-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

Salle de réunion

Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 228
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Dim 27 Juin - 21:02
Les autres ayant l'air de poser toutes les questions utiles pour obtenir des réponses (que Lucas ne comprenait pas du tout, ça aurait pu être du chinois pour ce qu'il en comprenait), il se concentra sur les bouts qu'il comprenait.

Il s'adressa à Stirling.

« Alors aucun de ceux qu'on connait ça veut dire... Ça veut pas dire qu'ils font partie de l'autre groupe de cyantifiques, ceux qui veulent détruire les Tempêtes ? Il est où déjà ce rendez-vous ? C'est quoi un organiste, quelqu'un qui joue avec les organes ? Morgan t'a posé des questions aussi d'ailleurs. »

Il s'adressa aussi à Al.

« Quelle porte ? »

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 228
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Dim 27 Juin - 23:07
Lucas avait posé une excellente question. Al semblait en savoir plus qu'au premier abord.

« Je p-plussoie, de qu-quelle p-port-te p-parles-t-tu? »

Quant aux points soulevés par les Cyantifiques, des éclaircissements s'imposaient. Tout en posant ses questions, elle s'assura de les noter sur une de ses feuilles. Ainsi, elle pourrait y revenur si la tendance à s'égarer de ses interlocuteurs se poursuivait.

« D-de ce qu-que j'ai compris, d-de cet-tte réunion et d-d'ailleurs, ce qu-qu'on ap-ppelle les Ob-bjets semb-blent p-pouvoir générer cet-t-t effet d-de changement, ces "p-plis", d-du moins certains. Certains Ob-bjets plus qu-que d-d'autres, des ca-t-talysat-teurs. Et l’int-teraction d-d'humains en interaction avec les Ob-bjets les p-plus réactifs amplifient le phénomène ? Cert-tains humains p-plus qu-que d-d'autres aussi, nous à p-priori. En exp-périment-tant, il serait possib-ble d'app-prendre à alt-térer l'Esqu-quisse de manière à nous p-permet-ttre de ret-trouver not-tre mon-d-de. P-par "vous", d-désignez-vous t-tout humain, ou anciennement humain, qui n'est p-pas de votre g-group-pe ou nous p-précisément ? Qu-qu'est ce qu-qui vous d-dist-tingue ? »

Isolde se demandait si le fait qu'ils rejetaient l'Esquisse en souhaitant rentrer chez eux était ce qui amplifiait le phénomène. Si l'Esquisse tentait actuellement de répondre à leur souhait en se modifiant elle-même pour se rapprocher de ce qu'ils auraient voulu ou si au contraire, c'était sa rage contre ce rejet. Quelle que soit la raison, cette impression d'être des intrus s'intensifiait. Ils étaient des corps étrangers au sein de l'éco-système qu'était l'Esquisse.

« C-consid-dérant qu-que les fac-cteurs les p-plus réactifs, donc p-prop-pices à c-créer d-des T-temp-pêt-tes, semb-blent êt-tre les Ob-bjets c-cat-talyseurs ainsi que "nous", le moyen le p-plus évi-d-dent serait d-de d-dét-truire l'un d-des d-deux, selon le p-plus facile. P-pour ce d-d-dernier p-point, id-dent-tifier ce qu-qui nous amène ici, le d-détruire, p-puis t-tuer t-tous ceux qu-qui rest-tent serait le p-plus effic-cace. »

Elle ajouta son avis d'un ton pince-sans-rire.

« J'esp-père qu-qu'ils p-préfèrent la p-première op-ption... » Et continua d'un ton sombre, « C'est le c-cas ou nous d-devons nous at-ttendre à être at-ttaqu-qué ? D-dans la p-première op-ption, le moyen de les c-cont-trer serait d-de met-tre la main sur les Ob-bjets c-cat-talyseurs en p-premier pour les c-cacher hors de p-port-tée d-des aut-tres Cyant-tifiqu-ques. Aussi, c-consid-dérant le risqu-que qu-que cela p-pourrait avoir, savoir à qu-quoi ils ressemb-blent ou c-comment les id-dentifier afin de savoir s'en éloigner. »

Cette dernière question était celle que Dalton avait définitivement évité la dernière fois.

« S'il est plus d-difficile de mod-difier un humain qui est p-plus comp-plex-xe, pourqu-quoi aut-tant d-de nous ont é-té mod-difiés ? »

Une part d'elle se demandait, considérant leur état (transformée en chat, en loup, amnésique, bégaiement...) et bien qu'ils étaient arrivés à des moments différents, si ce n'était pas la même Tempête qui les avait amenés et affectés, seulement à des moments différents. Pour reprendre l'image d'une feuille, un peu comme une feuille était pliée tellement de fois qu'un grand nombre de côtés se touchaient et que si on dessinaient sur ce point et qu'on dépliait la feuille, tous les côtés semblaient différents.

« Enfin, on p-parle d-de l'Esqu-quisse c-comme ét-tant un mon-d-de d-différent d-du not-tre, mais j'ai lu d-des d-doc-cuments qu-qui p-parlaient d-de Mars et d-de Vénus, des p-planèt-tes qu-qui existent aussi d'où nous venons.. La "T-terre" à p-proprement p-parler se sit-tue ent-tre les d-deux. Sommes-nous aussi... L'Esqu-quisse est-telle aussi ent-tre les deux ? »

L'Esquisse était-elle une autre forme de la Terre ? Avant ou après leur époque ? La rousse aurait aimé éviter toute idée de voyage dans le temps, mais elle ne pouvait pas éviter cette hypothèse. L'Esquisse étant comme une page qui se dessinait, se pliait et se dépliait en changeant constamment, il n'était pas impossible de penser u'ils venaient en réalité de plus loin dans le futur ou dans le passer et qu'un certain "pli" ait lié deux époques différentes, les lançant à un moment où la réalité était plus instable. Le fait que certains éléments, bien qu'insolites, étaient similaires à la Terre consolidait cette théorie. Isolde n'était pas sûre du tout d'aimer cette idée...

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 575
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Lun 5 Juil - 19:35
Précédemment :

__-Ils arrivèrent en salle de réunion alors qu’Isolde était en pleine rafale de questions. Ne voulant pas l’interrompre, elle se glissa sur le côté et se pencha légèrement pour faire un résumé à l’oreille de Kaoren et du Cube.
Kaoren, le Cube :
Kaoren :
__-Rosalina se redressa, attendit poliment qu’Isolde finît sa dernière question et s’avança vers la table.
__-« Souffrez que je vous interrompe quelques instants… Avec Kaoren ici présent, j’aurai recueilli tous les votes des Dessinateurs dans le laboratoire. La situation à l’extérieur de la salle de réunion est on-ne-peut plus calme. Vous n’avez pas à vous en faire, Vesa, nul mal ne vous sera intenté qui n’ait été décidé par la communauté. Et celle-ci penche plus sur vous mettre sous surveillance que vous supprimer, fusse par l’ostracisme ou l’acier… À ce sujet, d’ailleurs. Je vous vois fort affairés ici et m’en voudrais de vous déranger. Ceux qui seraient intéressés par le dépouillement des votes, l’organisation du groupe et la prise de décisions, je vous invite à me suivre. J’aurais besoin, idéalement, de deux autres personnes. Vous, Morgan, par exemple, et pourquoi pas vous, Lucas. Stirling aussi, si vous le désirez. Isolde, je tiens à vous rassurer ; aucune décision précise ne sera prise sans votre expertise sur les déclarations de ces messieurs – elle désigna les cyantifiques. Il s’agira pour le moment de s’occuper de la nourriture, de la gestion des ressources et de la répartition des rôles. Sur ce, que ceux qui se préoccupent des moyens matériels de notre survie me suivent. Je projetais d’aller dans salle située juste à droite de celle où nous sommes… la salle de diffusion, je crois, selon notre plan. »
Le Cube :

Résumé :


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : hotpink
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2826
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Dim 11 Juil - 1:14
« Laissez-moi réfléchir un peu... » maugréa Al, qui ne s’attendait pas à ce que Lucas et Isolde réagissent à ses propos, ni à avoir autant de mal à suivre le discours des cyantifiques en même temps que le fil de ses propres pensées.

Flashback:


« Pour faire simple. Si ces cyantifiques là sont des rebelles, nous avons déjà eu, au treizième jour après la Tempête, l’occasion de croiser les cyantifiques-tout-court. Ils étaient au milieu du désert, en train d’expérimenter sur un porte parfaitement normale, dont ils nous ont dit qu’elle était à l’origine des Tempêtes - c’était probablement un de ces amplificateurs, si je connecte bien les bouts. L’un d’entre eux l’a entrouverte et s’est changé en liquide. Puis deux... personnes qui étaient venues en même temps que nous se sont jetés sur la porte, et s’en sont plutôt bien sorties. Après ça, les cyantifiques rebelles sont apparus en saccageant tout, et on est partis avec eux sur un yacht . »

Un autre souvenir lui revint en tête.

« D’ailleurs je crois qu’ils sont repartis avec un morceau de la porte... Ce qui semble cohérent si leur objectif premier était de la récupérer avant qu’elle ne soit détruite. »

Il pondéra l’information dans sa tête, au regard de tout ce qui avait été dit (ce qui faisait beaucoup à digérer) et de ses souvenirs (eux-mêmes peu décortiqués).

Al réfléchit:

Il casa lui aussi une question aux cyantifiques, au milieu de celles d’Isolde.

« ...Aussi, c-consid-dérant le risqu-que qu-que cela  p-pourrait avoir, savoir à qu-quoi ils ressemb-blent ou c-comment les id-dentifier afin de savoir s'en éloigner.
- D’ailleurs, puisque vous en avez déjà au moins deux, à quoi ressemblent-ils, et comment sont-ils stockés ? »

Il se concentra sur la suite des questions de la rousse. Le délire sur les planètes provoqua un haussement de sourcils. C’était bien le dernier truc qu’il s’attendait à voir dans l’Esquisse. Il regrettait amèrement de ne pas avoir passé plus de temps à fouiller.

Hélas, il n’eut pas le temps de formuler une interrogation (certes, si on questionne la question, on n’est pas rendu, mais quand même !) que Rosalina se pointa, accompagné de deux vieux amis : l’espèce de cube qui parle du réfectoire, et un certain Kaoren.

La grande noire semblait donc être la nouvelle logisticienne du groupe. Elle était, en dix minutes, plus efficace qu’aucun d’entre eux ne l’avait été en seize jours à la base militaire, ce qui plaisait à Al autant que cela piquait son égo. Il en était de même pour la proposition de séparer les discussions sur le scénario et celles sur la survie, puisqu’il ne voulait pas ne pas assister à l’une d’entre elles.

Il adopta alors une stratégie particulièrement redoutable.

Celle de se taire et de regarder ce qu’allaient faire les autres.

Résumé:


Dernière édition par Eelis le Dim 10 Oct - 18:34, édité 1 fois


Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 168
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Mar 13 Juil - 10:30

Je fronce les moustaches en écoutant la réponse de Stirling, cherchant à comprendre à qui il parle, à quoi il répond. Et me demande pourquoi il s'interrompt en plein milieu d'un mot. Lib...erté? ation? Perso, c'est la première fois que je le vois faire, alors ça m'intrigue. Déjà que c'est pas facile de suivre, entre les cyanti et la bègue qui parlent d'un trucs qu'eux ont compris, mais sans proposer les sous titres, les uns les autres qui se cassent... Ah et Rosalina qui refais sa cheffe.

Ok pour le dépouillement, mais pour le reste, on ferait mieux de rassembler tout le monde à nouveau.

Non, parce que bon ça sert à quoi de dire on va voter pour faire un groupe uni si les décisions sont prises par une minorité et ne plaisent pas à la majorité? Bon et sinon, un autre problème: comment descendre. Passer de la table à une chaise vide, ça va. C'est en descendant de la chaise que ma queue frôle le dossier, me surprenant dans mon geste et me faisant arriver au sol plus durement que prévu...



Spoiler:



Code:
<transformation perso="Effie" /> | <transformation perso="Morgan" />

Titan
EUR
Personnages : Adeline, Audebert et le Cube
Messages : 207
Date d'inscription : 11/03/2018
Titan
Ven 16 Juil - 10:39
Des cyantifiques ! En parler c'est une chose, en rencontrer à nouveau en est une autre ! Si je pouvais suer, je le ferais à grosses gouttes.

"Emmenez-moi avec vous !"


Couleurs des Persos:
Kaoren
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 572
Date d'inscription : 22/09/2015
Kaoren
Dim 8 Aoû - 21:03
Du côté de Rosa' :

Résumé :


Distinctions:
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 174
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Sam 21 Aoû - 21:15


Un pli...provoqué par eux ? Cela ne tient pas, c'est sur Terre qu'elle commettait ses exactions, pas ici. Elle n'aurait pas du être amenée ici...à moins que cela ne soit pour cela ? Cela expliquerait ses pouvoirs...L'esquisse lui avait donné de quoi faire ce qu'elel voulait, répondant à des attentes qu'elle ne pouvait pas imaginer. Mais les autres ?

Ou alors on pouvait envisager une force extérieure, des cyantifiques capable de les amener eux ? Mais pourquoi ? Isolde ou Mérovée elle comprenait, Rosa aussi, sans parler de la tueuse. Mais Morgan ou Bernard ? Mais le hasard ne pouvait pas être aussi...avantageux n'est ce pas ?

Et la migraine qui s'amplifie lentement. Le trauma, le choc. Pourquoi elle réussit pas à s'adapter putain ! Pourquoi elle a mal à la tête !? C'est bon ! Elle sait ou elle est ! Elle a pigé quelques règles putain de merde ! Pourquoi sa psyché peut pas se calmer MERDE !!! CASSE TOI MIGRAINE !!!

-Aaaarh..putain..Gnnnh..Je..d'accord...De toute façon vous aurez besoin de moi ça me va..Hmmph...

La tueuse se prend la tête en gémissant de douleur mais essaye d'écouter à travers les élans qui l'assaillent.

-Donc...Vous..savez où il faut...aller ?

Résumé:
Folie d'Esquisse
Messages : 849
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Lun 23 Aoû - 22:33
Du côté de Lucas et Morgan:
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 206
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Sam 4 Sep - 4:32
Comme à son habitude, Isolde ne lésinait pas sur les questions, et mettait à dure épreuve la capacité de concentration des cyantifiques, dont un observateur attentif pourrait sans doute percevoir la fatigue naissante, alors qu’ils papillonnaient discrètement des yeux, se relisaient, ou paraissaient s’absenter quelques secondes. Seul Dalton baillait ouvertement, mais d’une manière telle qu’il rendait le signal ambigu - parce qu’accolé à tant d’autres qui étaient pourtant contradictoires - et qu’il aurait, finalement, tout aussi bien pu faire semblant pour faire passer un autre message.

Au milieu des questionnements d’Isolde, l’arrivée soudaine de deux nouvelles personnes (et d’un cube, mais même les cyantifiques ne se soucient pas du Cube) fit l’effet d’une petite claque sur le visage - un stimulus qui a le mérite de réveiller autant qu’il a le défaut de distraire. Pendant quelques secondes, les regards se fixèrent sur Kaoren, l’air de dire «C’est *maintenant* que tu viens ?», puis sur Rosalina, qui n’avait attendu que de faire quelques pas pour enchaîner à nouveau les tirades. Derrière eux, c’était Averroès, cyantifique baraqué de son état, qui rejoignait la pièce, l’arme au poing, et qui fut accueilli par un « Salut mon chou ! » avant de rejoindre ses collègues.

Quand la femme d’affaire proposa à ses pairs de s’en aller discuter organisation, le visage de Watt se tordit d’un léger rictus (pourquoi demander une réunion si c’était pour au final aller et venir, puis se séparer ?) et celui de Dalton d’un grand sourire. Il attendit que les autres personnes de la pièce répondent, puis glissa un :

« Je peux venir aussi ? J’ai toujours rêvé de voir une démocratie. »

Se moquait-il de Rosalina ou faisait-il preuve d’une sincère curiosité envers quelque chose qu’il n’avait probablement jamais connu ? Quelle que soit la réponse, ni le ton, ni l’expression ne permettraient d’en être sûr.

De leur côté, ses deux acolytes avaient tout simplement ignoré cet échange, et mirent Averroès au jus par quelques chuchotements résumant brièvement «l’altercation» au sujet de Vesa. Celui-ci se détendit, rangea son arme, puis alla se poster au fond de la piège, debout, bras croisés, après avoir maugréé « Sérieusement… ». Hertz continua à lui jeter quelques regards, tandis que Watt prenait la parole pour répondre à Isolde :

« À nouveau, vous posez un certain nombre de questions… Enfin, je vais commencer par clarifier ce que je disais.

Par ‘vous’ nous désignons les personnes qui répondent à au moins l’un des deux… critères qui semblent être importants dans cet effet d’amplification, bien qu’il ne s’agisse à ce stade que d’hypothèses.

Le premier est le fait d’être arrivé récemment - plus l’arrivée est récente, plus l’effet est fort. C’est ce qui exclut la plupart des cyantifiques, nous sept y compris. Le second, c’est le fait d’avoir des souvenirs de ce que vous appelez «la Terre». C’est pour cette raison que nous pensons que les Tempêtes ont un lien - quel qu’il soit - avec ce que vous cherchez. Parmi vous… il semble que tout le monde n’a pas exactement cette.. caractéristique, mais l’ancienneté à elle seule suffit à faire vriller les compteurs.
»

Il haussa les épaules, vraisemblablement incapable de pouvoir expliquer pourquoi.

« Quant à savoir si les autres cyantifiques en ont après vous, probablement. Mais pas dans l’immédiat, et sans doute pas comme vous.. l’imaginez. Contrairement à certaines personnes, les cyantifiques ne sont pas des sauvages : nous ne connaissons pas le concept de «guerre» et n’employons que rarement la force, sauf s’il s’agit de survivre ou de se défendre. Ainsi, la plupart d’entre nous se contentera de laisser l’Esquisse - ou la prochaine Tempête que vous contribuerez à provoquer - vous balayer, ou tentera de vous persuader que les Tempêtes sont le plus obstacle à votre survie et vous proposera une alliance pour les détruire ensemble, en avisant selon les effets. »

Quand bien même il parlait des «autres cyantifiques», Watt pouvait difficilement les distinguer de son propre groupe, et par extension de lui-même. En ce sens, il agissait moins comme le membre d’un groupuscule de «rebelles» en conflit ouvert avec les idées dominantes que comme un chercheur en désaccord avec ses pairs sur la marche à suivre face à une ressource à la fois trop belle pour ne pas être exploitée et trop dangereuse pour être approchée.

« Les détails techniques sur ce qui définit un amplificateur et sur ceux que nous avons, disons… (il fit une pause de quelques secondes, puis reprit:) Ce sera un sujet pour un autre jour. Un jour où vos objectifs seront plus clairs et une collaboration établie. Nous sommes gentils, mais peut-être pas au point de donner à n’importe qui toutes les clefs pour saccager nos plans. »

Si Dalton n’avait pas été distrait par son nouveau projet de participer à la démocratie esquisséenne, il aurait sans doute répondu « Et n’importe qui, c’est ce que vous êtes actuellement pour nous ! » avec un air ingénu.

À défaut, ce fut au tour d’un Hertz quelque peu malhabile de reprendre la parole pour compléter :

« En théorie… vous avez tous les éléments pour comprendre nos objectifs et en quoi ceux-ci peuvent coïncider avec les vôtres. Si quelque chose est encore ambigu sur ce point, nous y répondrons sans problème. Nous pouvons aussi partager quelques éléments qui ne sont pas critiques… (il jeta un oeil à sa feuille) À défaut de pouvoir vous montrer Mars et Vénus, qui sont trop loin d’ici, nous pourrons rentrer plus en détails sur le fonctionnement des minutites en allant voir Jupiter plus tard. »

Clairement plus à l’aise pour parler de cailloux que pour négocier avec les Dessinateurs, Hertz afficha de nouveau une pointe d’enthousiasme. Si Watt était un chercheur en conflit d’opinion, lui semblait plus proche de la figure du chercheur poussé malgré lui à faire de la politique, sans pour autant en maîtriser la moindre ficelle, et cherchant tant bien que mal dans ce monde cruel une personne qui pourrait s’intéresser à la cyance pour elle-même. Si les plans du groupe avaient été exposés, il était difficile d’en dire autant des motivations individuelles. Quel intérêt Hertz, Watt, Dalton et les quatre autres avaient-ils à préserver les Tempêtes, si l’hypothèse d’une sortie de l’Esquisse n’avait aucun sens pour eux ? Avaient-ils seulement un intérêt personnel, ou ne concevaient-elles leurs motivations qu’à l’échelle d’un groupe ? Si rien ne permettait de le savoir, rien ne justifiait non plus de chercher à le savoir.

Toujours parqué au fond de la pièce, Averroès bailla. Quelques minutes dans la pièce avaient suffi à le rendre plus fatigué que ses trois collèges réunis.



Comme c'est avant tout de la précision de trucs déjà évoqués, pas de dessin pour cette fois. Selon le nombre de questions qui viennent encore à Isolde sur le sujet principal, on approche (normalement) de la fin, du moins en ce qui concerne le coeur de la réunion.
Lucas, on va avoir besoin de ton hyperactivité, ou Averroès risque de s'endormir au prochain post, vu la quantité de dialogue.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 228
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Sam 25 Sep - 5:24
Isolde posait autant de questions que lui, ce qui, avouons-le, était tout un exploit !

Tout autant qu'il était intéressé à comprendre un peu le pourquoi du comment, Lucas commençait à s'ennuyer. Les réunions n'avaient jamais été son truc. Ainsi, l'interruption de Rosalina arrivait à point. Oh, mais pourquoi cela lui avait-il pris aussi long ? Et d'où sortait ce cube ? D'abord le truc à fumée, maintenant ce cube... Elle voulait le remplacer, c'était ça?

Il courra jusqu'à elle. Et comme elle avait l'air d'aimer l'Objet bavard, il l'amena avec lui.

À Rosalina, avant qu'Al et les Cyanti du dernier tour parlent:

Vesa avait l'air bizarre, style Dr Jekyll avant de devenir Mr Hyde. Ou peut-être qu'elle avait juste mal à la tête. Le garçon l'interpella.

« Y a une boîte de médicaments dans le camion. Y a p'tête des Tylenols si t'as mal à la tête ? »

Du côté du drôle de bidule à fumée... Bref, il savait que dalle. Sauf pour la dernière phrase qui alluma une ampoule dans son cerveau.

À Stirling:

Lucas zieuta le dernier arrivé. C'est une arme à feu ça ? Encore meilleur que le taser du rouquin. Il doutait qu'on lui en donne, mais s'il en trouvait qui traînait et le cachait sur lui... On dirait qu'il allait devoir retourner explorer...

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 228
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Lun 27 Sep - 2:03
Donc ce groupe de Cyantifiques avaient déjà un de ces amplificateurs. Isolde remercia Al de son partage. Puisque Lucas semblait vouloir partir avec Rosalina afin de travailler sur l'organisation matérielle, elle l'interpella.

« Lucas, si tu pars dans l'autre groupe, apporte ça avec toi. »

Le garçon trottina jusqu'à la professeure qui lui remis les plans qu'elle avait recopié pendant la discussion (en s'en gardant une pour elle) ainsi que la liste des objets répertoriés, puis retourna aux côtés de la noire.

Un mouvement dans sa vision périphérique attira son attention et elle vit Morgan s'écraser au sol. Elle hésita à intervenir, ne sachant pas si elle/il était blessé(e).

« Morgan, est-ce que ça va ? Tu as besoin d'aide ? »

Ah. Le Cube parlait. Bien... Passons à d'autres choses.

Les Cyantiques ne répondirent pas à toutes ses questions, mais à la majorité. Elle tiqua sur le "tentera de vous persuader que les Tempêtes sont le plus obstacle à votre survie et vous proposera une alliance pour les détruire ensemble, en avisant selon les effets" au sujet des autres Cyantifiques. N'était-ce pas exactement ce qu'ils venaient de faire, mais dans l'objectif contraire ? La parole d'un inconnu n'avait que peu de valeur et c'était ce qu'ils étaient pour le moment.

« D-donc nous sommes ut-tiles p-p-pour vous, d-du moins p-p-pour une d-durée limitée. Qu-qu-quant aux aut-tres Cyant-tifiqu-ques, sans ê-ttre act-ct-ctivement violent, ils nous laisser-raient seuls face au d-d-danger en esp-pérant que cela suffise à se d-déb-barrasser d-de nous. P-pour le moment, nous n'avons que vot-t-tre p-parole qu-quant à la possibilité de rent-t-trer sur T-t-terre avec une Temp-p-pêt-te. Il nous faud-d-dra d-d'autres sources d-d'information avant d-de p-p-pouvoir y cr-croire. Néanmoins, je suis d-d'avis qu-qu'en l'ab-bsence d-de p-preuves d-du c-cont-traire, mieux vaut éviter d-de d-détr-truire les Temp-pêt-tes, au c-c-cas où se serait réellement notre seule p-port-te d-de sort-tie p-pot-tentielle. »

Elle se tue un moment avant de reprendre.

« D-de vos p-paroles, j'en c-conclus qu-que les Temp-pêt-tes ne sont p-pas un nouveau phénomène. P-pourq-quuoi cette soud-d-daine envie d-de d-détr-truire les T-temp-p-pêtes ? Êt-tes-vous les seuls à avoir un avis c-contr-traire ou d'-dautres Cyant-tifiqu-ques sont aussi op-p-pposé? »

Enfin, la rousse répondit à Hetz.

« J'ir-rai voir avec joie. »

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 575
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Jeu 30 Sep - 22:28
Morgan, le Cube :

À l’ombre des jeunes Kaorens en fleurs :

Lucas, Isolde :

Dalton :

Résumé :


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : hotpink
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 168
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Mer 6 Oct - 18:48

Aie euh! Bon, je m'ébroue comme je peux, tout à l'air toujours à sa place. Un regard vers Stirling, qui a l'air de fatiguer. Il ignore comment communiquer autrement, hein? Rassurer Isolde, aussi. C'est bon, ça va, merci! et suivre la noire, la queue fouettant l'air.



-->Salle de diffusion



Code:
<transformation perso="Effie" /> | <transformation perso="Morgan" />

Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 228
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mer 6 Oct - 22:06
Lucas se laissa enlacer par Rosalina et fondit dans ses bras. Il n'avait pas réalisé à quel point cette réunion l'avait mis sur les nerfs. Après avoir laissé sa langue parler, il eut même droit à un compliment ! Ses oreilles étaient peut-être rouges, mais il le nierait fermement. Rosalina était définitivement sa préférée.

Il ignora le reste à part prendre les papiers d'Isolde et fila dans les couloirs, suivant Rosalina au pas.Vesa? Absolument rien à foutre. Le chat? Ok, il devait avouer qu'il était mignon, mais il les suivait de toute façon alors tout allait dans le meilleur des mondes. Allons à la conquête de la diplomatie !

Vers la salle de diffusion

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2826
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Dim 17 Oct - 15:31

Après avoir quelque peu hésité entre l’intrigue et la survie, Al prit sa décision (si peu attendue).

D’un côté, il y avait Rosalina (qui avait totalement l’air de vouloir l’exploiter), l’insupportable Lucas, l’insupportable cube et le chat qui parle. De l’autre, il y avait quatre cyantifiques, leur familier qui parle, la bègue Isolde aux mille prises de notes et la blonde qui semblait avoir besoin de paracétamol.

Clairement, le second groupe avait besoin d’une tête pensante.

C’est du moins ce dont Al tenta de se convaincre pour garder la face et masquer le fait qu’il se sentait un peu à la ramasse au milieu des nouveaux.

Un autre stratagème pour lutter contre l’inutilité était de boire les paroles des cyantifiques et d’y grapiller la moindre bribe d’intrigue qui en suintait. Dans l’ensemble, cela collait à son «expérience» et expliquait ce qui s’était passé au Phare. L’idée de jouer avec de l’uranium esquisséen n’était pas des plus appétissantes, mais puisque le simple fait d’être dans l’Esquisse signifiait marcher sur un champ de mine, il était probablement rationnel de s’y résoudre à défaut de mieux, pour toutes les raisons auxquelles il avait déjà songé.

Il redoutait cependant le moment d’y venir concrètement.

Quand Isolde questionna l’intérêt de vouloir détruire les Tempêtes maintenant, Al tenta d’apporter sa contribution de vétéran :

« Probablement parce que la dernière grande Tempête en date a rendu les Objets agressifs et est donc responsable de la plupart de nos problèmes actuels. Et par extension des leurs. »

Bon, il n’avait pas vraiment vu l’Esquisse avant le «Jour 1» et n’était de fait pas sûr qu’elle ressemblait bien à ce dont il avait entendu parler, ou que ce n’était pas la même merde. Mais, hé, il avait reçu le savoir des anciens dont il était l’un des rares survivants.

À cette idée, ses pensées se stoppèrent, et il baissa la tête.

Quand il fut question de «Jupiter», c’est à peine s’il la releva, glissant un timide « Moi aussi » après les mots d'Isolde.

Résumé:


Kaoren
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 572
Date d'inscription : 22/09/2015
Kaoren
Lun 1 Nov - 18:26
Kaonneries:

Le vacarme ambiant s’est apaisé avec le départ des autres ; quand Hertz termine sa dernière réplique, on croirait même à un moment de silence, troublé seulement par quelques murmures et la réponse saccadée d’Isolde. Kaoren en écoute patiemment les quelques syllabes, puis la vive remarque d’Al avec plus d’attention qu’elle n’en semble chercher, et c’est aussitôt que la parole n’est plus à personne qu’il ajoute négligemment à l’attention des Cyantifiques :

« Vous leur avez déjà parlé de la Tempête que vous avez déclenchée tout à l’heure ? »


Résumé:


Distinctions:
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 174
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Lun 8 Nov - 23:39


Vesa ne suivait plut, la douleur dans sa tête submergeait tout. Elle discerna les paroles de Lucas dans le brouillard rouge de la douleur et lui répondit comme elle peut.

-Oui...S'il..te plait...Tu veux bien..aaaah..m'en chercher...

La souffrance écrase tout comme une presse. La tueuse laisse échapper des râles de souffrances mais ne pleure par malgré les griffes qui lui déchirent le crane. Elle ne peut pas être dans un autre monde, elle ne peut pas, c'est pas possible, ça existe pas. L'Esquisse n'est pas logique.

-Pas logique..impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..pas logique...impossible..

Résumé:
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 206
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Dim 21 Nov - 18:39

Après avoir fait le deuil de sa participation à la démocratie esquisséenne, Dalton reporta rapidement son attention sur un autre problème plus pressant. Il s’approcha de Vesa, avec un air plus compatissant que tous ceux qu’il avait pris jusqu’à présent.

« Vous voulez vous allonger ? Ou vous installer au calme, au moins ? » demanda-t-il, à voix basse pour ne pas interrompre la discussion principale.

Il fit un petit geste en direction d’Averroès, qui les rejoignit. Bien qu’imposant, il n’affichait aucune hostilité particulière, et semblait plus avoir l’air de se demander ce qu’il pouvait faire.

Autour de la table ronde, l’intrigue principale suivait son cours, avec les derniers participants à la réunion : Isolde, Al et Kaoren. À la première tirade d’Isolde, Watt répondit succinctement « Vous avez tout compris. », l’air plutôt satisfait d’être sur la même longueur d’onde que son interlocutrice. Quant aux questions qui suivirent, il compléta la réponse d’Al, avec un ton plus grave :

« En effet. Avant, les Tempêtes ne représentaient pas de danger pour nous, tant que nous évitions les territoires où elles ont élu domicile. Elle suscitaient notre intérêt au même titre que n’importe quel élément de l’Esquisse, et nous expérimentions déjà dessus pour exploiter leur potentiel, puis... En voyant la portée et l’effet durable de la Grande Tempête, nombre d’entre nous ont eu peur et se sont fixés pour but de faire en sorte que cet évènement ne puisse jamais se reproduire, tout comme nous à notre façon. Il est possible que d’autres groupes existent, dont certains proches du notre, mais sur ce point, nous ne sommes pas plus au courant que vous. »

C’est dans le silence qui suivit que vint se loger la question de Kaoren. Cette fois, c’est Hertz qui reprit la parole :

« Ce n’était pas une Tempête en tant que telle. Plutôt quelque chose qui aurait pu le devenir. »

Comprenant que cela était une «réponse» qui ne répondait pas vraiment, il se reprit :

« Nous n’en avons pas parlé directement, mais puisque vous savez déjà que nous étudions les Tempêtes et avons une idée de comment les générer en faisant varier plusieurs paramètres, cela n’apportera rien de nouveau. Au lever du jour, nous avons simplement utilisé un amplificateur pour faire quelques essais, en profitant d’être à proximité de... »

Un grésillement interrompit Hertz, qui sortit de sa poche la cannette qui lui servait à communiquer avec les autres. Une voix de petite fille, dont Isolde et Al pouvaient reconnaître qu’il s’agissait de celle de Crevette, beugla depuis le petit appareil :

« Est-ce qu’il y un gland au bout du fil ? J’ai une question à poser aux cyantifiques.  Du genre importante. Est-ce qu’un cyantifique se souvient de ses parents ou en connaît un qui se souvient des siens ? »

Avant même qu’Hertz ne puisse balbutier un début de réponse, Watt attrapa l’appareil et tonna sèchement « Revoyez votre définition du mot ‘important’. »

Il plaqua l’appareil sur la table, puis commença à maugréer dans sa barbe quelques propos inintelligibles, probablement en lien avec tout ce qui le dérangeait dans l’attitude des Dessinateurs.

Interpellé par ce soudain accès de colère, Dalton se retourna, laissant brièvement Vesa aux bons soins d’Averroès.

« Allons, allons... C’est pas la peine de... Bon. »

Voyant qu’il n’arrivera pas à calmer le jeu avec son collègue (qui paraissait prêt à retrouver Crevette et à lui couper la langue), le blond au chapeau attrapa la cannette et retourna vers l’arrière de la salle, près de Vesa, où il se mit à chuchoter dans le petit appareil en essayant d’être discret, de sorte que seule la jeune femme (si elle n’était pas en pleine crise) ou quelqu’un s’étant approché aurait pu entendre sa réponse.

« Le mot parent n’a pas non plus la même définition pour nous,  mais si vous faites référence à des parents biologiques qui nous  auraient nommé et élevés depuis la naissance... C’est rare et trop flou  pour avoir un sens, donc on s’en fiche ! Du moins pour les cyantifiques  les plus anciens. Ceux qui étaient comme vous à la base, ça arrive,  et...»

Hélas, il est difficile d’être discret dans une si petite salle, d’autant plus avec un cyantifique sur les nerfs qui vous fixe.

« D’accord, d’accord, j’ai fini..., souffla Dalton à ses confrères, avant de reparler dans la cannette. Bon, en fait, on est dans une réunion suuuper importante, alors je raccroche. »

Seul à continuer à regarder le trio de Dessinateurs, Hertz semblait égal à lui-même, alternant entre froideur et incertitude alors qu’il cherchait ses mots.

« Reprenons. Comme je le disais, nous avons fait quelques essais ce matin. Conformément à nos prévisions, aucun débordement n’a été constaté, même si votre présence (il regardait plus spécifiquement Kaoren) aurait pu en créer un. Ceci étant dit, vous n’étiez au courant ni de ces essais, ni de nos buts, ni de ce que votre présence impliquait, ainsi.. »

Il réfléchit un instant.

« Si danger il y avait, nous en sommes les responsables. À ce titre, il est vrai que nous vous devions des réponses. »

Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 228
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mer 1 Déc - 19:42
Isolde laissa partir ceux qui préféraient parler de logistique et se concentra sur ceux restants dans la salle. Vesa semblait sur le point de s'évanouir, mais Averroès se tenait à proximité et l'attraperait si besoin. La rousse n'avait pas de compétences médicales et ne pensait pas pouvoir faire mieux, donc elle laissa la blonde aux bons soins des Cyantifiques.

Isolde écoutait. Et ce qu'elle comprenait, c'était que les Cyantifiques avaient besoin de les utiliser pour manipuler l'Esquisse à leur guise tel qu'ils le souhaitaient, surtout que plusieurs d'entre eux étaient arrivés très récemment. Ils possédaient un amplificateur et l'avaient déjà lorsqu'ils ont voyagé jusqu'à ce laboratoire. Considérant qu'aucune Tempête n'ait été provoquée malgré la proximité du matériel, des Cyantifiques et des autres dans le camion (mais qu'ils venaient de dire qu'une Tempête aurait pu se produire juste à l'approche de Kaoren lors de leurs tests ce matin), il devait y avoir un moyen d'éviter de provoquer une réaction. En isolant l'amplificateur?

« Je vois. Nous semb-b-lons sur la même longu-gueur d-d-d'ond-des, p-p-pour le moment. J'ai une d-dernière qu-qu-question. Si, c-c-omme Al le d-d-disait, vous avez un d-de ces amp-p-plific-cat-teur, ce morceau de p-p-porte, d-dep-puis longt-t-temps et qu-que vous avez voyagé avec d-des gens c-comme nous d-dans les d-dernirs jours, c-c-comment avez vous évit-tez de prod-d-uire une Temp-pête-t-te ? Y a-t-t-t-il un moyen dd-d'isoler les amp-p-plific-cat-teurs p-pour les rend-dre sécurit-taires ? »

Elle posa ensuite une question très importante pour elle.

« Pour Jup-pit-ter, faut-t-t-il mont-ter à l'ét-tage ? ... Y-a-t-t-il un ascenseur dans ce labo ? »

Elle se doutait un peu de la réponse, mais on ne sait jamais, il y aurait peut-être un miracle.

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2826
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Ven 3 Déc - 21:55
Post complètement inutile:

Écouter et hocher la tête. Al se résigna à ne rien faire de plus.


Folie d'Esquisse
Messages : 849
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Jeu 27 Jan - 16:51
À la dernière question de Lucas, Stirling n’a pas répondu. On a pu le voir cogiter, ou du moins effectuer des mouvements hésitants suggérant un temps de réflexion, mais aucun mot n’est sorti avant Lucas. Le garçon impatient n’a pas attendu très longtemps sa réponse, et aussitôt qu’il a quitté la pièce, Stirling a abandonné sa méditation pour se concentrer sur les personnes encore présentes.

Leurs discours ne semblent plus le concerner, ou demander son intervention ; il demeure attentif, manifestement prêt à donner toutes les explications qui lui seront encore demandées, mais en attendant, ses circuits se reposent.

Le seul mouvement dont il fait preuve survient alors que les Cyantifiques répondent à l’appel de la canette : à nouveau, il semble se remettre à réfléchir un instant, sans pourtant que personne ne semble l’avoir interrogé sur quoi que ce soit. Quand la canette est reposée sur la table, et la conversation reprend dans la salle, il observe l’objet un moment et lâche sur un volume à peine perceptible :

« Capable. Conférer. Cette. Liberté. »
Kaoren
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 572
Date d'inscription : 22/09/2015
Kaoren
Mar 22 Fév - 10:48
Kaonneries:
Sans plus dire un mot, Kaoren se contente d’imiter Al et de se préparer à suivre le mouvement.


Résumé:


Distinctions:
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 174
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Mar 1 Mar - 17:36


Dans la douleur qui lui vrillait le crâne la jeune femme entendit les paroles de Dalton. Elle ne se rendait pas compte de la présence d'Averoes mais la voix rassurante, enfin qui avait été rassurante, de Dalton pénétra ses oreilles. Elle ne comprit pas très bien la référence aux parents mais elle comprit par contre qu'il y avait des divisions entre les cyans, des distinctions d'ordre...humaine ?

Par un effort de volonté elle conjura la douleur et se força à reprendre pied. La douleur refluait lentement, toujours présente, la folie aux marges.

-Oui s'il vous plait...Je voudrais...me reposer...ça passera...

Répondit elle finalement au jeune homme au chapeau de paille.

Résumé:
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 206
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Ven 1 Avr - 18:14
Pardon pour le retard j'avais pas tiqué que c'était à moi ;;

Ce fut à nouveau Hertz, visiblement satisfait d’être sur la même fréquence que son interlocuteur après une longue journée d’incompréhensions, qui répondit à la question d’Isolde.

« Il est effectivement possible d’isoler un amplificateur. Quant au comment… »

Il se tourna vers Watt, l’air de lui demander s’il était sage de développer ou de chercher son approbation alors qu’il s’apprêtait à dire quelque chose. Quel qu’ait été le résultat de cette conversation tacite, il enchaîna :

« Pour faire simple, nous utilisons une boîte qui empêche tout ce qui est à l’intérieur de sortir, fut-ce une Tempête. Il n'y a donc pas de risque particulier. »

« Enfin, pour répondre à votre question, c’est au rez-de-chaussée. »
Il commença à s’approcher de la sortie de la pièce en regardant Isolde. Probablement sa façon de dire "suivez-moi".

De leur côté, Dalton et Averrès continuaient à s’occuper de Vesa.

-Il y a une infirmerie juste à côté, suggéra Averroès.

Derrière lui, la cannette commença à grésiller à nouveau.

"Je sais toujours pas comment on active ce truc... Allo allo? Merové a l'infirmerie a été attaqué par un truc en vadrouille, évitez de rester  tout seul dans vos coins! Si vous avez besoin qu'on vous escorte, dites-nous le!*

-Bon eh bien, pas l’infirmerie ! ricana Dalton. (Il attrapa la cannette et s’adressa à Effie :) Merci c’est gentil !
La jeune fille pouvait également entendre la voix d’Averroès qui s’adressait à Vesa.
- C’est un peu plus loin, mais je peux vous emmener aux dortoirs. Je surveillerai le couloir.



Ils rejoignirent Hertz vers la porte de la pièce. Seul à ne pas escorter un convoi de Dessinateurs, Watt commença à ranger patiemment les quelques papiers qui traînaient sur la table, l’air de vouloir profiter de quelques minutes de silence. Ou engager une discussion passionnante avec Stirling pour lui demander des nouvelles de Cuvier.


FIN DE LA REUNION



La suite pour Isolde & cie dans le prochain post d'intrigue !
Je pars du principe qu'au moins Isolde (vu qu'elle a explicitement demandé) et Al (vu que je le joue) suivent Hertz, si Kaoren (voire Stirling qui se serait pris d'une soudaine passion pour Jupiter) suit, préviens-moi que je l'intègre au post. Je pars également du principe que Vesa suit Dalton et Averroès, dis-moi si je me trompe.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum