[Bâtiment Vert - 1er] Couloirs

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 297
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Mar 3 Déc - 22:16
     Une fois de retour dans les couloirs, Crevette récupéra la perruque qu’elle avait jeté dans un coin.
     « Ouais, je crois comprendre pourquoi ça te démange rien qu’à la voir. Enfin, s’il le faut. »
     Et à nouveau, elle passa son arbalète à Effie.
     « Pendant que je fais ça, entraîne-toi à tirer quelques carreaux. C’est toujours utile d’avoir une seconde personne sachant – et pouvant – tirer. »
     Crevette sortit la canette, et la tendit à Effie.
     « Essaie de les faire discuter un peu, il va probablement me falloir un certain temps pour les repérer. »

Résumé:
Crevette passe son arbalète à Effie, met la perruque d’ouïe fine et donne la canette à Effie pour qu’elle appelle les cyantis au bout.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Agate : color=#ff9933 – Police : font=Yu Mincho Light, serif


Images diverses:
[Bâtiment Vert - 1er] Couloirs - Page 2 ULT8Krs
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 78
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
le Mer 4 Déc - 19:25
vient de par là

Je ne sais pas comment je dois prendre ce "quand tu parles, tu parles", mais vu que le reste à l'air d'être un compliment, je réponds par un sourire un peu insolent. Je laisse ma partenaire de chasse ramasser la perruque et reprend l'arbalète et ses carreaux, que je prends le temps, cette fois d'assurer par la bandoulière, les carreaux accrochés à l'épaule, contre la sangle de la bandoulière. Au cas où de chasseuses, nous passerions à proies et qu'il faudrait courir vite. Comme un peu plus tôt, je vise un nœud dans le bois, et tire. L'arme vibre, mais est quand même facile à manier. Du temps pour les repérer. Je vise le coin d'un chambranle, et tire avant de répondre en allant chercher les 2 projectiles. Un peu lourde, il vaut mieux que je ne mette pas trois plombes à viser ou à tenir en joue, je pourrais y perdre en précision.

"Je te laisse un délai avant d'appeler, que tu te mette en place tranquille. 50 battements de cœurs ça serait assez? Si tu les repères, tu me le signale par signe? Comme ça."

Par réflexe, j'ai reproduit le signe qu'on utilise à la chasse pour signaler une proie: Poing levé, fermé et 2 inclinaison dans la direction en question. En espérant ne pas avoir besoin d'un autre signe, avec 2 doigts levés, qui signifierait "prédateur"...



Dernière édition par Arathéa Sar'Flyel le Dim 8 Déc - 17:59, édité 2 fois




Code:
<transformation perso ="Effie"> | <transformation perso ="Morgan">

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 297
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Jeu 5 Déc - 13:56
     Après avoir écouté et observé les indications d’Effie, Crevette posa sa main sur sa mâchoire inférieure, comme pour réfléchir à quelque chose. D’un geste vif, elle la plaqua ensuite sur le torse d’Effie, et la regarda dans les yeux, longuement. On aurait dit que cela durait une éternité, Crevette fixant sa partenaire dans le silence des couloirs mal éclairés, avec un air intense et sérieux. Enfin, après ce qui n’avait été au final qu’une dizaine de secondes, elle rompit cet instant.
     « M’okay. On a à peu près le même rythme cardiaque. On fait ça. »
     Et elle partit vers les couloirs du bâtiment bleu, tâchant de maintenir un contact visuel avec sa compagnonne.

Résumé:
Crevette valide le plan d’Effie pour repérer les cyantis, et va vers les couloirs du bâtiment bleu.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Agate : color=#ff9933 – Police : font=Yu Mincho Light, serif


Images diverses:
[Bâtiment Vert - 1er] Couloirs - Page 2 ULT8Krs
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 78
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
le Jeu 5 Déc - 20:53

Il m'a fallu une seconde pour comprendre ce que veut vérifier ma compagne d'aventure. Et si je me laisse faire, je ne peux m'empêcher de rougir. Juste un contact. Ca fait si longtemps... Un hochement quand elle me lâche, et je commence à compter. J'ai le temps de tirer un carreau supplémentaire, avant qu'il ne soit temps. Je ne peux "évidemment pas" les appeler (qui qu'ils soient) dans la continuité de Crevette, puisque l'intérêt est de les décontenancer un peu, de leur donner l'impression qu'ils ont un nouvel interlocuteur. Et de ce fait, je ne peux pas non plus faire "allo allo" parce que ce truc ne ressemble pas à un téléphone objet de communication. Par contre il y a autre utilité sonore...

Appuyant la canette comme m'a indiqué Crevette pour communiquer, je souffle dedans, et glousse comme une enfant, avant de recommencer. Un "innocent" jeu d'enfant... Qui devrait casser les oreilles d'un interlocuteur. Famille Sagmhoïran: Emmerdeurs depuis plus de deux siècles...

Résumé:
Effie attend quelques secondes et souffle dans l'embouchure de la canette comme un enfant qui voudrait faire du bruit...




Code:
<transformation perso ="Effie"> | <transformation perso ="Morgan">

Folie d'Esquisse
Messages : 762
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Dim 8 Déc - 18:00

Malgré les gloussements d'Effie, aucun son ne sort de la cannette. Soit quelque chose ne fonctionne pas, soit il n'y a personne au bout du fil, soit votre interlocuteur a simplement préféré ignorer le bruit.
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 78
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
le Lun 9 Déc - 20:05

Un claquement de langue face au silence de la canette. Je réessaie... Et suis interrompue par un mouvement derrière la vitre. Crevette s'est mis en mouvement. Ah, elle entend peut-être mon sifflement émis par l'autre canette? Si c'est bien une canette Je la vois ouvrir une porte à la volée... Puis une deuxième... Ah. J'ai dans l'idée que ça n'a pas marché... Bon, ben...

"On passe dans le couloir d'après!"

Je lance l'appel à la volée, avant de rejoindre mon binôme.



Par là




Code:
<transformation perso ="Effie"> | <transformation perso ="Morgan">

Don't Panic
Maximum 100 caractères !
Messages : 19
Date d'inscription : 15/10/2019
Don't Panic
le Dim 29 Déc - 10:55
Bernard acquiesça simplement quand Vesa lui signifia qu’elle allait rester ici. La bureaucrate se tourna et après avoir salué les occupants de la pièce en bonne et due forme, elle sortit. De retour dans les couloirs, elle prit la direction qui lui avait été indiquée par une des deux enfants. Lorsqu’elle jeta un regard à la salle en question. C’était un dortoir. Peu ergonomique. Bernard songea qu’il n’était certainement pas aux normes. Si normes il y avait.

Elle nota dans sa tête qu’il lui faudrait trouver un des collègues d’Averroès plus à même que ce dernier de la renseigner sur ce point-ci. En passant l’embrasure de la porte qui la menait à un autre bâtiment, elle pesta intérieurement contre elle de ne pas avoir questionné l’homme à propos d’une quelconque hiérarchie.

Compte rendu des activité de Bernard Scrutin:
Bernard sort et cherche les deux fillettes. Puis elle se dirige vers le Bâtiment Bleu.

Suite dans les couloirs du bâtiment bleu !
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 97
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
le Dim 29 Déc - 22:34


Vesa relâcha ses cheveux et les tritura machinalement en marchant.

Elle crevait littéralement de rancœur et de haine. Peu importe que cet Averroës soit manifestement dans son monde, peu importe à quel point il pouvait lui être réellement supérieur. Il n'était pas utile comme ça et ELLE N'AVAIT PAS LA PATIENCE de jouer à ces petit jeux la.

Elle en savait assez sur les cyans pour comprendre qu'ils dominaient. La priver de savoir, de la chose la plus importante, c'était la priver de liberté. Elle n'avait pas été envoyé ici par les esprits savent quel miracle pour être esclave des règles de ce monde.

La bile de rage grandit dans son ventre à mesure qu'elle avançait. Les choses autour d'elle se tordait à mesure que la colère noyait ses sens. Elle vit ses cheveux blond se teinter de noir par endroit, Ses dents claquèrent sous l'afflux d'adrénaline qui la traversait.

Vesa commença à trembler, à perdre le contrôle qu'elle avait sur elle même. Elle était encore largement victime de son passage dans l'Esquisse et cela se traduisait par cette bouffée qui montait montait et montait encore.

Le besoin du sang lui fit se démanger les dents. Elle serra ses mains de façon erratique. Son souffle posé s'accéléra et se confondit avec celui d'un prédateur. Elle se tendit vers l'avant et arqua son dos. Un frisson courait le long de son échine et atteint son cou.

Vesa hurla de toute ses forces. Un hurlement rauque et grave qui sortait du plus profond de son corps. Toute la violence, la rage et le désir de meurtre s'exprimèrent . Le cri était inhumain, celui d'une bête tout droit venues des plus obscures forêts.

Peu importe les raisons du comportement d'Averroës qui en fin de compte n'était pas spécialement étrange ou hautain en vérité, il n'avait juste pas de sympathie pour les autres et surement pas les étrangers comme elle. Vesa lui arracherait tout

Résumé:
Vesa hurle de rage et de frustration et va dans le couloirs bâtiment bleu 1er étage
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum