-8%
Le deal à ne pas rater :
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
1099 € 1199 €
Voir le deal

Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard !

Anonymous
Invité
Invité
Mer 31 Juil - 22:57



OMGG !! 

mission accomplie !


Une fumée blanche et une odeur putride envahissaient la pièce ; c'était probablement une idée du dieu truite, qui voulait profiter de la pagaille pour quitter les lieux avec son associé préféré, et ralentir la construction de cet ouvrage maléfique ! C'était bien trouvé, mais en même temps, ça venait du Maître en personne, alors c'était forcément bien.

Courant pour atteindre la porte la plus proche, Ambros, percuta plusieurs personnes ou objets - il ne savait pas trop, et il n'avait pas le temps - jusqu'à atteindre la fameuse oeuvre du mal, dont la construction arrivait à son terme. Il mit plusieurs coups de pieds dedans, en espérant que cela casse tout, et continua à gambader dans la brume.


Résumé ▬ Ambros marche un peu dans la fumée et cogne quelques personnes, donne quelques coups de pied dans la montgolfière et continue sa route.~~
Voix d'Esquisse
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 881
Date d'inscription : 01/06/2012
http://esquisse.forumpro.fr
Voix d'Esquisse
Mer 31 Juil - 22:57
Le membre 'Ambros Hummer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés !

'Montgolfière' :
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 4 1372936581-cyan-1
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 189
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Jeu 1 Aoû - 0:14


Face à l'écran de fumée qui avait envahi la pièce, il nous faut quelques minutes pour trouver notre aspirateur, caché sous nos magazines de cyance. Ni une, ni deux, Newton s'en saisit, et toute la fumée disparaît alors. Quant à l'odeur, il ne sera pas nécessaire de s'en débarasser puisque...

Devant nous, elle est là. Grande, sublime, prête à décoller. Notre montgolfière. Notre sublime bijou. Notre précieux. Là, à portée de main. Tous ensemble, nous l'approchons, constatons la précarité de certains composants, et tous les ajouts inutiles que nos ouvriers y ont fait. Mais ce n'est pas grave, car elle est là, toute prête et toute accessible, alors nous nous y installons, et activons l'unique bouton de la télécommande de notre toit décapotable.

Le plafond, une fois rétracté, laisse sa place à un magnifique panorama du ciel. Tandis qu'Einstein prépare ce qui est nécessaire au décollage, Volta s'adresse à l'assemblée.

« *raclement de gorge inutile* Mes chers compagnons, héros et serviteurs de notre cyance bien-aimée ! Laissez-moi vous présenter notre magnifique et grandiloquente montgolfière, qui nous permettra de monter aussi haut que nous le pourrons, et d'admirer ces vastes contrées s'offrant délicieusement à nos regards ! Héros de l'humanité, nous tenions à vous remercier de vos 20% de travail relativement utile, vos 30% d'ajouts de décorations -certaines de mauvais goût, mais passons- et de vos 50% de travail assez peu rentable mais, ma foi, amusant à observer ! Votre servitude nous aura beaucoup aidé, j'en conviens. Désormais, c'est à nous, cyantifiques, de prendre la relève ! La cyance n'attend pas, comme on dit ! »

Aristote et Socrate interrompent alors Volta ; il est temps d'y aller.

« A la revoyure, et surtout prenez soin de vous, qui sait, on pourrait peut-être avoir encore besoin de vous prochainement ! »

Peu à peu, la montgolfière s'éleva, éjectant au passage quelques bulles savonneuses.
Peu à peu, elle s'en allait, et rejoignait le Volesphëra.
Peu à peu, elle partait sans vous...

Mais aviez-vous bien l'intention de la laisser filer ainsi ?




Explications



Eh oui, les Cyantifiques ont décidé - ou plutôt ont prévu depuis longtemps - de s'en aller sans vous ♥
• Vous avez une semaine (soit jusqu'au 7 août) pour vous jeter sur la montgolfière et tenter de grimper à bord, passé ce délai elle risque bien de s'envoler sans vous. (bien entendu si vous n'êtes pas inspiré pour écrire vous pouvez juste le dire en une ligne, comme si vous faisiez le résumé, et éventuellement détailler plus tard)
• Pour ceux qui sont absents durant cette période et qui ont prévenu, ils pourront décider à leur retour de si ils réussissent à monter ^^
• Si vous êtes présent et que vous ne postez pas pour grimper, votre personnage restera au laboratoire.
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 1 Aoû - 17:49

Cette chose que l’on construisait, du moins, si on pouvait appeler cela ainsi, était terminée. J’avais été grandement surpris de l’avancée magistrale de la construction après l’avoir effleurée du bout des doigts. Peut-être était-ce parce que c’était la manifestation d’un de mes pouvoirs ? Comment le saurais-je ? Je n’ai rien senti… À part cette odeur putride, évidemment.

Puis, le nuage se dissipa après que quelqu’un ait mit des coups de pied dans l’engin –qui avait aussi apporté sa pierre à l’édifice, ce n’était donc pas mon pouvoir…- Et quelqu’un s’adressa à nous après avoir appuyé sur le bouton d’une manette faisant s’ouvrir le toit. C’était donc une montgolfière et ce n’était pas destiné à me nuire, apparemment. Cet engin bizarroïde était destiné à s’envoler pour visiter des lieux ? Je n’avais pas envie de monter dedans du tout… C’était trop risqué, je ne suis pas dans un rêve qui m’est favorable.

Alors que je regardais l’aéronef prendre de l’altitude, quelque chose vint me chatouiller la cheville gauche. Le temps de regarder, il était déjà trop tard. Un nœud avait été formé au niveau de sous mon pied et cela s’était refermé sur mon pied. Oui, comme dans ces gags débiles. Mon pied se soulevait de plus en plus et bientôt, je dus me laisser soulever par la montgolfière, faute de pouvoir enlever le nœud ou faire plus le grand écart. Mes cornes vinrent me gêner contre le sol et je fus légèrement assommé pendant quelques secondes. Au moment de reprendre mes esprits, on était déjà à plus de dix mètres du sol.



Résumé:
William se rend compte de l’avancée bizarre de la construction. Il écoute le discours des cyantifiques sans se sentir concerné. Finalement, une corde qui pendait de la montgolfière –tellement bien foutue, je dois dire- attrape le pied de William et le force à s’envoler avec eux.

Note:
Je décris ce qu’il se passe peu après l’envol de la montgolfière, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas monter dedans, ne soyez pas gênés par ce que j’ai écrit ^^
Anonymous
Invité
Invité
Ven 2 Aoû - 8:51

L’équilibre




La trahison de ces « Cyantifiques » ne présageait rien de bon pour le camp qu’il soutenait…
Il fallait décidemment agir avant qu’il ne soit trop tard, avant que ‘équilibre soit définitivement rompu. Car nul ne connaissait les véritables intentions des héros de la science. Peut-être leurs actions auraient-elles une action négative pour sa cause.
« Bon, Zwei, je vais avoir besoin de toi. Tu te rappelles comme tu te servais de Hut pour t’élever dans les airs ? J’aimerai que tu endosses son rôle pour rattraper l’engin. Et… Je n’accepterai aucun échec de ta part. »
Le larbin ne se fit pas prier, et en deux temps trois mouvements, le Chapelier volait en mongolt-Zwei. Malheureusement, l’engin était plus puissant que leurs moyens naturels.
« Plus vite ! »
Les ordres de Blitz étaient autant de flèches de peur qui transperçaient Zwei. Et il est bien connu que ce sentiment était un excellent moyen de mtivation. Il se mit donc à donner des coups de tête en avant, afin d’accélérer. À force d’acharnement, l’étrange duo parvint à se hisser à bord.
« Finalement tu es bien plus utile que l’autre imbécile. Pour l’instant tu peux garder le contrôle de ce corps. »

@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Spoiler:
Blitz se sert de Zwei le chapeau-schtroumpf pour s'élever dans les airs et atteindre la montgolfière.
Anonymous
Invité
Invité
Ven 2 Aoû - 10:51
trop tard !
Maximilian attrapa le linge qu'on lui tendait pour s'éponger le visage. Non mais, être à moitié rouge lui suffisait, pas la peine d'y rajouter une autre couleur !

    « Oui, je suis le créateur d'ici et cela m'étonne fort que tu n'en aies pas encore pris connaissance, subalterne. Depuis le temps ! », lâcha-t-il au moustachu qui l'emmenait avec lui – tout en enfilant subrepticement les vêtements qu'il lui tendait. « En effet » ajouta-t-il à l'adresse d'un glaçon, « L'Œuvre n'est Œuvre que depuis l'ins… – il jeta un regard oblique à Ambros Hummer qui s'acharnait sur un zèbre qui lui disait vaguement quelque chose – …tant où je l'ai peinte. »

Puis il la vit. La montgolfière. Sa montgolfière. La sienne. (insérer ici une musique d'ambiance) Enfin prête ! Finalement, il commençait à se demander si ces cyantifiques n'étaient pas de fidèles adeptes dont le seul but était de lui faire une surprise. Un cadeau. Bon, bien sûr, ils avaient voulu le manger tout cru, mais cela était peut-être nécessaire à sa re-transformation ?

On voyait déjà les larmes pétiller dans ses yeux dorés. Sprintant jusqu'à l'engin volant qui s'envolait, il fit un bon. S'accrocha à une corde. Essaya de monter à l'intérieur.

Mais ses nouveaux réflexes dus à son apparence laissaient à désirer. Ses mains glissèrent de la corde, et le pauvre homme retomba lourdement à terre. Cette fois-ci, les larmes coulaient véritablement le long de ses yeux. Il regardait, impuissant, son salut voler toujours plus haut.

    « NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! »

Sans lui.



Spoiler:
Max répond à toutes les questions qu'on lui a posé puis tente de grimper dans la montgolfière, sauf qu'il échoue. Il pleure et hurle en regardant sa liberté s'envoler.
Anna
Messages : 1026
Date d'inscription : 18/06/2012
Anna
Ven 2 Aoû - 13:54
Soulagée, j'enlevai la chaussette qui protestait haut et fort de mon impudence. Je me demandais pourquoi je ne m'étais pas débarrassée de lui, puisque je n'en avais plus besoin. Mais bizarrement, même si il n'arrêtait pas de râler et de dire n'importe quoi, je n'avais pas le cœur à me séparer de lui. Je l'aimais bien, au fond, cette chaussette blanche plus si blanche.

« Regardez monsieur le Duc ! Vous avez vu comme elle est belle, cette montgolfière ?
▬ Oh, certes ! C'est un bel engin. Tenez, Marie-Louise, quelqu'un fait un discours ! »

Je m'approchai de la montgolfière pour mieux entendre, puis fus frappée de stupéfaction lorsqu'ils annoncèrent qu'ils partiront sans nous. C'était hors de question ! Ils n'allaient pas s'en sortir comme ça et je n'étais pas leur subalterne ! Je courus de toutes mes forces vers l'engin, m'agrippai à une corde et m'y accrochai pour monter. L'escalade en option, ça a du bon ! Je parvins enfin à me hisser et à tomber à l'intérieur avec plus ou moins de grâce. Je me relevai puis aperçus en bas le Maître. Oh le pauvre ! Il n'a pas pu monter ! Je mis mes mains en porte-voix puis lui criai :

« Ne vous inquiétez pas, Maître ! Vous serez plus en sécurité ici ! Je reviendrai bientôt ! »


Spoiler:
Annabelle court vers la montgolfière et parvient à y grimper, puis elle voit Maximilian en bas et lui parle.


#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





Anonymous
Invité
Invité
Dim 4 Aoû - 4:51

ヽ(゚Д゚)ノ

maudits poissons rouges


À peine eût-il fait déferler sa colère contre l'engin des diaboliques poissons rouges que la suite arriva bien trop vite pour Ambros ; la fumée disparut, les ennemis déblatérèrent un discours qu'il ne comprit pas - enfin, il crut vaguement imaginer que leur arme secrète était prête et que leur plan allait se dérouler comme prévu, ce qui était plutôt mauvais pour notre homard convaincu -, avant que tout le monde se mette à sauter pour atteindre l'objet volant.

Même le Maître. S'il avait sauté, c'était forcément parce qu'il fallait absolument rentrer dans cette création dans du mal pour la détruire de l'intérieur, n'est-ce pas ? Alors lui aussi, il sauta sur une corde, tenta de s’agripper quelque part, se cramponnant même à certains ennemis, mais il avait oublié un détail...

Il n'avait jamais fait d'escalade. C'est pourquoi il tomba rapidement, et s'écrasa juste à côté de Maximilian. Le Maître semblait effaré ; cette invention était-elle si néfaste pour troubler un dieu ? Il devait faire quelque chose. Il ne savait pas quoi, mais. Il fallait.

« Il faut préparer une contre-offensive ! Ces poissons rouges n'arriveront jamais à dominer le monde, même s'ils volent très haut, parce que... »

Il ne savait pas vraiment quoi dire. En fait, ils étaient plutôt dans le pétrin ; quand bien même le dieu truite était le plus fort du monde, la fille aux algues plein la tête était partie, et ils étaient là, tous les deux, sans base et sans affaires, tandis que l'ennemi avait réuni tant de partisans et avaient même construit une base.

« Parce que vous êtes le dieu truite, Maître ! Et puis, ils sont stupides de toute façon, parce que vous pouvez faire exploser leur machin qui vole quand vous voulez. »

Sur ces mots, il regarda autour de lui, et tenta d'imaginer un plan foireux. Il n'en trouva pas, mais il devait l'avouer ; rien ne pressait. Parce qu'après tout ça, il était fatigué, et qu'il ne rêvait que d'une chose ; voir Maximilian peindre, lui préparer son petit déjeuner comme avant -même s'il était mauvais-, lui servir son jus d'or -et en renverser la moitié sur le tapis-, lui dire qu'il était le meilleur et que ses discours étaient géniaux même si tout le monde racontait le contraire.

Comme avant.
Trop naïf.




Résumé ▬ Ambros essaie de s'accrocher à la montgolfière mais se vautre aussi par terre à côté de Max. Il lui dit des mots "encourageants" et tente de trouver un plan pour contre-attaquer, en vain.
Anonymous
Invité
Invité
Dim 4 Aoû - 11:13
rebelote...
    « Cela ne servirait à rien. Tout est fini, Ambros. »

Pour la toute première fois, le Maître l'appelait par son nom.

Il fit une tentative pour se redresser, sans résultat. Sûrement à cause de ses réflexes tout juste retrouv... ?! Non ! Ça n'allait pas recommencer ! Pas encore !

Pourtant la vérité était évidente. Maximilian... avait de nouveau une queue de poisson. Seulement le bas, se dit-il, c'était mieux que l'intégralité. Lui qui croyait être libre, enfin ! À croire que l'Œuvre se plaisait à le faire souffrir...

    « Pardonne-moi, Sous-Fifre, fit-il d'une voix rauque, en reprenant son ancienne appellation. Je dois méditer à tout cela. Seul. »

Alors Maximilian rampa piteusement jusqu'à la sortie du laboratoire, à terre, seul et à la vue de tous. Mais peu lui importait, il avait déjà tant perdu tout juste après avoir retrouvé son corps ! Autant personne n'était au courant de sa transformation en poisson-rouge, autant là, l'Œuvre venait de le renier en public en l'éjectant de la montgolfière.

    « Père indigne que je suis... », murmura-t-il dans un souffle.
Castor
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Castor
Dim 4 Aoû - 12:03

Oh !

#6

A peine le héros eut-il le temps de relever la tête qu'il entendit des cris et des bruits d'agonie. Il se redressa et se retourna : c'était toujours le même homme qui s'obstinait à faire échouer Striky dans sa noble tâche. Toutefois, même s'il s'agissait d'un méchant, il était de son devoir de l'aider, surtout s'il agonisait. Le super-héros se rapprocha donc de lui pour lui tendre une main secourable.

« Que vous arrive ... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une chose fine et visqueuse lui rebondit sur le visage, avant de retomber par terre et de s'enfuir en sifflant de rage. Striky ne sut jamais ce que c'était.
Alors qu'il s'apprêtait à demander des explications, des cris retentirent un peu plus loin. Le zéro pivota et vit ...

« ELLE VOOOOOOOOOOLE ! » beugla-t-il, des étincelles dans les yeux.

Le jeune homme était particulièrement fier de voir que l'oeuvre à laquelle il avait participé n'avait pas implosé, pour une fois, et bien au contraire, fonctionnait. Volait, même. Sauf que ...

« Elle vole ... SANS MOI ! »

L'impact de cette prise de conscience l'abasourdit. Enfin, comment  comptaient-ils se débrouiller sans son incroyable talent, qui que ces "ils" puissent-être ? Il fallait être fou pour penser survivre sans son aide.
Striky s'élança de toute sa vitesse vers la montgolfière. Il en allait de la vie de dizaines de citoyens.
Par on-ne-sait-quel miracle, il atteignit le fier vaisseau (hum) et se cramponna au bord de la nacelle comme si sa vie en dépendait, ce qui serait vrai lorsque la montgolfière aurait prit plus d'altitude ...


Striky parle en #d44242.
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 4 GtHj2Va Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 4 SX6YDjY
Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 4 Uq1R9bB Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 4 C2bi4hv

Concours N°3:

Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 4 Nujtt20 Deuxième partie ▬ La science d'abord, la conscience plus tard ! - Page 4 E0CPMpt

Anonymous
Invité
Invité
Dim 4 Aoû - 16:39

Le Martyr/F





Désormais, F le savait, Krueger avait peu de chances de lui livrer des informations utiles.
Il fallait donc atteindre la montgolfière, et cela peu importe la volonté de ces pseudo-héros. Ils semblaient en savoir bien plus que tout le monde ici présent, et l’homme masqué avait bien envie de leur tirer les vers du nez. Que ce soit par la force, ou la ruse.
« Et bien mesdames et messieurs, je vous dis au-revoir ! »
Se servant des courants d’air créés par le décollage de l’aéronef, il plana jusqu’à lui grâce à sa cape, tendue en guise d’ailes.
Il attendait désormais le bon moment pour agir.

@Codage par la merveilleuse Annabelle Roziers ♥


Spoiler:
Fried se hisse jusqu'à la montgolfière en planant, toujours en quête de réponses.
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 189
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Jeu 8 Aoû - 23:45


    « Remontez l'anc... heu, les cordes ! VITE ! Notre montgolfière est déjà r-e-m-p-l-i-e d'usurpateurs, c'en est assez. Il faut faire cesser tout cela. »


Nous obéîmes tous à cet ordre impérieux, tentant (vainement) de faire passer par-dessus bord les dessinateurs qui, d'un même esprit effronté, s'étaient hissés jusque dans la nacelle. Tout le monde était bien à l'étroit, ici ! Mais non, il était bien trop tard, et eux étaient en surnombre ! C'est ainsi que, sans un regard pour ceux restés en bas, l'engin s'élevait encore plus haut, toujours plus haut...


Explications


• Désormais, il n'est plus possible de monter dans la montgolfière, elle n'est plus qu'un lointain point dans le firmament.
• Pour ceux qui ne sont pas montés, vous pouvez partir ou choisir d'explorer encore un peu le laboratoire, cela reste un lieu comme un autre ! (donc si vous voulez faire des RPs "classiques" hors sujets communs, n'hésitez pas)
• Si vous avez été absent d'il y a une semaine -ou plus- jusqu'à maintenant et que vous avez prévenu, vous pouvez toujours nous prévenir par MP si vous voulez quand même monter ^^
• Le groupe des laborantins n'existe plus.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum