Le Deal du moment :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 ...
Voir le deal
564 €

Salle de réunion

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 209
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Dim 13 Déc - 20:48
(Pas de dessin malheureusement, il me faudrait ma tablette...)



Le visage de Watt n'avait rien de compliqué à interpréter. Lorsqu'il ne regardait pas un Dessinateur, son visage était tendu, et quand il les regardait, c'était toujours avec un rictus, ou une quelconque impression qui trahissait tantôt de l'agacement, tantôt du mépris, tantôt de l'ennui, plus rarement un acquiescement lorsqu'un discours lui semblait pertinent, ou de l'incrédulité lorsque quelque chose lui semblait incompréhensible ou tiré par les cheveux. Rosalina put sans mal déceler cette dernière expression peu après sa dernière suggestion, puis la voir disparaître - au profit d'un agacement plus typique - lorsque Lucas intervint. Ses yeux semblaient gronder l'enfant d'un violent "C'est justement ce que j'entendais quand je disais que vous partiez du principe que nous sortons tout de nulle part". Quant aux paroles d'Isolde, elles semblèrent recevoir moins d'écho, mais uniquement parce qu'il consacra plus de temps à noter les questions qui avaient été posées, activité qui le faisait détourner le regard des Dessinateurs - et par conséquent l'adoucissait.


"Je vais commencer par vous répondre, Rosalina. Depuis combien de temps entendons-nous parler de la "Terre" ? Nous ne maîtrisons pas assez vos calendrier, dans la mesure où ils ne sont pas adaptés à la façon dont le temps s'écoule dans l'Esquisse, mais...

Il griffonna quelques notes, comme s'il cherchait à résoudre une opération mathématique.

"Au moins deux ans, dans votre référentiel. Or, tous ceux dont la mémoire semblait cohérente citent "2012" comme dernier souvenir - plus vraisemblablement la fin de l'année. Il est donc vrai que vos récits convergent dans l'ensemble, mais dans ce cas pourquoi arrivez-vous à des moments différents alors que vous semblez venir de la même période ? (il hésité un instant, puis se reprit) Admettons donc que ces souvenirs partagés prouvent quelque chose. Ils ne prouvent pour autant pas qu'ils sont les vôtres en tant que tels, ni que la "Terre" existe *actuellement* comme vous l'envisagez. Mais après tout, cela ne nous regarde pas."

Avait-il choisi d'éviter le débat, ou le considérait-il terminé ? Quoi qu'il en soi, sa dernière phrase trahissait une forme d'abandon ou de lassitude, qui quittèrent à moitié sa voix lorsqu'il continua à parler.

"Enfin. Contrairement à ce que vous sous-entendez, Isolde, nous étudions les organismes vivants dans toute leur diversité. A défaut de savoir s'il existe une "sortie" à l'Esquisse, nous pourrions *éventuellement* disposer de plusieurs éléments de réponse par rapport à votre arrivée.

- Mais nous n'avons pas d'intérêt à vous les donner, dommage !"

Watt décocha un nouveau regard assassin à l'intention de Dalton, qui l'esquiva en pointant du doigt Lucas, l'air de dire "Il y a des enfants dans la salle, je fais la traduction", avant de hausser les épaules. Hertz, qui ne faisait pas grand cas de ces échanges non-verbaux, en profita pour reprendre la parole :

"Pour en revenir aux Tempêtes. Comme vous l'avez dit, elles ne sont que l'exagération d'un phénomène déjà existant. Nous savons partiellement comment les déclencher, mais le processus est compliqué, ou plutôt, il requiert des ingrédients relativement rares, ce qui rend l'étude des Tempêtes complexe en elle-même. Dans ce processus, vous..."



Au moment où Hertz s'apprêtait à finir sa phrase, la porte s'ouvrit en fracas. Une silhouette blonde se précipita sur la table, puis sur les cyantifiques. Par réflexe, Watt se leva, dégaina son arme et se précipita entre Hertz et Vesa, vraisemblablement prêt à faire feu.

Lorsqu'il reconnut la jeune femme qui avait quitté à la pièce un instant plus tôt, ses épaules se détendirent un peu. Machinalement, il vérifia qu'aucune menace immédiate n'était rentrée, et commença à surveiller la porte.

"Allons, allons... Décrivez-nous la situation", demanda Dalton, d'une voix calme, alors qu'il regardait Vesa de haut en bas pour vérifier qu'elle n'était pas blessée.
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 174
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Ven 1 Jan - 22:36


Vesa saisit Dalton par le cou et le secoua comme un prunier, complètement paniqué.

"J'ai été obligée de manger les corps de mes camarades dans les sables pour survivre ! Et la gamine tarée veut s'en servir de prétexte pour me tuer ! Je voulais pas le faire mais c'était ma seule chance de survie ! La laissez pas me planter elle rêve que de ça !"

Résumé:
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 575
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Lun 4 Jan - 4:00
Considérations diverses :
     Rosalina allait partager ces considérations avec les autres Dessinateurs, mais elle fut interrompue par l’arrivée impromptue de la blonde de toute à l’heure. Qui… avoua être une cannibale… Et semblait s’étonner qu’on voulût la pourfendre sur un malentendu… Le problème était qu’elle arrivait vraiment au mauvais moment. En hurlant qu’une Dessinatrice voulait en tuer une autre sur tous les toits, elle allait causer du grabuge et saper l’impression d’unité que Rosalina voulait renvoyer aux cyantifiques. Réussir à établir un groupe crédible n’était déjà pas une mince affaire, ce n’était pas pour qu’on sapât ses efforts en prime ! Son marteau-cuiller allait lui servir : elle frappa la table d’un grand coup pour intimer tout le monde au silence par un bruit fort.
     « Il suffit, reprenez-vous ! »
     Il n’y avait certes dans la pièce parmi ses alliés qu’un enfant, un adolescente binoclard et boutonneux, un chat, un piston à roulette et une blessée, mais Rosalina pouvait bien compter sur Watt pour une chose : il n’hésiterait pas à faire usage de son taser si besoin était pour la calmer.
     « Restez ici et calmez-vous, je vais aller voir ce dont il en retourne personnellement. On ne fera pas de désordre sous ma surveillance. »
     Et c’est après cette déclaration qu’elle quitta la pièce. La fillette qu’elle avait envoyé récolter des votes avait semblait-il fait preuve d’excès de zèle. Elle avait obéi à son précédent ordre, on allait bien voir si elle obéirait aux autres et comprendrait que la cannibale pouvait attendre ; on avait un bras de fer diplomatique avec les cyantifiques sur les bras.


Résumé :


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : hotpink
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2826
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Lun 4 Jan - 9:01
Réaction à Rosalina, Lucas, Morgane:

Mais à vrai dire, il fut très rapidement happé par les longues tirades de la rousse bègues, au point de ne pas réussir à mobiliser une quantité suffisante de concentration pour terminer sa phrase.

Alors qu’il écoutait ces paroles, et la réponse des cyantifiques, Al tenta de reconstituer mentalement la situation.

Autour de lui, il y avait donc Lucas, le chat «Morgan», «Bernard», la bègue «Isolde», la noire «Ngwenya» et trois cyantifiques. Avant qu’il n’entre dans la salle, un vote avait été lancé, pour quitter l’Esquisse. Le débat actuel concernait cette sortie de l’Esquisse, au sens où les cyantifiques suggéraient que la sortie n’existait peut-être pas, voire qu’il n’y avait pas d’endroit où retourner. Face à cela, ses voisins de table évoquaient l’origine commune et un certain nombre connaissances partagées. Oh et puis, la rousse mentionnait les Tempêtes, en demandant aux cyantifiques à quel point ils pouvaient les… contrôler ? Et d’empêcher les autres cyantifiques de détruire… ?

Il ne comprenait pas grand chose à ce qui se passait…

Mais plusieurs choses lui revenaient vaguement en mémoire.

Après tout, ce n’est pas la première fois qu’il entendait parler de…

-Aidez moi ! La petite folle veut me tuer ! Et un loup rôde dans les couloirs !
-Allons, allons... Décrivez-nous la situation.
-J'ai été obligée de manger les corps de mes camarades dans les sables pour survivre !


TAISEZ-VOUS !!!

Dépassé par les évènements, Al laissa les choses se dérouler, dans un laxisme plutôt contradictoire, puisqu’il aurait normalement été le premier à réagir… Barf, il fallait bien observer comment se débrouillait la relève, n’est-ce pas ?!

Résumé:


Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 234
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Lun 18 Jan - 1:59
Lucas roula les yeux devant l'intervention de la blonde qui interrompait les Cyantifiques. Ils avaient littéralement dit que même s'ils ne savaient pas trop comment les faire rentrer, ils savaient comment ils étaient arrivés, ils étaient sur le point de parler des Tempêtes et bam, l'idiote se pointait. Ahlala.

Le garçon abandonna Al qui avait l'air traumatisé par la discussion et se rapprocha de la blonde et de son ancienne position pour se moquer d'elle. Il la regarda avec pitié et dédain.

« Le loup s'appelle Médor et il est comme Morgan, pas dangereux du tout. Et puis Crevette et Effie... elles sont toutes petites, ça te fait vraiment peur ? »

L'ancien soldat avait fait bien des choses dans le passé, mais il devait avouer qu'il n'était jamais tombé aussi bas que le cannibalisme semble comme une bonne option... Ah, qu'importe, il avait 8 ans, 8 ans, il devait s'en souvenir. Qu'est-ce que lui à 8 ans aurait dit dans ce type de situation ?

« Ça goûte quoi des humains ? C'est comme du poulet ou comme des hamburgers ? Ça fait mal d'être mangé? Pourquoi tes amis t'ont laissé faire dans ce cas ? »

Pas de tabou, on saute à la pire question possible, et voilà, pile dans le mille ! Enfant lui était vraiment horrible maintenant qu'il y repensait...

Enfin, l'Américain se tourna vers Stirling. Il n'aurait peut-être pas dû arrêter de l'écouter pour aller saluer Al. L'objet semblait avoir des infos utiles. Autant retourner à le questionner.
À Stirling:

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 171
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Lun 18 Jan - 11:21

Bon, entre le discours de la begue, peu compréhensible, et le fait qu'ils parlent de trucs auxquels je ne comprends pas tout, sans parler du manque de coopération (affiché, avoué et revendiqué dans le cas de Dalton) des cyantifiques, j'ai vraiment du mal à raccrocher les wagons. Alors quand en plus y a la blonde qui surgit en braillant qu'on veut la tuer... Et me hérisse le poil en tout sens j'vais avoir du mal à y remettre de l'ordre.

Mais c'est pas possible, mais ça fait pas 15 minutes! Vous êtes pire que des maternelles, à ce stade!

Non parce que de mémoire elle s'est déjà pris le chou avec une des gosses, non? Et maintenant avec l'autre? C'est laquelle la gamine tarée, celle qui se prend pour une vampire, ou celle qui porte un nom de crustacé? Et comment ça bouffer des gens?! Et le gamin qui en rajoute une couche, tandis que la politicienne sort en se la jouant cheffe.

Eurgh, poussin, c'est pas le moment!

Et c'est vraiment dégueulasse comme questions. Attend. Y a un loup?! C'est pas un truc qui court après les chats, ça?!



Spoiler:



Code:
<transformation perso="Effie" /> | <transformation perso="Morgan" />

Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 234
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mar 16 Fév - 2:44
Non. Rendu à ce point, Isolde n'avait simplement plus aucune envie de s'en mêler. Que ce soit l'arrivée de Vesa qui arrivait au pire moment (pourquoi est-ce que ses questions ne réussissaient jamais à obtenir une réponse ?) ou ses propos (du cannibalisme, rien de moins...), elle ne voulait pas s'en mêler. La professeure aurait pu intervenir et parler des extrêmes auxquels un humain se retrouve parfois confronté pour assurer sa survie, mais elle ne connaissait pas la situation, elle n'aimait pas particulièrement Vesa et, surtout, elle n'en pouvait plus. Bien qu'elle ne se soit levée il n'y a pas si longtemps, elle avait l'impression d'être complètement lessivée. Ce stress ambiant omniprésent était épuisant.

Alors elle ignora le drama et laissa les autres intervenir. Elle finit de noter les quelques informations qu'ils avaient réussi à obtenir jusqu'à présent et boita jusqu'à Lucas pour en se disant qu'elle allait essayer de plus ou moins le bâillonner s'il avait l'air de dire des bêtises de nouveau (et peut-être aussi pour empêcher Vesa de l'étrangler).

« Luc-cas, t-tu p-peux m'aid-der à c-comp-plét-ter ma c-cart-te ? Aussi, j'aimerais qu-que tu m'aid-des à faire la liste d-de t-tout ce qu-qu-que tu as trouvé d-dans le lab-b-borat-toire, même si t-tu ne pense p-pas que c'est ut-t-ile, ok? »

Liste d'objets:

Notes:

Résumé:


Dernière édition par Onyx le Dim 28 Fév - 23:23, édité 1 fois


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 174
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Jeu 18 Fév - 23:16


-Euh....ça à le gout...d'humains...enfin quoi que... calme calme . Ils étaient morts, on était séparé après une tempête. Je n'avais plus de nourriture et rien à manger ailleurs....Tu as compris ?

Réagissant à ce qu'a dis Morgan

-Je voudrais t'y voir ! C'est pas toi qui a une folle aux fesses !

Elle se désintéressa d'Isolde, pour le moment, trop stressée pour bien tenir compte.


Résumé:
Folie d'Esquisse
Messages : 850
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Dim 21 Fév - 10:53
Du côté de Lucas:
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 209
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Dim 21 Fév - 19:07
Si le discours de Vesa aurait sans doute eu de quoi ébranler nombre de Dessinateurs, cela ne fut pas le cas des cyantifiques, qui l’écoutèrent stoïquement, sans que nul ne puisse savoir s’il s’agissait là d’une habitude ou s’ils cachaient simplement leur véritable réaction. Quoi qu’il en soit, lorsque Rosalina quitta la pièce, Dalton la regarda, l’air de se demander «Est-ce que je la suis ou pas ?~ », puis sembla abandonner l’idée, alors-même qu’il redirigeait cette même expression vers Hertz.

Ce dernier venait d’extirper de sa poche une canette de soda, à laquelle il commença à s’adresser comme à un téléphone.

« Averroès ? »

Un grésillement léger se fit entendre, puis une voix grave répondit.
« Oui ?
- Pourrais-tu te rapprocher de la salle de réunion ? Il semble il y avoir une urgence.
- J’arrive.»

« Vous voyez, la situation va se résoudre calmement. Personne ne mangera ni ne tuera qui que ce soit. » tempéra Dalton, à l’attention de Vesa.

Watt s’était rapproché de la porte, qu’il surveillait attentivement, prêt à réagir au moindre bruit suspect. Le niveau de tension du cyantifique aux cheveux grisonnants paraissait intermédiaire par rapport à celui de ses deux collègues, quoi qu'il semblât plus à l’écart, puisque l'homme n’assumait pas de rôle particulier vis-à-vis de la situation. C’était presque comme s’il se tournait les pouces en attendant de savoir quand la réunion pourrait reprendre, ou à défaut qu'on lui pose une question.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 234
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Dim 28 Fév - 23:22
Lucas ouvrit de grand yeux innocents en direction de Morgan et Vesa.

« Qu'est-ce que j'ai dit de mal ? »

Puis il resta silencieux pour écouter Stirling qui avait enfin l'air de dire des trucs intéressants. Un rendez-vous à un cycle d'ici ? Donc Cuvier faisait partie des autres Cyantifiques présents.

À Stirling:

Puis Isolde se pointa avec ses cartes.

« Oooohhh ! Oui ! »

Il pointa les quelques salles qu'il connaissait sur la carte et informa la rousse de l'existence du toit. Il eut la faible impression que la femme avait envie de se lancer du bas d'un immeuble de dix étages à cette nouvelle, mais elle sortit tout de même une autre feuille pour dessiner ce qu'il lui décrivait. Pauvre Isolde, elle avait l'air fatiguée.

Le garçon leva la tête des papiers d'Isolde après avoir entendu les Cyantifiques.

« Attendez, vous avez des Talkies-Walkies-Canettes !? J'en veux une aussi ! »

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 234
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Dim 28 Fév - 23:26
Après avoir obtenu ce qu'elle voulait de Lucas, Isolde continua son chemin vers Al pour essayer de compléter ses cartes et sa liste.

« Salut ! T-tu es Al, c'est b-b-bien ça ? Je suis Isold-de. J'essaie d-de m'y ret-trouver dans cet end-droit d-de fou. Tu peux m'aid-der? »

Liste d'objets et cartes:

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2826
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 6 Mar - 3:01
À mesure qu’il saisissait la situation, la mine d’Al s’assombrit. C’était normal que le gamin à la touffe bleue ne capte rien, mais la situation que décrivait la blonde (celle qui était arrivée en panique) n’avait rien de bénin. On parlait de crever de faim au point de bouffer des gens. Des cadavres, certes, mais quand même des gens. Evidemment, Al était convaincu qu’il n’irait jamais jusque là, mais la simple perspective d’avoir faim dans un monde où les supermarchés n’existaient pas et où la nourriture était imprévisible suffisait à réveiller son angoisse. Si cette angoisse venait à se réaliser, lui-même ne saurait dire ce qu’il serait prêt à faire dans le feu du désespoir, à la lueur de l’opportunité de manger quelque chose d’inerte sous ses yeux.

Focalisé sur la discussion et sur le dilemme moral qu’elle soulevait, Al ne calcula ni l’échange entre l’espèce d’enceinte connectée et le gamin, ni ce qui se disait par téléphone entre les cyantifiques. La demande d’Isolde, qui finit bien par le sortir de ses pensées, parut elle-même risible dans ses enjeux, quand bien même elle aurait déclenché un élan de fierté en temps normal. D’un coup d’oeil, il essaya de jauger plus précisément  « Isolde ». Adulte, mais pas tellement plus âgée que lui - elle aurait sans doute pu être sa sœur.  Sa voix était insupportable, mais de ce qu’il en avait compris, elle était non seulement rationnelle mais aussi déjà bien informée.

« Oui, c’est ça, Al. Hmm... »

Ce dernier point se confirma lorsqu’il observa ses cartes et ses listes, bien plus complètes que ce qu’il avait jamais vu dans l’Esquisse (y compris dans la Base où il avait passé une bonne quinzaine de jours à essayer de ranger ce bordel). La plupart des pièces lui étaient inconnues, ce qui lui collait à vrai dire une certaine honte qu’il se garda bien d’afficher. À la place, il se concentra sur ce qu’il savait :

« Là, à côté de la cuisine, ce sont des WC. La porte juste à gauche de l’entrée mène vers ce qui s’apparente à une salle de stockage. Ah et.. le bureau ‘’4’ est vide mais il y fait très chaud, c’est peut-être un sauna. »

Alors qu’il regardait le plan du premier étage, son regard s’arrêta sur le «Laboratoire Informatique». Il y avait un PC dans ce labo ?! Est-ce qu’il fonctionnait ?! Ses yeux pétillèrent rien qu’à s’imaginer avoir accès à un ordinateur, même non connecté à Internet. Même vieux et lent.  Oh et puis il semblait bien y avoir des dortoirs dans ce Laboratoire (les cyantifiques auraient pu prévenir au lieu de les faire dormir dans le camion...).

Comme il était plus facile pour Al de retenir par cœur un plan que d’avouer à une nouvelle tête qu’il ne savait rien, il retint à gros traits les salles qu’il intéressait. S’y précipiter maintenant ne serait pas forcément une bonne idée, étant donné qu’il était actuellement «au coeur de l’action», et que même s’il n’y était pas il était possible qu’Isolde ait d’autres choses à lui appr.... D’autres connaissances à comparer avec les siennes.

Profitant d’avoir son attention, il posa à son tour une question :
« Tu étais dans cette pièce avant que j’arrive, il me semble. Pourrais-tu m’indiquer sur quoi portaient les discussions ? »

Il l’avait tutoyée par mimétisme, mais à y réfléchir, ça restait quand même une adulte.

Résumé:


Dernière édition par Eelis le Sam 27 Mar - 14:58, édité 1 fois


Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 171
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Sam 13 Mar - 17:11

Je lance un regard torve au gamin. Qui me rappelle pourquoi je n'ai et ne veux pas d'enfants. Et l'ignore royalement, finalement. Bon, les cyantifiques ont l'air d'essayer de rassurer Vesa, et un surveille les alentours. Pas con parce que de mémoire la gamine est armée. Bref. Et une qui m'étonne quand même c'est la bègue. Qui a l'air d'en avoir ras le bol, et de ressortir ses papiers et tant pis si y a une cinglée cannibale ou une morveuse cinglée tueuse folle (ça a déjà été fait, ça comme film d'horreur?) dans les couloirs... Bon, et moi je fais quoi? Je sais même pas ce que je fous là!

Et vous vous étonnez qu'on veuille rentrer chez nous? Y a AUSSI des cinglés et des psychopathes, mais vu qu'il y a plus de monde on en rencontre pas à chaque coin de couloir...

Ah et parce que je devine qu'après les 'mome' bleu et rouge ça va être à moi...

Je sais pas j'ai pas visité le labo.

Ca évitera à la rouquine de reposer la question. Bon, et moi je fais quoi?! Me barrer toute seule me semble pas être une bonne idée. Du tout. Mais rester avec eux NON PLUS.



Spoiler:



Code:
<transformation perso="Effie" /> | <transformation perso="Morgan" />

Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 174
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Mer 17 Mar - 22:52


Vesa se calma lentement aux mots de Dalton, lui faisant confiance, après tout il était du coin et avait des collègues. La jeune femme alla vers Isolde pour l'aider, ou pas, à compléter la carte.

-La, il y a une infirmerie. C'est pas parfait mais pour peu que j'ai du matériel je devrais pouvoir officier sans problème. Mérovée y est toujours. Par contre il y a des mannequins et une machine étrange que je n'ai pas pu comprendre.

Résumé:
Folie d'Esquisse
Messages : 850
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Jeu 18 Mar - 16:00
À Lucas:
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 209
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Sam 27 Mar - 16:04
Lorsque l’enfant réagit à la conversation téléphonique entre cyantifiques, c’est Hertz (jusque là plus absorbé par la réponse de Stirling, qu’il était peut-être le seul à écouter en entier sans changer de focus) qui prit le temps de lui répondre :

« Nous en avons à peine assez pour notre propre usage... Mais vous devriez pouvoir en trouver dans le Laboratoire. »

Il paraissait légèrement hésitant, peut-être même gêné, à l’idée de laisser quelqu’un comme Lucas disposer d’un appareil qui se voulait à usage sérieux, sans pour autant oser le lui dire explicitement.

Non loin de cet échange improbable, Watt répondait à Morgan :

« Et vous vous étonnez qu'on veuille rentrer chez nous? Y a AUSSI  des cinglés et des psychopathes, mais vu qu'il y a plus de monde on en  rencontre pas à chaque coin de couloir...
- ...Ce n’est pas la norme. »

Cette fois, cette expression disait « C’est vous le problème, pas l’Esquisse ». Entre deux regards vers la porte, il jeta un oeil distant au plan que présentait Isolde. Son attention n’était pas assez prolongée pour avoir une idée précise de ce qu’Isolde avait marqué, mais assez pour pouvoir suggérer que le sujet l’intéressait. Il ajouta, probablement en rebondissant sur un détail qu’il avait pu percevoir, « À côté, c’est une salle de diffusion. »

Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 234
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mar 6 Avr - 2:49
Lucas fronça les sourcils en écoutant Stirling avant de lui adresser ses questions.

« Mais si le rendez-vous était pour 2-10-1, qu'on est 2-10-3 ou 2-11-A, c'est pas déjà passé ? Tu crois que ton ami attend toujours ? Et le rendez-vous, c'était entre qui et qui en fait ? On est en retard ? »

Il fit une mine déçue en comprenant qu'il n'obtiendrait pas de talkie-walkie des Cyantifiques. Par contre, s'il y en avait vraiment dans le laboratoire, cela serait très utile pour faire la coordination entre plusieurs équipes. Il allait devoir chercher...

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 234
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mar 6 Avr - 3:24
Ah, voilà, n'ayant personne ne la harcelant, Vesa s'était calmée d'elle-même. Isolde ne savait pas trop où en était rendu Rosalina avec les autres à l'extérieur, mais le climat de la salle était revenu suffisamment calme pour essayer de poursuivre la discussion.

Tout d'abord, remercier tout le monde de leurs efforts.

« Merci Luc-cas, Al, V-vesa et Watt. Si v-vous t-t-trouv-ver d-d'aut-tres informations ut-tiles, merci de les ramener ici, cela aid-derait à mieux gér-rer. »

Puis un petit récapitulatif, entre autre pour Al et se remettre dans la sauce.

« En att-ttend-dant les aut-tres, on p-p-pourrait c-cont-tinuer. On a p-parlé des circ-constances génér-rales pour les nouv-veaux et d-de ce qu-qu'est un p-peu l'Esqu-quisse. P-pour p-plusieurs d-d'entre nous, un p-point c-commun semb-ble êt-tre que nous venons t-tous de d-différent end-droits sur T-Terre, mais t-toujours d-de 2012. P-plusieurs veulent r-rent-trer chez eux, mais nos les Cyant-tifiqu-ques ignorent c-comment. La seule hyp-pothèse serait qu-que les Temp-pêt-tes p-p-pourrait nous y aid--der. Ils semb-blent avoir une id-dée de c-comment on est arriv-vé ici p-par c-cont-re. D-de leur c-côt-té, ils sont en c-conflit avec le rest-te des Cyant-tif-qu-ques qu-quii veulent d-dét-truire le moyen d-de c-créer et c-cont-trôler les T-temp-pêt-tes, alors qu-qu'eux c-croient qu-que les Temp-pêtes b-bien ut-tilisées p-peuvent être b-bénéfiques. »

Enfin, la suite des questions.

« D-d'ailleurs, si j'ai b-bien c-comp-pris, vous savez c-comment c-créer d-des Temp-pêt-tes, mais les mat-tériaux pour le faire sont rares. P-pour les aut-tres qu-quest-tions, à qu-quel p-point p-pouvez-vous les c-cont-trôler? Sav-vez-vous exactement le résultat de v-vos op-pérations ou vous cont-tent-tez-vous d-d'êt-tre c-cap-pab-ble d-de les c-créer ? Qu-qu'en est-il d-des d-dangers qu-que cela engend-dre ? Vous voulez emp-pêcher les aut-tres Cyant-tifiqu-ques d-de d-dét-truire le moyen d-de c-créer les T-tempêtes. Vous c-compt-tez vous y p-prend-dre c-comment et qu-quel serait not-tre rôle ? » »

Liste d'objets et cartes:

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 575
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Mar 6 Avr - 3:31
Rosalina entrouvrit la porte de la salle de réunion :
« Al, est-ce que vous voulez bien venir s’il vous plaît, je vous ai trouvé une occasion de vous rendre utile. Que dis-je, indispensable. »

Résumé :


Crevette : #33cc99
Rosalina : #13f78a
Amundsen : #ffcc33
Agate : #ff9933
Langouste : hotpink
Crevette des Câbles : #a9daff




Récompenses :
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2826
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Dim 30 Mai - 23:06
Indispensable ? Il ne connaissait pas vraiment la noire, mais rien que le fait de partir du principe qu’il avait besoin d’une occasion de se rendre utile, et donc qu’il ne l’était pas déjà par sa simple présence... (Al méprisait les gens mais n’aimait pas être méprisé en retour).

C’est donc par une légère grimace qu’il réagit à cette « invitation » venue des couloirs. Au-delà de sa silhouette, il pouvait deviner la présence de ce qu’il devinait être de grands amis à lui, même s’il ne pouvait pas la confirmer. Enfin.. à vrai dire, en temps normal, il aurait donné n’importe quoi pour fuir la présence de Lucas, donc il ne considérait pas vraiment être bien entouré, mais la conversation était - et c’était peut-être par cela qu’il aurait dû commencer dans son raisonnement - des plus intéressantes à l’heure actuelle.

Les cyantifiques. Les tempêtes. Tout ça commençait à se connecter à l’intérieur, pour former une image plus précise et plus claire. Voilà qu’il avait une excuse parfaite pour rester dans cette pièce et ne pas à nouveau jouer les larbins pour une quelconque femme qui venait de débarquer.

La grimace fit place à un air plus assuré.

« Navré, mais j’en ai déjà trouvé une. (il se tourna vers Isolde) Si c’est bien ce qui a été dit, c’est cohérent avec le discours des cyantifiques, au Phare, l’autre jour... (son regard était plongé dans le vide, pour se souvenir) Détruire les Tempêtes. »

Et pour cela...

« Détruire une porte ? »

Résumé:


Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 171
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Lun 31 Mai - 8:45

Les discussions partent dans tous les sens, sur tous les plans. Celui du laboratoire, d'une part, celui d'une histoire de date avec d'autres cyantifiques, et le gros point, l'utilisation des tempêtes. J'ai toujours pas compris exactement ce que c'est, mais j'ai l'intuition que je comprendrais très vite quand j'en verrai une.

La communication étant indispensable dans tout groupe, Stirling, peut-on penser qu'en cas d'absence à ce rendez vous, des indications vous soient transmises autrement? Puisque les canettes font office de téléphone portable, n'y a-t-il pas moyen d'utiliser une poste? Et est-ce que c'est efficace de communiquer entre groupes, vu que vous avez parlé de factions?




Code:
<transformation perso="Effie" /> | <transformation perso="Morgan" />

Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 174
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Dim 6 Juin - 14:55


-Et il faut aussi les comprendre. Que les tempêtes euh comment dire...amènent des gens, c'est une chose. Qu'elles les transforment c'est une autre affaire. Morgan est un humain à la base. Et l'assoiffée de sang n'est pas une enfant, aucun doute la dessus. Si comme le dis Isolde vous pensez pouvoir les contrôler, où les comprendre un tant soit peu, vous pouvez émettre des hypothèses sur ses phénomènes la ?

Vesa ne fit pas mention de son pouvoir étrange qui concordait parfaitement avec ses envies de meurtres, mais elle se posait la question. Pourquoi une forme taillée pour ses pratiques plutôt qu'une transformation en chatte ou en je-sais-pas-quoi ? Et puis...Ils faisaient comment pour se comprendre ? Elle parlait naturellement alors qu'elle savait qu'elle avait un terrible accent finlandais. Toujours plus de questions, toujours pas de réponses. Et toujours pas de putain de pillules ! Elle éloigna la migraine qui pointait le bout de son nez.

-Si la destruction des tempêtes signifie la destruction des portes...Perso je me vois pas rester ici pour le moment. Eyh Morgan j'y pense ! Es tu endurant ou comme tout les gros patapoufs ? Tu serais parfait pour être notre estafette ici si on a pas de cannettes.

DES CANNETTES ?! Ok, pas chercher à savoir.


Résumé:
Folie d'Esquisse
Messages : 850
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Dim 6 Juin - 18:06
Comme à son habitude, Stirling laisse son interlocuteur terminer avec sa tirade de questions avant de prendre la parole. Après s’être assuré qu’il n’en vient plus, il réactive ses mécanismes pour y répondre dans l’ordre – plus ou moins.

« Déjà. Passé. Assurément. Aucune. Nouvelle. Probablement. Achevé. »

Il prend une grande inspiration de fumée bleue avant de déblatérer la suite :

« Liste. Participants : Chandrasekhar. Pavlov. Cuvier. Plinius. Torricelli. Confirmés. Luria. Broca. Solomonoff. Présumés. Autres. Non. Renseignés. Laissés. À. Leur. Lib… »

Stirling s’arrête un instant, au milieu de son dernier mot. Ça n’a pas l’air d’être un défaut de son système, comme il en a montrés auparavant ; cette fois, il semble plutôt s’être arrêté pour réfléchir. Il réajuste son piston pendant un moment, puis il relance toutes vapes dehors :

« Pardon. À. Leur. Décision. »

Il inspire encore un coup, puis termine brièvement :

« Et. Cuvier. Organiste. Pas. Ami. Liberté. »
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 209
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Mer 16 Juin - 20:15
(Hop, j'ai tenté un truc un peu différent pour les illustrations. Comme d'hab je vous laisse un peu le loisir d'interpréter)(J'ai aussi décidé de speed up un peu là où je voulais aller, car on a déjà bien traîné et que j'ai enfin trouvé comme j'allais l'amener/// donc j'espère que ça vous plaira)



Après avoir failli déraper en course-poursuite ou en procès public pour cannibalisme, la réunion semblait - étrangement - reprendre, au point même où elle avait été perturbée, comme si tout n’avait été qu’une courte page de publicité (non pas que les cyantifiques aient une grande expérience avec le sujet, au vu de l’absence de chaîne de télévision dans l’Esquisse). Il s’agissait donc à nouveau de répondre aux questions intempestives d’Isolde, qui, à défaut d’être complétée par Rosalina, était suivie par Vesa. Watt avait par ailleurs hoché la tête quand Al avait mentionné le Phare, sans doute épris de quelque mauvais souvenir alors qu’il avait assisté à l’arrivée de son groupe et suivi son ascension jusqu’au sommet - une histoire bien trop longue pour être mentionnée ici.







« Donc... Les effets d’une Tempête dépendent de plusieurs... paramètres. Puisque les Tempêtes sont en quelque sorte l’amplification d’un phénomène naturel, l’amplificateur utilisé pour faire réagir l’environnement est le point le plus important. Ces amplificateurs ont des forces variables, de sorte que l’on peut anticiper l’envergure d’une Tempête à partir du cœur utilisé pour la créer. Concernant les effets, ils sont plus complexes à gérer, puisqu’il est plus facile de provoquer un phénomène que de l’influencer, surtout depuis cet évènement... mais ce n’est qu’une question de temps et de moyens techniques. Déjà, les effets et les dangers sont dépendants de l’intensité de la réaction, ce qui nous permet de créer des conditions où nous ne risquons pas grand chose. »

Chaque point pouvait justifier à lui tout seul un monologue, sur lesquels Watt ne comptait pas se pencher en détails. Pourtant, après une seconde d’hésitation et un regard vers ses deux collègues, il décida de préciser :

« Pour faire simple, considérez l’Esquisse et tout ce qui s’y trouve comme un papier fripé. Si chaque pli est une altération de la forme originale d’un objet, plus un amplificateur - un cœur de Tempête - a la capacité de plier la feuille, plus elle a la capacité de transformer ce qui s’y trouve. Un être vivant est plus complexe à plier qu’un stylo, donc on peut trouver une Tempête qui altèrera les stylos mais qui n’aura aucun effet sur les humains qui s’y trouvent, à caractéristiques mineures près... »

De la main droite, plus par réflexe que par volonté de démonstration, il pinça une de ses mèches de cheveux. Un spectateur attentif aurait pu discerner, au milieu des filaments rousses, quelques  ficelles vertes qui n’étaient visiblement pas du goût du cyantifique - à moins que ces reflets ne soient justement le résidu d’un changement lointain.







« Ajoutez à cela d’autres connaissances sur les types de plis les plus fréquents et le fait que les amplificateurs sont insensibles aux Tempêtes qu’ils créent... Même si vous ne contrôlez pas exactement le processus et les effets, vous pouvez répéter l’expérience jusqu’à obtenir quelque chose d’intéressant, ou jusqu’à mieux comprendre le phénomène. »

Il ponctua son discours par un haussement d’épaules, l’air de dire «voilà, ce n’était vraiment pas la peine tout un foin», bien que personne ne comprendrait qu’il faisait allusions aux incidents derrière le Laboratoire.

Quoi qu’il en soit, le tour des cyantifiques n’était pas fini, puisqu’il restait une dernière question à laquelle répondre.



« Sachant cela... Même s’ils ne tiennent pas vraiment à leur propre vie, les cyantifiques tiennent à leur monde, peut-être encore plus que vous teniez au vôtre. Certains ont donc peur de le voir changer et leur échapper, quitte à renoncer aux possibilités que les Tempêtes offrent. Et donc, si, à cette fin, les autres cyantifiques veulent trouver et détruire tout ce qui peut générer des Tempêtes, le principal moyen de les en empêcher et de les devancer. »


Il se racla la gorge. À côté de lui, Dalton regardait Isolde par intermittence, comme s’il attendait qu’elle dise quelque chose.

« Là où le problème vous concerne, et là où pourrait se trouver une piste vers la ‘’Terre’’ que vous cherchez.. »

Il se posa un instant. Probablement pour réfléchir à la suite de sa phrase.

« Si tous les êtres humains influencent, de par leur seule présence, les oscillations... enfin, les plis de l’Esquisse, et tendent à attiser des Tempêtes ou à prolonger celles qui sont déjà en place, certains en particulier sont.. disons, particulièrement susceptibles d’attirer les problèmes et de perturber tout ce que l’on sait, mais aussi d’ouvrir la voie vers de nouvelles connaissances. »

« En fait, ce qu’il veut dire, c’est que vous êtes des dangers publics, mais que ça nous intéresse. »

Comme à son habitude, Watt fusilla Dalton du retard.

« Disons que c’est une caractéristique intéressante autant pour vous que pour nous, et que cela peut éventuellement être la base d’une entente commune, en plus de la pure nécessité de survivre. » corrigea-t-il.





Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum