Le deal à ne pas rater :
Ventes privées Lacoste : de 30% à 50% de remise
Voir le deal

Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard !

Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 4 Juil - 13:46
et le pokémon s'envole vers d'autres cieux
Affolée, tu jetais des regards autour de toi afin de t'assurer que personne n'avait rien vu de la scène. Heureusement, tout le monde était accaparé par le discours des cyantifiques et ne te porta aucune attention. Contrite, tu attrapas délicatement le bras de gelée de Dimoret à l'aide de tes griffes. Personne, personne au monde ne devait avoir cure de la situation ! Pour tout le monde, tu resterais Mo, la gelée, la morte. Et pas... Dimoret. Une personne, une jeune fille avait parlé. Tu entrepris de répondre à ses interrogations.

    « Selon mon sens de la déduction, ces aimables personnes construisent une montgolfière dans le but d'atteindre l'énorme œuf que tu vois voler dans le ciel. Les gens que voici (tu désignas les cyantifiques de ta griffe) me prenaient, ainsi que Di... que Mo, pour leurs ingrédients et nous ont fait avaler une mixture peu ragoutante. Et là, vois-tu, nous sommes tellement pris de maux de ventre que nous allons très vite rentrer chez nous pour reprendre des forces. À bientôt ! »

Toujours en empoignant Dimoret (qui poussait à présent de longs « Mooooo ! » plaintifs) tu quittas le laboratoire par l'unique fenêtre, où l'on voyait le superbe animal courir. De ton point de vue, cela ressemblait plus à une trappe qu'à une véritable fenêtre, mais tu n'allais pas chipoter. Poussant Dimoret devant toi, tu sautas dedans à sa suite, enfourchas la bête qui gambadait et t'enfuis à toutes jambes de ce lieu détestable, sans oublier l'ex-pokémon.



Spoiler:
Mo répond à Erika puis s'en va à bord de la biche (celle qu'on voit à travers la fenêtre du labo) en compagnie du vrai Dimoret qui a pris son apparence.
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 175
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
le Jeu 4 Juil - 14:23
Décidément, ces novices étaient très motivés ! Merveilleux ! Vraiment bien ! À présent, il nous fallait choisir quel plan suivre afin de construite la plus gigantesque des montgolfières. Il y avait du choix – trois possibilités, pour être exacts. Nous nous concertions entre collègues lorsque Socrate, qui manquait à l'appel depuis le début, rejoignit l'assemblée en courant, de grandes feuilles de papier crépon à la main. Il s'écria :

    « Mes amis ! Voici les plans, les vrais ! Si Einstein ne les a pas trouvés, c'est pour la simple et bonne raison qu'ils n'étaient pas achevés. Mais les voici ! »

Nous échangeons un sourire. Ouf, cela nous évite l'embarras du choix ! Écartant d'un simple geste les trois plans factices, nous nous emparons de l'original et l'étudions avec intérêt. Puis, nous nous exclamâmes à l'unisson :

    « Voici le temps, apprentis, de construite... »

Évidemment, le suspense était coutume avec nous.

    « La plus gigantesque des montgolfières ! »


Petites explications :
▬ Dans vos prochains posts, vous lancerez le dé nommé "Montgolfière", toujours en une seule fois. Selon les faces que vous tirerez, vous ferez plus ou moins avancer la construction de la montgolfière.
▬ "Bravo, soldat !" rapporte un point.
▬ "Félicitations" rapporte deux points.
▬ "Il viiiiiit" rapporte trois points.
▬ "Bon..." ne rapporte rien.
▬ "Aïe..." fait perdre un point.
▬ Pour achever la construction de la montgolfière, vous devez atteindre 20 points.
▬ Vous avez dix jours.
▬ Faites des messages RP, encore et toujours !

A vos marteaux !
Anonymous
Invité
Invité
le Sam 6 Juil - 2:06




INFILTRATION


On aurait dû s'y attendre. Depuis longtemps.
Il avait couru de tous les côtés, ouvert toutes les portes, défoncé toutes les entrées et pillé tous les coffres. Il s'était perdu, maintes fois, et était revenu, mais toujours pour repartir, jusqu'à ce qu'il finisse par désespérer. Ils l'avaient fichtrement bien caché ! Ils auraient pu mettre des panneaux, quand même, comment pouvait-on s'y retrouver dans cette base secrète ?

Il retourna finalement dans la grande salle, pensant qu'il remarquerait peut-être quelque chose de nouveau. D'étranges personnages parlaient d'étranges bouts de papier ; autant dire qu'Ambros n'avait rien compris à leur charabia, et qu'il retint juste la fin, quand on parla de construire cette fameuse montgolfière.....

...
De quoi parlaient-ils ? Ces vils poissons rouges avaient probablement prévu de créer une montgolfière pour dominer le monde et le ciel, et tout ce beau monde était sûrement là pour aider à la construction. Penser qu'ils auraient tant d'alliés... En temps qu'ennemi juré de ces monstres écailleux aux couleur du jus de carotte, il se devait d'intervenir et, même, d'interférer. Contrairement à tout ce qu'il avait pu accomplir, ou essayer d'accomplir, jusqu'à présent, il était très doué pour faire n'importe quoi.

Il commença à associer tout ce qui lui tombait sous la main.

Maximilian serait retrouvé plus tard. Pour l'instant, l'important était de tout casser !


Spoiler:

Ambros revient dans la grande salle, voit le message des cyantifiques et commence à faire n'importe quoi pour retarder la construction, parce que c'est forcément un plan diabolique des poissons rouges.
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Sam 6 Juil - 2:06
Le membre 'Ambros Hummer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936580-cyan-2

EDIT Ambros : C'est justement quand il veut tout foirer qu'il réussit, c'est beau ♥
Castor
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Castor
le Sam 6 Juil - 19:38

Une montgolfière ? Trop facile !

#2

Striky se mit IMMÉDIATEMENT au boulot. Il s'agissait de sauver tout le monde de l'Esquisse, tout de même. Et il était un héros. Il ne laisserait pas tomber tous ces gens, alors qu'il avaient le moyen de partir, de rentrer dans leur monde.
Quelques larmes lui échappèrent. Sa famille lui manquait. Au début, lorsqu'il était arrivé, il avait adoré ce monde. Il était juste incroyable, sans compter qu'il avait fait de lui un héros. Dans ce monde, il pouvait faire ce qu'il voulait.
Dans ce monde, il pouvait aider. Dans ce monde, il était enfin utile. Mais dans ce monde, il avait failli perdre la vie plusieurs fois. Dans ce monde, il avait perdu toute sa vie d'avant. Et sa famille lui manquait, vraiment. Il avait beau être entouré de cyantifiques et d'habitants de l'Esquisse en tous genres, il ne s'était jamais senti aussi seul. Alors il allait la construire, cette montgolfière ! Et rentrer chez lui, pour retrouver enfin ses parents et ses deux frères !
De toutes, façons, construire une montgolfière ne devait pas être si difficile, si ? Sans même douter une seule seconde de son talent, il prit quelques uns des objets voués à devenir une partie de leur fier vaisseau et commença à les assembler suivants les plans.



EDIT HEROÏQUE : Pourquoi ça m'a pas choquée de voir que Striky n'avait servi à rien ? ._.


Dernière édition par Striky le Mer 24 Juil - 16:28, édité 2 fois


Striky parle en #d44242.
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 GtHj2Va Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 SX6YDjY
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 Uq1R9bB Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 C2bi4hv

Concours N°3:

Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 Nujtt20 Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 E0CPMpt

Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Sam 6 Juil - 19:38
Le membre 'Striky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936580-cyan-3
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 18 Juil - 0:04


INFILTRATION



Lorsque les plumes d'indien s'emboitèrent, ou plutôt se plantèrent dans un hamburger ramassé quelque part, Ambros fut terriblement vexé d'avoir plus ou moins « contribué » au chantier des poissons rouges. Furieux, même, il était ; si bien qu'il jeta un gros coup de pied dans les affiches, persuadé que tout le monde en serait désœuvré, et que plus rien ne pourrait se faire. Héhé, les ennemis étaient tellement faciles à déconcentrer!



Spoiler:

Ambros fout un coup de pied dans les affiches parce qu'il est pas content d'avoir été un peu utile.
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Jeu 18 Juil - 0:04
Le membre 'Ambros Hummer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936580-cyan-3
Anonymous
Invité
Invité
le Mer 24 Juil - 14:19

L’équilibre





Le Loup se mit à participer, afin d’équilibrer le manque d’ouvriers du côté de la science.
Bien-sûr, il assembla quelques pièces comme il pouvait, mais dans une forme LOGIQUE.
Le manque de cette denrée était une faiblesse dans son credo qu’il se devait de compenser, QUEL QU’EN SOIT LE PRIX.
Avait-il un don pour la construction de montgolfières ?

@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Edit: Score = 1


Dernière édition par Blitz le Mer 24 Juil - 14:21, édité 1 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Mer 24 Juil - 14:19
Le membre 'Blitz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936580-cyan-2
Castor
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Castor
le Mer 24 Juil - 16:48

Criminel dangereux ou simple fauteur de trouble ?

#3

Striky faisait de son mieux pour essayer de suivre les plans, mais ceux-ci n'étaient pas clairs. Pas clairs DU TOUT. En plus, il n'avait jamais été fichu de  lire ne serait-ce qu'une carte, alors il ne fallait pas trop lui en demander non plus ... Mais il faisait de son mieux, quoi.
Alors qu'il regardait son "oeuvre" avec fierté, il intercepta un mouvement du coin de l’œil. Une minute ! Ce jeune homme à la peau zébrée de bleu vif, là-bas ... Il avait le sourire typique des sales gosses fauteurs de trouble ! Il était d'ailleurs en train de mettre la pagaille dans un tas de papiers. Il les déchirait, les froissait ... Et si ces papiers avaient été les plans ... ? Striky laissa tomber ce qu'il était en train de faire pour se rapprocher de lui. Les feuilles n'étaient pas celles des plans. Ouf. Mais peut-être avaient-elles une importance quand même, pour que ce sale gosse les abîme ...

« Hep ! Jeune homme ! l'apostropha-t-il en imitant le ton que les policiers du monde réel utilisaient lorsqu'ils interpellaient un suspect, que faites-vous ici ? Et pourquoi déchirez-vous ces feuilles ? »


Résumé:
Striky continue d'assembler des choses, puis voit Jude, en train de déchirer des feuilles sans importance. Il se dit que ces feuilles sont peut-être les plans, ou en tous cas une pièce maîtresse de la construction, alors il décide d'intervenir.

EDIT : Félicitations =  2 pts


Dernière édition par Striky le Mer 24 Juil - 16:53, édité 2 fois


Striky parle en #d44242.
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 GtHj2Va Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 SX6YDjY
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 Uq1R9bB Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 C2bi4hv

Concours N°3:

Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 Nujtt20 Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 E0CPMpt

Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Mer 24 Juil - 16:48
Le membre 'Striky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936581-cyan-1
Anonymous
Invité
Invité
le Mer 24 Juil - 20:49

F






Ayant trouvé une affiche du laboratoire, il était normal que F soit intéressé par cette quête du Volesphëra. Après-tout, il semblait que ce vaisseau était un nouvel instrument des manipulateurs, donc une piste vers eux.
Dans son costume, il se glissa discrètement dans la foule, et se mit à bricoler deux trois trucs pour les Cyantifiques. Il fallait seulement espérer que ses techniques de construction ordinaires collaient avec les plans de ceux-ci…

@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Edit: Score= 1
Score total= 6


Dernière édition par Friedrich le Mer 24 Juil - 20:56, édité 3 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Mer 24 Juil - 20:49
Le membre 'Friedrich' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936580-cyan-2
Folie d'Esquisse
Messages : 774
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Mer 24 Juil - 20:57


Comme ça, ils voulaient construire une montgolfière ? Ils voulaient accéder au Volesphëra, et la défier Elle ? Soit, Elle en avait assez, Elle aussi, de simplement les regarder agoniser à ses pieds ; n'est-il pas plus amusant d'écraser les moustiques en plein vol ?

Une bourrasque secoua l'assemblée, faisant s'envoler tous les objets.
Ce n'était pas une Tempête, pas encore.
Juste un petit avertissement.

Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Mer 24 Juil - 20:57
Le membre 'Folie d'Esquisse' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936580-cyan-2

SCORE TOTAL • 7/20.
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 25 Juil - 0:15
C'est MONSTRUEUSEMENT LONG ;_____;
Je suis désoléééééé >.< Les prochains seront plus courts, c'est promis!
Mais c'est mon premier RP depuis longtemps, fallait que je clarifie les choses, et puis j'ai été emportée par :on enthousiasme...
Au pire, si vous n'en avez rien à battre de la vie de Judy, vous pouvez sauter les deux premiers paragraphe, que je vais mettre en italique, comme ça ce sera plus clair ^w^


LE RETOUR!!!

8D


Il était vrai que Jude avait eu un petit passage à vide. Après s'être fait notoirement connaître de toute l'Esquisse pour ses coups foireux et son humour douteux, sa soudaine disparition avait fait quelque peu jaser. Certains racontaient que la Tempête l'avait transformé en canari bleu fluo; d'autre assuraient qu'en voulant se réfugier dans l'armoire masquée, il avait malencontreusement enfilé un masque de Homer Simpson et passait depuis la plupart de son temps à courir près des bières ailées et des hamburgers à pattes; les moins réalistes chuchotaient qu'il avait été recruté par la Voix et qu'ils fomentaient ensemble un complot particulièrement vicieux à l'encontre des dessinateurs.
La réalité était nettement moins romanesque : Jude avait eu un mal fou à se remettre de la défiguration de son gilet chéri. Après la mémorable course des souterrains qu'il avait mené dans son landeau bolide, Jude avait erré comme l'âme en peine qu'il était, n'ayant même plus le cœur à pourrir la vie des honnêtes gens, et évitant donc leur compagnie, celle-ci n'étant appréciable que lorsqu'il était sûr que la sienne ne le serait pas.

Et puis un jour, Jude avait eu vent de ce projet fantasmagorique qu'était la montgolfière. Après avoir ri un bon coup (sérieusement, qui était l'immense crétin qui avait eu cette idée foireuse?), il s'était senti revigoré. Il était certain qu'un tel projet était voué à l'échec, mais pour une raison obscure, tout un tas de gens avaient placé tous leurs espoirs dans cet hypothétique ballon géant. Et quoi de plus vivifiant, de plus enivrant pour le casse-pied pathologique qu'il était que de détruire l'incarnation de tout cet espoir? Jude avait donc quitté ses souterrains pour rejoindre le laboratoire, afin d'y commettre son méfait le plus grandiose à ce jour.


En arrivant sur les lieux, il avait été un peu déçu. Il se voyait déjà, infiltrant un bâtiment high-tech, hautement protégé, avec des vigiles en costumes noirs à par dizaines, et lui, tel le cerveau du crime qu'il était, déjouant leur surveillance et... Bref, il s'était fait un film. Et s'était senti fort frustré lorsqu'il avait constaté qu'il pouvait tout simplement entrer par la porte. Par esprit de contradiction, il était rentré par une fenêtre.
Il avait ensuite fureté, réfléchissant intensément au meilleur moyen de saboter le projet. Et il avait trouvé ces documents, biens rangés dans un tiroir fort élégant (il avait revêtit une petite robe de lin blanc, agrémenté d'un charmant gilet vert fluo à paillettes, sa panoplie se complétant par une paire de lunettes arc-en-ciel en forme de fleurs). D'une, Jude avait failli vomir devant tant de mauvais goût, et de deux, le tiroir coquet l'avait bombardé pot de fond de teint et de tubes de rouge à lèvres dès qu'il avait fait mine de s'approcher. Jude en avait déduit qu'il s'agissait d'un système de sécurité très sophistiqué, et avait vaillamment essuyé la pluie d'accessoires de maquillages, jusqu'à parvenir à ouvrir le tiroir pour s'emparer de son contenu. Horriblement vexé, celui-ci avait disparu après un dernier jet de poudre.

Après quelques secondes de perplexité devant les infâmes gribouillis que contenaient les précieux documents, Jude se dit que ce devaient être des formules extrêmement compliquées, et donc extrêmement importantes. Avec un rictus mauvais, il s'attela à leur destruction. A l'origine, il avait prévu de brûler les feuilles, ça aurait été très maléfiquement classe. Mais il n'avait pas de briquet. Il avait bien essayé d'en invoquer un, mais l'Esquisse, comme à son habitude, l'avait trollé en puissance, et il avait hérité d'un faux briquet en plastoc mou qui crachait de l'eau lorsqu'on actionnait la roulette. Il avait du se rabattre sur un simple déchiquetage à la main des documents, ce qui était moins classe mais avait le mérite de défouler.

« Hep ! Jeune homme ! Que faites-vous ici ? Et pourquoi déchirez-vous ces feuilles ? »

Jude mit un certain temps avant de comprendre que l'on s'adressait à lui. Et puis il prit soin de terminer son ouvrage avant de daigner relever la tête. Il découvrit alors un type passablement ridicule, affublé d'un pyjama bleu et d'un bandeau rouge qui lui ceignait le front, et était peut-être censé masquer son visage, mais il aurait fallu pour cela qu'il fasse un peu plus que quatre centimètres de large. Jude haussa un sourcil en signe de perplexité. C'était ça, les fameux cyantifiques?

« Par principe, je parle pas aux mecs qui se baladent en pyjama. »

Dit avec son air le plus suffisant, d'une voix traînante, ça aurait pu être classe. Mais au moment précis où il termina sa phrase, un coup de vent monstrueux lui renvoya en pleine face une bonne vingtaine des pots de fond de teint échoués sur le sol. A moitié assommé, Jude s'écroula en arrière avec un râle d'agonie.



Résumé:
Jude se bat contre un tiroir pour récupérer les documents qu'il contient. Persuadé qu'il s'agit de formules indispensables aux cyantifiques, il les réduit en confettis. Striky le surprend mais Jude n'en a cure. Son méfait à peine accompli, il reçoit des pots de fond de teint (projetés par la Bourrasque de la Voix) en pleine tronche et tombe en arrière, sonné.
Castor
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Castor
le Jeu 25 Juil - 0:43

Bon sang de bois !

#4

Striky était vexé. Terrrrrrriblement vexé. Ce garnement était ... vexant. Un pyjama ? UN PYJAMA ?! Il fallait sévir. Oui, SEVIR ! Voilà les pensées qui se baladaient joyeusement dans la tête de notre héros national. Parce qu'on insultait pas les super-héros. JAMAIS. JAMAIS. JAMAIS. JAM ... Oui c'est bon, on a compris.
Sauf qu'il n'en eut pas le temps, car une violente bourrasque jeta à terre le sale gamin (sale gamin qui, soit dit en passant, avait le même âge que lui, s'il n'était pas plus vieux) alors que le super-zéro se retenait de justesse à une armoire qui passait par là. Striky aurait bien voulu rire. Mais une fois de plus, il n'en eut pas le temps, car le vent reprit, un peu plus fort, et cette fois, il tomba à son tour et s'étala sur le sol avec au moins autant de grâce qu'une limace en tutu. Il ne put même pas se relever car un troisième coup de vent le plaqua au sol.

«Aaaaarrrrrrrggggh ... » réussit-il tout juste à lâcher.


Résumé:
Striky est à son tour jeté au sol par la tempête.


Striky parle en #d44242.
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 GtHj2Va Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 SX6YDjY
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 Uq1R9bB Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 C2bi4hv

Concours N°3:

Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 Nujtt20 Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 E0CPMpt

Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 25 Juil - 1:03

plus ou moins réussie..

infiltration


Toujours déterminé à montrer aux poissons rouges que même si le Maître n'était pas là, ils ne pourraient pas mener à bien leurs projets, Ambros entreprit la périlleuse tâche d'écraser -par son pied vengeur- tout ce qu'il trouvait, sans pitié ! Il remarqua cependant que le bonhomme au bandeau rouge de tout à l'heure avait commencé à discuter avec un arrivant au visage bien connu... Bien connu, oui, mais pas moyen de mettre un nom ou un évènement sur cette tête.

Une brise infime fit se pencher le sbire à 90° degrés en direction du sol (il n'était pas tombé, bien entendu, ce n'était qu'une légère inflexion) ; mais loin d'essayer de comprendre ou de se relever, il s'avança parallèlement au sol -bon.. il rampait- jusqu'aux deux personnages. S'ils étaient là, c'était forcément pour aider Williams dans ses plans, même si déchirer ses papiers était une drôle de façon de le faire..

Il se mit en quête d'une arme invincible afin de les annihiler, attrapa un gros pistolet qui n'avait rien à faire ici, et tira comme un vrai sniper sur les deux hommes. Il fut agacé de constater que la seule chose qui en sortit fut...

De pitoyables feuilles de salade.

« AHAHAH, je vous ai bien eu, ennemis du dieu truite ! »




Résumé ▬ Ambros écrase tout et n'importe quoi, tombe lui aussi à cause de la "bourrasque", puis il voit Striky et Jude ; il rampe jusqu'à eux, choppe un pistolet à salade et les canarde comme un vrai sniper.


SCORE : 8/20.


Dernière édition par Ambros Hummer le Jeu 25 Juil - 1:08, édité 3 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Jeu 25 Juil - 1:03
Le membre 'Ambros Hummer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936580-cyan-2
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 25 Juil - 1:10

L’équilibre




Eh bien c’était un début, un résultat équilibré…
Mais cette tempête qui venait tout chambouler, ça n’allait pas du tout… Ce n’était pas équilibré, ils n’avaient même pas encore réalisé la moitié des travaux !
Quelle pagaille ! Et il allait falloir ranger tout ça ! Bon, bonne nouvelle, il semblerait que le coup de vent a en vérité fait avancer les travaux.
Il devait néanmoins aider, encore et encore… Mais laisser son larbin chapeau le faire ! C’est l’équilibre entre le maître et l’esclave.
« Au boulot Drei ! »


@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Edit: Score= -1 (ce dé me hait...)
Score total= 7


Dernière édition par Blitz le Jeu 25 Juil - 1:12, édité 1 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Jeu 25 Juil - 1:10
Le membre 'Blitz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936581-cyan-4
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 25 Juil - 1:26

F





Apparemment son aide aurait pu être pire que ce qu’il avait craint, il venait d’en avoir un bon exemple avec cet espèce de chapeau de schtroumpf qui avait « malencontreusement » fait exploser une partie de la montgolfière…
Il y avait l’air de régner une certaine friction, entre trois hommes laborantins, sûrement des simplets.
Mais ce dieu truite intriguait F. Certes, on jasait bien de cet homme qui parlait d’Esquisse comme de sa création, mais était-ce vrai ? Etait-ce cet homme mystérieusement disparu depuis peu qui tirait les ficelles ?
Pour en avoir le cœur net, il se cacha dans un coin, près de la confrontation, tout en continuant sa besogne.

@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Spoiler:
F entend que l'on parle du dieu truite, et se met à espionner pour en apprendre plus. Il continue de bricoler pendant ce temps.

Edit: Score= 2 (l'équilibre vous dis-je!)
Score total= 9


Dernière édition par Friedrich le Jeu 25 Juil - 1:28, édité 1 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
le Jeu 25 Juil - 1:26
Le membre 'Friedrich' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 2 1372936581-cyan-1
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 25 Juil - 16:28
Bon ça fait pas tout à fait 20 lignes mais ce post est inutile alors lisez juste le résumé


Glagla



Peut-être qu’après réflexion, je n’aurais pas dû boire cette fiole qui traînait là. Elle avait l’air trop belle, trop accessible, trop colorée. Combien de temps ai-je dormi ? Je ne sais pas, il me semble même un instant avoir tout oublié. Puis je me ravise, j’ouvre les yeux, je reconnais le carrelage contre lequel je suis sans doute allongée. Il fait chaud, terriblement chaud, et le monde parait soudainement si grand. C’est marrant, je ne pensais pas que j’aurais peur que l’on m’écrase, un jour.

Et puis je m’avise que j’ai sans doute encore une fois changé. Je ne sens plus ces cheveux qui me pesaient sur la nuque, je ne sens plus la nuque qui alourdissait mes épaules, je ne sens plus mes épaules qui reposaient sur mon dos, je ne sens plus mon dos qui soutenait mon corps. Je n’ai probablement plus de bras, plus de jambe, plus de nez. Il me reste deux yeux à la vision déficiente, une bouche sans lèvres et un semblant de corps dont j’ignore tout. Qu’est-ce qui m’est arrivé ? Sans doute quelque chose d’exceptionnel !

Ravie, je m’essaie à cette nouvelle apparence, je glisse à travers le laboratoire, trop naïvement peut-être. Je suis un personnage aux vêtements rouges et verts qui semble se cacher -plus ou moins discrètement- afin d’écouter une conversation. Il est original, il est chouette, j’aimerais bien le même déguisement.
Même si je ne peux plus en mettre. J'aperçois mon reflet qui miroite dans une sorte de glace à proximité. Si j’avais des mains, je les plaquerais sans doute sur mes yeux, pour ignorer encore un instant ma nouvelle situation.

Si j’étais autre chose qu’un simple bout de glace en partie fondu, je n’aurais sûrement pas regretté ce que je venais de quitter. Si le changement n’était pas mortel, je n’aurais pas écarquillé les yeux, je n’aurais pas fui en courant, et je n’aurais pas été me heurter accidentellement contre ce qui devait être la chaussure de celui que je suivais.

Tout va s’arranger, n’est-ce pas ? C’est juste temporaire, c’est ça, et bientôt je serai quelque chose d’autre, parce qu’il en est toujours ainsi, par ici. C’est juste une mauvaise passe, et puis peut-être que les glaçons sont immortels... Non, ils ne le sont pas, je me sens de plus en plus petite, de plus en plus liquide, dans cette fournaise. Ils ne le sont pas, et je suis seule au milieu de ces gens qui ne me remarquent même pas. Mais tout ira bien, puisque cet endroit ne sera jamais pire que là d’où je viens.

J’ai déjà tellement changé, alors il me suffira d’attendre quelques minutes, et tout ira bien. Je ris ; comment ai-je pu penser ne serait-ce qu’une seule seconde que je pourrais déprécier le changement ?


Résumé♥:

Alors, Violette est devenue un pitit glaçon qui se déplace en glissant sur le carrelage du labo. Elle suit Friedy quand il va se planquer, et finit par lui foncer dessus accidentellement, puis elle se met à rire légèrement.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum