Intraforum #1 ▬ Les votes ! (jusqu'au 13/11)

Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3160
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Lun 30 Oct - 0:02

Intraforum #1

C'est l'heure du vote


(Si vous débarquez et ne savez pas ce qu'est l'Intraforum, vous pouvez survoler ce sujet... enfin, si vous connaissez l'Interfo', dites-vous juste que c'est un mini-RP en interne.)

Après deux semaines de réflexion et d'écriture intensive, nos champions sont parvenus au terme de leur mini-RP. C'est avec des idées toutes très différentes qu'ils ont répondu au thème de cette première édition et fait interagir leurs personnages d'univers… pour la plupart différents aussi, dans des histoires toutes aussi chouettes les unes que les autres (je le sais, je les ai déjà dévorées!). Tout le monde aura aussi eu l'occasion de jouer avec un partenaire moins habituel, voire de découvrir un personnage ou un joueur qu'il ne connaissait pas, sinon de créer des ships qu'on a envie de voir durer.
Le fait que tout le monde se soit amusé suffit amplement à faire de l'animation un grand succès, mais comme à chaque fois, on prend encore un petit temps à la fin pour profiter de ce que chacun a produit. Il est donc temps pour vous tous (même si vous n'avez pas participé) de lire et d'élire votre duo préféré, qui remportera les magnifiques et inestimables lots annoncés au début !

Petites précisions :
Tout le monde peut voter, sans condition d'ancienneté ou d'univers. Cependant, les participants ne peuvent pas voter pour leur propre duo.
■ À l'instar des mini-RPs d'interforum, vous voterez pour un duo, et non pour une seule personne.
■ Comme à chaque fois, plutôt que d'imposer des critères stricts pour faire votre choix, nous vous laissons la liberté de choisir ce à quoi vous accorderez le plus d'importance, que ce soit le feeling, le traitement du thème, l'alchimie entre les partenaires ou quoi que ce soit d'autre.
■ Dans tous les cas, on vous demandera d'argumenter un minimum votre vote. Pas besoin de faire une dissertation, seulement que celui pour qui vous votez sache ce qui a plus dans son texte. Rien ne vous empêche de faire des mentions honorables ou de glisser des commentaires sur ce qui vous a plu dans chaque texte si le cœur vous en dit, ça fera bien plus plaisir qu'un vote !
■ Pour préserver le secret et ne pas vous influencer, vous devrez entourer votre vote d'une balise [hide] (qui fonctionne comme les couleurs et le gras, donc avec un slash pour fermer !). Ainsi, vous pourrez voir les votes des autres dès que vous aurez voté vous-mêmes.
■ Enfin, vous avez jusqu'au Lundi 13 Novembre (à 23h59) pour poster votre vote à la suite de ce sujet. Si vous avez peur qu'il y ait trop à lire pour que vous puissiez finir à temps (ou prendre le temps de lire confortablement toutes les participations), n'hésitez pas à commencer quand même et à demander à ce qu'on étende la limite si ça ne suffit pas.  

Vous trouvez toutes les participations dans ce même sous-forum, donc en cliquant par ici. Mais sinon, pour ceux qui ont vraiment la flemme…

Sona & Arathéa (avec Craboutcha & Effie)
Stilgar & Lhûn (avec Rosalina & Nil)
Kaoren & Rallumeuse d'étoiles (avec Easel & Carmen)
Stilgar & Pearl (avec Crevette des Câbles & Cécilien)
Eelis & Lou (avec Even & Anthony)

Bonne lecture à vous et bon courage pour départager nos champions (car à mon avis, vous en aurez besoin) !



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 970
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Sam 4 Nov - 19:32
Sona & Arathéa :

Au fil de la lecture :
__–Le sens pratique d’Effie : elle trouve le cahier de Tom Jédusor, elle lui demande s’il a pas du 9 mm OTAN qui traîne, des fois.

__–une carte perdue, en voilà un paradoxe ! L’idée est excellente, j’aime !

__–Et puis qu’est-ce qu’une carte pouvait bien faire avec des munitions ? On est en 2023 maggle, Dora a renoué avec ses contacts dans les cartels mexicains, Babouche est retourné en Albanie faire du trafic d’héroïne à la frontière et la Carte a été radicalisée après un séjour aux Baumettes, puis a rejoint Daech.

__– Tout en marchant, le crayon muet tâchait de répondre au papier bavard Autant dans ce RP Arathéa est une grande pourvoyeuse de situations incroyables, autant c’est Sona qui envoi les phrases les plus délicieuses.

__–Moi je suis la carte Oh y’a des mots qui font être regrettés là.

__–Le battage de couilles de Craboutcha qui prend une direction au hasard en espérant que sa carte trouve des munitions, quand-même.

__–Il refusait de croire que cette carte parlante était une arnaque. Pendant ce temps, Craboutcha qui a acheté une formation pour devenir coach en neurosciences quantiques à 4 997 € auprès d’un type qui a acheté son diplôme d’hyperdocteur en tout sur un site ukrainien accessible uniquement via Tor et qui s’enfonce dans son déni.

__–Il jeta un œil vers les oranges, mais il avait du mal à imaginer en faire une munition pour quoi que ce soit. Et qui n’est jamais allé à un concert, visiblement.

__–On dirait un tableau. Au milieu d'un champ d'épouvantails géants à trois bras dont je ne suis pas tout à fait sure de l'efficacité (ni d'ailleurs de ce que c'est exactement) Ce sont des géants, prends ta lance, chevauche ton destrier et va leur péter leurs mouilles.

Assez rigolé, verdict :
__–Ce que je trouve peut-être un peu dommage, c’est qu’on suit leur première rencontre, alors que le thème parlait plutôt, selon moi, de l’idée de retour régulier, d’habitude, de personnes qui sont attirées alors que rien ne le présageait. C’est un thème difficile, parce qu’il y avait un double défi : traverser régulièrement les univers et les époques et instaurer une idée de lien entre des personnages qui, justement, n’ont jamais interagi entre eux et le peuvent, en principe, pas le faire. Je trouve que le défi n’est que partiellement rempli.
__–Cela dit, la lecture a été très plaisante. Il y a un type d’humour assez particulier qui me touche pas mal : celui où les personnages se prennent au sérieux, sont écrits avec sérieux, où ce qu’ils vivent est donc sérieux, mais sitôt qu’on prend un peu de recul… ça devient très vite comique, ce qui c’est signalé dans mes remarques au fil de la lecture.
__–Le lien entre les deux personnages est plutôt bien vu, assez classique sur la forme (l’objet qui leur permet d’échanger à distance spatio-temporelle), mais vous avez fait quelque chose de très neuf avec ce cliché, avec plein de bonnes idées, notamment l’incompréhension fondamentale sur ce que les persos ont en main.

*
*    *

Eelis & Lou :

Au fil de la lecture :
__–Déjà, vous faites le travail du Seigneur en mettant un HRP.

__–Il avait voulu se convaincre qu’un tel acte n’était pas anormal. Qu’il n’y avait rien de plus naturel, pour un cyantifique intègre, que de se rendre devant le symbole de la civilisation des Dessinateurs, aussi arriérée fut-elle, pour lui clamer en silence son rejet. Even qui hate watch sa série préférée toutes les semaines. Et je note que comme moi, quand il a fallu mélanger les Brises et les Câbles, tu as épargné le perso des Brises et ne l’a pas balancé dans un futur dystopique. C’est vrai qu’en plus, Anthony il est trop sympa, on peut pas lui faire ça.

__–Il fallait donc, pour que ses convictions tiennent encore en place, que sous ses airs d’utopie, cette Ville ne soit rien de moins qu'une décadence en devenir. Les persos des Câbles sont teeeeeellement des inadaptés sociaux dans les Brises…

__–Anthony s'accroupit face à son fusil pour être à sa hauteur,  il se mit à chatouiller son canon, le fusil se mit à rire en crachotis de petites boules de fumées. … Oui c’est vrai qu’il a un flingue comme animal de compagnie. C’est ça que je trouve énorme avec les persos de Lou, ils sont adorables, mais super dangereux dès que t’y penses plus de deux secondes.

__–Et est-ce que vous avez utilisé la technique de je mets les dialogues d’un perso dans le post de l’autre parce que j’ai dépassé les 350 mots avec le premier ? Astucieux.

__–L’intérieur n’était point une mine Tu veux dire que l’intérieur ne peut pas être retrouvé par milliers en Bosnie-Herzégovine et n’a pas fait l’objet d’une convention pour son interdiction en 1997, qui n’a pas été signée par les États-Unis, ni par la Russie ?

__–mais un long tube de bois Ah non ok, c’est juste une bombe tuyau.

__–« Cela ne fonctionne pas pour joindre à distance cela permet de communiquer autrement, de rejoindre ce qui est ressenti tu comprends ? Je l'ai taillée moi même cette flûte te plaît ?» lui dit il avec douceur. Tony Stark a bien changé, il est passé de la vente de missiles à des baumes du tigre à 14,97 €, des bols tibétains, des pierres semi-précieuses et des livres de thérapie quantique des chakras.

__–Il supposa donc que cette “flûte” était une technologie qui affectait négativement le cerveau et que c’était pour cela qu’elle n’existait pas dans la Ville qu’il connaissait. Parce que c’est vrai qu’il n’y a rien qui affecte négativement le cerveau dans la Ville des Câbles.

__–Even était un diamant brut qu'Anthony souhaitait que personne ne taille jamais. Non mais tkt, moi non plus j’ai pas envie qu’on lui coupe les cheveux, c’est pas mal, mi-long, comme ça.

__–Je suis devenu fabriquant de jeux. Faire dire ça à Tony Stark, c’est en or. « Mais oui regardez, le drone MQ-1 Predator, c’est super pour les gosses, ils appuient sur le bouton là et hop, apu de terroristes ! »

__–Qu’est-ce que c’était, la Californie ? C’est comme du cyberpunk, mais il fait super chaud.

Assez rigolé, verdict :
__–Parti pris intéressant, d’avoir pris non pas la première ou la dernière rencontre, mais une du… du milieu, disons, où leur relation change, où on voit une transformation des persos.
__–Bon sinon, c’est tout simplement magnifique. Après, on a des persos qui sont tellement contrastés, dans absolument tous leurs aspects aussi bien physiques que psychologiques, que ça ne pouvait que marcher sur le papier. Restait à sublimer ce potentiel par une bonne exécution. Touchant sans être tire-larme ou trop en faire, un peu tragique, non c’est du lourd.

*
*    *

Kaoren & Rallumeuse :

Au fil de la lecture :
__–Ah, ça y est, c’est ouvert. […] Ah, ça y est, c’est vert. L’art kaorénien de faire six lignes pour une nana qui traverse la rue, j’aime. (Non puis en vrai, ça en dit long sur le contexte avec juste quelques détails banals, c’est bien vu.)

__–Ça y est, c’est ouvert. Après un post de Carmen… assez énigmatique, le deuxième post de Kaoren… Uh oh… J’ai bien peur qu’on soit dans un mini-RP très poétique et tout l’toutim…

__–Devant l’accueil, le gros cade touffu ne cache plus grand-chose non plus J’ai d’abord lu « cadre », je me suis dit, ok sympa pour la France qui travaille et se montre écoresponsable en espaçant ses visites chez le barbier, mais ok non d’accord.

__–Bon sinon les posts de Carmen sont à lire avec ça en fond.

Assez rigolé, verdict :
__–Bon. C’est bien. C’est très très bien. Mais comme la partie au-dessus peut en témoigner, j’ai ou pas trop compris, ou pas été super sensible à votre projet. J’ai beaucoup aimé le lire, c’était très marquant et travaillé, mais pas du tout ce qui fait vibrer ma sensibilité.



Mon vote final :
Sans surprise, Eelis et Lou. Mais félicitations à Carmen et Rallumeuse pour avoir fait le texte le plus touchant de cet intrafo et à Sona et Effie pour en avoir fait un très dynamique, vraiment marrant et esquisséen du cul au cou.


Intraforum #1 ▬ Les votes ! (jusqu'au 13/11) 1zod
Intraforum #1 ▬ Les votes ! (jusqu'au 13/11) ULT8Krs
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 356
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Sam 4 Nov - 20:10
Blabla bla pour tromper le bot.

Je ne pense pas pouvoir voter réellement, juste faire un commentaire sur chacun.

Sona & Arathéa (avec Craboutcha & Effie)
Cénoukonélémeyeurs épicénoukonéléplubo! Et est-ce que comme ça ça suffit à cacher le bot? Je ne sais pas. Mais j'essaie.


Stilgar & Lhûn (avec Rosalina & Nil)
Un nil toujours aussi tout doux et choupi, qui fait sortir le meilleur chez les autres, et une rosalina qui perd un peu sa carapace, on apprécierai peut-être de la voir un peu plus souvent comme ça ! Je n'avais pas toutes vos références mais j'ai clairement apprécié ce RP.

Kaoren & Rallumeuse d'étoiles (avec Easel & Carmen)
J'ai eu du mal à comprendre le RP, douloureusement réel comparé à l'esquisse, et si on retrouve l'Esquisse par petites touches, je dois avouer que j'ai plutôt en tête un paysage bien plus morne en vous lisant. J'aime bien le fait d'avoir préféré jouer les rencontres une après l'autre plutôt que de juste les détailler dans une introduction.

Stilgar & Pearl (avec Crevette des Câbles & Cécilien)
Crevette, je l'adore toujours autant. Et j'suis presque jalouseuh de la voir s'adoucir avec Cecilien. En même temps comment faire autrement, Cecilien est un chou à la crème. Là aussi, les rencontres se font au fil du RP, avec la cohabitation, et c'est vrai que la Crevette, elle est mal barrée sans électricité... J'ai envie de leur faire un calin à tous les deux...

Eelis & Lou (avec Even & Anthony)
C'est beau ces deux mondes qui se rencontre, par contre j'ai l'impression d'un grand père et de son petit fils, quand je vous lis. Vous vous êtes interchangé les voix pour donner plus d'espace à l'action, avec moins de répétitions. Ici aussi, les rencontres s'étalent sur le long terme, j'aime  bien comment Anthony et Even se servent l'un de l'autre comme béquille pour remonter chacun leur pente.

Voilà je ne suis comme d'hab pas douée pour analyser, donc j'vais me cacher dans un trou de souris bisous bisous bye bye.

Bon pis parce que Stilgar y me laisse pas tranquille... Mon préféré c'est Crevette et Cécilien.



Rallumeuse d'Etoiles
Faire des erreurs c'est progresser, se prendre au sérieux c'est régresser
Personnages : Carmen
Messages : 155
Date d'inscription : 08/04/2019
Rallumeuse d'Etoiles
Jeu 9 Nov - 17:29
Coucou, je vais encore réfléchir pour faire un classement histoire d'être en accord avec moi-même, parce que j'aime tous ces rps pour des raisons très différentes et je ne sais pas quelles raisons ont le plus de valeurs pour moi.

Effilys et Craboutcha :
J'aime beaucoup la carte du marodeur revisitée. L'interaction permet pleins de quiproquos dont je suis friande.
"Moi je suis la carte" qu'elle dit… j'ai direct eu "j'suis la carte" de Dora l'exploratrice en tête (c'est gratuit !) Je me suis directement dit que ces paroles seraient mal interprétées…
J'aime beaucoup l'idée d'aller nulle part, je trouve ça très poétique !
(ah et la conjonctivite à un aveugle c'est aussi commun que chez les voyants du coup j'ai apprécié l'idée sur l'écran mais je l'ai de suite critiquée dans ma tête !)

Rosa et Nil
La première réponse de Rosa m'a permis de mettre le doigt sur une idée peu claire que j'avais depuis longtemps : Nil est un Silence.
J'aime tellement cette interaction. Elle se prête vraiment bien au thème, et je suis une très très grande fan de Dr Who, alors retrouver cette ambiance terrible et bizarre des Silences je kiffe !
Par contre plus qu'au Horla, l'interaction m'a fait penser à la chevelure de Maupassant.

Cécilien et Crevette
C'est plutôt intéressant comme mélange, et voir comment un personnage des Câbles n'est pas adapté aux Brises… J'ai beaucoup aimé le développement que je n'avais pas vu venir.
Vous vous démerdez comme vous voulez mais je veux le contenu de l'élipse !

Even et Anthony  
C'est hyper paradoxal ce que je vais dire, je pense que c'est le meilleur RP, celui qui apporte le plus à ses auteur.e.s, fait du bien à lire et à écrire, mais en même temps le plus attendu et du coup je suis mitigée. Genre Loupiote et Eelis qui ne me surprennent pas 50 fois sur un RP. Voilà. Payez le prix de votre célébrité et des attentes de vos fans.

Kaoren  
Voilà t'as le commentaire rien que pour toi ici, pendant un moment je savais où on allait mais j'avais vraiment peur de comment on y allait. On partait chacun de notre côté et j'avais grave peur que ça ne ressemble à rien, et c'est sans doute un peu le cas, mais t'as su donner du sens à tout et j'ai un peu chialé comme un kk pleuré sur tes réponses. Voilou.  Encore merci pour ce RP.


Carmen parle en #00cc99 et utilise le code <*transformation perso="Carmen" />

Anciennement j'étais PiuPinu
Kaoren
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 633
Date d'inscription : 22/09/2015
Kaoren
Ven 10 Nov - 17:17
Booon, il paraît qu'il faut que je vote à ça, moi. Non, pas du tout, en fait, mais je le fais quand même.

Je donne mon vote à Stilgar & Lhûn, à vrai dire sans trop d'hésitation. Il y a très certainement un gros biais personnel dû au fait que j'aime beaucoup les textes qui traitent de personnages dont la psychologie vacille, et même si j'ai un peu de mal à suivre Rosalina sur la fin du RP, je trouve assez prenante l'ambiance qui s'installe autour d'elle, les bribes subtiles de doute et d'appréhension qui s'immiscent dans sa pensée et tout. Et globalement, la dynamique du RP exploite assez bien ses contraintes, que ce soit de fond ou de forme ; on a sans doute tous pu constater en faisant cette épreuve que c'était pas évident, en un échange de cinq posts, de raconter une histoire qui est censée s'étendre sur la durée et de lui donner une conclusion, mais ici, il y a plusieurs choses qui marchent bien pour régler la question : l'intro' pose bien le résumé des rencontres passées - dont on a pas besoin d'apprendre beaucoup vu que Rosa' s'en souvient qu'à moitié, on peut rapidement entrer dans le RP avec la même mentalité qu'elle sur le sujet -, et surtout, la progression vers la fin de l'histoire est assez fluide pour qu'on la commence en mode "c'est une énième rencontre" et la finisse en mode "c'est la dernière rencontre" sans avoir un sentiment de rupture brute entre les deux. Et puis j'adore la fin du dernier post de Nil, avec le nom écrit via les feuilles de papier ; on reste sur le caractère assez "puissant" de la fin tout en sachant qu'on est revenus à la normale et que tout disparaîtra sans doute aussitôt que Rosa' aura rangé les feuilles (ce qu'elle finira très certainement par faire vu qu'on l'a vue dès le début très prudente sur la question de pas révéler l'existence de Nil aux autres), c'est une des façons les plus élégantes que j'aie pu voir de terminer un RP "à la fantastique" (je sais pas du tout comment appeler ça, mais genre comme dans les nouvelles fantastiques où on revient au monde rationnel à la fin avec le doute sur la véracité de ce qu'il s'est vraiment passé ; et plus généralement, comme on voit souvent dans les textes d'interfo', les personnages qui sont ramenés à leur réalité après la rencontre, pour reconnecter avec leur propre canon). Donc walà, je vote pour cette participation.


Distinctions:
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3160
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 11 Nov - 21:54
Bon eh bien, après avoir pu me poser et relire une deuxième fois toutes les participations, il est temps de passer à mon vote… Enfin, à ma tentative de vote.

Du coup, comme d’hab, et comme ceux avant moi, je vais commencer par glisser un petit commentaire à tout le monde… Mais d’abord, je dois souligner (encore) que tous vos textes ont vraiment été cools à lire et qu’ils ont tous su être surprenants par rapport à ce qu’on avait imaginé pour ce thème. Enfin, concrètement, je crois que personne n’a ne serait-ce que fait quelque chose qui ressemblait vaguement aux principales idées qui sortaient de notre brainstorming initial avec Kaoren. En particulier, si vous avez souvent bien joué le jeu des rencontres, la cause même de ces rencontres (et le fait d’entreprendre une action claire pour les interrompre) ne s’est jamais avéré être un enjeu réel, si seulement évoqué, y compris dans mon propre mini-RP. C’est la preuve, s’il en fallait une, qu’imaginer ces thèmes est toujours assez tricky et qu’on prend beaucoup de choses en considération pour essayer d’élaborer une prémisse engageante, tout ça pour voir nos “attentes” complètement déjouées. Évidemment, ça ne veut pas dire que je suis déçue, au contraire même, parce qu’il semble malgré tout que vous ayez réussi à vous éclater avec et à vous l’approprier, pour des résultats qui vont au-delà de mes espérances. En particulier, je suis impressionnée par le fait que vous ayez tous réussi à raconter quelque chose et à aboutir à une conclusion signifiante, ce qui est (pour ce qu'on en voit dans les Interforums) quelque chose d'assez difficile.
Vous avez aussi tous joué le jeu du croisement entre les univers (même dans le cas du Carmen/Easel au vu du “lieu” de l’histoire, en un sens), même quand d’autres options étaient possibles, et ça a toujours donné quelque chose d’intéressant à lire, et ce tellement que j’en ai (sincèrement) pas fini un seul sans me dire que je voulais lire la suite.

Bref, oui, les textes.

Crevette & Cécilien : De tous les duos, je crois que c’est celui dont j’ai trouvé la fin la plus poignante (malgré l'énorme concurrence), et pour laquelle j’ai le plus envie de voir une suite directe quand bien même le RP n’est pas supposé être canon. Imaginer une Crevette plus ou moins infirme cohabiter avec Cécilien, dépendre chaque jour un peu plus de lui et en même temps l’aider à compenser sa propre infirmité, puis sur les derniers instants s’accrocher avec lui à l’espoir de garder ses yeux un peu plus longtemps… Nah franchement, ils sont adorables, tragiques mais plein d’espoir, et ça peut donner quelque chose de super intéressant, d’autant qu’on a finalement jamais tant vu Crevette dans une telle position donc ça change pas mal par rapport à ses RPs des Câbles et j'ai pas eu l'impression que Cécilien flirtait donc ça change aussi.

Craboutcha & Effie : Je pensais qu’en mentionnant la rencontre indirecte, personne n’allait faire le coup. Vous avez montré le contraire, en plus de trouver entre vos personnages un lien franchement sympa, intéressant… et improbable, il faut le dire, parce qu'il faut le faire pour raconter les aventures de Craboutcha cherchant des munitions à l'aide d'une carte magique. D’ailleurs, je me dis que sur base de ce concept, on pourrait aller super loin avec les liens entre Brises et Sables que vous avez commencé à bâtir, enfin y'a un potentiel de fou pour toutes sortes d’histoires (et pour un jeu d’énigmes, où il faut agir dans les deux Esquisse en parallèle pour débloquer certains trucs, n'en parlons pas, ce serait le feu!). Sinon, c’était un RP franchement drôle à lire, en particulier sur toutes les petites confusions de noms, d’objets, de verbe, etc. Comme l'a dit je crois Stilgar plus haut, c'est esquisséen (et d'ailleurs si palme à décerner, c'est largement vous les plus esquisséens).

Rosanila : Celui-là, sans surprise, quand j’ai appris quels personnages étaient impliqués, je lui avais déjà décerné ma palme du duo le plus improbable, et j’étais extrêmement curieuse de voir comment la plume de Nil, très évasive, douce et poétique, allait se croiser avec celle, pragmatique, claire et dure de Rosalina. Le résultat fonctionne étrangement bien, en plus d’être absolument adorable et de faire espérer que ça puisse être canon ! (L’utopie dans laquelle ce RP se déroule mise à part, les mystères de l’Esquisse peuvent peut-être rendre ça réel). Sinon, j’aime beaucoup cette utilisation du thème, particulièrement ce côté “toutes les précédentes rencontres ont été oubliées, et c’est possible que la même scène se soit déjà produite plusieurs fois et continue à se produire” qui est franchement bien trouvé avec les personnages et qui fait imaginer toutes les précédentes rencontres sans avoir à les raconter. Le côté "fantastique" plus ou moins ('fin dans le style, car à mon sens ça reste relativement esquisséen sans avoir à emprunter à la magie) donne aussi une atmosphère particulière qu'on a pas vraiment l'habitude de voir dans l'Esquisse, surtout avec Rosalina.

Carmen & Easel : Je termine par celui que j’ai le plus de mal à commenter, car j’y vois plein de trucs qui m’ont touchée, mais que je suis jamais totalement sûre d’avoir vu ce qu’il fallait voir, et pas oublié un détail crucial ou inventé des trucs. Pour moi, en tout cas, c’était un mini-RP assez poignant sur le “thème” de la solitude, avec un parallèle intéressant entre une Carmen qui sombre dans la démence (avec des descriptions ultra fortes et efficaces, wow) et une Elsa qui, si j’ai bien compris, a vécu un décès et trouve une forme d’apaisement (ou de repère) dans des discussions banales (tellement qu’elles ne sont jamais rapportées mais qu’on peut toujours en deviner le contenu) avec cette vieille dame qui est toujours là malgré les années qui passent. Le mélange de vos plumes et la façon dont vous racontez les choses sont très intéressants à suivre : j’ai aimé trouver les détails de lieux que vous repreniez d’un post à l’autre et je parie que j’en ai malgré tout loupé une partie. En tout cas ça ajoute un truc intéressant au personnage d’Easel et ça développe le personnage de Carmen, donc vous avez intérêt à rendre ça canon et à vous faire un RP en bonne et due forme.

Place enfin au vote (en hide).

Du coup, comme vous le voyez à mes commentaires, j’ai aimé vos RPs pour des raisons à chaque fois assez différentes, ce qui rend difficile le fait de se décider…
Finalement, en me basant sur des critères purement arbitraires et partiellement difficiles à exposer, j’accorde mon vote au dernier duo que j’ai commenté, à savoir Easel et Carmen (Kaoren et Rallumeuse d’étoiles). J’ai beaucoup hésité, en particulier avec le Rosanila, parce que c’est pour moi les deux mini-RPs qui ont le plus embrassé le thème donné et le plus joué sur cette idée de rencontres multiples, avec pour tous les deux une fin plus que satisfaisante et touchante. Aussi, c’est deux RPs qui sont très différents (dans leur style, leur narration, leurs personnages…), ce qui les rend très difficiles à comparer, d’où le côté assez arbitraire du choix au final, qui s’est plus fait sur la 2e/3e lecture que sur la 1ère. En effet, plus je relisais et comprenais des choses dans le Easel/Carmen, plus je le trouvais marquant et avais envie de le relire, en plus du fait que j’ai encore plus apprécié ce qu’apportait chaque personnage et la complémentarité des textes (avec une impression que j’ai essayé d’expliquer plus haut). C'est ce qui a globalement fait un tout petit peu pencher la balance.


Merci encore à Lou pour ce moment de RP absolument choupinet et à tous les participants pour ces lectures (et ces arrachages de cheveux). J’ai eu l’impression en vous lisant que, malgré mes appréhensions sur le timing, cette petite animation aura été un franc succès et vous aura permis à tous de bien vous amuser avec quelqu'un qui n'était pas votre partenaire de jeu habituel, même si j’attends évidemment vos retours pour le confirmer et éventuellement en réorganiser une à l’avenir !



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Rallumeuse d'Etoiles
Faire des erreurs c'est progresser, se prendre au sérieux c'est régresser
Personnages : Carmen
Messages : 155
Date d'inscription : 08/04/2019
Rallumeuse d'Etoiles
Lun 13 Nov - 21:18
Du coup mon vote va à Crabou et Effilys c'est celui qui me reste le plus en tête à distance !


Carmen parle en #00cc99 et utilise le code <*transformation perso="Carmen" />

Anciennement j'étais PiuPinu
Lhûn
『 』
Messages : 123
Date d'inscription : 21/09/2019
Lhûn
Lun 13 Nov - 21:24
En guise d'intro, je vous avoue que lire ces textes, même s'ils étaient peu nombreux a été difficile pour moi. Je me suis souvent rendu compte que je n'étais pas toujours dans une humeur idéale pour les appréhender (et les apprécier), il m'a fallu parfois deux ou trois posts pour comprendre ce qui se passait, mais cela a en réalité démultiplié l'éclat de ce que je lisais.
Sachez que j'ai vraiment apprécié tous ces moments en compagnie de vos persos, j'ai aimé les découvrir un peu plus (ou sous un autre jour), ils m'ont tous ému d'une manière ou d'une autre. Comme le dit Eelis, toutes les conclusions apportent quelque chose de particulier, de fort, et ça m'a beaucoup touché.
Mes commentaires seront plutôt courts, mais je voulais juste souligner ce qui m'a marqué pour  chacune de ces rencontres.

Crabou et Effie :
Premier RP que l'ai lu, vous avez malheureusement fait les frais de mon cerveau enrayé. Mais comprendre votre mise en scène a illuminé ma journée, et c'était un plaisir d'avoir assisté à cette interaction peu banale. Content que vos deux persos aient pu se voir malgré la distance. :keur:

Even et Anthony :
Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre de ce duo, en particulier de la part d'Even. J'ai presque été surpris que la gentillesse d'Anthony réussisse finalement à le toucher, que ses efforts désintéressés le rendent heureux. Et ça m'a réchauffé le coeur.

Crevette et Cécilien :
Au départ je me suis demandé où était donc la rencontre récurrente décrite dans le thème... pour découvrir qu'elle était, purement et simplement, jouée. Oooooooh Et en matière de changement, Crevette se pose également, c'est une fin douce-amère.

Easel et Carmen :
Réaliser la réalité de chacun des persos m'a presque fait pleurer. J'ai été surpris car c'est encore un tout autre registre. C'est triste, mais c'est beau, tout simplement.

Pour le vote, je suis conscient que c'est biaisé par mon propre vécu RP autant que HRP, mais c'est au final le duo Easel et Carmen qui remporte ma voix. Je n'aurais pas parié sur ce duo avant de commencer à lire, mais ça a fait vibrer une corde un peu plus fort que les autres.
Sonakhiin
Sans caractère
Personnages : Craboutcha
Messages : 51
Date d'inscription : 11/08/2019
Sonakhiin
Mar 14 Nov - 22:31
Sona, en retard comme d'habitude !
Je voulais prendre le temps de bien lire chacun de vos textes et bon dieu que ça valait la peine. J'avais peur d'être biaisé au début mais comme je vous adore et que tous les textes m'ont touché, je sais pas si être biaisé envers tout le monde compte comme ne pas l'être du tout ...

Quelques petits commentaires avant mes votes :

Nil et Rosalina : Je resterai toujours impressionné de la capacité de Nil a transmettre autant avec ce style d'écriture. Les mots sont bien choisis et portent vraiment une ambiance tout au long du RP. Accompagné par la profondeur dans le doute de Rosalina, les questions qu'elle projette et tout ce côté où l'on ne sait plus vraiment si elle communique ou si elle pense à voix haute, cela m'a vraiment amené dans un autre état. Plusieurs moments ont créé des images fortes dans ma tête, notamment lorsque Rosalina appuie "c'était le silence" ou qu'elle se pose la question "mais lui se souviendrait-il ?". Si je devais utiliser un mot pour caractériser les interactions (je ne peux pas vraiment parler de dialogue) ce serait celui-ci : intense. Merci à tous les deux pour cette petite bulle d'étrange dans laquelle vous m'avez transporté.

Even et Anthony : Deux personnage que je connais moins bien, mais que j'ai été ravi de découvrir ! La douceur et la bienveillance qui se dégage de votre texte m'a fait sourire de satisfaction. Les deux personnages qui s'ouvrent, le côté "naïf" d'Even devant la flûte, Anthony qui lui apprend à s'ouvrir, ce sont vraiment des thèmes qui me parlent beaucoup. Le côté "transmédia" dont vous avez fait preuve supporte le tout, que ce soit en musique ou en image et aide à se plonger dans la rencontre. En écrivant mon commentaire je crois que j'identifie pourquoi je me sens aussi touché, ça m'a un peu rappelé ce moment dans le petit Prince, quand le renard demande au prince de l'apprivoiser, moment qui m'avait beaucoup marqué quand j'étais plus jeune... En bref, félicitations à vous aussi <3

Crevette et Cecilien : Bidiou ! Crevette qui nous mets directement au coeur de l'action et, face à sa brutalité, une bienveillance toute aussi imperturbable. Votre texte m'a beaucoup décontenancé avec ses changements de tons et son côté imprévisible. Je ne m'attendais clairement jamais à ce qui allait suivre, la réflexion de fin de Crevette m'a fait froid dans le dos autant que ce que la réplique de Cécilien m'a fait chaud au coeur. Très grand bravo parce que vous m'avez embarqué tout du long dans votre récit.

Easel et Carmen : Je ne peux pas cacher avoir été très sensible à votre texte. Le style d'une part, puis aussi par le thème abordé. Le tout formait un semble qui m'a bousculé et ému. Les choix sur la forme ont été audacieux mais je trouve que ce pari paie. Je n'ai que peu de mots à dire car j'ai été très fort dans le ressenti en vous lisant et je suis encore très affecté par ce que vous avez composé tous les deux (vous êtes ceux que j'ai lu en dernier). Probablement que dans quelques jours, après avoir digéré tout ceci, j'aurais une réflexion plus poussée mais là je suis (presque) sans mots.

Avant de remettre les votes, j'aimerais souligner que tous ces RP étaient superbes. Le thème laissait beaucoup de marge pour s'exprimer, aller dans des directions variées et explorer ces rencontres et je trouve que tous les duos ont saisi cette chance pour en faire quelque chose de mémorable. Merci et bravo à tous, quels que soient les résultats. J'aimerais aussi remercier Ara, j'espère que tu as passé autant de bons moments que moi à écrire notre drôle d'aventure. Mon dernier commentaire sera de remercier le staff qui a proposé un thème aussi inspirants, je repousse comme je peux l'échéance car toutes ces ambiances et ces relations qui ont été créées sont très fortes.

Mon vote : (aaah c'est duuuur)

Easel et Carmen
Vous méritez tous un gros câlin, n'hésitez pas à venir le réclamer <3
Kaoren
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 633
Date d'inscription : 22/09/2015
Kaoren
Mer 15 Nov - 17:19
Bon, allez, vous me faites tous culpabiliser d'avoir parlé que du texte pour lequel j'ai voté, donc fournée surprise de commentaires pour les autres :

Dans l'ordre de lecture, donc, je commence avec Arathéa & Sona. Celui-là, clairement, je l'ai trouvé très mignon – parce que Craboutcha trouve le moyen d'être mignon quelles que soient les circonstances – ; comme je l'ai mentionné vite fait sur le Discord, j'aime beaucoup le thème de la recherche d'origines pour un personnage qui n'en a pas, et qui cherche à s'accrocher à ce qui y ressemble le plus, ça a un côté touchant qui donne envie de le suivre. Et sinon, le côté "double progression" avec les deux personnages qui suivent chacun leur morceau d'aventure en s'entraidant à distance, ça donne toujours une dynamique sympa, bien adaptée au rythme "fragmenté" d'un RP – à plus forte raison d'une épreuve de mini-RP où la longueur des posts est plus régulière –, vu qu'on est moins perturbé par le fait de voir certaines actions répétées ou dans le désordre, ça a un côté plus "assumé" sur le changement de point de vue vu qu'on change de scène avec. Et sinon, petite mention à Ara' pour le post d'introduction que je trouve assez prenant – celui de Craboutcha aussi, d'ailleurs, quoique pas dans la même ambiance –, et qui a même été une semi-déception parce que je m'attendais à ce que ça continue sur cette lancée un peu creepy. xD

Mais sinon, j'avoue que je sais pas trop quoi dire sur ce RP. C'est Effie qui fait du Effie avec Craboutcha qui fait du Craboutcha, et si la dynamique en double-progression donne une structure sympa, le fil des péripéties, il est assez simple, et puis il y a ce souci – qu'on a tous rencontré quelque part – de voir les personnages se regarder comme des étrangers pendant une bonne partie du RP pour rendre leur rencontre plus naturelle en la faisant s'étendre un peu sur le temps, mais qui fait qu'à la fin, on va avoir du mal à sentir le lien entre eux au moment où ils font leur séparation mignonne. D'autant que sur ce passage, les brisures de rythme de la forme en mini-RP reviennent frapper vu qu'ils se retrouvent face à face, et sur la transition entre les deux derniers posts, ça me laisse un peu un effet de "je veux pas que tu me racontes ta vie, dis-moi comment ça continue". xD
Après, ça peut être un parti pris pour faire monter la tension ou un truc comme ça, mais ici, il y en a pas vraiment.

Enfin voilà, de toute façon, ça m'a pas empêché de le trouver sympa dans son ensemble (c'est même probablement celui auquel j'aurais donné mon vote s'il y avait pas eu le Rosanila, en fait). On reste sur quelque chose de très "feel good" qui suffit largement à me donner une bonne expérience de lecture.


Derrière, il y a Eelis & Lou, où je crois que je vais trouver encore moins de choses à dire (encore que ça va, finalement, j'ai pas dit si peu de choses sur le précédent). Globalement, ça va être un commentaire assez proche, vu que là aussi, c'est surtout le côté mignon qui a fait vibrer mon petit kaokoro, parce qu'Anthony est lui aussi un grand spécialiste en la matière, mais j'ai pas vraiment été frappé par grand-chose d'autre. Les sentiments d'Even sont pas évidents à suivre, on a pas mal de dissonances dans la façon dont ils sont exprimés. Typiquement, le fait que le premier post se termine sur "cette famille qui lui manquait" après avoir surtout donné l'impression que le problème réside dans le monde qui l'entoure, même si c'est pas difficile de se dire qu'il se sentirait sans doute mieux dedans si sa famille était avec lui, ça fait qu'on arrive sur cette phrase sans que l'idée ait jamais été évoquée avant ou que le sentiment qui en découle ait jamais vraiment pris. Ou encore dans la phrase "De l’eau coula le long de ses yeux et il en eut assez de les retenir.", l'ambiguïté entre la tournure assez lointaine et descriptive "De l'eau" pour désigner les larmes comme si la narration avait pas vraiment de mots pour les désigner – qui semble vouloir refléter le côté un peu étranger d'Even à tout ça – et l'idée de les retenir qui au contraire semble suggérer qu'il avait un certain contrôle conscient de tout ça, ça donne encore un conflit de connotations que j'ai du mal à entrer dans l'état d'esprit du personnage. Je donne sans doute l'air de pinailler sur quelques mots, mais comme ce sont ceux qui portent les moments les plus importants – les moments de rupture qui vont faire évoluer la mentalité d'Even, ou du moins la perception qu'on en a –, je pense que ça fait vraiment partie de ce qui a fait que le RP m'a pas autant touché qu'il semblait le vouloir.

Après, là encore, c'est resté un RP très sympa à lire ; l'idée est vraiment cool et fait bien matcher les personnages, et il y a quand même pas mal de moments qui font mouche – genre sur le dernier post d'Even, la phrase "Un autre jour, il était revenu en riant.", je la trouve remarquablement efficace : on a pas besoin d'avoir suivi la transition entre les états d'esprit du personnage pour y croire, vu qu'on semble le regarder comme quelqu'un qui est parti loin et revenu, et dont on peut se laisser imaginer ce qui l'a fait rire sur le chemin, un peu comme Anthony lui-même qui le regarderait revenir après sa journée. Puis globalement, en fait, maintenant que je la relis, toute la conclusion du RP marche à merveille. Donc walà, pardon j'ai beaucoup parlé d'Even et pas du tout d'Anthony sur qui je savais pas trop quoi dire (oui, ça fait trois fois que je dis ça pour mettre un pavé derrière, j'écris un peu au fil de la plume, j'avais pas prévu de faire des trucs mastocs comme ça), mais walà.


Et pour terminer avec le Stilgar & Pearl... bon, je vais re-refaire le même genre de commentaire, en fait, vu qu'on est manifestement tous partis sur des trucs mignons. Au fond, la prochaine fois, on va juste pas se décarcasser trente ans à trouver un thème qui peut être attaqué sous plusieurs angles différents.

Au final, c'est sans doute celui qui m'a le moins parlé. Sur la forme, après avoir lu des centaines de textes d'interfo', je suis sans doute devenu assez sévère sur la structure "personnage qui accueille un autre dans son monde" quand le RP va pas vraiment au-delà – encore qu'ici, il y a quand même la fin qui ajoute un petit quelque chose, j'y reviens juste après –, et je pense que dans ce genre de schéma, il faut que l'interaction entre les personnages soit vraiment prenante pour accrocher à la lecture. Ici, comme on suit d'un côté une Crevette fidèle à elle-même qui reste enfermée dans son concert de jurons et de mauvaise foi habituel tout le long de la narration, et de l'autre un Cécilien qui a peu de choses sur lesquelles rebondir en dehors des propos de Crevette vu qu'il est aveugle, et qui se cantonne donc pas mal lui aussi dans son introspection, ça fait que l'interaction vraiment prenante, elle est pas vraiment là. Typiquement, dans mon RP d'Easel avec Carmen, je me dis que si on était partis sur une structure similaire, avec leurs caractères très "RP solo" – du moins pour les versions pré-Esquisse qu'on a présentées –, ça aurait été voué à l'échec aussi si on avait pas eu quelque autre chose à laquelle s'accrocher.

Mais la fin du RP, comme je disais, elle ajoute un truc, avec l'idée de Crevette dont l'organisme est pas adapté à ce monde et qui se retrouve un peu sans prévenir aux portes de la mort avec un état d'esprit lui-même un peu défaillant – d'ailleurs, je me dis que ça aurait été super intéressant de faire fonctionner le RP en rencontres successives où la batterie de Crevette est plus faible à chaque fois et son état d'esprit s'assagit ou s'aigrit encore plus, pour ajouter de l'enjeu. Notamment, j'aime beaucoup la phrase "Riez bordel, c’est la fin de ma vie, pas d’la vôtre.", pour traduire discrètement un changement d'état d'esprit – avec son instinct de survie habituel qui s'est fait la malle – camouflé sous son caractère désagréable habituel. En revanche, derrière, le post de Cécilien est pas évident à suivre ; un peu comme avec Effie et Craboutcha, on a pas trop eu le temps de voir se développer la relation entre les personnages, et un post plus tôt, on était encore sur un Cécilien très distant qui faisait un exposé sur l'organisation de la Ville à une étrangère. On a une brève description de leurs multiples rencontres après coup, mais les quelques centaines de mots qui sont à disposition permettent pas vraiment d'y plonger. Limite, je crois que j'aurais plus apprécié une bad ending avec Crevette qui meurt et Cécilien qui psychote dessus. xD

Après, pour rendre justice à Cécilien quand même, un de mes points préférés du RP, ça a été sa réplique : "Fais comme chez toi. Je te demande juste une faveur. Si tu déplaces quelque chose, essaie de le remettre à sa place. Cela me facilitera la vie pour retrouver mes affaires.". Ça, c'est le genre de trucs qui marchent super bien pour plonger dans l'univers d'un personnage : le détail complètement anodin auquel on aurait absolument pas pensé, mais dont on comprend qu'il revêt une importance particulière pour lui. Je sais pas trop comment expliquer, ça apporte une sorte de "confort" dans le fait qu'on se trouve bel et bien dans son monde et pas dans la vision romancée qu'on peut s'en faire, qui rend la chose infiniment plus naturelle – et moi, en lisant ça, j'ai spontanément le cerveau qui se met à chercher quels autres trucs j'aurais pu avoir oublié à son sujet, comme il le ferait si je me retrouvais vraiment chez un aveugle que je voudrais pas froisser.

Et je croyais que c'était sur ce RP que j'allais dire le moins de trucs, et c'est celui sur lequel j'en ai le plus dit, je me déteste.

Bref, voilà, pour résumer mon avis sur celui-là, y'avait des trucs intéressants – dont chacun aurait pu constituer le cœur d'un RP original, en fait –, mais c'était disséminé dans une structure plus globale qui m'a pas vraiment captivé. J'ai quand même trouvé ça sympa à lire, là aussi (parce que je pinaille, mais ça va, vos plumes restent cools) (vous saviez que certains écrivent ça "cooles" ? Je l'apprends moi-même à l'instant), mais walà, comme je disais en haut, c'est celui auquel j'ai le moins accroché.




Et walà, c'est fini, et je me rends compte de pourquoi je fais jamais des commentaires de textes complets, parce que j'ai l'impression de passer à côté de quinze mille trucs. Mais comme disait Abraham Lincoln, dernier maire copte du Lincolnshire, "vaut mieux un commentaire pas complet que pas de commentaire du tout". Donc voilà, vous avez ça.


Distinctions:
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3160
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Mar 21 Nov - 19:59

Intraforum #1

Fin des votes


C’est après une période de votes étendue, mais surtout marquée par une adorable succession de commentaires étayés sur tous les textes, que nous clôturons les votes de ce premier intraforum ! À titre personnel (mais j’imagine que je pourrais aussi parler au nom du staff), j’ai été ravie de voir votre enthousiasme pour cette animation, tant pour vous inscrire, pour y participer et pour voter. Le format a donc été inscrit en bonne place sur notre liste d’animations à refaire, et on essaiera de se faire ça en 2024 si on survit au programme plutôt chargé qui nous attend ! (Si on vous laisse tranquille pour le moment, c’est seulement pour mieux vous bombarder après le prochain interforum…)

Bref, quoi qu’il en soit, il est tant d’annoncer nos grands vainqueurs, qui ont reçu un plébiscite assez notable malgré le fait que tous les textes aient été apprécié (et aient reçu au moins un vote). Il s’agit de Kaoren (Easel) et de Rallumeuse d’étoiles (Carmen), avec leur RP Brises-Brises sur Terre qui a particulièrement touché ceux qui ont voté pour. Comme promis, ils remportent la totale, avec tout d’abord 100 ₱oèmes, à lire sur un banc ou à investir tôt pour espérer devenir milliardaires si elles survivent jusqu’aux Câbles ; un ticket VIP pour aller parler de la pluie et du beau temps en regardant Lissandre se pavaner (s’il vous faut un prétexte pour nous lancer tout de suite un Carmen/Easel) ; un regard noir à venir retirer si leurs personnages survivent jusqu’aux Sables (ou par Kaoren à défaut) ; le droit inaliénable et irrévocable de nous régaler les papilles à la prochaine animation, et, enfin, un potit badge qui s’affiche sur leur profil dans la section des récompenses que personne ne verra, à côté de l’autre potit badge que tous les participants ont reçu pour l’occasion ! (car quitte à utiliser une fonctionnalité inutile et à avoir fait ces mini-bannières d’anim’, autant vous permettre à tous de vous en vanter encore dans 8 ans).

Le lecteur avisé remarquera que malgré ce déluge de récompenses, l’une d’elles est manquante à l’appel, alors que c’était la seule qui importait réellement. Pas de panique cependant, c’est dans les bacs (et surtout, dans ma todolist, j’ai l'idée en tête itout mais avec les déplacements pour le boulot j’ai moins souvent ma tablette) et nos heureux vainqueurs, s'ils ne se noient pas déjà dans leurs lots, seront promptement informés quand elle leur sera livrée.

En tout cas, merci encore à tous les participants et votants, bravo aux gagnants, et au plaisir de vous retrouver bientôt pour une prochaine anim’ !



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3160
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Dim 3 Déc - 15:32
J'ai fort hésité sur le format, ou plutôt j'étais partie sur une illustration à la base, mais au final je me suis dit pourquoi pas un smiley, ou bien pourquoi pas une tartyflette...
Et ce sera finalement la dernière option !


Intraforum #1 ▬ Les votes ! (jusqu'au 13/11) TQhuVqO
(j'ai voulu faire leurs versions terriennes derrière et tout mais sur un petit format c'est.. Euh... Difficile)
(Et oui j'imagine pas Easel faire autre chose que la tête mais je peux en faire une version qui sourit)

Puis en version visible en entier dans les petites signatures :
Intraforum #1 ▬ Les votes ! (jusqu'au 13/11) QAERowJ



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum