dessein, ce qui rend compliqué d’estimer leur niveau. Par exemple, une personne peut être Novice en Radiance, sauf pour ce qui est de la gravité, où elle s’est tellement entraînée que son niveau sur ce point précis est comparable à celui d’un adepte ou d’un expert. N’hésitez pas, globalement, à imaginer une capacité qui paraîtrait éloignée ou très spécifique par rapport à la classification, et à imaginer comment il a pu en arriver là à partir d’un ou plusieurs Desseins (et à nous demander si vous voulez avoir des idées).

  • En règle générale, tout le monde peut apprendre tous les Desseins. Il arrive cependant que certains aient plus de mal avec un Dessein en particulier, ou aient au contraire une affinité particulière avec. Par exemple, un Dessinateur qui s’est réveillé dans un corps non-humain aura souvent plus de facilités à appréhender l’Autonomie, sans doute parce que le fait de devoir s’habituer à un corps étranger les a rendus plus attentifs à leur propre corps, quoi qu'il existe certains Dessinateurs dont l'altération est si forte qu'elle leur empêche justement de l'apprendre.

  • Il existe une exception à tout cela : les cyantifiques. Si les convertis sont comme n’importe quels Dessinateurs, ceux que l’on considère (ou plutôt se considèrent) “natifs”/”originels” sont soit incapables d’utiliser la magie (du moins, celle-là), soit très mauvais. Ceux d’entre eux qui s’efforcent de comprendre le Dessein ne dépassent que très rarement le stade de novice. Pourquoi ? Je laisse la réponse à votre imagination… À noter qu’il existe aussi, même si on en parle peu et qu’ils ne cherchent pas plus que ça à se mettre en lumière, des Dessinateurs qui sont dans le même cas.

Ville et lieux des Vagues


Dans l’ensemble, comme les Vagues se situent quelques années après les Brises, on y retrouve l’essentiel des lieux et des organisations déjà décrits pour les Brises (si vous ne connaissez pas du tout les Brises ou voulez plus d’info sur un aspect, n’hésitez pas à demander un topo sur Discord), à quelques exceptions près qui vont être expliqués rapidement. Dans la mesure où il ne s’agit que d’un songe, on a voulu rester assez simple (juste de quoi avoir une idée de l’ambiance et de quelques dynamiques), pour que vous puissiez RP sans vous casser la tête.

■ Concernant les lieux, l’Univerre a été en bonne partie résorbé, laissant place à de nouveaux paysages et à leurs habitants. Le Château de Verre en particulier est devenu ce que l’on appelle aujourd’hui l’Univerre-Cité, la plus grande école de magie des Vagues ; comme vous risquez d’avoir envie d’y RP, on la détaille un peu plus dans la prochaine section. À part ça, vous pouvez considérer qu’il y a sans doute quelques hameaux, dont certains des habitants ont tout simplement émigré vers le Château ou la Ville. Libre à vous d’y imaginer ce que vous voulez !

■ Les Sorteurs (l’organisation qui cherchait à sortir de l’Esquisse mais a plus ou moins abandonné), pionniers malgré eux dans la disparition de l’Univerre, ont été encore plus que d’habitude emportés par l’élan de leur savant fou Eižens Priede, qui s’est rapidement pris de passion pour cette magie nouvelle, et est devenu en un temps record le premier Maître de la Novation. Certains se demandent à quel point sa compétence est autoproclamée, mais toujours est-il que Priede est plus extravagant que jamais et que ses plans pour tester les limites de la magie ou, quand il y pense, s’en servir pour sortir de l’Esquisse, font encore plus de bruit que d’habitude. Et plus de polémique, d’ailleurs, mais pas qu’à cause de lui ; il faut dire que cette magie qui multiplie les possibilités donne encore moins envie aux gens de chercher la sortie qui risque de les en dépouiller… Naturellement, il est toujours à la recherche de larb… disciples et de vic… assistants !

Les Magendarmes (le service public autoproclamé qui mélange police, justice et secours populaire) sont ceux qui ont le plus évolué suite à l’apparition de la magie. Parmi les premiers impliqués dans sa découverte, ils ont aidé à la fondation de l’Univerre-Cité et ont très tôt essayé de proposer des régulations, pour interdire les dégradations publiques ou dommages corporels liés aux Desseins. Malgré la dissidence volontaire de toutes les autres organisations, l’ordre a persisté et fondé une instance dédiée à la régulation de la magie, le Carministère, appuyée par le corps des Mages-en-armes, l’équivalent de la milice magendarme mais qui requiert de maîtriser la magie en plus d’avoir prouvé son mérite. Une initiative qui a elle aussi été raillée, jusqu’à ce que l’on se rende compte que les Magendarmes ont, du fait de leur implication, une certaine avance dans la maîtrise du Dessein, qui leur permet de réellement mettre leurs menaces à exécution. Depuis peu, donc, les arrestations commencent à se faire moins rares, et il paraît que le Carministère a commencé à œuvrer pour sérieusement restreindre l’apprentissage de la magie, qui devrait — selon ses membres — être réservé à ceux qui s’en montrent dignes. Il se susurre aussi plusieurs rumeurs au sujet de leur chef (Lissandre Jénie Dupuis-Delamarche), dont les Desseins sont puissants et les desseins pas toujours très clairs, certains osant dire qu’il a bien l’intention de faire de la Ville une tyrannie… De leur côté, les autres groupes ont bien sûr réagi, voire tenté des alliances, mais ils tendent à avoir un train de retard par rapport aux Mages-en-armes, et avoir du mal à s’allier sans se tirer dans les pattes. Il ne faudrait pourtant pas faire l’erreur d’ignorer les bruits de fond qui courent, et les retournements qui pourraient commencer à s’organiser…

■ Les marchands et aventuriers ont évidemment vu dans l’essor de la magie un nouveau business. On peut trouver un peu partout en ville des sortes de boutiques de Dessein aux produits aléatoirement fonctionnels (pour ne pas dire qu’il y a aussi eu un essor du charlatanisme), ainsi que des petites annonces vous proposant de louer les services de tel ou tel Dessinateur pour résoudre vos problèmes, voire des établissements qui proposent toute une offre de services magiques (pour changer de corps, choisir un Objet de compagnie et le personnaliser selon vos préférences…). Le Carministère essaie de faire la chasse aux entreprises les plus frauduleuses ou à celles qui sont ostensiblement criminelles, mais il a encore du pain sur la planche. Notez que même si la plupart des objets qui vous promettent monts et merveilles ne fonctionnent pas, on peut quand même trouver des objets utiles dans les boutiques, comme des livres d'aide en tout genre (y compris des livres de physique) et des boissons qui peuvent temporairement aider à mieux ressentir le Dessein (ou vous donner un coup de jus).

■ Les cyantifiques sont globalement en retrait de la vague de magie qui s'est abattue sur la Ville et ses alentours. Déjà parce qu'ils sont nuls, comme précisé, mais aussi parce qu'ils sont très partagés sur le sujet. Certains d'entre eux se sont pleinement investis dans l'étude du Dessein, tandis que d'autres sont clairement méfiants, hostiles, voire terrorisés par le pouvoir que les Dessinateurs ont soudainement acquis.
­
■ Ce retrait a un peu mécaniquement entraîné un retrait du parti anti-cyantifique, les cy-antis (certains se dissociant pour fonder les magen-tis, car si on ne peut plus si bien se méfier des étrangers on peut toujours se méfier du gouvernement), mais pas leur disparition pour autant. Certains voient effectivement dans le Dessein une aubaine pour renverser le pouvoir de force, tout en ayant un mouvement sécurisé par un sas d'entrée naturel (les cy-antis pratiquent effectivement des tests de Dessein à l'entrée).

Pour finir, notez deux choses par rapport à vos fiches :

Vous pouvez insérer votre personnage dans n’importe quelle organisation et à n’importe quel niveau (y compris un membre du Carministère, un Mage-en-arme, et évidemment un prof ou élève de l’Univerre-Cité, certaines choses étant cumulables, mais aussi parmi les organisations plus classiques). Par ailleurs, si votre personnage était déjà dans les Brises, c’est tout à fait logique qu’il ait beaucoup changé en quelques années et ait pu changer de camp ou devenir un membre important du sien.

— De fait, vous pouvez avoir un impact sur ces dynamiques générales. Par exemple, si vous jouez un personnage dont la magie est dévastatrice est très reconnue, ça donnera forcément plus de possibilités et de poids à votre groupe d’allégeance, si vous en avez un. Vous pouvez aussi avoir votre propre groupe qui tient un rôle important tant que c’est cohérent avec le reste (susurrez-nous en MP si vous avez un doute~).

Apprendre et utiliser le Dessein


Apprendre le Dessein revient plus ou moins à apprendre à se servir d’un sens dont on ignorait l’existence jusqu’alors, et à interagir avec. Les manières de le faire, cependant, sont encore assez artisanales et peuvent varier selon l’inspiration des uns et des autres. Certaines approches se focalisent sur les sensations et sur le vécu même du Dessein (en n’hésitant pas à envoyer leurs pouvoirs à la figure de leurs élèves pour qu’ils l’expérimentent), tandis que d’autres vont surtout se focaliser sur les objets du Dessein, parce qu’il est plus facile d’altérer quelque chose dont on comprend la structure (certains cours de Dessein ressemblent donc totalement à des cours de science ou de cyance). Il existe encore d’autres méthodes, quoique moins répandues, comme celles qui consistent à s’aider d’objets pour amplifier sa magie encore naissante, ou celles qui consistent à associer les sensations à des actions plus concrètes (comme des phrases, des gestes, des images ou même de vrais dessins) pour rendre plus facile l’utilisation du Dessein. Il est généralement conseillé d’essayer un peu de tout et de faire son propre tri ; à vous de voir ensuite si vous voulez plutôt que votre personnage utilise la magie comme un personnage de shonen qui crie les noms de ses attaques, ait des rituels particuliers, ressente son pouvoir comme une énergie ou une couleur, soit un académicien qui connaît toutes les subtilités cyantifico-techniques de ses ouvrages… ou autre chose encore.

Evidemment, qui dit magie à l’usage naissant et aux nombreuses classifications dit paroisses et approches potentiellement conflictuelles. Le contexte dans lequel votre personnage aura appris le Dessein pourra beaucoup influencer sa façon de le pratiquer, ses spécialités et même sa vision de ce qu’est le Dessein en général. Il y a mille façons d’apprendre, mais pour simplifier et vous donner des idées, on peut distinguer trois grands contextes où un personnage peut avoir appris le Dessein : à l’Univerre-cité, dans certaines communautés (les Verts-Veines, les Hussards, les marchands… tout le monde enseigne à sa sauce les compétences qui sont utiles), via d’autres Dessinateurs, en s’entraînant dans son coin ou en lisant l’un des quelques bouquins plus ou moins abstraits qui commencent à être publiés sur le sujet. C’est évidemment dans ces derniers et à l’Univerre-Cité qu’on est susceptible de trouver des visions parmi les plus académiques (où le Dessein sera vu comme un art complexe et subtil à maîtriser), mais aussi parmi les plus élitistes, puisque certains enseignants pensent clairement que tout le monde ne devrait pas avoir le droit d’apprendre. Les méthodes d’apprentissage y sont cela dit assez diverses et très dépendantes du prof’ sur lequel vous serez tombé.

Enfin, il faut préciser que si les descriptions peuvent donner l’impression que l’utilisation du Dessein fonctionne toujours… dans les faits, on est dans l’Esquisse, la magie est évidemment très bordélique, et la progression est semée de ratés. Il n’est pas rare de voir un disciple de la Novation transformer son objet en quelque chose de différent de ce qu’il avait imaginé, un disciple de l’Impulsion rendre malgré lui un Objet insupportable ou lui donner un aspect de sa propre personnalité malgré lui, un disciple de l’Autonomie rester coincé dans un corps qu’il n’a pas voulu, ou encore un disciple de la Radiance se rendre aveugle en détournant toute la lumière de lui. Le bordel est encore plus grand lorsque l’on tente de combiner deux Desseins ou qu’on en apprend deux à la fois : il est ainsi bien connu qu’un pratiquant de l’Autonomie qui apprend la Novation a tendance à se transformer en l’objet qu’il voulait altérer, ou qu'un pratiquant de la Novation et de la Radiance qui voudrait s'en servir pour modifier plusieurs objets en même temps a de bonnes chances de tout faire exploser.

L’Univerre-Cité


Nouveau nom du Château de Verre, l’Univerre-Cité est un grand château perdu au milieu d’une plaine où la vie repousse à peine entre deux flaques d’Incohérence Liquide, un liquide qui a l’aspect du ciel étoilé. Depuis sa reconversion en école de magie, on y trouve aussi, à l’extérieur et à l’intérieur, l’équivalent d’un petit village relativement autonome malgré de fréquents échanges avec la Ville. L’établissement est administré conjointement par les Magendarmes, quelques Sorteurs et les anciens habitants du Château de Verre.

Contrairement à un Poudlard ou à une école classique, l’Univerre-Cité admet toutes sortes d’élèves sans restriction d’âge ou de formation (de toute façon, allez exiger les preuves de quoi que ce soit dans l’Esquisse…), tant qu’ils montrent un minimum de motivation à apprendre le Dessein et que leur comportement semble correct (si votre personnage est un criminel connu ou a manifestement l’intention de ne respecter aucune règle, ça ne passera pas sans avoir un bon piston quelque part). Les classes y sont séparées par niveau de maîtrise approximativement estimé et par spécialité (une par Dessein, mais aussi certaines qui sont transverses ou très spécifiques), de sorte qu’on y reste tant qu’il y a des choses que l’on veut y apprendre, et peut progresser à son rythme. Certains élèves partent ainsi au bout de quelques semaines, après avoir acquis assez de bases pour faire ce qu’ils voulaient faire, tandis que d’autres y sont depuis que la fondation de l’école. Naturellement, dès que les élèves deviennent capables d’enseigner à leur tour, ils sont lourdement incités à le faire, parce qu’il y a une légère pénurie d’enseignants qui rend la qualité et la disponibilité des cours assez aléatoire.

En termes de vie dans l’école, le Château étant suffisamment grand pour y faire vivre quelques dizaines de personnes (voire des centaines en comptant le village autour), votre personnage aura probablement une chambre (d’autant plus belle qu’il est enseignant ou membre haut placé du personnel), quelques salles communes dans lesquelles traîner avec ses pairs et des lieux de restauration. À noter cela dit que même s’il est possible de vivre totalement sur le campus, l’endroit reste très connecté avec la Ville (compter l’équivalent d’une demi-journée de trajet en calèche, mais bien moins si vous savez voler) et qu’il n’est absolument pas anormal de s’y rendre. Vous pouvez même jouer un élève qui ne vient qu’une fois de temps en temps pour suivre un cours particulier et passe le reste de son temps à faire autre chose en Ville.

L’Univerre-cité délivre depuis peu quelques certifications, dont la reconnaissance est surtout restreinte aux Magendarmes et à leurs alliés, et l’évaluation encore très balbutiante. Cela dit, la magie est facile à montrer, et le savoir acquis à l’Univerre-cité peut très largement être valorisé dans toutes sortes d’occupations, ce qui ne rend pas nécessaire de posséder un certificat, à part si l’on craint que les ambitions du Carministère ne soient de rendre ces bouts de papier obligatoires pour exercer la magie…

À part ces grandes lignes, vous avez une grande marge de liberté pour vous approprier le fonctionnement de l’Univerre-cité et y faire participer votre personnage. Vous pouvez jouer un élève de n’importe quel profil et de n’importe quelle ambition, un enseignant qui emploie n’importe quelle méthode ou qui enseigne n’importe quelle spécialité, un chercheur qui théorise dans son bureau entre deux expériences avec ou sur des élèves, un membre du personnel qui occupe n’importe quel rôle (insuffler la volonté de nettoyer le couloir aux balais magiques, délivrer les certifications, gérer les admissions, s’occuper de la paperasse, être une mascotte.. ou être tout simplement le directeur, le poste est libre~), une personne qui occupe plusieurs de ces rôles (on peut être prof d’un Dessein et élève d’un autre) ou n’en occupe un que ponctuellement... ou quelqu’un qui n’a rien à voir avec tout ça, c’est tout à fait possible. Selon le nombre de joueurs qui s’y intéressent et leurs volontés, on pourra vous proposer des petits events ou préciser des choses.




(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum