Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard !

Anonymous
Invité
Invité
Jeu 25 Juil - 16:59

F






Sans un bruit, un petit glaçon avait glissé vers F. Quelque-chose d’anodin à première vue. Mais pas quand le glaçon se met à rire. Pas non plus quand il est doté d’yeux, des yeux presque humains, dotés d’une lueur d’intelligence.
Il semblait en vérité rire d’un rire désabusé. Comme si une drôle d’ironie perçait derrière. Etait-ce réellement un glaçon ? Il semblait réellement… Humain.
Etait-ce une autre victime d’Esquisse ? Un autre être ayant subi une des transformations tordues de ce monde ? En tout cas, il n’y avait pas le temps de réfléchir. Il saisit la petite chose délicatement avec entre ses gants. Puis il trouva une glacière, dans tout le bazar qui traînait, et avec son nouveau don de construction, en fit une sorte de petit véhicule doté de pinces, qu’il était possible de conduire avec la bouche.
« Voilà, mon pauvre petit, toi aussi tu as un corps stigmatisé par les injuries de ce monde pas vrai ? Avec ça tu ne fondras pas, et tu pourras même te déplacer et attraper des choses. Je suis désolé mais mes compétences de bricoleur s’arrêtent là. Ça te dirait d’espionner ces trois-là avec moi ? Je crois bien qu’ils ont des informations sur les manipulateurs qui font de ce monde un enfer pour nous. »
Puis F continua sa mission, tout en veillant sur le malheureux glaçon, autre victime des marionnettistes.

@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Spoiler:
F voit Glagla et saisit que c'est une autre victime de transformation. Il lui bricole une glacière qu'elle peut déplacer en conduisant avec la bouche puis lui propose d'espionner les autres avec lui. Il continue aussi d'aider à la construction de la montgolfière.

Edit: Score= 3!!!!
Score total= 12


Dernière édition par Friedrich le Jeu 25 Juil - 17:01, édité 1 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Jeu 25 Juil - 16:59
Le membre 'Friedrich' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936801-cyan-5
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 178
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Jeu 25 Juil - 20:40

Affairés à une tâche de la plus haute importance - nous délecter au plus vite de tous ces hamburgers avant qu'ils ne s'évadent - nous n'avons guère le temps d'aider nos chers ouvriers dans la construction de notre montgolfière. Newton émet quelques légères objections lorsqu'une bourrasque vient perturber le déroulement des opérations, mais dans l'ensemble, tout va bien.

Puis soudain, Volta est pris d'une idée folle ; pour un hamburger encore plus électrique, il conviendrait mieux d'associer des couches de poisson et de steak, le tout avec une sauce issue de sa cyance. Il saisit un ingrédient qui passait par là - le poisson rouge qui a dispersé nos magnifiques affiches - et commence à le saucer comme il se doit avec un liquide doré. Sans se soucier des protestation de ce dernier, il le place alors dans son propre burger.. mais à peine ouvre-t-il la bouche pour s'en délecter que le tout explose !
Nous nous précipitons auprès de Volta pour savoir s'il a inventé quelque chose de révolutionnaire, l'entourons et voyons en même temps que lui le désastre qui s'est produit ; le hamburger est en lambeaux sur le sol, agonisant. Tandis qu'Einstein se précipite à son chevet pour le sauver, Socrate et Montalcini déplacent l'homme nu qui vient soudainement d'apparaître au beau milieu du chemin, avant de se mettre en quête du poisson pour construire une nouvelle pile-burger.



Ce post est juste pour réagir un peu aux évènements. Je vous laisse deviner ce qui est arrivé au poisson (a)

Si c'est nul c'est normal, Eelis remplace Mo le temps d'un message!
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 25 Juil - 21:31
transformation
Une main l'attrapa – à moins qu'il ne s'agisse d'un tentacule ou, pire encore, d'une amie nageoire –, le trempa dans ce qui ressemblait à du jus d'or épais – connu du bas-peuple sous le nom de mayonnaise – et le fourra sans ménagement entre deux tranches de pain, agrémentées de tomates coeur-de-boeuf et de leerdammer. Dans les vagues interstices que lui offraient ce sandwich compacté par d'épais doigts, il put voir une glotte se rapprocher dangereusement jusqu'à ce que…


BOUM !

Maximilian eut l'étrange impression que quelqu'un le soulevait, car il vit les choses d'une hauteur plus démesurée. Néanmoins, ses pieds étaient profondément ancr… SES PIEDS ?! Bouche bée, il regardait ces membres armé d'une lueur farouche – tout en faisant glisser son regard sur ses organes génitaux parfaitement à découvert. Un groupe de cyantifiques profita de cet instant inattention pour emporter, dans un coin de la pièce, notre sujet loin des regards innocents.

Ils le déposèrent sur un tas de feuilles – le peintre en profita pour cacher ses parties intimes avec – et repartirent sans plus de façons. Tout cela, cependant, était peut-être un peu trop irréel. Imparfait. Maximilian se dit qu'irréel n'était pas l'Œuvre, avant de réaliser que parfaite, elle ne l'était pas du tout.

Et soudain, il les vit. Des écailles. Aussi écarlates que ses yeux étaient jaunes. Recouvrant partiellement ses bras et ses jambes, s'étalant sur ses mains, ses pieds, son torse, elles n'épargnaient que son doux visage déformé par la terreur. Ah ! Lui qui croyaient être enfin libéré du joug insatiable de l'Œuvre ! Elle semblait prête à tout pour le tourner en ridicule, celle-là.

Vite. Trouver une solution. Un échappatoire. La solution lui vint d'elle-même : Maximilian, sa feuille toujours bien en place, se précipita vers le lieu où avaient siégé les cyantifiques, qui s'affairaient maintenant à chercher quelque chose dont il ignorait la nature. Se dressant de toute sa hauteur, il héla ses quelques sujets qui ne l'admiraient pas, avant de déclarer :



    « Oyé oyé ! Admirateurs de moi ! Je vous annonce avec joie qu'après une involontaire et très longue absence… LE TRÈS CÉLÈBRE MAXIMILIAN KRUEGER, ÉGALEMENT CONNU SOUS LE MERVEILLEUX PSEUDONYME DE « MAÎTRE »… EST DE RETOUR ! »


Puis, avec une quinte de toux qui n'avait rien de naturel, il ajouta :



    « Bien sûr, pour qui croyez vous que vous entreprenez la construction d'un montgolfière ? POUR MOI, vous avez tout compris ! Il s'agit évidemment de grandir ma personne en l'envoyant voguer à travers les cieux de son Œuvre. Mais en attendant, comme aujourd'hui je suis d'humeur clémente – il coula un regard oblique vers ses écailles -j'accepte de vous aider à la finir. De toute façon, tout le monde sait que, si un roi accompagne son peuple, celui-ci n'en est que plus fervent serviteur. »


Il sauta de l'estrade, encore peu habitué à marcher sur deux jambes, puis se glissa imperceptiblement vers l'endroit où se trouvait Ambros Hummer (en traficotant quelque chose sans y apporter grand intérêt, histoire que le peuple pense recevoir l'aide promise).



    « Sous-Fifre, j'aurais besoin de vêtements. Tout de suite. »



Spoiler:
Donc, Max est emmené par les cyantifiques par un tas de feuilles - étant nu -, il revient au centre de la pièce -pourvu cette fois d'une feuille- avant de déclarer son grand retour au public. Puis il fait miner de les aider, et va chercher Ambros pour lui ordonner d'aller lui chercher des vêtements.
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Jeu 25 Juil - 21:31
Le membre 'Maximilian Krueger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936580-cyan-2
Anonymous
Invité
Invité
Ven 26 Juil - 15:26

Lancer de fond de teint

8DD


Jude se redressa péniblement, crachotant de la fine poudre verte. En effet, sous le choc, certains pots de fond de teint s'étaient malencontreusement ouverts, et leur contenu s'était intégralement déversé sur son visage, et accessoirement dans sa bouche, qu'il avait eu la mauvaise idée d'ouvrir. Quant à savoir pourquoi le fond de teint avait la couleur d'un concombre pas très frais... Dans un étrange élan de curiosité, Jude jeta un coup d’œil aux pots encore intacts, et lut avec atterrement "fond de teint pour concombre pas très frais. Peut s'utiliser éventuellement sur des individus ne pouvant être qualifié que par les trois premières lettres. " Son cerveau mit quelques instants à digérer l'information. Puis il ouvrit la bouche pour déverser successivement un chapelet de juron, quelques grammes de fond de teint, encore un chapelet de juron et encore quelques grammes de fond de teint.

Il allait se relever, lorsque quelque chose de mou et vaguement humide l'aveugla. "Une gelée!" pensa-t-il avec effroi. Mais lorsque, ayant pris son courage à deux mains, il se risqua à enlever le projectile de ses yeux, il put constater qu'il ne s'agissait que d'une feuille de salade, désormais maculée de fond de teint verdâtre.

« AHAHAH, je vous ai bien eu, ennemis du dieu truite ! »

Jude fixa l'individu rampant en train de se féliciter d'avoir envoyé une feuille de salade. Sa tête lui disait très vaguement quelque chose, mais ça n'avait pas beaucoup d'importance, comparé au fait qu'il se sentait terriblement humilié d'avoir été ridiculisé par un tel énergumène. Dans un accès de rage, il attrapa un pot de fond de teint ouvert mais encore bien plein et le balança sur le disciple. Sa jubilation en voyant la poudre se répandre sur le visage de son agresseur de pacotille fut telle qu'il réitéra, mais en visant cette fois-ci le type en pyjama bleu étendu sur le sol.
A ce moment, un mouvement à sa droite lui apprit qu'un troisième individu venait de se joindre à la petite scène. Comme il n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, il lui jeta un pot sans même prendre la peine de regarder de qui il s'agissait, avant de partir dans un éclat de rire euphorique.


Code par Eelis ♥




Résumé:
Jude a le visage couvert de fond de teint verdâtre. Il reçoit dans la figure une feuille de salade projetée par Ambros. Pour se venger, il lui renvoie un pot  (ouvert) du même fond de teint dans la figure, et comme il trouve ça très drôle, en balance également un sur Striky, et sur Max, bien qu'il ne l'ait pas encore reconnu. Tout le monde est donc joyeusement recouvert de fond de teint! ♪
Anonymous
Invité
Invité
Ven 26 Juil - 16:25

F





C’était totalement fou, inespéré !
Le pseudo-espion s’était caché pour pouvoir obtenir des informations sur l’un des potentiels manipulateurs, et voilà que celui-ci déboulait sous ses yeux ébahis !
D’après ses dires, c’était lui qui souhaitait la construction de cet aéronef afin de rejoindre le Volesphëra ! Que d’informations intéressantes… À condition que l’homme clame la vérité. Après tout, il s’agissait peut-être d’un marionnettiste.
« Mon petit glaçon, je te conseille de me suivre, voilà quelqu’un que j’aimerai bien interroger… »
Puis cette bataille de fond de teint, idéale pour rentrer dans les petits souliers de Krueger…
Frappant dans un coin de la construction pour l’ajuster, saisissant un chiffon et quelques vêtements au passage dans le bric-à-brac, F se dirigea vers sa proie.
« Mon cher monsieur, je vous prie d’excuser ces laborantins incivilisés, ce n’est pas tous les jours qu’un si grand homme nous rend visite… Veuillez accepter ce modeste chiffon pour vous essuyer. Et aussi quelques vêtements. Mais venez un peu à l’écart ! J’aimerai causer un peu avec vous… »
C’était le langage qu’il réservait à ses chefs à l’armée, un brin trop mielleux, mais seul ça leur convenait. Il l’entraîna dans un coin sombre.
« Alors comme ça, vous êtes le créateur de cet endroit ? Je serai curieux d’en savoir un peu plus… »

@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Spoiler:
F est très intéressé par la venue de Max et conseille à glagla de le suivre. Il bricole un peu la montgolfière puis propose à Max de s'essuyer le visage, et lui donne des habits qui traînaient. Il l'entraîne ensuite vers un coin sombre pour un petit interrogatoire...

Edit: Score= 1
Score total= 14 (Encore un petit effort! Même si vous voulez tout casser ou bien juste bidouiller un truc c'est acceptable pour lancer le dé! ^^)


Dernière édition par Friedrich le Ven 26 Juil - 16:28, édité 3 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Ven 26 Juil - 16:25
Le membre 'Friedrich' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936580-cyan-2
Anonymous
Invité
Invité
Ven 26 Juil - 20:59



Glagla



« Voilà, mon pauvre petit, toi aussi tu as un corps stigmatisé par les injuries de ce monde pas vrai ? Avec ça tu ne fondras pas, et tu pourras même te déplacer et attraper des choses. Je suis désolé mais mes compétences de bricoleur s’arrêtent là. Ça te dirait d’espionner ces trois-là avec moi ? Je crois bien qu’ils ont des informations sur les manipulateurs qui font de ce monde un enfer pour nous. »

Sans trop réfléchir à ses paroles, je suis cet étrange homme costumé qui vient de prolonger mon espérance de vie. Qui est-il ? Quel est son objectif ? Ce masque aux allures singulières ne fait pas que dissimuler un visage, il cache sans doute un passé bien différent du mien.

Il m'invite ensuite à le suivre sur un ton que je trouve légèrement condescendant, mais à vrai dire.. suis-je bien capable de m'imposer dans la situation présente ? Je préfère ne pas réagir, attendre tout simplement, laisser le temps s'écouler, et aviser après. Comprendre, réfléchir, et se débrouiller, parce que je n'ai plus le droit de sauter tête baissée dans le danger...

Le constructeur de glacières mobiles s'adresse à un homme complètement nu que je viens de remarquer, et l'invite à part pour lui demander s'il est le créateur de ce monde.. Le créateur ? Je n'en ai jamais entendu parler, mais s'il est possible de créer son propre univers, ça mérite de se renseigner.

Sans savoir si ma question sera entendue, je crie à l'intention des deux hommes :
« Vous voulez dire que cet endroit n'a pas toujours existé ? »

Ma voix aigüe et stridente résonne et semble même ricocher sur les murs. Au moins, ils m'entendent.



Résumé♥:

Glagla suit Friedy dans ce qu'il fait et pose une question à Max et lui.
et pardon ce post est nul mais je voulais pas retarder les choses ;;
Anonymous
Invité
Invité
Ven 26 Juil - 21:43

OMGG !! 

mission accomplie !


Sur le front, la guerre faisait rage. En réponse à son attaque surpuissante, Ambros se résolut à admettre que cet ami des poissons rouges à rayures méritait amplement le diplôme de vilitude qu'il avait probablement acquis lorsque son propre visage fut submergé de poudre verte. Du poison ! Balayant des mains pour se débarrasser de l'infâme teinture, il ne vit pas tout de suite celui qui s'était positionné à côté de lui.

Puis il se retourna.
Il le vit.
Lui.
L'inespéré.

Quasiment nu comme un ver, le dieu truite était apparu comme une fleur juste à côté de lui. C'était comme un miracle. Un miracle par lequel le sbire fut tellement enivré qu'il n'écouta même pas la réplique de son idole retrouvée, trop occupée à ressasser dans sa pauvre tête tout ce que cela impliquait. Maximilian s'était probablement échappé de sa geôle pendant qu'il faisait diversion avec les divers collaborateurs de Williams, c'était sûrement ça, n'est-ce pas ? Il tenta d'essuyer les trois pauvres larmes de joies qui avaient pleuré sur ses joues, et se releva pour faire face au grand homme doré.

« Maîiître, vous êtes revenuuu !!! Je savais que Williams ne pourrait pas vous détrôner, c'est pour ça que je me suis infiltré dans sa base secrète pour vous dé... li.. »

Le divin maître en question venait de se recevoir un sublime paquet de teinture verte en pleine figure. Furieux, Ambros se retourna vers le coupable -sans doute le même que celui qui l'avait agressé, lui-, en plein fou-rire.

« Laissez-moi m'occuper de ce serviteur du mal !! »

Dans un sens, il était très content de pouvoir montrer à Maximilian qu'il était devenu super fort, et qu'il allait le défendre au péril de sa vie. Il saisit à nouveau son pistolet à salade et commença à tirer en rafales sur l'importun tandis qu'il se précipitait sur lui. En plus, il crut se souvenir qu'il avait déjà croisé cette personne dans le tunnel... ou au moins quelqu'un d'aussi insupportable, raison de plus pour penser qu'il était sans doute le bras droit du roi des poissons rouges ! (ça coulait de source)

Il venait royalement de planter le dieu truite sur place, sans se soucier de lui, alors qu'il avait attendu des millénaires - ou au moins plusieurs jours - de pouvoir enfin se remettre à son service.. C'est pourquoi il ne vit pas que ce dernier avait été pris à part par un étrange individu, trop occupé à faire la peau à ce maudit lanceur de poudre.


Je lance le dé pour savoir si l'annihilation de ce zèbre malfaisant aide à la construction de la montgolfière !

Résumé ▬ Ambros retrouve le dieu truite en larmoyant, mais quand il voit que Jude a osé s'attaquer à ce dernier il se jette sur lui en lui tirant de la salade dessus.


Dernière édition par Ambros Hummer le Ven 26 Juil - 23:56, édité 1 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Ven 26 Juil - 21:43
Le membre 'Ambros Hummer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936580-cyan-3
Castor
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Castor
Ven 26 Juil - 23:57

Bleu vert rouge

#5

Striky se releva péniblement pour entendre un un homme scander des paroles incompréhensible au loin (il s'était cogné la tête en tombant, cela ne l'aida en rien). Le fait de se redresser n'arrangea pas les choses, puisqu'il se ramassa un truc lourd dans la tête (quoique, après réflexion, les deux événements n'étaient peut-être pas liés ...), sans oublier la feuille de salade qui passa à deux centimètres de son visage. Il n'aurait su dire ce que c'était, mais cela l'envoya s'écraser contre l'homme derrière lui. Il tombèrent d'ailleurs tous les deux à la renverse, et à la rencontre du sol ... Qui fut dure. Evidemment.
Striky lança un regard acéré à Jude. Il fallait capturer ce dangereux criminel au plus vite ! En un bond, le héros fut debout, en un deuxième, il fut sur Jude. Enfin, non. Il fut aux pieds de Jude, pour tout dire.

« Trop coooooooourt ... » lâcha-t-il dans un gargouillement d'agonie.


Résumé:
Striky se relève, se prend le pot de fond de teint lancé par Jude, tombe en arrière, percute Ambros au passage. Tous les 2 tombent au sol. Striky se relève et se jette sur Jude pour le capturer, mais il manque son coup (il ne saute pas assez loin) et s'écrase aux pieds de Jude, la tête la première.


Striky parle en #d44242.
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 GtHj2Va Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 SX6YDjY
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 Uq1R9bB Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 C2bi4hv

Concours N°3:

Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 Nujtt20 Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 E0CPMpt

Anna
Messages : 1026
Date d'inscription : 18/06/2012
Anna
Sam 27 Juil - 0:17
Je fus projetée au sol par une explosion verdâtre. Sérieusement, je me demandais ce que ce drôle de physicien avait mis dans son hamburger, mais visiblement même KFC n’aurait pas été capable de faire quelque chose d’aussi radioactif. En toussotant, n’écoutant pas les plaintes de la chaussette, je me relevai avant d’apercevoir une silhouette masculine. Je me frottai les yeux.

Mais c’était bien lui.
Le Maître.
Le poisson rouge, c’était le Maître.
Et là, il était revenu à sa forme originelle.
Et tout nu.
… Tout nu ?!!!?!!!?

Je sentis le rouge monter à mes joues et me cachai les yeux avec une main. Les protestations du Duc Conrad sur « cet individu lubrique et sans valeurs » ne m’atteignaient que peu. J’étais plutôt choquée, il faut dire que je n’ai jamais vu de… Bref. Je me reculai pour me cacher dans un coin, derrière une table d’opération, histoire de me mettre à l’abri d’une éventuelle autre explosion… Qui ne tarda pas à arriver. Évidemment, c’était Jude qui s’amusait à mettre du fond de teint partout. C’était navrant, tout ce fond de teint gaspillé ! Enfin bon, ce type m’avait toujours exaspéré, de toute manière. Toujours dissimulé, la main sur l’endroit où la bouche de la chaussette devrait être si elle en avait une, je me déplaçai doucement pour aller vers le Maître. Un personnage étrange s’en était approché. En tout cas je ne lui faisais pas confiance. Fronçant les sourcils, j’attendis la réaction du Dieu-Truite. Nul doute qu’il ne tombera pas dans le panneau, le vil piège dressé par ce type masqué !



Spoiler:
Annabelle s'est protégé des explosions, a aperçu la transformation de Maximilian et s'est dissimulée derrière une table pour espionner Friedrich et le Maître.


#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Sam 27 Juil - 0:17
Le membre 'Annabelle Roziers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936581-cyan-1
Anonymous
Invité
Invité
Dim 28 Juil - 17:59

De l'utilité d'avoir toujours un serpent dans sa poche



Jude était furieux. Non mais c'était qui ce type bizarre et révérencieux qui venait de casser son trip en offrant une serviette pour que le nouvel arrivant se débarasse de son nouveau maquillage? Le zèbre était persuadé que seul ce grand crétin chevelu de Dieu-anchois était assez mégalo pour avoir ce genre de lèche-botte à sa suite. C'est là qu'il prit le temps de jeter un coup d’œil à l'individu qu'il venait de tartiner de fond de teint. Deux choses le choquèrent alors.
D'abord, il était NU! Okay, pas totalement, pour ce qu'il avait pu en voir avant de se détourner en glapissant d'horreur. Mais pas mal nu, quand-même. Suffisamment pour que ce soit scandaleusement indécent et insupportable à regarder. Jude était un être pur, enfin (qui a ricané?)
L'autre truc, c'est que l'exhibitionniste avait une affreuse chevelure ridiculement longue. Comme le Dieu-sardine. Ça commençait à faire beaucoup de coïncidences, tout ça.

« Maîiître, vous êtes revenuuu !!! [...]»

Le doute n'était plus permis. Dans un élan de génie, Jude réalisa que c'était effectivement cet imbécile de divinité aquatique qu'il avait joyeusement recouvert de poudre verdâtre et collante, et son humeur s'en améliora nettement.
Et puis il reçut tout une flopée de feuilles de salades dans la figure, et son humeur retomba dans des fonds abyssaux, parce qu'il n'y avait vraiment rien de plus humiliant que de se faire neutraliser à coups de salade. Et pourtant, c'était bien ce qui était en train d'arriver, car sous l'assaut, Jude avait malencontreusement avalé de travers une feuille et était en train de s'étrangler.
Fort heureusement, c'est à ce moment que le mec en pyjama percuta son agresseur, ce qui laissa le temps à Jude de se débattre avec sa feuille de salade. Le type au pyjama s'étala à ses pieds juste à temps pour recevoir dans le cheveux la feuille quelque peu recouvert de bave que Jude venait enfin de parvenir à cracher.
Hors d'haleine, Jude parvint tout de même à croasser sur un ton narquois, entre deux toux :

« Je ne t'en demandais pas tant, pyjama-man. Me débarrasser de l'autre parasite me suffisait, mais si tu insiste pour te mettre à mes pieds... »


Pour illustrer son propos, Jude piétina copieusement le type avant de s'avancer jusqu'au sous-fifre du Dieu-maquereau. Car Jude était rancunier, et Jude avait l'outil parfait pour sa vengeance. Il l'avait trouvé sur son chemin, et l'avait empoché à tout hasard, persuadé que cela lui serait utile tôt ou tard. Et il s'agissait... d'un serpent. Rose. Avec des pois jaune. Et une plume multicolore au bout de sa queue. La bestiole s'était prise d'affection pour Jude, ce qui prouvait juste qu'elle avait très mauvais goût. Mais Jude avait volontiers accepté le petit reptile, parce qu'il était doublement dangereux. D'une part, il avait la sale manie de chanter "il était un petit navire" en boucle d'un petite voix criarde dès qu'on lui appuyait sur le crâne, et d'autre part, de par sa petite taille, il aimait à se faufiler dans les vêtements des gens.
Avec un sourire mesquin, Jude tapota la tête du serpent et le posa sur le cou du sous-fifre. Le supplice des chatouilles pouvait commencer.


Résumé:
Jude met un temps fou à réaliser que c'est Max qui est apparu. Puis il manque de succomber à l'attaque d'Ambros en s'étranglant avec une feuille de salade. Il crache la feuille fautive sur Striky et le piétine. Puis, il met un petit serpent dans le cou d'Ambros pour se venger.En effet, le reptile est doublement dangereux : il chante d'une voix criarde et se faufile dans les vêtements des gens en les chatouillant affreusement à l'aide de la plume qui orne sa queue.
Anonymous
Invité
Invité
Lun 29 Juil - 17:12


Du vent… le vent sur mon visage, aussi léger fut-il, faisait picoter ma blessure au visage plus ou moins intensément. Je marchais sur cette herbe jaunâtre parsemée de cailloux roses sans trop savoir où aller. Les voix d’acclamation s’étaient tues depuis un long moment, déjà, mais je restais convaincu qu’on faisait une battue pour me retrouver. Mon cauchemar commençait à peine mais j’en avais déjà marre. Ce coprs n’était pas si facile que cela à contrôler vu que ce n’était pas le mien. Il était plus grand d’environ une vingtaine de centimètres, peut-être plus, et cela me faisait bizarre. Le plus bizarre était cette sensation ultra-réaliste de ne pas être dans mon corps et cette douleur au visage. Je ne savais pas ce qui m’avait agressé, mais bon sang, ça saignait encore.

J’eus à peine le temps de voir venir ce bout de papier et de me protéger le visage par réflexe que déjà celui-ci s’y était collé à cause du vent. Un papier ? Peut-être un avis de recherche me concernant ? Après tout, j’étais le méchant de ce rêve. Je pris le papier et tournai le dos au vent afin de pouvoir le lire. « ON RECRUTE des héros de l’humanité, rendez-vous au laboratoire le plus proche (et le seul) » voilà ce que j’ai pu lire, c’était tout ce qu’il y avait d’écrit sur cette face du poster. Au dos, il y avait un plan dessiné à la va-vite. Il indiquait une position proche de là où j’étais, du moins, la logique onirique le voudrait ainsi.

Et si c’était l’occasion pour moi de me montrer sous mon meilleur jour ? De montrer quand même sous cette apparence de créature mythico-démoniaque, je suis quelqu’un de bien. S’ils recrutaient des héros de l’humanité pour aller me tuer, je me devais de leur expliquer. Peut-être mon rêve s’achèverait-il mieux si je prenais un peu part aux évènements ? Au pire, j’ai sans doute des pouvoirs pour m’en sortir.

_______

Plus vite que prévu, je me retrouvais devant ce fameux laboratoire. Plus le temps de préparer une stratégie, je pénétrais discrètement dans l’enceinte du bâtiment en longeant les murs. Cet édifice ne semblait pas pourvu de système de surveillance électronique, à mon aise ! J’arrivais dans une salle que l’on pourrait qualifier de chaotique. Il y avait des objets partout voire pire : Il y avait des hamburgers partout. Peut-être était-ce la seule pitance dont les « héros de l’humanité » se nourrissaient ? C’était assez étrange, comme pensée, mais c’était assez rigolo, alors je me détendis. Je passai légèrement la tête de derrière une colonne de soutènement pour observer une peu plus cette salle…



Résumé:
[William a vu l’affiche et est entré dans le laboratoire. Pour le moment, il observe en se cachant derrière une colonne de soutènement (je suppose qu’il y en a une. S’il n’y en a pas, il se cache derrière autre chose.) Quoi qu’il en soit, il ne pense pas du tout à ses cornes aux couleurs vives (contrairement à ce que donne mon avatar) qui dépassent sur le sommet de son crâne.]
Anonymous
Invité
Invité
Mar 30 Juil - 0:38
Comme Jude, je mets en italique ce qui ne sert à rien (enfin juste à résumer ce qui est arrivé avant)


OMGG !! 

mission accomplie !


Dans le meilleur des mondes possibles, Ambros viendrait à bout de son adversaire zébré d'un seul coup de pied bien placé, avant de recevoir les acclamations d'une foule en délire. Il s'occuperait ensuite de son collègue masqué de la même façon, avant de se frayer un chemin parmi les spectateurs béats d'admiration jusqu'au dieu truite, rempli de joie et de fierté à l'idée d'avoir à son servir éternel un homme si brave et si fort.

Sauf que la réalité était un peu loin du compte. Renversé par cet idiot déguisé en super héros qui était venu se mettre aux pieds de son supérieur -quelle preuve de loyauté !- avant que ce dernier ne le piétine sans vergogne ; ils étaient pas gentils chez les poissons rouges! Ce « pyjama-man » (cela devait être son nom de code, ou quelque chose comme ça) aurait mieux fait de se mettre au service de Maximilian, il aurait eu droit à son jus d'or gratuit tous les jours... Enfin, Ambros se leva et se ravisa ; mieux valait qu'un tel homme reste du côté de ses ennemis.

Le bras droit du mal s'avança jusqu'à lui, il n'était pas seul mais plutôt mal accompagné ; un serpent rose à pois jaunes qui semblait au moins aussi vicieux que son propriétaire. Tapotant le crâne de son animal de compagnie, ce type au gilet s'empressa de le refiler au cou du pauvre larbin... Si ça se trouve, ce n'était pas vraiment son animal de compagnie, mais plutôt...


« AAAAAHHH ! »

Ambros détestait les chatouilles et les chansons pour enfant -trop de mauvais souvenirs-, en particulier quand il en était victime. Lorsque la bête rentra sous son t-shirt pour s'y promener allègrement, il paniqua bien plus qu'il ne ria, et il lui fallut bien deux minutes avant que l'un de ses bras extirpe la vile chose du vêtement. Ce n'était ni le bras gauche, ni le bras droit, mais bien celui du dos, qui profitait jusqu'à présent d'une sieste bien mérité après avoir repoussé entièrement (et avoir glané un sixième doigt). Vexé d'avoir été réveillé de la sorte, Troisième-bras jeta sans pitié la bestiole sur pyjama-man, avant de faire un doigt d'honneur à tout ce qui se promenait autour et de repartir se coucher.

Pour une fois, il avait été utile.

« Merci, fidèle acolyte ! -il se tourna vers l'homme zébré et pyjama-man - Maintenant, PLUS RIEN ne m'empêchera de démolir votre création, maudits poissons rouges !! »

Ambros s'éloigna bien vite des deux hommes -qui devaient, après réflexion, être plus jeunes que lui.. faire travailler ainsi des mineurs, n'avaient-ils pas honte ?- parce qu'il avait eu sa dose, et retrouva les poireaux géants, laissés dans un coin. Il les décora avec des lunettes de soleil et un collier de rubis, persuadé qu'ainsi, les légumes passeraient inaperçue ; impossible pour ces deux-là de retrouver ce qui devait être la pièce maîtresse, parce que c'était très grand.



Pour le troisième bras, Ambros l'a depuis son RP avec Joseph dans la forêt, mais comme il avait été à moitié arraché il a fait une sieste pour repousser.

Résumé ▬ Après s'être fait écrasé par Striky, Ambros se relève. Lorsque Jude lui pose le gentil serpent sur le cou, et que ce dernier rentre dans son t-shirt, il panique pendant 2 minutes, puis Troisième-bras (un bras à 6 doigts accroché dans son dos qui faisait la sieste) se réveille et extirpe la bête des vêtements, avant de la lancer sur Striky. Ensuite, il s'éloigne presque en courant et va décorer les poireaux pour "faire avancer la construction".


Dernière édition par Ambros Hummer le Mar 30 Juil - 0:40, édité 1 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Mar 30 Juil - 0:38
Le membre 'Ambros Hummer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936580-cyan-2

SCORE : 17/20 ♦ On peut le faire ♥♥
Folie d'Esquisse
Messages : 783
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mar 30 Juil - 1:08


Alors comme ça, ils n'avaient pas tenu compte de son avertissement. Ils avaient préféré continuer tranquillement, sans se soucier du danger. Sans trembler d'un cil.

Des odeurs de moisi, de cadavre en décomposition, de sang et de mort envahirent la gigantesque pièce et s'infiltrèrent dans toutes les narines. Impossible de l'ignorer, impossible de s'en défaire, Elle tenait à ce que vous vous imprégniez d'avance d'un parfum qui vous suivrait probablement si vous décidiez de continuer votre quête.

Chose qu'elle n'avait pas l'intention de permettre. Une brume épaisse se répandit également dans l'atmosphère, suffocante et glaciale. Il devenait difficilement possible de distinguer vos propres jambes, et il le serait encore plus de construire quoi que ce soit.

N'importe qui aurait cessé tout travail et aurait préféré fuir.
Il était temps de voir qui étaient les « héros de l'humanité. »



Voilà voilà, parce qu'il fallait qu'elle reparaisse, la Folie est de retour pour vous jouer un mauvais tour ♥
À cause de la brume, le dé s'en trouve légèrement modifié, et il semble plus difficile d'assembler les morceaux.. mais rien n'est impossible ♥

Pour ceux qui veulent toujours participer à l'event, c'est la toute dernière ligne droite !
Anonymous
Invité
Invité
Mar 30 Juil - 13:55


L’équilibre




Décidemment Drei n’était pas bien doué ! Peut-être Zwei serait-il plus adroit ? Il ordonna à son subordonné de laisser place à l’autre pour continuer.
Malgré le chaos ambiant, les forces en présence semblaient à peu près équilibrées, ce qui expliquait le fait que le Loup n’y prête nulle attention.
Son obsession de terminer cette fioutue montgolfière était plus forte que tout.
Mais cette odeur… Berk ! Quelle horreur ! De plus son odorat était nettement plus sensible que celui d’un simple humain ! Et en même temps… Cette arrière-senteur de sang était tellement envoûtante… L’instinct de tueur de l’animal pouvait à tout moment se réveiller !
Non ! Il fallait résister ! Les forces du mal étaient de nouveau à l’œuvre, et cela risquait de tourner au désastre pour les forces du bien si la malédiction persistait !
C’est donc l’esprit totalement embrouillé et tous les sens en émois que le Chapelier mit tout son savoir-faire au service de l’humanité.

@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Spoiler:
Blitz fait cette fois appel à Zwei. Mais l'odeur le perturbe, et il tente tant bien que mal de construire la montgolfière.

Score= -1 (désolé ;; Bli porte vraiment la poisse...)
Score total= 16


Dernière édition par Blitz le Mar 30 Juil - 13:57, édité 1 fois
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Mar 30 Juil - 13:55
Le membre 'Blitz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936581-cyan-4
Anna
Messages : 1026
Date d'inscription : 18/06/2012
Anna
Mer 31 Juil - 12:30
Accroupie, la main devant la bouche et les yeux larmoyants, toussotant sans réussir à m'arrêter - mais vu la tournure que prenaient les choses peut-être que l'autre ne m'avait pas repérée -, je restai immobile, pestant intérieurement contre ma sensibilité à ces étranges vapeurs. Forcément, on était dans l'Esquisse, et ça ne se passait que trop bien jusqu'à présent. Il fallait bien que les choses se corsent un peu, j'aurais dû m'y attendre !

« Allons Thérèse, ne restez pas plantée là ! Il faut que nous continuions à construire cette montgolfière pour sauver nos compagnons !
▬ On voit bien que vous n'êtes pas affecté par tout ça ! Et je vous ai dis de m'appeler kof kof Annabelle... Oh tiens, ça me donne une idée !
▬ Qu'est-ce que vous... Hé mais ? »

J'attachai la chaussette autour de ma tête de façon à ce qu'elle recouvre mon nez et ma bouche. Un masque de fortune. Au moins, je pourrai supporter cette odeur pestilentielle ! En tout cas, il fallait absolument que j'aille aider les autres et qu'on termine cette montgolfière ! Je sortis de ma cachette et apportai mon aide à ceux qui pouvaient encore participer.


Spoiler:
Annabelle a noué la chaussette blanche autour de sa tête pour s'en faire un masque, puis est sortie de sa cachette pour aider les autres.


#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Mer 31 Juil - 12:30
Le membre 'Annabelle Roziers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936581-cyan-1
Anonymous
Invité
Invité
Mer 31 Juil - 22:37

Allez, à trois on y va… un… deux… deux et demi… il y avait dans cette salle une ambiance inscriptible, ni positive, ni réellement négative. C’est ce qui me retenait d’aller vers eux, ils semblaient tous si occupés par quelque chose qui ressemblait à s’y méprendre à de la construction. Que faisaient-ils ? Quelque chose pour me détruire ? Pour le savoir, il fallait que j’avance. Mais je ne savais pas pourquoi, mais cela me faisait peur.

Soudain, une espèce de nuage putride vint me piquer les yeux et le nez. Je ne connaissais pas bien cette odeur, mais ça me rappelait celle de mon propre sang lorsque je me blessais fortement. Etait-ce là la manifestation de mon pouvoir ? Ma couardise m’avait-elle fait déclencher ça ? C’était impossible, sinon, je n’en aurait pas été victime, moi aussi.

En tout cas, cela me paraissait opportun pour pouvoir avancer dans la pièce. Je ne voyais plus mes propres pieds, mais mes souvenirs avaient déjà forgé une carte approximative du chemin à parcourir. Comment pouvais avoir des souvenirs dans un rêve ? Bah ! Un rêve est un rêve, après tout.

Je m’avançais prudemment vers l’estrade sur laquelle la construction d’un quelque chose avait été vue. En prenant garde à ne rien percuter, j’y parvins. Cela ne ressemblait à rien du tout, mon regard devait alors trahir mon état de déception et de surprise en même temps. Je n’avais pas vu qu’il y avait des gens, pas loin, mais je touchai la chose du bout des doigts.



Spoiler:
William hésite longtemps et avance vers la montgolfière après l’apparition des nuages nauséabonds.
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 879
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Mer 31 Juil - 22:37
Le membre 'William Woodborn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 3 1372936580-cyan-2
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum